The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 33

Précédent | Index | Suivant

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 33 : Réunion (Version 2.0)

En regardant le jeune homme qui paraissait familier mais étrange, les membres de Shen Qingqiu lui semblèrent raides et sa gorge sèche.

N’était-il pas censé revenir après cinq ans ?

Luo Binghe ne devrait-il pas être dans l’abîme à se frayer un chemin à travers chardons et épines, pour améliorer ses compétences à l’épée ? Pourquoi est-il soudainement apparu à l’intérieur de la barrière du palais Huan Hua ? !

Pourquoi a-t-il surgi deux ans plus tôt que prévu ? Si une personne progresse trop vite, sa sécurité ne peut pas être garantie, Luo-ge !

Shen Qingqiu ressentit le besoin de revenir sur ses pas, de dévaler les escaliers, de courir droit vers la sortie de Jinlan et de ne pas s’arrêter jusqu’à ce qu’il ait laissé derrière lui ce monde maudit. Il n’avait reculé que d’un pas quand il fut bloqué par Gongyi Xiao qui demanda :

« Aîné Shen ? Pourquoi battez-vous soudain en retraite ? »

…Merci d’utiliser tes yeux. Regarde l’expression de mon visage et lis l’atmosphère, Gongyi-gongzi !

Derrière lui s’éleva une voix basse et douce :

« Shizun ? »

Le cou de Shen Qingqiu se raidit tandis qu’il tournait lentement la tête. Le visage de Luo Binghe était la chose la plus terrifiante qu’il ait jamais vue.

Le plus angoissant était que l’expression de son visage n’était pas du tout froide. Son sourire n’était pas tranchant comme un couteau. Il affichait plutôt une sorte de profonde douceur et d’amabilité.

Je vais y aller, tu n’as pas besoin d’être si effrayant !

Plus le sourire de Luo Binghe devenait tendre, plus l’âme de son adversaire se retrouvait écrasée. Ce n’était définitivement pas une blague.

Shen Qingqiu était figé dans l’escalier, coincé à mi-chemin, le dos couvert de chair de poule.

Luo Binghe s’approcha lentement et chuchota :

« C’est vraiment Shizun. »

Sa voix était légère comme une plume et chaque mot qui tombait de ses lèvres était clair. Le son de ses pas fit  bondir le cœur de Shen Qingqiu comme s’il faisait du saut à l’élastique en haute altitude après un ice-bucket challenge.

Sa tête était déjà sur la guillotine alors pourquoi ne devrait-il pas monter ? Shen Qingqiu retrouva son calme et rassembla son courage. Les articulations de sa main droite qui tenait son éventail se serrèrent, devenant blanches et faisant ressortir ses veines bleues. Sa main gauche balaya l’ourlet de sa robe verte tandis qu’il levait le pied d’un pas, pour finalement le poser sur le seuil du deuxième étage.

Un seul pas et il était déjà presque en larmes.

Lorsque Luo Binghe avait participé à la Conférence de l’Alliance Immortelle, il pouvait encore le regarder de haut, mais maintenant Shen Qingqiu devait relever légèrement la tête pour le regarder. L’attitude imposante qu’il voulait afficher était quelque peu amoindrie par cela.

Heureusement, Shen Qingqiu endossait un air froid et noble depuis des années et avait beaucoup d’expérience dans ce domaine. Peu importe ce qu’il ressent intérieurement, il peut toujours présenter une expression calme. Après un long moment, il réussit à faire lâcher une phrase sévère de sa gorge serrée :

« … Que diable se passe-t-il ici ? »

Luo Binghe sourit légèrement et parut n’avoir aucune intention de répondre.

Cependant, derrière lui, le bavardage bruyant du groupe de disciples du palais Huan Hua s’arrêta brusquement.

Shen Qingqiu constata que l’attitude de ces disciples était très mauvaise.

Shen Qingqiu était un grand érudit respecté pour son savoir et son intégrité, dont la renommée s’était répandue à travers le monde de la cultivation dès ses premières années, sans compter qu’il était vénéré par la jeune génération. Même s’il rencontrait ses pairs, il y avait peu de gens qui n’étaient pas respectueux. Cependant, les disciples du palais Huan Hua semblaient être emplis d’hostilité. Ils le regardaient avec des yeux antipathiques et certains d’entre eux avaient déjà dégainé leurs armes. Ajouté à cela, Luo Binghe ne parlait pas et se tenait juste là. Le groupe de disciples d’une secte vertueuse bien connue ressemblait à un détachement de raid prêt à se ruer en avant pour tuer un boss, comme une bande de sbires malfaisants sur le point d’assassiner et de brûler…

Jeunes hommes, vous avez commis une erreur ! Ne vous précipitez pas de manière inconsidérée pour couvrir quelqu’un. Vous voulez protéger cette personne derrière vous ?! Le fait qu’il n’ait attaqué personne est déjà bien. Celui qui a vraiment besoin d’être protégé, c’est moi !

Gongyi Xiao vit que l’atmosphère était mauvaise. Il s’avança entre eux et chuchota :

« Rangez vos épées ! Quelle attitude scandaleuse ! »

Tout le monde fit alors preuve de retenue. Ceux qui avaient tiré leurs épées les rangèrent à contrecœur mais leur hostilité envers Shen Qingqiu ne diminua pas.

Ce n’était pas étonnant. Pas étonnant que ces gens ne fassent pas attention à Gongyi Xiao. Par le passé, Gongyi Xiao était l’un des meilleurs disciples. Lequel de ses camarades disciples aurait osé ne pas le respecter ? Mais maintenant, il y avait Luo Binghe qui, après son assombrissement, avait des compétences de premier ordre en matière de lavage de cerveau.

Désormais, il était l’autorité centrale absolue. Même après dix mille ans, il serait impossible pour n’importe qui d’autre d’être le chef.

Shen Qingqiu était choqué et n’arrivait pas à comprendre. Quand Luo Binghe s’était-il impliqué au sein du palais Huan Hua ? Selon l’intrigue du roman original, cela aurait dû être deux ans plus tard !

Les deux groupes demeurèrent figés durant un certain temps. Soudain, une jeune fille en veste jaune apparut sur un côté et se lamenta :

« Tu penses à ça dans un moment pareil ? Luo-gonzi, il… a été blessé par ce scélérat ! Ne peux-tu pas considérer cela en premier ? »

Shen Qingqiu remarqua qu’il y avait une silhouette humaine dans le coin. C’était cette fausse vieille dame.

Il observa de nouveau Luo Binghe. Cette fois-ci, il remarqua qu’une partie de sa manche avait été coupée par une épée, exposant ainsi une petite partie de son poignet. Luo Binghe était assez pâle et il y avait quelques taches rouges sur son poignet.

Il s’écria inconsciemment :

« Es-tu infecté ? »

Luo Binghe le regarda puis secoua sincèrement la tête :

« Ce n’est pas important. Tout le monde est hors de danger. »

Une telle attitude désintéressée et prévenante ! Pendant un moment, Shen Qingqiu put presque imaginer qu’il était un mignon et inoffensif petit mouton broutant l’herbe et poussant joyeusement les genoux de Shen Qingqiu en bêlant, « baa baa ».

Hélas, les disciples du palais Huan Hua brisèrent l’ambiance en versant de l’eau froide, demandant mystérieusement :

« Si le Luo-gongzi avait été infecté dans cet endroit, l’Aîné Shen en serait très heureux ? »

… Shen Qingqiu commença à se demander sérieusement quel crime il avait commis contre l’ensemble du palais Huan Hua.

Gongyi Xiao regarda le visage de Shen Qingqiu et se montra très gêné. Il réprimanda les disciples en disant :

« Taisez-vous tous ! »

Shen Qingqiu semblait indifférent. En tant qu’aîné ayant beaucoup d’expérience, il était indigne de lui de se disputer avec les jeunes qui avaient subi un lavage de cerveau de la part du protagoniste. Il baissa simplement la main. Ses manches recouvrirent naturellement le dos de celle-ci, qui avait une tache rouge après sa rencontre avec la fausse vieille dame.

Le disciple ayant parlé, qui avait des marques de coups sur la moitié de son visage, se tut, mais il avait toujours l’air en colère et peu convaincu. Qin Wanyue avoua dans un soupir : 

« Tout est de notre faute. Si tu ne nous avais pas protégés, tu n’aurais pas… »

Shen Qingqiu avait déjà une idée approximative de ce qu’était cette chose qui se répandait dans la ville. Il voulait vraiment prendre un mégaphone et lui crier à l’oreille : Jeune fille, réveille-toi ! Ce n’est pas du tout une peste !

Shen Qingqiu osa employer ses années de lecture de plus de 20 millions de mots de webnovels pour foutrement garantir cela : Premièrement ! Cette chose était presque aussi indolore pour Luo Binghe qu’une solution saline ou du glucose. Deuxièmement ! Si Luo Binghe avait été blessé en protégeant les autres, il n’y avait nul besoin de s’inquiéter puisque c’était définitivement son plan ! Ne savez-vous pas que c’est la façon la plus facile d’éveiller les sentiments favorables de quelqu’un ?

Shen Qingqiu ne pouvait pas supporter l’atmosphère de désolation du palais Huan Hua. Bien sûr, ce qui lui était le plus insupportable était que lui et Luo Binghe se regardaient silencieusement l’un l’autre, comme s’ils attendaient tous deux que l’autre ouvre la bouche en premier.

Il prit sur lui et rassembla tout son courage. Ne regardant ni à gauche ni à droite, il se dirigea vers le corps de la fausse vieille dame. Sortant Xiu Ya, il découpa le tissu noir pour révéler le corps à l’intérieur.

Bien sûr, cette « personne » avait l’air normale. Son corps ne semblait pas différent de celui d’un humain ordinaire. Mais ce n’était pas l’essentiel.

Le fait était qu’il était entièrement rouge, comme s’il avait été ébouillanté de la tête aux pieds par de l’eau chaude. Cependant, le corps n’était pas brûlé.

« C’est un semeur. » déclara Shen Qingqiu.

Un semeur était un genre de démon. De base, Shen Qingqiu savait que dans le monde des démons, un semeur était semblable à un paysan, à un fermier ou, éventuellement, à un distributeur en gros de nourriture pour le monde des démons.

Pour des raisons géographiques et raciales, de nombreuses créatures dans le monde des démons, y compris certains des démons les plus sadiques, avaient des besoins physiologiques particuliers. Plus précisément, ils aimaient manger des choses pourries. Plus c’était faisandé, plus c’était nutritif pour les démons.

Mais où pouvait-on trouver beaucoup de choses pourries à manger ?

C’est pourquoi la profession de semeur était nécessaire. Il était une fois un certain endroit dans le monde des démons qui était un lieu de ravitaillement populaire : Le seigneur de cet endroit traversait le monde des humains pour capturer des centaines de personnes vivantes à la fois, puis les parquait dans un endroit clos tel du bétail. Après cela, il y lâchait les semeurs. En moins de sept jours, le seigneur pouvait ouvrir la porte parce que la nourriture était pourrie et prête. Il pouvait choisir d’emmener les gens dehors pour les manger ou entrer et manger sur place.

Ce type d’habitude alimentaire exotique était plutôt dégoûtant. Heureusement, les anciens démons, les nobles d’élite parmi les démons qui avaient les lignées démoniaques les plus puissantes et qui ne pouvaient être comparés aux démons ordinaires, ne recherchaient pas ce type de saveur exotique dans leur nourriture. Auquel cas, même si Luo Binghe était devenu extraordinairement beau en grandissant, Shen Qingqiu craignait que psychologiquement, il lui aurait été trop difficile d’accepter ce type de cadre bizarre. S’il était ce genre de demi-démon, les filles qui l’embrassaient auraient dû être incontestablement très courageuses, hahaha !

Autrefois, parce que ce genre de profession était trop anti-humain, cela avait suscité la colère des cultivateurs, qui avaient lancé une campagne pour supprimer les semeurs. De nombreux héros méconnus prirent le risque d’être infectés et moururent. En dix ans, les semeurs avaient presque disparu. Dorénavant, on les croisait difficilement, il était donc normal que les cultivateurs ordinaires ne les connaissent pas. Quant à Shen Qingqiu, chaque fois qu’il se montrait oisif, il aimait sortir les vieux livres empilés au pic Qing Jing, c’était pour cette raison qu’il s’y connaissait à leur sujet.

Il avait dressé un jugement très clair, mais malheureusement, il ne fut pas pris au sérieux. Seule Qin Wanyue fut assez polie pour répondre gracieusement :

« Ce que l’Aîné a dit, c’est ce que Luo-gongzi a déjà deviné. À l’instant, il nous a parlé en détail des semeurs »

Suite à quoi, les disciples du palais Huan Hua levèrent les yeux vers Luo Binghe avec admiration et languissement, comme si son visage était baigné d’une lumière pure et dorée.

C’était apparu ! C’était le légendaire « halo surpuissant de sagesse » du protagoniste qui avait l’effet « quoi que dise le protagoniste, ses mots donneront aux gens l’impression que leur QI a été écrasé » !

Luo Binghe regarda Shen Qingqiu et déclara doucement :

« Tout ce que je sais m’a été enseigné par Shizun. »

… La chose terrible était que Shen Qingqiu avait vraiment l’impression que son visage était baigné par une douce lumière.

Malédiction. Au final, le méchant n’avait même pas le droit d’avoir l’air cool. Est-ce le bon moment pour le protagoniste de se montrer ? [secoue la main comme pour faire bye bye]

Shen Qingqiu ne pouvait vraiment pas se permettre de perdre son temps dans cette atmosphère étrange. En fait, les semeurs avaient été tués par les gens du palais Huan Hua, ils avaient donc le droit d’en disposer.

« Dans ce cas, puis-je emprunter ce corps pour le regarder ? demanda Shen Qingqiu. Peut-être que Mu-shidi pourra découvrir quelque chose. Il serait bon de trouver un moyen d’enrayer l’épidémie dès que possible.”

Luo Binghe acquiesça d’un signe de tête.

« Tous les ordres de Shizun seront obéis. Le disciple livrera le corps. »

Le fait d’être appelé par lui « Shizun », fit dresser tous les poils de Shen Qingqiu sur son corps. Parce qu’il ne savait pas ce que Luo Binghe voulait faire, il sut enfin ce que le Shen Qingqiu d’origine devait avoir éprouvé quand il avait fait face à un Luo Binghe qui prononçait des mots mielleux mais cachait un poignard dans sa manche !

Il s’enfuit dans un battement de manches. Quand il quitta le bâtiment abandonné, Shen Qingqiu était encore dans un très mauvais état. Tout en marchant, il se sentait confus et désorienté. Il pouvait sentir une influence maléfique irradier depuis la plante de ses pieds. Gongyi Xiao le rattrapa et, voyant que Shen Qingqiu était pâle, il parut distrait et avoua avec appréhension :

« Aîné Shen, je suis vraiment désolé. En vérité, je l’ai toujours su, mais le maître a ordonné que tout ce qui concerne le Luo-gonzi reste strictement confidentiel. Ceux qui en parlent aux étrangers seront expulsés, alors je n’ai pas osé dire la vérité.

— Je ne te pose qu’une seule question. Comment a-t-il atterri ici ? demanda Shen Qingqiu.

— C’est Qin-shimei qui a sauvé Luo-gongzi qui a été gravement blessé à Luo Chuan l’année dernière. »

L’année dernière. En un an seulement, Gongyi Xiao avait été supplanté en tant que disciple le plus fiable du chef du palais Huan Hua. Il semblait que l’invasion du palais Huan Hua par Luo Binghe n’était pas seulement plus précoce que dans la chronologie originale, son efficacité avait également été améliorée. En effet, Gongyi Xiao était une véritable chair à canon qui se faisait constamment destituer de sa première place par le protagoniste !

« Après avoir été sauvé, pourquoi n’est-il pas rentré à la secte du mont Cang Qiong ? » s’étonna Shen Qingqiu.

Gongyi Xiao dévisagea Shen Qingqiu, puis répondit avec soin :

« Après avoir été secouru, Luo-gongzi semblait réticent à parler du passé. Quand il a fait ses adieux, il a confié qu’il… ne retournerait pas à la secte de la montagne Cang Qiong et qu’il espérait que le palais Huan Hua puisse garder sa localisation secrète. Il semble qu’il avait l’intention d’errer à travers le monde. Le Maître l’aime beaucoup et continue de le retenir. Bien que, à proprement parler, ils n’aient pas de relation formelle de maître à disciple, il est déjà considéré comme un successeur personnel ».

Je vois.

Le numéro de Luo Binghe était celui du classique « lotus blanc supportant silencieusement la souffrance ». C’était facile pour les gens de deviner pourquoi il n’était pas rentré. Peut-être que c’était la secte de la montagne Cang Qiong, surtout Shen Qingqiu, désolé. À l’époque de la Conférence de l’Alliance Immortelle, il devait y avoir des secrets indicibles.

Pas étonnant que les disciples du palais Huan Hua lui aient été hostiles à l’instant. Ce n’était pas seulement l’habileté de Luo Binghe à laver le cerveau. Ils ne faisaient que suivre son exemple puisqu’ils connaissaient le statut de Luo Binghe au palais Huan Hua.

Un disciple de la faction A est allé dans le groupe de la faction B, puis tous les gens de la faction B, du rang le plus élevé à celui le plus bas, ont pleuré et lui ont demandé de rester, tout en cachant des secrets pour que personne ne le sache – comme c’était peu scientifique et irrationnel ! Mais ce genre de chose était tout à fait logique à la lumière du halo du protagoniste !

Shen Qingqiu était silencieux. Gongyi Xiao pensait qu’il était triste et déçu. Son disciple bien-aimé n’était pas mort, mais il préférait errer dehors plutôt que de retourner le voir.

« L’Aîné Shen ne doit pas trop y penser, reprit-il. Luo-gongzi pourrait avoir juste besoin de résoudre temporairement un conflit intérieur. Par le passé, il n’a jamais quitté le palais Huan Hua mais, cette fois-ci, il s’est porté volontaire pour venir. Cependant, mes jeunes camarades… ils doivent se méprendre concernant l’Aîné. J’espère que vous n’en prendrez pas offense. »

Le coeur de Shen Qingqiu s’était brisé en petits morceaux.

Il avait travaillé consciencieusement pendant de nombreuses années à se construire une réputation positive mais, comme prévu, le protagoniste était encore capable de teindre cela d’un beau noir !

Faux ! En fait, il n’était pas du tout peint en noir parce qu’il n’était pas du tout lésé. En fin de compte, il avait vraiment poussé une personne dans l’Abîme !

Je ne devrais pas chercher des excuses pour mon action !

“Et toi ? Pourquoi ne t’es-tu pas mépris ? » le questionna Shen Qingqiu.

Gongyi Xiao se montra choqué et répondit immédiatement :

« Bien que je ne sache pas ce qui s’est passé dans la Gorge Jue Di, je crois que l’Aîné n’est pas le genre de personne qui tuerait son disciple. »

Ok, laisse-moi te dire pourquoi… Parce que toi et moi sommes de la chair à canon du côté opposé du protagoniste, nous pouvons comprendre et compatir avec la situation de l’autre.

Par la suite, le groupe de disciples du palais Huan Hua suivit. Shen Qingqiu se retourna par inadvertance, pour voir Luo Binghe les regarder. Il joignit ses mains et les observa avec l’œil froid d’un spectateur.

Quand Shen Qingqiu le vit, son cœur éprouva instabilité et faiblesse, comme un bateau pris dans une tempête. Pour l’heure, même si Luo Binghe n’était pas très proche de lui et qu’il gardait un sourire décent sur son visage, ses yeux sombres étaient si frais et pénétrants que Shen Qingqiu sentit soudain son cœur se refroidir.

Grand frère, oncle ! Quel est ton problème – deux personnages chair à canon se sont parlés et se sont étreints pour se réconforter, pourquoi es-tu offensé !

Quand ils arrivèrent à la Boutique de l’Arme d’Or, ils constatèrent que le bruit à l’intérieur était si fort qu’il était presque suffisant pour faire sauter le toit. C’était entièrement l’oeuvre de Liu Qingge. Il était responsable de la tâche la plus difficile. Après leur séparation, Liu Qingge était parti capturer quelques sujets expérimentaux. Les gens de la ville n’étaient pas disposés à coopérer, donc à ce moment-là, ils n’avaient rien pu faire d’autre que de résoudre le problème par la force. Qui plus est, Liu Qingge n’était pas une personne patiente et raisonnable. Son style était tout à fait cohérent avec la tradition du pic Bai Zhan. Il était simplement sorti, avait attrapé plus d’une douzaine d’hommes costauds, puis les avait attachés à un plateau de forge derrière le vestibule. C’était maintenant devenu un site de recherche pour Mu Qingfang. Un groupe d’hommes robustes jurait et pleurait, aussi fort qu’un groupe de femmes.

Shen Qingqiu se rendit à la trésorerie souterraine et expliqua aux autres la succession d’événements. Il ne mentionna pas qu’il avait lui-même été infecté.

Le grand maître Wu Chen pria encore une fois le Bouddha de les préserver et dit :

« Grâce aux amis de la secte de la montagne Cang Qiong, les choses s’améliorent enfin. »

— J’ai bien peur que ce ne soit pas aussi simple, contra Shen Qingqiu. Les personnes infectées n’ont pas pu s’infecter les unes les autres. Comme le rapportent les livres anciens du pic Qing Jing, le plus grand groupe de personnes touchées par un semeur n’est constitué que de trois cents individus. Si la zone infectée dans toute la ville est si grande, alors il y a certainement plus d’un semeur. »

Liu Qingge mit sa main sur la poignée de son épée et se leva. Shen Qingqiu savait que c’était un homme d’action. Il voulait partir sur-le-champ pour trouver les autres semeurs et les tuer.

« Pas si vite ! le retint Shen Qingqiu. J’ai autre chose à dire.

— Parle, s’il te plaît, shixiong. » l’invita Mu Qingfang.

Shen Qingqiu ne savait pas comment le dire. Il hésita un moment puis annonça :

« Luo Binghe est de retour. »

La réaction des autres fut moindre. Parmi les trois, le Grand Maître Wu Chen du monastère Zhao Hua ne savait même pas qui était Luo Binghe. En cet instant, Mu Qingfang ne souciait de rien d’autre que de médecine. Liu Qingge fronça les sourcils, étonné :

« Ton disciple ? N’est-il pas mort aux mains des démons à la Conférence de l’Alliance Immortelle ? »

Shen Qingqiu trouva cela de plus en plus difficile à expliquer :

« … Il n’est pas mort. Il est revenu vivant. »

Agacé, il ajouta :

« Toi et moi allons d’abord patrouiller en ville. Quand nous reviendrons, nous parlerons.

— Oui, répondit Mu Qingfang. Je me suis occupé des semeurs restants plus tôt. Moins de gens devraient souffrir dorénavant. Je devrais aussi y aller et jeter un oeil à ces patients. »

Quand il dit cela, Shen Qingqiu se souvint du brillant ensemble d’instruments chirurgicaux en argent de Mu Qingfang. Il avait un jeu complet de scalpels et d’aiguilles, tous étalés comme préparés pour une autopsie. Il y avait aussi des centaines de bouteilles et de bocaux dans son espace de stockage infini, tous proprement étiquetés avec la description de leurs contenus et de leurs effets. C’était suffisant pour faire pâlir les gens ou pour leur faire une peur bleue. Il s’attendait à ce que lorsque le groupe d’hommes costauds attachés au plateau de forge voit cela, il se mette à crier vraiment assez fort pour faire sauter le toit.

Shen Qingqiu lâcha un rire sec et s’apprêtait à suivre Liu Qingge hors de la cave. Soudain, sans avertissement, le son de son propre battement de cœur parut se faire des centaines de fois plus fort. Tout de suite après, ses mouvements devinrent mous.

Liu Qingge remarqua immédiatement l’anomalie et demanda :

« Que s’est-il passé ? »

Shen Qingqiu ne répondit pas. Une force spirituelle jaillit de sa main droite, mais seul un faible flux d’énergie spirituelle traversa son corps, incapable de provoquer une étincelle.

Je suis à un tournant critique, mais tu fais des tiennes maintenant ?!

« Sans Traitement. » chuchota Mu Qingfang.

Liu Qingge vérifia son pouls, s’immobilisa un moment, puis le repoussa avec détermination : « Assis. Tu attends. »

Attendre quoi ?! Attendre que Luo Binghe frappe à la porte ?! Shen Qingqiu se leva :

« Je viens avec toi. »

— Ne te mets pas en travers du chemin. » protesta Liu Qingge.

Tu es le grand maître du pic Bai Zhan. Si tu voles avec moi, qui pourrait nous entraver ?

« Shen-shixiong, as-tu pris tes médicaments aujourd’hui ? » s’enquit Mu Qingfang.

Shen Qingqiu voulait vraiment lever les yeux au ciel et crier « Je n’ai pas abandonné le traitement ! »

J’ai évidemment pris mes médicaments dans les temps ce mois-ci ! J’ai aussi demandé à Liu de m’aider à purifier mes méridiens du poison. Alors pourquoi est-ce que cela fait inexplicablement des siennes maintenant, comme un éclair tombé du ciel ?! Comme c’est déroutant !

Pile à cet instant, une notification du système résonna :

[Protagoniste Cool Points +100]

Dégage !

Tu veux dire que « Parce que Shen Qingqiu est à court de chance ; le protagoniste est super cool » ?!

Ne t’avise pas d’être si vague ! Système, explique-moi pourquoi tu as soudain ajouté des points !

« Shen-shixiong ne doit pas se surmener, reprit Mu Qingfang. Liu-shixiong ne pense qu’à ton bien. Cela ferait beaucoup de mal à ton corps si tu courais partout pendant une poussée de poison. Reste ici et repose-toi. Je vais chercher des médicaments. Attends le retour de Liu-shixiong et utilise son énergie spirituelle pour t’aider à surmonter l’attaque. »

Shen Qingqiu se leva trois fois et fut repoussé par Liu Qingge à chaque fois. Le ton de Mu Qingfang ressemblait à celui d’un adulte grondant un vilain enfant.

« Très bien. Liu-shidi, écoute-moi. Le semeur a la peau écarlate et il est très contagieux. Si tu rencontres une chose suspecte qui lui ressemble, ne te précipite pas vers elle. Attaque à distance. Quand tu reviendras, tu devras venir dans ma chambre. J’ai quelque chose d’important à te dire. »

La dernière phrase était la plus importante. Shen Qingqiu avait délibérément mis l’emphase sur ces mots.

Entraîner une armée durant mille jours pour l’utiliser un matin ! Liu, tu dois me protéger !

Après que deux personnes aient quitté la cave, le Grand Maître Wu Chen demanda :

« Shen-xianshi, vous ne trouvez pas ça étrange ? Le monde des démons est resté silencieux pendant longtemps, mais ces dernières années, il est redevenu actif. Lors de la dernière Conférence de l’Alliance Immortelle, de nombreux monstres rares sont de nouveau venus. Et cette fois, un semeur qui n’était pas apparu depuis cent ans s’est montré à Jinlan. J’ai bien peur que ce soit mauvais signe. »

Il n’y avait pas que cela, ces semeurs avaient clairement été renforcés. À l’origine, rien ne stipulait que les personnes infectées ne pouvaient pas s’éloigner du semeur de plus d’une certaine distance. Shen Qingqiu partageait le même sentiment :

« Les appréhensions du Grand Maître sont la raison pour laquelle je ne peux pas être à l’aise. »

Oui. Luo Binghe aurait dû rester dans l’Abîme pendant encore deux ans, mais il avait été libéré à l’avance. Cette circonstance spéciale ne pouvait vraisemblablement pas être un bon présage pour les choses à venir !

Après que le Grand Maître Wu Chen ait été infecté, son corps et son Qi avaient souffert de grands dommages. Peu après leur conversation, il se fatigua. Shen Qingqiu l’aida à s’allonger puis essaya de se faufiler silencieusement hors de la cave. Wu Chen s’y était caché parce qu’il ne pouvait pas être vu depuis l’extérieur. La chambre de Shen Qingqiu était au deuxième étage de l’armurerie. Liu Qingge n’était pas encore revenu, il ne pouvait de fait pas encore aller dormir. Il s’assit simplement à la table, étourdi. Il songea avec mélancolie à un petit mouton, Luo Binghe, qui criait « Shizun » toute la journée. Il souhaita même que ce fut une autre histoire. Puis il pensa au lotus noir Luo Binghe qui rendait les gens mal à l’aise de la tête aux pieds. Il avait presque envie de s’arracher les cheveux.

Au bout d’un moment, quelqu’un frappa à la porte. Le coup n’était ni léger ni lourd.

Shen Qingqiu quitta la table et répondit :

« Liu-shidi ? Je t’ai attendu jusqu’au milieu de la nuit, entre ! »

Les deux battants de la porte furent soudain ouverts avec fracas.

Luo Binghe se tenait sur le seuil de la pièce, soutenu par une obscurité sans limite, debout, les mains dans le dos, les lèvres légèrement recourbées. Ses yeux étaient tels des bassins froids profonds de milliers de brasses.

Il plissa les yeux et dit :

« Bonsoir, Shizun. »

Précédent | Index | Suivant

3 commentaires sur “The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 33”

  1. J’étais à fond dans leur retrouvaille ! Ah tellement de non dit, d’incertitude entre eux !
    Et juste avec cette phrase: « Pendant un moment, Shen Qingqiu put presque imaginer qu’il était un mignon et inoffensif petit mouton broutant l’herbe et poussant joyeusement les genoux de Shen Qingqiu en bêlant, « baa baa ». »
    Morte de rire ! xD

    Des démons mangent des choses pourris ? Bouah… x)

    Passionnant ce chapitre !

    Un tête à tête avec Luo Binghe ! Graou !

    Merci infiniment pour travail sur ce chapitre !
    A tout de suite ! 😀

  2. « Luo Binghe est de retour » pour vous jouer un mauvais tour !!!

    Ha ha ha je ris mais c’est nerveux !!!

    Je ressens toute la nervosité de SQQ !
    Le pauvre quand même X)

    J’ai des palpitations !! Merci pour le travail 😀

Laisser un commentaire