The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 15

Chapitre 14Index | Chapitre 16

Traduction par Kéliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 15

Le soi-disant traitement du protagoniste faisait que, même s’il marchait sur une merde de chien, il était encore capable d’y trouver une astuce ou un élixir de vie caché à l’intérieur.

Les souvenirs de Shen Qingqiu, à ce sujet, firent changer son visage de manière imprévisible. Il ignora même les gens auprès de lui et Yue Qingyuan dut l’appeler plusieurs fois avant qu’il ne revienne à lui :

« Quoi ? »

Mu Qingfan lui passa un bout de papier :

« Continue de prendre ces quatre herbes médicinales tous les mois tout en faisant circuler fortement ton pouvoir spirituel. Le poison ne devrait pas t’affecter sérieusement.»

Après un moment, il ajouta :

« Seulement, je crains qu’à l’avenir, Shen-shixiong ne rencontre occasionnellement un blocage dans l’usage ou la circulation de son pouvoir spirituel. »

Les trois autres personnes présentes dans la salle firent très attention à son expression.

Pour des cultivateurs, rencontrer un blocage dans la circulation de son pouvoir spirituel était un terrifiant problème. Cela l’était tout particulièrement durant un duel entre deux maîtres ; la moindre erreur pouvait coûter la vie. Mais bien qu’il le savait comme tout le monde, Shen Qingqiu était déjà très satisfait de ce résultat.

Pour quelqu’un avec le rôle d’un grand méchant tel que lui, rencontrer un poison bizarre comme ‘Sans Traitement’ mais pouvoir continuer de vivre par la suite était déjà une très bonne raison d’être fier !

Même s’il savait qu’il n’avait besoin que de pa pa pa avec le protagoniste pour soigner le poison, le pouvait-il ? Le pouvait-il ? Hahahaha…

Yue Qingyuan soupira.

« Si j’avais su, je ne serais pas descendu de la montagne pour arranger personnellement la Conférence de l’Alliance Immortelle. Même déranger Qingqiu……

— La Conférence de l’Alliance Immortelle était déjà un gros problème que tous les chefs de secte étaient supposés organiser, répondit lentement Shen Qingqiu. Shixiong, comment aurais-tu pu ne pas y aller ? Cette fois, nous ne pouvons que blâmer les gens du Royaume Démoniaque d’être méprisables et rusés, et moi-même pour ne pas avoir été prudent. Shixiong, tu ne devrais pas t’en vouloir. »

S’il ne clarifiait pas les choses sur-le-champ et que cela tournait mal, connaissant le caractère de Yue Qingyuan, il pourrait ne jamais plus redescendre de la montagne. Même la chute de la secte de la montagne Cang Qiong était envisageable. Qui aurait cru que d’un autre côté, Mu Qingfang culpabiliserait.

« Non, c’est ma faute. Si je n’avais pas failli à découvrir l’invasion des gens du Royaume Démoniaque et que j’avais pu accompagner Shen-xiong, ce ne serait pas arrivé. »

Shen Qingqiu sentit sa tête gonfler encore plus face à ce problème gênant. Tous trois étaient plongés dans la confusion la plus complète et s’acharnaient à dire qu’ils avaient eu tort. Liu Qingge demeurait sans expression tandis qu’il faisait face à la fenêtre et regardait dehors. Il attendit qu’ils aient terminé de se blâmer pour avaler une gorgée de thé et déclarer :

« Cette affaire ne devrait être confiée à personne d’autre que les Seigneurs des Douze Pics. »

En tant que meilleure secte et étant l’un des Seigneurs des Douze Pics, cela ne serait pas bon si son point faible était connu par d’autres. Les trois personnes le comprirent naturellement.

Yue Qingyuan demeurait inquiet et demanda :

« Qingqiu, penses-tu que le fardeau d’un Seigneur de Pic sera trop lourd à porter ? »

Si c’était le Shen Qingqiu original, il se serait méfié à 80% de ce que ce Yue Qingyuan voulait faire. Mais à présent, Shen Qingqiu comprenait qu’il craignait sincèrement qu’il soit soumis à une pression excessive et qu’il ne puisse s’occuper de sa propre santé. Il leva la main et assura :

« Shixiong, tu n’as pas à t’inquiéter pour moi. Je ne vais pas m’épuiser à ce point. »

Il esquissa un sourire et poursuivit :

« Pour l’heure, je suis encore capable de m’améliorer régulièrement et de cultiver même si le poison est toujours là. J’en suis très heureux. »

Ils parlèrent également du problème de l’invasion des démons. Yue Qingyuan et Mu Qingfang furent les premiers à tourner les talons et partir. L’un affichait une rare expression de colère et préparait un plan à grande échelle pour que le Royaume Humain puisse supprimer les démons, cherchant à y faire participer les sectes majeures. L’autre continuait de réfléchir à un moyen de guérir le poison. Shen Qingqiu les trouva plutôt drôles, mais éprouva aussi une sensation de chaleur et de la joie.

Même si chacun avait un caractère différent et qu’il y avait ceux qui s’entendaient bien et ceux qui s’entendaient mal, ces membres de la secte de la montagne Cang Qiong avaient tous un cœur uni. Bien qu’ils étaient répartis à travers les Douze Pics, si quelque chose arrivait, ils formaient vraiment une famille digne de confiance. Le personnage d’origine devait vraiment avoir un cerveau baigné de flotte 1 pour vouloir massacrer vicieusement ses propres confrères.

Sa bonne humeur ne dura pas longtemps puisque Liu Qingge déposa son thé refroidit depuis longtemps et lui dit légèrement :

« Si ce n’était pas parce que tu n’as aucun qi spectral dans ton corps, je t’aurais définitivement suspecté d’être possédé. »

Partir après ces mots sonnait comme s’ils ne pouvaient juste pas s’entendre.

Dans une certaine mesure, votre supposition pourrait être tout à fait exacte…… Cependant, prononcer ces mots à haute voix aurait nécessité huit cent points de courage à Shen Qingqiu, si bien qu’il ne put que rire sans un mot.

« Me sauver dans les caves Ling Xi était déjà incroyable, continua Liu Qingge. En ce qui concerne l’attaque du Royaume Démoniaque cette fois, tu as manqué de peu d’être tué en sauvant un disciple sans nom. Souffrir des dommages causés par un poison puissant qui bloque ton pouvoir spirituel aurait dû te mettre en colère, mais tu te montres au contraire indifférent. Faire ce genre de chose n’a rien d’étrange, sauf que c’est toi qui les as faites. Ça n’a pas de sens. »

Shen Qingqiu ne voulait pas le moins du monde parler avec lui du problème de OOC de son propre personnage. Il appela Ming Fan à l’intérieur pour changer le thé et se rallongea en souriant :

« Sans nom ? Seulement pour le moment. Tu verras, Luo Binghe te surprendra. »

Liu Qingge se rappela du nom de Luo Binghe et dit :

« C’est ce jeune garçon ? Sa fondation2 est excellente. Mais quelqu’un avec ce genre de bonne qualification est sélectionné par les grandes sectes parmi des centaines, si ce n’est pas des milliers de personnes chaque année. Il n’y en a pas une seule qui puisse se démarquer des autres jusqu’au bout. »

C’est pourquoi j’ai dit que tu ne peux pas comprendre! Tu n’as pas encore ouvert les yeux! Il n’y a aucun moyen pour toi de saisir l’immense sens de supériorité établi par l’intrigue!

Shen Qingqiu l’avisa gentiment :

« Crois-moi, il est définitivement différent. J’ai l’audace d’affirmer que Luo Binghe réalisera de grandes choses à l’avenir. J’espère que shidi le guidera s’il en a l’opportunité dans le futur. Ce n’est absolument pas un échange qui te fera perdre de l’argent3. »

Qu’arriverait-il si Liu Qingge devenait un obstacle majeur sur le chemin de Luo Binghe et qu’ils en venaient à s’affronter ? Et s’il était découpé ka ca 4 et mis KO ?

Pour le bien de tous, il était nécessaire de se souvenir de Liu Qingge.

Le Shen Qingqiu du passé parlait peu et était absolument froid. Chaque fois qu’il ouvrait la bouche, il était cultivé et aigri d’envie, ses mots s’accordant telle une poésie et se voulant soigneusement élégants. Mais depuis que Shen Qingqiu avait déverrouillé la fonction OOC, toutes sortes de termes vernaculaires s’échappaient de temps en temps. Même le Liu Qingge qui ignorait ce qu’était l’OOC ne pouvait en entendre davantage. Il retroussa ses manches et partit.

Ming Fan était à moitié mort de déprime. Il n’avait disparu que pour changer le thé, mais fut contraint d’entendre toutes les bonnes paroles prononcées à propos de Luo Binghe par Shen Qingqiu ; qui était la personne avec laquelle il partageait son inimitié. Son cœur était étouffé comme si Shen Qingqiu s’était “soudain formé un CP 5 avec la personne que nous maudissions tous parce que c’était une petite garce dont nous avions joyeusement détruit la maison”. Avec un cœur mauvais, il avait décidé de faire de vilaines choses à d’autres. Énergiquement, Ming Fan trouva le Luo Binghe qui réfléchissait à ce qu’il allait faire à manger pour Shen Qingqiu le lendemain matin.

Il se retrouva soudain juste devant lui, cria et gronda haut et fort, puis ordonna :

« Va couper du bois pour moi ! Coupes-en quatre-vingt fagots. Remplis le hangar à bois ! Va chercher de l’eau ! Les jarres d’eau dans les chambres de tes shixiong sont vides, es-tu aveugle et ne peux-tu le voir ?! »

Luo Binghe était perplexe.

« Mais, shixiong, où vais-je dormir si la remise est pleine ? »

Ming Fan piétina le sol et postillonna.

« N’y a-t-il pas un terrain dégagé juste ici ? Ne peux-tu dormir là ?!

Shixiong, je viens tout juste de remplir les jarres d’eau dans les chambres pour aujourd’hui……

— L’eau n’est pas fraîche, recommence ! »

Si cela avait été par le passé, le cœur de Luo Binghe se serait senti un peu lésé ou aurait retenu quelques griefs. Mais, dorénavant, son cœur était très différent.

À ses yeux, toutes ces choses étaient des expériences d’entraînement.

Il avait déjà un si bon Shizun qui, pour son bien, pouvait même donner sa propre vie (……)

Quel genre d’expérience ne pouvait-il pas accepter ? Quel genre d’amertume ne serait-il pas capable d’avaler ?

Luo Binghe ne répondit rien d’autre et tourna immédiatement la tête pour accomplir ses tâches.

En le voyant ainsi, Ming Fan n’éprouva aucun plaisir à l’avoir intimidé, à la place, il se sentit même étouffer davantage. Tout en marchant, il pesta :

« Je ne sais vraiment pas quelle partie de ce morveux puant a retenu l’attention de Shizun, pour qu’il le traite avec un intérêt aussi spécial. Quels grands succès, quel putain de différence par rapport aux autres ? Même si Shizun a été aveuglé par ce sale gosse, Liu-shifu ne le guidera pas. Peuh…… 6 »

Bien qu’il déambulait tout en marmonnant des malédictions, sa voix n’était pas forte. Cependant, le Luo Binghe dont la cultivation s’améliorait rapidement et dont les cinq sens étaient naturellement bons, put bien évidemment entendre. Même si les propos de Ming Fan étaient saccadés, la plupart des mots clefs purent être captés. Luo Binghe en devina tout de suite la majeure partie.

Il s’avérait donc que Shizun parlait de lui comme cela devant Liu-shifu.

Dans un endroit qu’il ne pouvait voir, il y avait quelqu’un qui le considérait si bien. Ce type de sentiment était vraiment merveilleux.

Un courant de chaleur se répandit soudain dans son cœur, déferlant de plus en plus fort, et enveloppa progressivement tout son corps.

Luo Binghe sentit une ferme détermination s’élever du plus profond de son être et germer. Ses deux mains agrippées à de lourds seaux de bois gagnèrent en puissance.

Sur ce coup, non seulement Luo Binghe n’avait pas le sentiment d’avoir été harcelé, mais il afficha même une sorte d’expression joyeuse et satisfaite.

Si Shen Qingqiu avait été ici, il aurait assurément suspecté Luo Binghe d’être intérieurement un M 7 fébrile……

Cependant, même s’il était battu à mort, Shen Qingqiu n’en saurait rien. Parce que Dieu aidait les porcs et grâce à l’Étudiant Ming Fan, les faveurs de Luo Binghe à son égard avait atteint un nouveau sommet. Il était donc très fier de lui et s’allongea.

Aujourd’hui, le pic Qing Jing, toujours aussi haut et froid, avait presque atteint son seuil d’effondrement. Chaque Seigneur de Pic avait embarqué ses disciples avec lui pour exprimer sa sympathie et rendre visite au patient affligé.

Puisque le Pont Arc-En-Ciel avait été coupé durant l’invasion du Royaume Démoniaque, ils n’avaient pas été en mesure d’accourir immédiatement sur les lieux. Le combat féroce avait été entièrement délégué à Shen Qingqiu, seul pour superviser en tant qu’Aîné. Le point positif était qu’ils avaient été capables de préserver la secte de la montagne Cang Qiong des mains des démons. Peu importait que leurs relations soient bonnes ou mauvaises par le passé, tous durent venir pour exprimer pour une fois leur appréciation. Shen Qingqiu profita de l’occasion pour mémoriser les visages des Seigneurs de Pics qu’il n’avait jamais rencontré auparavant et pour établir de bonnes relations avec eux.

À la nuit tombée, il songea : Je peux enfin avoir un sommeil réparateur et paisible.

Après deux heures.

…… Un repos paisible, mon cul !

Shen Qingqiu se tenait au milieu d’un espace vide et chaotique, et regardait vers l’horizon qui disparaissait au loin.

Précédemment, sur son lit, il souriait intérieurement tandis qu’il glissait confortablement dans ses rêves. Qui pouvait expliquer pourquoi il avait été traîné dans cet espace ?!

Shen Qingqiu aurait vraiment aimé avoir un gong qu’il puisse faire sonner pour invoquer le système. Il n’aurait pas eu besoin d’élever la voix dans son esprit pour hurler:

“Système ? Es-tu en ligne ?”

Système :

【Le Système vous propose un service 24 heures sur 24. 】

“Où suis-je ? Quelle est la situation ?”, demanda Shen Qingqiu.

Système :

【C’est un royaume onirique.】

“Bien sûr que je sais que je me trouve dans un rêve, répondit Shen Qingqiu. Serais-je capable de voir une scène aussi abstraite dans la réalité ? Je veux savoir pourquoi je suis là.”

S’il vous plaît, faites que ce ne soit pas ce à quoi il pensait.

Mais le dieu de ce monde ne lui laissait vraiment aucun répit. Il pensa à peine non non et, la seconde d’après, il vit un visage qu’il ne pouvait pas mieux connaître.

Luo Binghe se tenait au milieu de ce désert à perte de vue.

Il ne semblait pas non plus savoir pourquoi il était apparu ici. Après un moment de stupeur, il aperçut soudain la silhouette de Shen Qingqiu. En un instant, il se changea en bébé poussin voyant une mère poule (quelle putain de métaphore) et accourut joyeusement.

« Shizun ! »

Il était déjà piégé dans ce monde depuis longtemps. En voyant Shen Qingqiu apparaître, il s’excita et l’appela à plusieurs reprises.

Dès qu’il le vit, Shen Qingqiu sut quel était cet endroit et quelle était cette scène.

Son esprit cria comme un fou que ce n’était pas scientifique ! Mais avec une expression calme, il répondit :

« J’ai entendu, tu n’as pas besoin d’appeler autant.

— Oui, acquiesça-t-il à la hâte. Shizun. Comment se fait-il que tu sois ici aussi ? Sais-tu où nous sommes ?

— Bien sûr que je le sais. C’est un royaume onirique. »

Il copiait paresseusement les mots du système.

« Un royaume onirique…… Dans ce cas, pourquoi suis-je ici ? demanda-t-il.

— Il devrait être étrange pour n’importe qui d’être là. Seule ta présence est normale. Nous sommes à l’intérieur de ton rêve. »


Notes :

1 Cerveau noyé de flotte (腦子進水): un moyen de dire que quelqu’un est stupide ou dingue.

2 Sa fondation est excellente : Les symboles utilisés sont “根骨” ou gen gu. Le sens littéral est “racine des os”. L’approximation la plus proche que l’on puisse donner est celle des racines ling gen ou spirituelles, mais c’est un ensemble différent de caractères et je vais donc utiliser ‘fondation’ pour le moment.

3 Ce n’est absolument pas un échange qui te fera perdre de l’argent” (賠本買賣) : En gros, cela signifie que Luo Binghe est un pari sûr.

4 Ka ca : Prononcé “Kah-cha”, c’est le son de la découpe xD Généralement, cela implique que quelqu’un a été décapité.

5 CP : abréviation pour couple.

6 Peuh : Expression utilisée pour marquer le dégoût. Les symboles étaient “我呸” qui donnent plutôt “Je pei/peuh” ou “Je maudis”.

7 M pour masochiste.

Chapitre 14Index | Chapitre 16

3 commentaires sur “The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 15”

  1. J’aime les doubles sorties ^^
    Encore merci pour tout votre travail et bon courage à vous pour vos projets en cours *.*

  2. « Même s’il savait qu’il n’avait besoin que de pa pa pa avec le protagoniste pour soigner le poison, le pouvait-il ? Le pouvait-il ? Hahahaha… »

    Haha, ShenShen, si seulement tu savait xD….

  3. Il commence bien ce chapitre !! xD

    Oui ! Soit fier de vivre encore un peu ! xD
    Il ne tient qu’à toi d’utiliser le remède que tu as sous la main ! *héhéhé*

    C’est mignon les interractions qu’il a avec ces Shixiong. J’espère que c’est le bon terme ! ^^’

    « Un cerveau baingné de flotte »
    Elle est pas mal celle là ! Je pense que je vais la réutiliser plus tard ! Merci ! xD

    Enfin un qui voit que Shen Qingqiu est différent d’avant et qui ose le luir dire ! lol

    J’étais sur que quelqu’un avait écouté aux portes mais je me suis trompée de personne ! lol
    Qui aurait pensé au rival ! Maintenant, il va surement lui faire des misères ! Alalala

    Les misères sont déjà là, c’était rapide !
    Luo Binghe… Tu es trop gentil… Et trop bon…

    « Un courant de chaleur se répandit soudain dans son cœur, déferlant de plus de plus en plus fort, et enveloppa progressivement tout son corps. »
    Les prémisses d’un amour naissant ?

    Oh, voyage en rêve ou un simpe rêve ?

    Un service 24H sur 24H ! On dirait une pub ! xD

    En bébé poussin voyait sa maman poule ! Ohhhhh~~~~~ <3

    Oh Oh Oh ! *ricane*

    Merci beaucoup pour le travail que vous faites ! Je le dis beaucoup, mais je le pense sincèrement ! *calin*
    A tout de suite dans le prochain ! 😉

Laisser un commentaire