The Scum Villain Self-Saving System – Chapitre 31

Précédent | Index | Suivant

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 31 : Compte à rebours avant le retour du protagoniste

En un clin d’oeil, trois ans passèrent.

Durant ces trois années, à l’exception des moments où Liu Qingge l’aida à débarrasser ses méridiens de la toxine ou ceux durant lesquels Mu Qingfang lui fabriqua des médicaments, Shen Qingqiu passa la plupart de son temps à errer à l’extérieur tandis que quelques disciples qu’il avait assignés supervisaient l’entraînement sur le pic Qing Jing.

Dans son autre vie, il avait passé l’essentiel de son temps chez lui à jouer à des jeux vidéos et à lire des romans. Lorsqu’il avait ressuscité dans cet endroit, tous ces divertissements liés à l’ordinateur avaient disparu. De fait, son intérêt pour le tourisme s’était enflammé. Ses journées étaient insouciantes jusqu’à ce qu’il reçoive soudainement un talisman messager de la part de Yue Qingyuan, le priant de revenir à la montagne Cang Qiong.

Il était parti depuis si longtemps que même son ombre ne pouvait être observée, par conséquent cette fois-ci, quand il rentra, les disciples du pic Qing Jing se rassemblèrent devant la secte pour accueillir le retour de leur maître. Voyant Shen Qingqiu monter lentement, ils l’acclamèrent tous et se précipitèrent pour l’entourer.

Le disciple en chef Ming Fan était déjà un grand jeune homme. Même s’il n’était pas beau, au moins il ne ressemblait pas à un singe au visage acéré avec un air de personnage chair à canon. Ning Yingying avait grandi pour devenir une charmante jeune fille à la silhouette gracieuse. Elle avait aussi choisi sa propre épée immortelle au pic Wan Jian. Lorsqu’elle vit Shen Qingqiu, elle se précipita vers lui et lui serra le bras pendant qu’ils s’avançaient.

Bien que la douce petite fille aimait mettre ses bras autour de lui, Shen Qingqiu ne le supportait pas car le corps de Ning Yingying s’était bien développé. Elle n’était plus une mignonne petite loli. Sa poitrine le touchait parfois par accident, ce qui faisait transpirer le visage neutre de Shen Qingqiu.

C’est la femme de Luo Binghe ! Je n’oserais pas !

Ning Yingying se plaignit comme une enfant gâtée :

« Shizun, tu es toujours loin du pic Qing Jing, tu manques tellement à tes disciples. »

— Tu.. as aussi manqué à ton professeur,” répondit-il avec indulgence.

Attendez, ce n’est pas bon. Vous devriez penser à Luo Binghe, et non pas à un scélérat !

Le Shen Qingqiu et la Ning Yingying d’origine étaient-ils si proches ? Il semblait que Ning Yingying était devenue une fille sensée en grandissant. Le Shen Qingqiu original avait probablement bavé sur elle d’une manière unilatérale.

Et toi, en tant que l’une des épouses de Luo Binghe, ne devrais-tu pas avoir le cœur brisé, souffrant de cinq années de nuits d’insomnie, maigrissant de n’être capable d’avaler qu’à peine la nourriture dans ton chagrin ? Comment se fait-il que, contrairement aux attentes, tu sois devenue rondelette et en bonne santé ?

Les disciples grouillaient autour de Shen Qingqiu alors qu’il se dirigeait vers le pic Qiong Ding. Là, Yue Qingyuan attendait à l’extérieur du hall pour lui souhaiter la bienvenue. Les deux compagnons d’apprentissage entrèrent dans le hall main dans la main.

À l’intérieur du hall de Qiong Ding, les Seigneurs de Pic avaient déjà pris place alors que derrière eux se trouvaient un ou deux de leurs disciples les plus directs.

Liu Qingge était la seule exception.

C’est parce que traditionnellement, l’entraînement au pic Bai Zhan revenait à mettre un troupeau de moutons dans un pâturage, libre et sans contrainte. Chacun d’entre eux pouvait pratiquer ses compétences comme il l’entendait. À part battre occasionnellement quelques disciples, le Seigneur de Pic n’enseignait rien jusqu’à ce que l’un d’entre eux puisse le battre. La position de Seigneur du Pic pouvait alors lui être remise. Donc, bien sûr, il n’avait pas de disciples directs.

Shen Qingqiu salua les autres puis s’assit sur le siège du pic Qing Jing, avec Ming Fan et Ning Yingying se tenant debout derrière lui. En face de lui se trouvaient Qi Qingqi et Liu Mingyan du pic Xian Shu.

Shen Qingqiu ne savait pas comment, mais une pensée surgit dans son cerveau, “Si Luo Binghe était encore là, il serait le seul à se tenir derrière ma chaise.”

Stop !

C’est si ennuyeux, merci de ne pas continuer à surgir pour me rappeler ton existence, protagoniste. [agite la main comme pour dire au revoir]

Yue Qingyuan fut le premier à parler :

« Vous avez tous été convoqués à la secte à cause d’un problème urgent. Est-ce que l’un d’entre vous connaît la ville de Jinlan ? »

« Jinlan City ? répéta Shang Qinghua. J’en ai entendu parler. C’est une ville située dans les Plaines Centrales, à l’endroit où deux grandes rivières, la Luo et la Heng, se rencontrent. Il y a beaucoup de commerces là-bas et la ville est plutôt prospère.

— Oui, les gens viennent de partout pour faire du commerce à Jinlan, acquiesça Yue Qingyuan. Elle a toujours été un centre de commerce mais il y a deux mois, Jinlan a fermé ses portes. »

Après une pause, il ajouta :

« Non seulement les portes de la ville sont fermées, mais personne n’est autorisé à entrer ou à sortir et les messages ne peuvent pas non plus être délivrés « 

Un centre de commerce bien établi soudainement fermé à l’extérieur. Il y avait assurément quelque chose qui n’allait pas.

Shen Qingqiu leva sa tasse et souffla sur la surface du thé tout en disant :

« La ville de Jinlan est la plus proche du monastère Zhao Hua. Ils ont beaucoup de relations les uns avec les autres. Si quelque chose arrivait, les maîtres du monastère devraient être au courant de la moindre anomalie. »

— Oui, il y a vingt jours, un marchand de Jinlan s’est échappé de la ville par voie d’eau et est allé chercher de l’aide au monastère Zhao Hua. » expliqua Yue Qingyuan.

Il avait utilisé le mot « échappé » et il semblait que la situation était très grave. Tout le monde écouta solennellement.

Yue Qingyuan continua :

« Ce marchand était le propriétaire du meilleur magasin d’armes de Jinlan. Chaque année, il se rendait au monastère Zhao Hua pour allumer des bougies et brûler de l’encens, ce qui fait que les moines le connaissaient. Quand il est arrivé au monastère Zhao Hua, il était entièrement enveloppé d’un tissu noir, avec seulement la moitié de son visage exposée. Il s’est effondré sur les marches du temple alors qu’il répétait sans cesse qu’il y avait un terrible fléau dans la ville. Les moines l’ont immédiatement porté dans le hall et ont fait un rapport aux anciens. Cependant, quand les anciens sont arrivés, il était trop tard.

Mort ?

Yue Qingyuan annonça lentement :

« Ce marchand s’était transformé en squelette. »

Shen Qingqiu était terrifié.

Il venait de dire que l’homme était fatigué quand il était arrivé aux portes du monastère, comment avait-il pu soudain se changer en squelette ?

“Shixiong a dit que le corps du marchand était enveloppé de tissu noir ? De la tête aux pieds ? demanda Shen Qingqiu.

— Exactement, confirma Yue Qingyuan. Pendant ce temps, les moines ont essayé de l’aider à enlever le tissu noir mais il criait de douleur, si bien qu’ils n’ont pas osé l’enlever de force. »

À l’entendre, cela aurait été comme lui arracher la peau.

Yue Qingyuan poursuivit :

« L’abbé du monastère Zhao Hua était profondément perturbé. Après quelques discussions, la nuit même, ils ont envoyé les maîtres Wu Chen, Wu Huan et Wu Nian pour enquêter. Jusqu’à présent, aucun d’entre eux n’est revenu. »

Comparé à la génération de Shen Qingqiu, la génération « Wu » avait une plus grande ancienneté, par conséquent leur cultivation ne devait pas être pire que la sienne.

Shen Qingqiu reprit de manière un peu surprise :

« Nul n’est revenu ? »

Yue Qingyuan fit un signe de tête solennel et dit :

« Le monastère Huan Hua et le temple Tian Yi ont également envoyé plus de 10 disciples. Aucun d’entre eux n’est revenu non plus. »

Trois des quatre grandes sectes avaient été entraînées dans ce pétrin.

Shen Qingqiu compris d’un coup pourquoi ils avaient été convoqués aujourd’hui.

Effectivement, Yue Qingyuan déclara :

« Nos amis ont envoyé un message à la secte de la montagne Cang Qiong pour demander notre aide. Nous devons absolument leur en envoyer. Cette affaire est urgente et je crains que certains « autres » qui aiment semer le trouble ne soient derrière tout cela. Certains d’entre nous doivent partir et d’autres rester derrière. »

Les « autres », il allait sans dire, faisaient référence aux démons. Liu Qingge fut le premier à parler :

« Le sens de l’honneur du pic Bai Zhan ne me permettra pas de me dérober à ce devoir. J’aimerais escorter Mu-shidi. »

Comme la ville souffrait d’un fléau, le seigneur du pic Qian Cao, Mu Qingfang, devait être envoyé pour aider.

Shen Qingqiu vit que parmi les deux personnes qui voulaient s’y rendre, l’une était la personne responsable de la fabrication de son médicament, tandis que l’autre était celle qui l’aidait à débarrasser ses méridiens du poison. Ils n’avaient pas l’auréole du protagoniste, alors tout pouvait leur arriver. C’était trop inquiétant. Et s’ils devaient rencontrer un malheur ? 

« Qingqiu voudrait aller avec eux. » intervint-il.

Yue Qingyuan hésita :

« J’avais l’intention de te demander de rester pour protéger la secte. »

Shen Qingqiu ne savait toujours pas comment s’y prendre avec lui. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était insister :

« Zhangmen-shixiong, pourquoi me penses-tu si fragile ? Même si je n’ai pas tant de talent, si ce sont vraiment les démons, j’en connais suffisamment à leur sujet pour pouvoir aider.”

Une encyclopédie ambulante sur les démons – que ce soit le Shen Qingqiu original ou lui, tous deux pouvaient assurément porter ce titre. Pendant des centaines d’années, le pic Qing Jing avait accumulé ce savoir. Si le Seigneur de Pic n’avait pas lu tous ces livres, alors il aurait été enterré derrière la maison de bambou… Yue Qingyuan y réfléchit et le laissa finalement partir avec Liu Qingge et Mu Qingfang puisqu’il leur serait facile de supprimer le poison démoniaque à l’intérieur de son corps. De plus, le Seigneur du Pic Bai Zhan pouvait les protéger. Il fut décidé qu’ils seraient divisés en trois groupes. Liu, Mu et Shen iraient en premier pour vérifier ce qui se passait dans la ville. Le deuxième groupe resterait à l’extérieur de la ville et agirait dès qu’on aurait besoin d’eux. Le troisième groupe resterait en arrière pour protéger la secte de la montagne Cang Qiong.

La situation était urgente, ce qui signifiait qu’ils n’avaient pas le temps d’utiliser des bateaux, des calèches et autres véhicules. Shen Qingqiu n’avait pas l’habitude de n’utiliser que son épée volante pour voyager et il avait aussi un peu peur des hauteurs, mais il savait que, cette fois, il devait égaler la vitesse de ses compagnons.Tous trois partirent sur leurs épées volantes. Après une demi-journée, Shen Qingqiu, avec ses robes qui flottaient au vent, regarda vers le bas depuis les nuages et cria à ses frères de secte :

« Au-dessous de nous se trouve l’endroit où les rivières Luo et Heng se rencontrent ! »

Depuis les cieux, ils regardèrent les deux rivières qui se croisaient. Elles ressemblaient à deux rubans argentés, longs et fins, qui scintillaient à la lumière du soleil, comme s’il s’agissait d’écailles d’argent dansant de manière chaotique.

L’une d’entre elles était la rivière où Luo Binghe avait été découvert flottant sur une plaque de glace juste après sa naissance. Son nom de famille était basé dessus.

Le trio choisit une colline dégagée et plate comme point d’atterrissage. De là, ils pouvaient voir les avant-toits recourbés des maisons de Jinlan ainsi que ses portes et ponts fermés.

Shen Qingqiu baissa la main qu’il avait utilisée pour protéger ses yeux de la lumière du soleil et demanda :

 » Pourquoi ne pas voler droit dans la ville ?

— La ville de Jinlan a demandé au monastère Zhao Hua de créer une protection géante dans le ciel. Les épées volantes ou tout ce qui a un pouvoir spirituel la survolant sera forcé de dévier sa trajectoire. »

Comme Shen Qingqiu l’avait vu lors de la Conférence de l’Alliance Immortelle, le monastère Zhao Hua était très habile pour ce qui était des champs de protection. S’ils étaient classés en seconde place dans ce domaine, alors nul n’oserait viser la première place. Shen Qingqiu ne posa plus de questions. Il pensait que si ce n’était pas un fléau normal, mais quelque chose de répandu par quelqu’un doté d’arrières-pensées souhaitant causer du tort, alors cette personne ne devait pas avoir ouvertement pénétré dans la ville en passant par l’une de ses portes. Puisque cette personne ne pouvait pas voler ou passer par une porte, il devait y avoir un autre moyen d’y entrer. Comme il s’y attendait, Mu Qingfang, qui avait reçu des instructions détaillées de la part de Yue Qingyuan, les conduisit dans une forêt. À l’ombre des arbres, s’élevait un gargouillement d’eau.

Le bruit de l’eau venait d’une grotte souterraine. Mu Qingfang exhorta ses deux compagnons à approcher, en disant :

« Il y a une rivière souterraine, ici, qui mène à la ville. »

Shen Qingqiu comprit ce qu’il disait :

« Ce marchand d’armes s’est échappé par-là ? »

Mu Qingfang hocha la tête :

« Certains commerçants qui font des transactions commerciales secrètes utilisent cet endroit pour se rencontrer ou transporter des marchandises. Peu de gens connaissent cet endroit, mais le marchand d’armes était très ami avec certains moines du monastère Zhao Hua et leur a confié ce secret. »

L’entrée de la grotte était pleine de vignes à hauteur de poitrine. Les trois Seigneurs de Pics durent se pencher pour entrer. Après avoir marché pendant un certain temps, la taille de Shen Qingqiu commença à le faire souffrir, mais il y eut enfin un peu d’espace au-dessus de sa tête. Le gargouillis de l’eau s’était transformé en un bruit de ruissellement. Près du lit de la rivière flottaient quelques bateaux solitaires en piteux état.

Shen Qingqiu choisit une embarcation qui était un peu meilleure que les autres. Au moins, il n’y avait pas de fuite. Du bout des doigts, il alluma la lampe suspendue à la proue.

Il n’y avait qu’une seule pagaie. Shen Qingqiu exécuta un geste « à toi l’honneur » et dit à Liu Qingge :

« Nous allons nous déplacer à contre-courant. Les plus forts d’entre nous devront nous faire ramer jusqu’à la ville. Shidi, s’il te plaît ? »

La mine sombre, Liu Qingge prit la fine pagaie et commença à ramer. À chaque coup, le bateau effectuait un grand bond vers l’avant. La lampe à la proue tremblait d’avant en arrière dans la confusion.

Shen Qingqiu attira Mu Qingfang pour qu’il s’assoie confortablement. Il observa l’eau à côté du bateau et vit quelques poissons nager joyeusement dans la rivière.

« L’eau est claire. » dit-il.

Il venait à peine de terminer quand il vit que quelque chose de plus gros suivait les poissons.

C’était un cadavre qui dérivait la tête immergée dans l’eau.

Précédent | Index | Suivant

1 a commenté sur “The Scum Villain Self-Saving System – Chapitre 31”

  1. Shen n’est-il pas jaloux ?! Héhéhé *Hausse les sourcils*

    LOL
    Les deux personnes qui peuvent le sauver vont se mettre en danger ! LOL

    Cette histoire commençent à devenir une histoire d’épouvante ! lol

    Merci beaucoup pour ce chapitre de mise en bouche ! xD
    Au prochain épisode ! 😉

Laisser un commentaire