The Demon King Always Thinks I’m Secretly in Love With Him – Chapitre 9

Précédent|Index|Suivant

Traduction par Ekatelina, correction par Yukiko

Chapitre 9 –

Le jour suivant, quand Bai Yang ouvrit les yeux, le soleil s’était déjà levé. Après une bonne nuit de repos, son humeur était bien meilleure.

Xiao Ling lui rappela : “Monsieur, votre quête journalière.”

“Je m’en rappelle.” répondit Bai Yang avec impuissance.

“Il y a une récompense si vous faites les quêtes journalières avec constance !”

“Vraiment ?” Bai Yang devint joyeux.

“J’ai demandé au Système Principal,” dit Xiao Ling. “Considérant la situation, le Système principal est prêt à vous récompenser pour votre quête.”

“Quelle est la récompense ?”

“Vous saurez quand le moment sera venu.”  

“Xiao Ling, tu es vraiment incroyable.” Au début, Bai Yang était réticent à accomplir les quêtes, mais après avoir entendu qu’il y avait un bénéfice, il retrouva le sourire et il attendit avec impatience.

La quête d’hier lui avait fait subir une belle déconvenue, mais si vous y réfléchissiez, hier n’était qu’un improbable accident. Qui aurait pu deviner que sa cible était le Roi Démon de la Nuit Éternelle ? Aujourd’hui serait différent. Il était dans sa propre maison, entouré par ses animaux mâles et femelles. Chacun d’eux était une beauté ! Au-delà des taquineries, il pouvait faire ce qu’il voulait d’eux et ils ne résisteraient probablement pas.

En résumé, la quête journalière d’aujourd’hui allait être super facile.

Avec un état d’esprit joyeux, Bai Yang ouvrit les portes de sa chambre et sortit.

Alors qu’il ouvrait celle-ci, il vit une belle femme et un homme portant un tissu transparent se tenant debout ensemble, avec une bassine et une serviette dans les mains.

Bai Yang ne jeta même pas un coup d’oeil à l’homme et marcha droit vers la femme portant la serviette. Il tendit le bras et toucha sa figure. “Magnifique, ton visage est si doux.”

La femme rougit et baissa la tête. “Maître…”

Un ding résonna dans son esprit, lui disant que sa mission était accomplie.

Bai Yang ramassa la serviette et s’essuya la face. Il utilisa aussi les autres produits de toilette. Il finit rapidement et entra dans le pavillon. Du coin des yeux, il vit deux silhouettes à genoux et une troisième, les frappant avec un fouet.

Bai Yang s’arrêta de marcher. Sa vue était excellente, donc de loin il voyait encore clairement. Les deux à genoux sur le sol étaient les jumeaux qui l’avaient rejoint dans sa chambre la nuit d’avant, et celui qui fouettait leurs dos était l’homme suspect. Il criait et les frappait en même temps, agissant comme un tyran.

Bai Yang fronça les sourcils et approcha.

“Qu’est-ce que tu fais ?”

L’homme douteux, l’entendant, laissa tomber le fouet et se retourna. Il dit respectueusement, “Maître !”

“Pourquoi es-tu en train de les frapper ?”

L’homme louche tenta de plaire à son maître en disant, “Hier soir, ils n’ont pas bien servi notre Maître donc ils méritent d’être punis.”

Bai Yang voulut dire que le problème n’était pas de savoir s’ils le servaient bien ou non, mais il  se rappela alors du choc électrique et la peur l’envahit. Il changea rapidement ce qu’il voulait dire, “ Une punition si tôt le matin est trop bruyante ! Vous tous, partez !”

L’homme suspect paniqua et répondit, “Déranger le Maître est un péché qui mérite la mort !”

Puis il cria sur les deux hommes, “N’avez-vous pas entendu, vous dérangez le Maître ! Pourtant, vous êtes toujours là !”

Les deux hommes se levèrent dans la panique et se précipitèrent dans le corridor.

 “Vois-tu… Ce sont mes hommes. Les punitions devraient être décidées par moi, de quel droit as-tu donc levé ta main ?” Bai Yang plissa les yeux et jeta un coup d’oeil à l’homme douteux.

 Celui-ci ne s’attendait pas à ce que Bai Yang le réprimande et il se figea. Il trébucha et bégaya. “M…Maître  ?”

 “Tu n’es pas autorisé à  toucher mes gens au hasard, tu m’entends ?”

“O-oui… !” L’homme s’inclina alors qu’il répondait.

Ainsi, durant les trois jours suivant, Bai Yang vécut des temps difficiles.

En réalité, vivre dans le manoir de Xie Ze Tian était vraiment tranquille; il n’avait rien à faire et il ne semblait pas y avoir de tâche urgente. Cependant, le soir, les gens de la cour affluaient vers lui et essayaient de grimper dans son lit.

Bai Yang n’avait pas de moeurs légères et il avait un faible appétit sexuel, même avec des gens beaux tout autour de lui. Cependant, au vu de la personnalité de Xie Ze Tian, il ne pouvait pas éloigner ses amants tous les jours. Si ce comportement continuait, il serait OOC et serait puni par le système principal…

Donc Bai Yang voulait contacter le personnage principal masculin aussi vite que possible, ainsi il pourrait compléter le scénario et retourner à la maison.

Le plus gros problème était qu’il se trouvait dans le Royaume Démoniaque et que le personnage principal masculin était dans le Royaume Humain.  Il y avait une barrière entre les deux royaumes, empêchant les démons de passer à travers. Cependant, occasionnellement, des trous pouvaient apparaître dans cette séparation pendant un certain temps,  permettant à un peu de magie démoniaque d’envahir le Royaume Humain.

Ces trous n’étaient pas stables et pouvaient disparaître rapidement. 

Après que le Roi Démon de la Nuit Éternelle soit monté sur le trône, il – comme un extraordinaire et ambitieux roi démon – avait été déterminé à attaquer le Royaume Humain et unir les deux empires. Avec ce but en tête, il avait réussi à trouver un passage dans la barrière entre les deux Royaumes. L’établissement du passage avait été entièrement dû à Luo Jian Feng. Le Roi Démon de la Nuit Éternelle avait d’abord trouvé le trou tout seul puis avait ensuite envoyé  Luo Jian Feng dans le Royaume des Humains.

Une fois arrivé, Luo Jian Feng usa de sa langue éloquente pour tromper une personne qui ne comprenait pas comment la barrière fonctionnait. Usant de l’identité de cette personne, il créa une connection avec le Roi Démon de l’autre côté. Dans le secret, un passage stable avait été créé entre les deux royaumes. Ce passage pouvait seulement être ouvert tous les trois jours et seulement peu de gens étaient capables de le traverser à chaque fois.

Yong Yue voulait attaquer le Royaume Humain, donc la première étape était d’envoyer des troupes dans ce monde et de détruire les Quatre Piliers Frontaliers qui maintenaient la séparation. Avec la limite brisée, la barrière serait aussi brisée, permettant à l’armée démoniaque de déferler dans le Royaume humain. 

Sans même mentionner les autres problèmes, le plus gros souci de Bai Yang était qu’il n’y avait qu’un seul passage connecté au Royaume Humain. S’il voulait utiliser ce couloir, il aurait besoin d’avoir la permission directe du Roi Démon.

Il attendait que ce dernier lui dise d’aller dans le Royaume Humain et de tuer le Fils des Sept Étoiles mais quelques jours étaient passés sans aucun message venant du Palais de l’Obscurité. Bai Yang, n’ayant rien à faire, attendait impatiemment.

Si le Roi Démon de la Nuit éternelle ne venait pas le trouver, il allait devoir prendre l’initiative.

Il arrangea son apparence pendant un certain temps. L’heure de sa visite ne serait pas inappropriée donc Bai Yang partit se présenter au Palais de l’Obscurité pour voir le roi Démon. Alors qu’ils ne s’étaient rencontrés que deux fois, Bai Yang était déjà un peu effrayé par lui. Pour être honnête, s’il y avait eu un autre choix, il aurait préféré ne jamais le revoir. Mais, pour cette tâche, il devait le trouver.

Il fut arrêté par les gardes à la porte d’entrée du Palais de l’Obscurité.

“Je suis désolé mais le Roi Démon a ordonné que personne ne le dérange. S’il vous plaît, suivez son ordre et partez.” Dit le garde. 

Pas autorisé à entrer?

Bai Yang réfléchit à s’il devait retourner ou non au manoir mais Xiao Ling souffla dans son esprit, “Monsieur, vous devriez avoir plus de courage. N’ayez pas peur !”

Bai Yang pensa que s’il s’en allait maintenant, personne ne savait combien de mois et d’années il devrait attendre pour avoir des nouvelles venant de Yong Yue. Comme il voulait finir sa mission, il devait prendre l’initiative.

Il hocha la tête et s’en alla sans rendre le travail du gardien plus difficile. Néanmoins, il ne partit pas du Palais de l’Obscurité. A la place, il fit le tour de celui-ci et disparut, utilisant la téléportation pour entrer dans le Palais. Ce dernier était entouré par un enchantement qui alertait les personnes à l’intérieur de toute intrusion, donc Bai Yang s’était préparé à être assiégé par les gardes du palais. Mais il attendit sous le mur du Palais pendant un moment. Personne n’apparut.

En levant un sourcil, Bai Yang rentra à l’intérieur.

Il n’y avait personne le long du chemin qu’il parcourut.

De mémoire, même si le Palais de l’Obscurité n’était pas très peuplé, il n’était jamais vide.

Bai Yang se sentit un peu intrigué. Il suivit ses souvenirs jusqu’au hall principal mais le trône était vide tout comme les environs. Il n’y avait pas de personnes hostiles. Personne n’essaya de l’arrêter.

Qu’était-il arrivé ?

Les personnes curieuses auraient probablement exploré l’endroit pour essayer de découvrir ses mystères mais les personnes timides ne le feraient pas. Bai Yang appela plusieurs fois dans le hall principal mais, comme il n’eut pas de réponse, il attendit.

Un peu après, Bai Yang entendit un bruit étrange. 

Le bruit venait de derrière le hall principal.  

Il y avait une porte à cet endroit. 

Bai Yang approcha avec curiosité et le bruit disparut soudainement.  

“Votre majesté ?” Bai Yang poussa la porte. Il sentait un parfum si fort qu’il lui donna le vertige.

Bai Yang se couvrit le nez, leva la tête et vit un homme debout au centre du palais latéral.

Cette personne portait une robe d’un noir profond brodée avec un motif complexe doré. Le dos tourné à Bai Yang, ses cheveux noirs tombaient comme une cascade.

Le parfum étrange dans l’air devint plus fort. 

Bai Yang renifla, ce qui fit tourner sa tête et larmoyer ses yeux. C’était très étrange, comme s’il rêvait – tout ce qu’il voyait et entendait était comme dans un rêve.

Du coin des yeux, il vit un encensoir dans chaque angle de la pièce. Ils semblaient allumés donc le parfum venait probablement de là.

“Qui t’a laissé entrer ?” Il entendit une voix froide.

En entendant sa voix, Bai Yang sut qui cette personne était et, rapidement, s’agenouilla. Il dit respectueusement, “Votre Majesté.”

 “Sors !”

Le parfum dans l’air devint encore plus intense et le son semblait venir de loin, mais il avait une force imparable. Bai Yang se releva immédiatement et partit de manière incontrôlable.

 Quand il revint dans le hall principal, c’était comme si un vent frais balayait à travers sa tête et le réveillait d’un rêve brumeux.

Que m’est-il arrivé à l’instant ?  

C’était comme si j’avais été contrôlé par quelqu’un.

Aussitôt que j’ai marché dans la pièce, c’était comme si mon cerveau s’était recouvert de boue, incapable de penser.

Bai Yang se tint debout dans le hall principal et essaya de comprendre ce que ce parfum était. Avant qu’il ne puisse le faire, le Roi Démon de la Nuit Éternelle, dans sa robe noire, sortit lentement par la porte latérale et s’assit sur le trône.

Bai Yang remarqua que ses vêtements étaient lâches et mal fermés. Alors qu’il marchait, cela révéla une partie de sa poitrine lisse et de sa clavicule.

Son cou était long et mince, et sa peau douce brillait faiblement. Ses cheveux tombaient, couvrant son torse.

Et donc, le Roi Démon de la Nuit Éternelle marcha en public, à moitié habillé,sans se soucier de rien.

Précédent|Index|Suivant

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
13 avril 2020 16:50

Oooh qu’est-ce qu’il s’est donc passé dans cette pièce ?! O.O
C’es bizaaaarre !

En faite, c’est le système qui le pousse à faire des bétises ! lol

Merci beaucoup pour ce chapitre !
A tout de suite dans le prochain ! 😉