The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 12

Chapitre 11Index | Chapitre 13

Traduction par Kéliane, correction par Yukiko-chan

Chapter 12

L’ensemble des disciples du pic Qing Jing s’agita soudainement.

Ceux des autres divisions n’étaient pas si indisciplinés parce qu’ils n’étaient pas au courant de la situation du pic Qing Jing. Ils avaient toujours pensé que celui qui serait envoyé serait le disciple le plus ancien de Shen Qingqiu. Seule une personne avec une trentaine d’années minimum de cultivation à son actif, pouvait être capable d’affronter cet Ancien, qui, au premier coup d’œil, devait avoir au moins plusieurs centaines d’années d’expérience. Seulement, il était étrange qu’ils n’aient jamais entendu parler de cette personne. Comment les disciples du pic Qing Jing pouvaient-ils ne pas connaître le niveau de cultivation de Luo Binghe ?

Le teint de Ming Fan était blanc alors qu’il bégayait :

« Shizun… Envoyer ce gamin… Envoyer Luo-shidi dans l’arène, peut-être que ce n’est pas ce qu’il y a de plus recommandé ? »

Bien qu’il était inquiet et ne voulait pas monter sur scène, qu’il aurait volontiers laissé Luo Binghe y aller et se faire maltraiter, il se souciait toujours de l’honneur de sa propre division !

Des larmes encore plus inquiètes coulèrent des yeux de Ning Yingying et elle serra sans vergogne le bras de Luo Binghe tout en frappant du pied et en criant :

« Je ne veux pas, je ne veux pas, je ne veux pas ! »

Luo Binghe n’avait que peu d’expérience au combat. Cet Ancien démoniaque avait le corps couvert d’épines et sa massue devait faire au moins plusieurs centaines de jin 1 ; il serait étrange qu’il ne soit pas tué !

Pensez-vous tous que je veuille qu’il aille dans l’arène ? Je n’ai malheureusement pas le choix non plus.

Shen Qingqiu releva les sourcils et ordonna :

« J’ai dit que je le laisserai y aller, alors il doit y aller. Es-tu en désaccord avec le jugement de ce maître ? Ying-er, laisse-le passer. »

Face au visage renfrogné de son Shifu, Ning Yingying savait qu’elle ne pouvait rien y faire.

Luo Binghe lui tapota le dos pour la réconforter, même si son visage était livide. Il répondit fermement :

« Ne t’inquiète pas, shijie. Je ne serai pas d’une grande utilité, mais puisque Shizun m’a désigné pour combattre, j’utiliserai toute ma puissance. Même si je trépasse, je ne laisserai pas notre division perdre la face. »

Ning Yingying sécha ses pleurs et relâcha le bras de Luo Binghe. Elle ne pouvait supporter de voir son chéri se faire frapper par d’autres et s’enfuit en quelques enjambées.

Shen Qingqiu était ravi. Bien joué ; si Ning Yingying se retirait, alors les problèmes qu’elle devait causer après cette scène seraient aussi évités. Quelle bonne enfant tu es, si sensible !

Bien que l’adolescent qui se démarquait de la foule ressemblait à un dieu clair et droit, une bonne pousse avec de solides fondations, il était aussi évident, au premier regard, qu’il n’était qu’un jeune disciple avec une cultivation superficielle.

À l’inverse, l’Ancien de la Secte Démoniaque avait une massue et était bâti avec le dos d’un tigre et la taille d’un ours. Peu importe où il se tenait, comparé au corps en développement de Luo Binghe, il émanait un sentiment d’oppression. Des fumerolles noires d’énergie démoniaque s’échappaient du corps de l’Ancien. Tout le monde hésita et certains spéculèrent qu’il avait peut-être caché sa force et attendait que le combat commence. Nul n’avait le moindre mot à dire.

Et quelle force cachée ! L’enfant ne pouvait véritablement pas le vaincre !

Comment cela pouvait-il être considéré comme une compétition ? Il était complètement dominé par l’autre partie !

Depuis que Luo Binghe avait pris part à ce défi, il n’avait eu aucune occasion d’agir. Cet Ancien démoniaque avait une force incomparable, et une frappe de son marteau de forge envoya une onde de choc. Même si Luo Binghe persistait à avancer et à tenter de chercher une chance d’attaquer, la massue continuait d’atterrir de temps à autre sur son corps.

Il n’y avait pas que les rangs de la secte de la montagne Cang Qiong qui étaient abasourdis, le camp des démons était tout autant sans voix. C’était trop affreux……

Quelqu’un avança à voix basse :

« N’est-ce pas une défaite assurée…… Qu’y a-t-il à démontrer ? »

Gros Marteau, ou non, l’Ancien Tian Chui se mit à rire haut et fort en direction du ciel, et sa voix résonna dans toute la zone :

« Ce que tu as dit est juste ! Cette petite poupée ferait mieux d’admettre sous peu sa défaite et de quitter l’arène, ce vieil homme peut encore te laisser la vie sauve.

— Il va gagner, » répondit calmement Shen Qingqiu.

Balivernes. En mettant le protagoniste dans une situation ardue comme celle-ci, bien sûr qu’il allait gagner. Seulement, ce serait une victoire difficile.

Sa voix n’était ni forte, ni basse. Cependant, c’était juste assez pour qu’elle soit portée au centre du terrain où se tenait la compétition.

Luo Binghe avait subi une frappe frontale et réprimait quelques gorgées de sang dans sa poitrine quand de tels mots confiants lui parvinrent. D’une manière ou d’une autre, il réussit à ravaler son sang.

Va gagner… hein ?

Shizun croyait-il vraiment qu’il pouvait l’emporter, et avait-il ainsi saisi l’occasion de le faire participer à ce défi ?

Les démons éclatèrent tous de rire et huèrent. Ils l’encourageaient à admettre rapidement sa défaite. Cependant, Luo Binghe n’accéda pas à leurs souhaits. Il fut frappé plusieurs fois d’affilée mais se calma et fit la sourde oreille face aux quolibets du monde extérieur. Ses pas devinrent de plus en plus légers. Le marteau géant de l’Ancien Tian Chui tomba neuf fois, et neuf fois il fut incapable de frapper dans sa direction.

Sur l’Ancien Tian Chui, les seuls endroits qui n’étaient pas enveloppés de dards empoisonnés étaient son visage et ses poings. Ce n’était pas une bonne nouvelle. Cela signifiait que même si ces deux points n’étaient pas protégés d’épines venimeuses, il pouvait toujours rentrer chez lui sans avoir été vaincu.

Mais, en même temps, c’était probablement son seul point faible !

Luo Binghe respira lentement et se concentra soigneusement.

Shizun l’avait choisi pour monter sur scène. Même si cela semblait rendre les choses difficiles pour lui, si on regardait cela autrement, perdre ce défi ne signifiait pas seulement que Luo Binghe perdrait la face. Il entraînerait avec lui la secte toute entière, ainsi que l’ensemble du Royaume Humain, y compris le Shen Qingqiu qui l’avait désigné.

Shizun devait être vraiment convaincu qu’il pouvait vaincre s’il l’avait choisi pour aller dans l’arène et concourir !

Dans l’esprit vif de l’étudiant Luo Binghe, se lança avec succès un système qui semblait remplir le ciel de brume 2.

Jamais personne n’avait cru en lui ainsi.

Même si ce n’était que pour gagner sa confiance, il devait remporter cette victoire à la vue de tous !

La massue vint siffler une fois de plus. Les pupilles de Luo Binghe rétrécirent. Il fit circuler son pouvoir au creux de sa paume et le condensa en une technique !

L’attention générale fut attirée par cet adolescent persistent. Bien que Luo Binghe n’ait aucune possibilité d’agir, il n’avait pas renoncé à chercher une opportunité de rendre la pareille et n’avait pas admis sa défaite. Et à cet instant précis, le moment de contre-attaquer était venu. Les mains de Luo Binghe saisirent la toute fin de cette opportunité pour la capturer fermement et précisément.

Après s’être acharné pendant une demi-heure, le troisième défi déboucha enfin sur un résultat.

Hormis Shen Qingqiu, nul ne s’était attendu à cette issue.

Un Ancien, Tian Chui, avec plusieurs centaines d’années de cultivation à son actif et couvert d’épines empoisonnées, se voyait présentement vaincu par un garçon de quinze ans !

Comme attendu, Liu Mingyan et Sha Hualing furent attirées par Luo Binghe. Quatre beaux yeux détaillèrent son visage, refusant de détourner leurs regards.

【Obtention de l’attention de Liu Mingyan et de Sha Hualing ; Gloire durant l’invasion de la secte de la montagne par les démons ; Niveau de classitude du protagonist : + 500. 】

Shen Qingqiu était très en colère.

Tout ça pour quoi ? Il était question d’une déduction de 1000 et d’une addition de seulement 500. Quel système au cœur noir, il n’aurait pas dû y avoir un tel doublement des valeurs !

Cependant, ce n’était pas un problème. Pour l’heure, tous pensaient à la même chose.

Luo Binghe était vraiment un jeune homme à considérer avec respect !

Shen Qingqiu était véritablement insondable !

Sha Hualing se retint un long moment avant de finalement sortir :

« Les habitants des Plaines Centrales du Royaume Humain ont les talents escomptés pour faire émerger un si jeune héros. Ling-er est vraiment admirative.

— Bien dit, bien dit, répondit Shen Qingqiu. Puisque la compétition a produit son résultat, peut-être Mademoiselle pourrait-elle renvoyer sa famille ? Pardonne la secte de la montagne Cang Qiong de ne pas pouvoir recevoir d’invités, comme tu peux le voir, nous sommes en pleine confusion. »

Le sous-entendu…… Il n’y avait aucun sous-entendu, il ordonnait directement et clairement aux invités de partir.

Sha Hualing était fâchée mais n’avait nulle part où se décharger. Ses doigts tordirent le voile rouge de son corps et elle explosa tout à coup.

Sa main s’étendit et elle gifla soudainement et vicieusement le visage de l’Ancien Tian Chui.

« En perdant dans un combat face à un si jeune disciple de l’aîné Shen et d’une manière aussi laide, tu as déshonoré tous les démons ! »

L’Ancien Tian Chui était aussi pitoyable. Le Royaume Démoniaque avait une hiérarchie et Sha Hualing, de par sa naissance, était un noble Saint. Même après avoir été frappé, il était soumis et n’osait résister. Il se risqua seulement à répondre, insatisfait :

« Celui-ci est incompétent, il demande au Saint de le punir ! »

Shen Qingqiu n’était plus en mesure d’en regarder davantage. Sans être ni bruyant, ni silencieux, il intervint :

« Mademoiselle Sha, si tu veux discipliner tes suivants, merci de le faire ailleurs. Le pic Qiong Ding n’est pas un lieu où la noblesse peut établir sa suprématie. »

Sha Hualing se débarrassa d’un coup de sa colère et déchargea finalement quelques mots grossiers. Une fois retournée, son visage était de nouveau tout sourire.

« Les mots de l’Aîné Shen sont justes. Ling-er n’a vu que le jeune homme talentueux de ta division et voyant les déchets sous son propre commandement, la déception a envahi son cœur et elle a perdu brièvement le contrôle. Aîné Shen, merci de ne pas rire. »

Son expression changea de plus belle envers l’Ancien Tian Chui, aussi froide que la glace et □□.

« Que l’Ancien Du Bi ait combattu et perdu contre l’Aîné Shen est un problème, bien entendu. Mais que tu perdes toi aussi un défi, inutile que je commente. Tu peux le voir par toi-même.  »

Ce que le ‘Tu peux le voir par toi-même’ signifiait, il était évident que Tian Chui le comprenait.

La moitié de son cœur gela d’un coup. Il avait initialement songé que la présence de Shen Qingqiu sur le pic Qiong Ding était telle celle d’une poupée risible, que les disciples étaient d’un faible niveau de cultivation, et lui voulait justement des proies faciles. Ce ne fut que grâce à cela qu’il crut à l’invitation du Saint. Seulement, il ne pensait pas qu’il connaîtrait une si grande chute ici et que même sa vie ne serait plus garantie. En un clin d’œil, il vit Luo Binghe entouré de monde, les autres s’inquiétant de son bien-être.

Des intentions malveillantes grimpèrent en lui.

Tian Chui n’osait pas agir contre Shen Qingqiu. Mais le petit diable qui l’avait si tragiquement blessé ; il voulait l’entraîner avec lui sur son lit funéraire !

Shen Qingqiu prêtait attention à toutes les actions et émotions des démons. Évidemment, il ne manqua pas les yeux étincelant d’un éclat malveillant de Tian Chui. Les démons étaient vraiment une race débridée. Une fois qu’ils avaient décidé d’agir, ils agissaient. Il n’y eut même pas de temps de flottement. Il n’avait eu cette intention que la seconde d’avant, mais la suivante, il levait déjà son marteau de forge et lançait la charge!

La stature de l’Ancien Tian Chui était grande et il approchait rapidement, telle une montagne d’acier volante. Les mains de Luo Binghe n’étaient pas légères et rapides ; il était lent et ses yeux le regardèrent tandis qu’il était sur le point d’être écrasé. Mais il entendit Shen Qingqiu railler froidement, apparaissant subitement devant lui, son éventail en papier frappant derrière les genoux de l’Ancien Tian Chui.

L’Ancien Tian Chui s’agenouilla sur-le-champ.

Il s’était vraiment agenouillé ! Tout son corps s’écrasa sur le sol, inconscient. Ce gros marteau avait également été saisi avec facilité par Shen Qingqiu et tenu dans sa main durant un moment ; il pesait vraiment lourd. Mais pour quelqu’un avec un tempérament et une apparence aussi élégants, tenir une massue aussi gigantesque n’était pas beau. Shen Qingqiu le jeta immédiatement loin de lui et dit :

« Tu as perdu la compétition et tu veux tuer ? Mon disciple n’est pas là pour que tu t’en prennes à lui. »

Ces mots vertueux et imposants ne laissèrent pas que les démons sans voix ; en son for intérieur, même le vieux visage de Shen Qingqiu vira au rouge foncé.

Pitié, tu as laissé ton propre disciple se faire abuser par d’autres !

Luo Binghe vit le dos vêtu de vert en rempart devant lui et oublia même de remercier Shizun. Il sut seulement que Shizun l’avait sauvé une fois encore.

Shizun était toujours comme ça. Il semblait dur envers lui, mais il se plaçait toujours devant lui au pire moment.

Shen Qingqiu tourna la tête et le regarda :

« Tout va bien ? »

Il devrait engendrer de bons sentiments…

« Ce disciple va bien ! répondit doucement Luo Binghe. Tous mes remerciements à Shizun pour m’avoir sauvé. »

Cet enfant était si bête et adorable que Shen Qingqiu fut un peu embarrassé. Son vieux visage vira presque au rouge, mais il se retourna rapidement et adopta une expression hautaine et froide.

S’adressant à Sha Hualing, il reprit :

« Mademoiselle Sha, tu devrais bien éduquer tes suivants. Si tu ne pouvais te permettre une défaite, alors pourquoi as-tu organisé trois défis ? »

Sha Hualing ne s’était pas attendue à ce qu’il y ait une scène pareille à celle qui venait de se dérouler et se sentait mal à l’aise. Elle voulait sincèrement prononcer quelques mots à propos de la situation, mais qui aurait imaginé qu’à cet instant précis, les choses allaient encore changer.

L’Ancien Tian Chui, qui était étendu mort et immobile sur le sol, bondit soudain et se précipita de plus belle vers Luo Binghe !


Notes :

1 Jin : Une unité de mesure utilisée pour le poids. 1 jin = 0.5 kg.

2 Remplir le ciel de brume : Nous supposons que cela renvoie aux pratiques divinatoires de la Chine ancienne. Les gens interprétaient la brume pour savoir si cela présageait de bons ou de mauvais augures. A l’écrit, la brume qui symbolise un bon présage est désignée par le symbole “wu” et une mauvaise brume est notée par le symbole “mai” (qui pouvait même signifier danger pour l’empire). Ici, le symbole utilisé est “wu”, ce qui laisserait supposer que cela présagerait beaucoup de bonnes choses pour Luo Binghe.

Chapitre 11Index | Chapitre 13

2 commentaires sur “The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 12”

  1. Yeaaaah *.* Merci beaucoup pour ce nouveau chapitre les filles *.* Jolie boulot, comme toujours ^^

  2. Je supporte de moins en moins Ning Yingying ! C’est un type de personnage qui me sort par les yeux ! Un qui faut tout le temps sauver, qui se comporte comme un enfant gaté (et qui est débile en prime), a un tendance à fuir (alors que bizarement il faut toujours secourir ce personnage), etc…
    Et Shen Quingqiu qui dit qu’elle est sensible ! lol Moi, je dis bon débarras ! xD Oui, je sais je suis méchante ! Mais moins je la vois (lit), mieux je me porte ! xD

    Luo Binghe devrait avoir plus confiance en son maître ! Ou au moins avoir plus confiance en lui ! Si son maître croit qu’il peut le vaincre, alors il devrait le croire lui même ! 😀

    Ahahah ! Même les démons étaient sans voix ! x’D
    Allez Luo Binghe ! Courage !

    Pauvre démon vaincu ! C’est dure pour lui ! :/

    Est-ce normal les petits carrés ? « aussi froide que la glace et □□. »

    Shen Quingqiu le Héros ! xD Et il est migon quand il est embarrassé !

    Wouho ! Cette fin !!!

    Comme d’habitude, un grand Merci à vous pour votre travail ! Profitez bien de vos vacances si vous en avez ! 😉

Laisser un commentaire