The Scum Villain Self-Saving System – Chapitre 4

Chapitre 3 | Index | Chapitre 5

Traduction par Keliane, correction par AfterWar.

Chapitre 4

Shen Qingqiu était tout à fait lucide sur ce qui animait Ming Fan. Il devait avoir entendu Ning Yingying appeler Luo Binghe avec affection et pensait que ce détestable shidi était devenu trop éblouissant. La chair à canon de l’œuvre originale éprouvait une haine inexplicable et immuable à l’égard du protagoniste, qui n’avait été alimentée que par Shen Qingqiu.

Ning Yingying n’était qu’une petite fille avec le coeur d’une petite fille, aussi pencha-t-elle la tête en demandant :
“Quelle est cette chose amusante que shixiong possède ? Vite, sors-la et montre-moi.”

Ming Fan se fit tout sourire, et il détacha de sa ceinture un pendentif de jade d’un vert pur, qu’il laissa balancer devant lui.
Shimei, cette fois, je me suis rendu chez mes parents pour entretenir nos relations. Ils m’ont donné beaucoup de choses utiles et intéressantes. J’ai pensé que celle-ci était particulièrement jolie ; je te l’offre!”.

Ning Yingying prit le bijou et le présenta en direction de l’espace permis au sein feuillage de la canopée pour laisser le soleil l’éclairer.
“Comment le trouves-tu ? Il te plaît ou pas ?”, demanda chaleureusement Ming Fan.

Jetant un coup d’œil, Shen Qingqiu se souvint soudainement. Cette scène !

Ce n’était pas bon du tout, il n’aurait pas dû venir ici. C’était dangereux !

Vous ne pouviez pas le blâmer de ne pas s’en être souvenu clairement. Si un maudit et stupide auteur écrivait de stupides mots pendant quatre ans pour créer un roman qui semblait s’étendre sur deux cent ans, qui pouvait se rappeler de ce qui s’était passé au tout début ? Cela lui avait pris vingt jours pour tout lire, et il avait complètement oublié cette scène de pure violence !

Bien entendu, Ning Yingying ne pouvait absolument pas évaluer la qualité du bijou, mais elle le regarda avec désinvolture avant de jeter le pendentif en jade. Le sourire de Ming Fan se figea sur son visage. Ning Yingyin plissa le nez et dit :

“ Cette chose, sa couleur est laide à en mourir, et pas aussi belle que celle d’A-Luo”.

Cette fois, ce ne fut pas seulement la couleur du visage de Ming Fan qui se ternit. La détermination de Luo Binghe à faire comme s’il n’était pas là disparut complètement, son corps observant un sursaut, et il ouvrit les yeux.

Ming Fan laissa échapper quelques mots entre ses dents serrées.

Shidi a un pendentif de jade ?”

Luo Binghe hésita mais n’eut pas le temps de répondre, Ning Yingying s’empressant de le faire à sa place.

“Bien sûr qu’il en a un. Il le porte toujours autour de son cou. C’est son trésor, il ne veut même pas que je le regarde”.

Aussi calme que Luo Binghe puisse paraître, ses couleurs changèrent elles aussi et il agrippa inconsciemment le Guanyin de jade 1 caché sous ses vêtements.

L’intelligence des protagonistes féminins dans ce roman rendait Shen Qingqiu ivre d’incrédulité 2. Ning Yingying n’avait pas réfléchi aux conséquences de ses paroles, concentrée uniquement sur le fait que Luo Binghe portait un pendentif de jade représentant Guanyin, qu’il ne quittait jamais.

Concernant les choses que leurs chéris possédaient, toutes les filles voulaient les avoir entre leurs mains. Seulement, Luo Binghe refusait de lui donner cela. Elle n’avait soulevé le problème que parce qu’elle était contrariée.

Bien sûr qu’il ne veut pas te le donner !!! C’était un cadeau de sa défunte mère blanchisseuse, un cadeau pour lequel elle avait passé une grande partie de sa vie à économiser juste pour se le procurer à son intention ! C’était la petite étincelle de chaleur de la période la plus sombre de Luo Binghe. Même quand il serait entièrement teinté de noir plus tard, il pourrait encore y repenser et se montrer un peu plus humain. Comment aurait-il pu le donner négligemment à quelqu’un ?

Ming Fan sentit la jalousie bouillir dans ses entrailles. En définitive, ce furent encore les mots de Ning Yingying qui poussèrent sa colère à atteindre des sommets et à prendre le dessus. Il avança d’un pas et brailla :

“Luo-shidi est trop généreux, même shimei Ning Yingying ne peut jeter un œil à ce pendentif de jade que tu possèdes. Si cela continue, tu ne prêteras même pas main forte à tes camarades disciples lorsque nous nous retrouverons face à un ennemi puissant !”

Dangereux ! Ces deux phrases et cette scène étaient dangereuses !

Ning Yingying n’avait pas pensé que la situation prendrait une telle tournure, et l’interpella à la hâte :

“Ce n’est pas grave s’il ne veut pas. Shixiong, ne l’embête pas !”

Comment Luo Binghe aurait-il pu se battre contre Ming Fan ? Avec un croche-pied et une poussée, bloqué par les disciples qu’il avait ramené, cette belle Guanyin de jade autour de son cou se retrouva sous peu entre les mains de Ming Fan. Il la porta à son regard, éclatant soudain d’un rire composé de “haha”.

“Tu… Pourquoi ris-tu ? demanda Ning Yingying avec curiosité.

Ming Fan jeta la belle Guanyin de jade dans ses mains et répondit sur un ton ravi :

“Je pensais qu’il s’agissait d’un genre de trésor précieux pour qu’il le protège si farouchement. Shimei, devine quoi ? C’est un produit nord-ouest 3, hahahaha…….

— Un produit du nord-ouest ? Une contrefaçon ? le questionna Ning Yingying, confuse.
Le poing de Luo Binghe se crispa lentement, une vague de violence émergeant au fond de ses yeux. Il énonça ses mots un par un.

“Rends. Le. Moi.”

Les doigts de Shen Qingqiu se replièrent aussi inconsciemment à plusieurs reprises.

Naturellement, il savait que cette Guanyin de jade était un produit contrefait, et c’était d’ailleurs la plus grande raison de la colère de Luo Binghe.
Cette année-là, la blanchisseuse menait une vie frugale. Comme elle n’avait que peu d’expérience, elle fut facilement dupée et acheta de la contrefaçon à un prix exorbitant. Le cœur brisé, son corps se détériora rapidement par la suite : c’était une souffrance qui ne s’effacerait jamais dans l’existence de Luo Binghe. C’était le seul point qu’il ne pouvait tolérer.

En tant que spectateur, Shen Qingqiu voulait vraiment intervenir et frapper Ming Fan, puis rendre le pendentif de jade à Luo Binghe.

De plus, peut-être que s’il le faisait, Ming Fan n’offenserait pas complètement Luo Binghe et, plus tard, serait en mesure de préserver sa petite existence.

Ming Fan reprit le bijou des mains de Ning Yingying, et le fit virevolter avec dégoût.

“Si tu veux le récupérer, dans ce cas je vais te le rendre. Je ne sais pas auprès de quel vendeur à la sauvette 4 ce genre de pacotille a été achetée, mais si cela est donné à shimei, je crains que cela ne salisse ses mains.”

Ainsi parla-t-il, mais ses actes ne suivirent pas ses paroles.

Le visage de Luo Binghe était tendu. Soudain, il leva les poings et frappa les disciples qui le retenaient. Quand il était enragé, ses poings et ses pieds n’avaient aucune technique ou astuce. Tout partait des vagues de colère de son cœur. Au début, il parvint à effrayer ces disciples, mais, peu après, ils découvrirent ses points faibles. Ming Fan se rapprocha sans mal et le provoqua.

“Que vas-tu endurer pour ça ? Pour avoir osé utiliser tes poings et tes pieds contre ce shixiong, enseignez-lui donc ce que signifie de respecter ses aînés !”

Ils retrouvèrent tous leur courage et renouvelèrent leurs assauts contre Luo Binghe.

Ning Yingying était abasourdie.

Shixiong ! Comment peux-tu faire ça ! Dépêche-toi, dis-leur d’arrêter, ou… ou je ne te prêterais plus jamais la moindre attention !”

Ming Fan paniqua.

Shimei, ne te fâche pas, je vais leur dire de ne plus frapper ce type, c’est tout………”

Il n’avait pas terminé ses propos que déjà Luo Binghe se dégageait de ces mains agrippantes et de ces pieds, et sautait en avant, frappant Ming Fan droit dans le nez.

“Aïe !”, se lamenta-t-il d’une voix forte.

Deux brillantes rivières de sang s’échappèrent de ses narines.

Les yeux de Ning Yingying étaient pleins de larmes et sur le point de déborder, mais face à cette vision, elle ne put se retenir de rire et laissa s’échapper un pff.

“…….. Shimei, aimes-tu Luo Binghe ou veux-tu le tuer ?” commenta silencieusement Shen Qingqiu.

À l’origine, Ming Fan était prêt à lâcher Luo Binghe, mais maintenant qu’il était déshonoré devant son béguin, il n’y avait plus moyen qu’il tourne simplement la page.

À voir ces deux personnes se battre juste sous ses yeux, se chamaillant au point de presque former une boule, peu importe à quel point il était talentueux, Luo Binghe était encore trop jeune. De plus, il n’avait pas cultivé correctement, cela faisait donc une différence évidente dans la force de leurs coups. Malgré cela, les dents de Luo Binghe étaient crispées et il ne laissait échapper aucun son. Shen Qingqiu voulait agir. Le système laissa exploser un tonnerre d’alarmes assommantes.

【 Grave OOC ! Grave OOC ! Grave OOC ! Les choses importantes doivent être répétées trois fois. Dans ces conditions, ‘Shen Qingqiu’ choisira de rester spectateur ! 】

Shen Qingqiu ignorait quelles conséquences il pourrait y avoir à s’opposer au système, il ne pouvait donc pas prendre ce risque. Inquiet, il eut soudain une idée, une sorte de compromis.

La secte de la montagne Cang Qiong avait une sorte de sort appelé “Feuilles Cueillies, Fleurs Volantes” 5 qui n’était pas bien impressionnant et n’avait que du style. Le texte original mentionnait que Luo Binghe était parvenu à capturer facilement les cœurs d’un nombre N de femmes en employant ce tour. Shen Qingqiu, qui s’était nourri de toutes sortes d’astuces ces derniers jours 6, était également au courant de ce petit sort.

Il cueillit sans hésiter une feuille et y inséra un peu de pouvoir spirituel 7. La première fois, il en mit trop et la feuille qui ne pouvait endurer tant de puissance, vola en morceaux. Le second essai fut une réussite et il la tint gentiment entre ses doigts, expirant un coup, puis la jetant. La feuille fusa tel un couteau en direction de Ming Fan !

En entendant le cri tragique de Ming Fan, Shen Qingqiu secoua la tête et essuya une goutte de sueur sur son front.

Pas étonnant qu’ils disent que si un maître effectuait ce mouvement, même une fleur pouvait blesser des gens. Il n’aurait pas pu tuer Ming Fan avec ce tir, si…. ?

Luo Binghe avait enduré beaucoup de coups de poings et de pieds avant de sentir soudainement Ming Fan le repousser. Relevant la tête, il vit que du sang coulait de son front à ses yeux. Mais, étrangement, Ming Fan tendit la main et du sang frais s’y trouvait aussi.

Ming Fan ne put s’empêcher de l’accuser avec inquiétude.

“Comment as-tu osé utiliser un couteau pour me blesser ?!”

Ning Yingying les avait vus se battre si furieusement quelques instants plus tôt qu’elle n’avait pas osé s’approcher, mais à présent elle s’immisçait entre eux.

“Non, non, A-Luo n’a pas utilisé de couteau. Il ne t’a pas fait cette blessure !”

Luo Binghe ignorait lui aussi ce qu’il se passait, et gardait ses lèvres serrées. Il essuya le sang sur son front. Du sang frais jaillit du dos de Ming Fan, d’une coupure qui ressemblait à ce qu’une épée aurait pu faire. Il fit face aux autres disciples et demanda :

“Avez-vous vu précisément ce qui s’est passé plus tôt ? Tenait-il un couteau ?”

Les disciples se concertèrent du regard. Certains secouèrent leur tête, d’autres la hochèrent. Tout le monde était confus.

Ming Fan, ce petit nobliau gâté, n’avait jamais enduré ce genre de souffrance physique. De voir ce sang recouvrir tout son corps, son cœur se mit à trembler. Perplexe, tout le monde vit qu’il n’y avait pas d’arme sur le sol ou en possession de Luo Binghe. Cela n’avait pas pu disparaître.

Shen Qingqiu retint son souffle. Devant lui, il y avait soudainement une masse de rouge, semblable aux écritures écarlate du système.

【Infraction : OOC. -10 Points. Points restants après déduction: 90 Points. 】

Shen Qingqiu retrouva d’un coup son souffle. À la base, il pensait qu’il perdrait dans les 50 points pour ses actions, ou peut-être même la totalité. Ne lui en retirer que 10, c’était bien mieux que ce qu’il avait envisagé. Une petite déduction maintenant n’était pas si terrible, il y aurait d’autres opportunités de les regagner plus tard. Mais il avait à peine fini d’expirer que Ming Fan pointa Luo Binghe et s’écria :

“Frappez-le pour moi !”

Shen Qingqiu vomit presque une goulée du sang de ce vieil homme.

Plusieurs disciples écoutèrent ses ordres et s’avancèrent. Shen Qingqiu attrapa inconsciemment un tas de feuilles et les envoya siffler dans les airs.

À peine s’en était-il défait, qu’il éprouva aussitôt un regret.

Qu’est-ce que je suis en train de faire ? Luo Binghe est ce prodigieux personnage principal masculin, ce n’est pas comme si on ne s’était pas déjà ligué contre lui avant. Peut-il seulement être tué ?!

A-t-il vraiment besoin de ta putain d’inquiétude à son sujet ?!

Auparavant, il pouvait se débrouiller, mais, c’est génial, maintenant, personne ne peut plus s’empêcher de remarquer que quelque chose ne va pas !

Tous les disciples s’immobilisèrent, n’osant plus encercler Luo Binghe. Surpris et incertains, ils se blottirent auprès de Ming Fan.

Shixiong ! Que se passe-t-il ?”

Shixiong, il me semble avoir été coupé par un couteau !”

Le visage de Ming Fan oscilla entre le vert et le blanc. Il attendit un long moment avant qu’il ne jette ces mots : “Allez !” et tout le monde se replia avec leurs culs nus, mais avec énergie et vigueur. Ils étaient apparus dans un courant d’air, mais repartaient de la même manière. Laissée derrière, Ning Yingying se leva, honteuse, et dit :

“A-Luo, est-ce que c’est toi qui les as battus et les as fait fuir si vite ?”

Mélancolique, Luo Binghe secoua la tête. Il était à peine capable de se tenir debout, mais avec une expression tendue, il baissa sa tête et se courba pour chercher quelque chose sur le sol. Même avec son pantalon couvert de boue, il continua de chercher diligemment.

Shen Qingqiu savait ce qu’il cherchait. C’était naturellement le pendentif de jade qui avait été perdu dans la mêlée et dans la confusion.

En tant que témoin, il l’avait vu clairement. Au début du combat, Ming Fan avait tendu son bras et l’avait jeté. La cordelette rouge du bijou s’était accrochée à un grand arbre juste au-dessus de leurs têtes. Ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait signaler. De plus, après avoir jeté ce tas de feuilles précédemment, il avait entendu de plus belle l’alarme du système.

【Infraction : OOC. -10×6 Points. Points restants après déduction : 30 Points. 】

Une baisse drastique instantanée !

Les sentiments contenus dans une feuille comptaient pour 10 points ? Ne fais pas de calculs aussi grossiers !

Ning Yingying n’osait plus parler non plus. Après tout, c’était elle, la responsable de ce gros incident. Si elle n’avait pas eu une si grande bouche, Luo Binghe n’aurait pas perdu son pendentif de jade et n’aurait pas été battu. Elle l’aida dans ses recherches.

Mais ils cherchèrent jusqu’à ce que le ciel s’assombrisse, et n’eurent malgré tout aucun résultat.

Luo Binghe se planta et observa le sol en désordre. Ils avaient retourné une grande étendue de terre, mais ne l’avaient toujours pas retrouvé.

Ning Yingying vit sa distraction et en fut quelque peu effrayée. Elle attrapa sa main.

“A-Luo, si nous ne pouvons pas le trouver, c’est qu’il ne peut être retrouvé. Je suis désolée, je te rembourserai cela plus tard, d’accord ?”

Luo Binghe ne prêta pas attention à elle et récupéra doucement sa main. La tête basse, il rejoignit le sentier qui s’éloignait de la forêt. Ning Yingying le suivit rapidement.

Shen Qingqiu s’admira sincèrement. Ces deux enfants avaient cherché pendant toute une soirée, mais il les avait aussi surveillés durant tout ce temps…… à part les regarder inutilement jusqu’à ce que cela lui casse les couilles, y avait-il une explication ?

Ce ne fut qu’après avoir acquis la certitude qu’ils étaient partis, qu’il émergea enfin des ombres. Levant la tête, il regarda en l’air. Alors que son pied frappait le sol et le faisait s’envoler, il découvrit ce que c’était que d’être ‘souple comme une hirondelle’, et récupéra facilement le pendentif de jade qui pendait au-dessus de lui.

Shen Qingqiu voulait le rendre directement à Luo Binghe, mais il y avait ce système de pisse qui considérerait certainement cela comme un acte erroné. Il n’avait pas de points supplémentaires à dépenser.

Après réflexion, Shen Qingqiu supposa qu’il pouvait le garder pour le moment.

Peut-être que plus tard, ce pendentif de jade aurait son utilité. Par exemple, dans un moment critique, cela pourrait potentiellement être utilisé pour l’échanger contre sa vie ? Shen Qingqiu étudia sérieusement cette possibilité.

Mais le texte en trois dimensions du système apparut devant ses yeux.

【Félicitations ! Vous avez reçu un item clef : Fausse Guanyin de Jade x 1. Pour avoir changé la scène, ‘Shen Qingqiu’ recevra +100 Points d’Intelligence. Points actuels : 130 Points. Merci de poursuivre vos efforts ! 】

Les points qui venaient juste d’être déduits ne venaient pas seulement d’être récupérés, ils avaient même augmentés !

De plus, cette Guanyin de jade avait véritablement un fort impact sur Luo Binghe, un accessoire de haut niveau, tout à fait approprié pour sauver sa vie !

Une surprise vraiment inattendue !

Le corps entier de Shen Qingqiu était douloureux. Il s’était accroupi dans l’ombre pour se cacher durant toute une soirée sans la moindre illumination, mais à présent, même ce vilain système à la voix pareille à Google Traduction semblait douce à entendre !

À l’extérieur de la forêt et quittant déjà l’arrière de la montagne, Luo Binghe ouvrit doucement son poing.

Au milieu de sa paume reposaient quelques feuilles vertes. Leurs bordures étaient tranchantes et teintées de sang.

——

Notes :

1 Guanyin : Un modèle populaire pour les pendentifs de jade est la Bodhisattva Guanyin (ou Déesse de la Miséricorde). En gros, cela revient plus ou moins au même que la croix que les Chrétiens portent autour du cou, dans l’espoir d’obtenir chance et protection.

2 Rendre ivre : Une manière amusante d’exprimer à quel point une personne peut se montrer extrêmement impressionnée. Exemple : si quelqu’un touche un poêle chaud et se plaint de la chaleur, on peut dire que le spectateur est «ivre» de la stupidité de cette personne.

3 Des produits du nord-ouest (pinyin: xi bei huo) : Apparemment, cet endroit est réputé pour produire de la contrefaçon ou quelque chose dans ce style. Ce qu’ils sous-entendent par-là, c’est que le pendentif n’est pas fait de vrai jade.

4 Vendeur à la sauvette : Ming Fan parle de ce type de vendeurs qui déposent un tapis sur le sol et y placent leurs biens, puis tentent de vendre directement leurs marchandises ainsi.

5 “Feuilles Cueillies, Fleurs Volantes” : Traduction littérale du pinyin: zai ye fei hua.

6 S’était nourri de toutes sortes d’astuces ces derniers jours : Pas très clair, mais cela veut dire que notre MC a fait des recherches et a étudié avec une connaissance préalable de ce qui va arriver.

7 Pouvoir spirituel : le pinyin l’appelle ling li.

Chapitre 3 | Index | Chapitre 5

2 commentaires sur “The Scum Villain Self-Saving System – Chapitre 4”

  1. Merci pour ce nouveau chapitre !
    Pauvre Luo Binghe QWQ… Ne t’inquiète pas, Shizun est là (TWT)/ !
    (Je viens de me rendre compte que j’ai fait un rime XD…)

  2. Cette sotte ! Elle est bien une petite fille avec un coeur de gamine idiote… è.é

    Du coup, pour essayer de modifier la suite (et accessoirement sauver sa vie), il a trouvé la technique. Perdre des points pour en regagner… Mais ça peut être à double tranchant ! 😛

    A partir de maintenant, Shen a changé l’histoire… En bien ou en mal pour lui, le futur nous le dira ! 🙂

    Merci beaucoup pour ce chapitre ! A la prochaine ! Bonne continuation ! 😉

Laisser un commentaire