The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 19

Chapitre 18Index | Chapitre 20

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 19 

Luo Binghe ajouta :

« À force de parasiter les rêves des autres et de changer régulièrement d’hôtes, le pouvoir spirituel de ton âme s’affaiblit de plus en plus. Cependant, si tu peux t’accrocher à long terme sur un hôte fixe, tu peux recharger tes réserves et retrouver l’éclat originel de ton âme. »

Il marqua une pause, puis, reprit :

« Se peut-il que l’Ancien Meng Mo ait atteint les limites de son espérance de vie s’il insiste autant à vouloir me choisir en tant qu’hôte pour s’y développer ? »

Meng Mo ne nia pas ni ne fut en colère d’avoir été percé à jour. À la place, il admit généreusement :

« Pas mal ! Je ne pensais pas qu’un gamin tel que toi pouvait avoir une connaissance aussi étendue et une mémoire suffisamment puissante pour connaître même ce point. »

Luo Binghe n’allait pas lui dire que les mots qu’il avait prononcés plus tôt n’étaient qu’une hypothèse faite à l’aveuglette

Meng Mo vit son calme et son expression contenue, et ne put comprendre l’esprit de ce gosse. Il poursuivit :

« Cependant, tu ne devrais pas supposer que ce vieil homme doive te choisir pour hôte quoi qu’il arrive. Il y a des milliers et des milliers de gens talentueux parmi les démons, et ils seraient prêts à s’agenouiller pour cet honneur! Mais toi, tu devrais peser soigneusement tes choix et te demander si tu peux laisser passer cette opportunité. »

En vérité, toutes ces années avaient affaibli son âme. Vivant originellement dans l’énergie démoniaque, il se portait bien et, après avoir cultivé pendant peut-être quatre-vingt ans, il aurait pu devenir aussi vigoureux qu’un dragon et aussi vif qu’un tigre. Cependant, il ne pouvait pas comprendre pourquoi Sha Hualing avait voulu confusément utiliser l’énergie démoniaque en tant qu’arme et cacher secrètement cela dans le corps de Luo Binghe. Il n’avait déjà plus l’énergie de chercher un autre hôte.

Mais après avoir atteint une impasse, il avait trouvé un nouvel endroit où vivre. Dans le corps de ce gamin, il y avait une force puissante, ténue et presque cachée. Il en était infiniment extatique. Comment pouvait-il laisser passer cela ?

Une fois sa décision prise, il ne se préoccupa pas de la force avec laquelle Luo Binghe refusait. Il l’amadoua, le harcela, lui fit pression et le tenta, utilisant toutes sortes de techniques pour le persuader de pratiquer la voie démoniaque tout comme lui. Tout cela pour que sa chair et son âme deviennent encore plus propices à sa survie.

Meng Mo reprit :

« Ce vieil homme va te donner du temps. Tu devrais y réfléchir à fond. Autrement, ton âme et celle de ton Shizun seront perdues et piégées à jamais dans ce rêve. Ce vieil homme peut encore concrétiser ce point ! »

Luo Binghe releva soudain les yeux. À cet instant, l’Ancien Meng Mo fut bouleversé par la lumière froide qui brillait dans les yeux du jeune garçon.

Luo Binghe parla calmement et avec déférence, mais sa voix était glaciale.

« Pour l’heure, tu négocies des conditions avec moi et tu peux parler de n’importe quoi. Mais si tu parles de blesser Shizun, je ne te laisserai pas t’en tirer ! »

Meng Mo demeura un long moment stupéfait avant de se ressaisir, choqué d’avoir été véritablement effrayé par les manières imposantes d’un si petit pratiquant de faible cultivation du Royaume Humain. Toutes ces centaines d’années à traverser de long en large les Trois Royaumes – même durant ce moment amer où le puissant expert avait détruit son corps, il n’avait jamais été poussé à éprouver ce genre de pression.

Bien entendu, il ne pouvait pas savoir que ce type de miracle était appelé l’aura dominatrice (exclusive du protagoniste) !

Soudain, un éclat de rire retentit depuis la grotte.

« Mon petit, tu croyais vraiment que je le pensais ? »

Après que cette voix froide ait terminé de prononcer ces mots, Luo Binghe sentit tout à coup ses membres s’alourdir. Son environnement se brouilla et tourna, puis tout devint noir.

Luo Binghe se réveilla dans la remise à bois, alarmé et en sueur. Même sa veste était complètement trempée.

Au même moment, Shen Qingqiu s’assit dans son lit, étourdi.

Ce ne fut qu’après avoir haleté violemment des dizaines de fois qu’il put enfin pousser un soupir de soulagement.

Incomparablement tragique !

Pour quoi faire ? Dans le roman d’origine, Ning Yingying avait elle aussi été jetée dans un rêve à l’intérieur d’un rêve par Meng Mo : pour quelle raison avait-elle fait un songe de souvenirs d’enfance chaleureux avec son papa et sa maman, à cueillir des fleurs, à monter des chevaux, et autres ; et pour quelle raison, lui, avait rêvé de se faire encercler et battre par quatre personnes, de se retrouver à courir comme un fou dans un étroit sentier de bois tandis qu’il était poursuivi par une énorme boule de feu ?

La chose la plus effrayante se situait vers la fin du rêve dans le rêve. Meng Mo avait aussi souligné ce dont il avait le plus peur !

Dans un donjon sombre et humide, il était suspendu en l’air par un anneau autour de sa taille. Il ne pouvait plus sentir ses quatre membres. En ouvrant la bouche, il était incapable de faire le moindre son et ne pouvait que crier, impuissant. Tout son corps brûlait de douleur.

Il ne savait pas combien de temps il avait passé dans le rêve avant d’entendre le son de la porte s’ouvrant de l’extérieur. Des pas tranquilles s’approchèrent progressivement et une ombre humaine fut projetée sur le sol devant lui.

Une robe noire d’encre brodée de fil d’argent aux motifs simples mais magnifiques. De cette personne émanait une majesté glaciale, plus époustouflante que le manque d’air dans les donjons.

Shen Qingqiu ne pouvait pas voir le visage de cette personne. Mais il savait qui c’était !

Meng Mo était digne d’être l’illustre figure des légendes démoniaques. Ce rêve était beaucoup trop réaliste. Même l’odeur humide de pourriture, à faire vomir les gens, semblait demeurer dans son nez.

Shen Qingqiu resta assis à contrecoeur pendant un moment, puis roula hors du lit et se mit à vomir.

Ding dong. L’immortel système choisit ce moment pour faire apparaître une notification.

【Félicitations pour avoir complété la trame ‘Enchantement de Meng Mo’ ! Le système vous récompense avec 500 points de classitude ! Merci de poursuivre vos efforts !】

Shen Qingqiu explosa.

“Nique ta mère 1, quand tu as menacé d’enlever des points, n’était-ce pas aussi 500 ? Est-ce vraiment bon d’imposer toutes ces sanctions ? D’ailleurs, j’ai déjà parcouru le rêve dans le cadre d’une intrigue onirique, comment se fait-il que tu ne me le donnes pas comme autre revenu ? Système, ne joue pas le mort, nous devrions signer un nouveau contrat !”

À cet instant, une personne enfonça les portes de bambou comme un coup de vent.

« Shizun ! »

Dès qu’il entendit cette voix, il sut qui c’était. Shen Qingqiu roula douloureusement les yeux. Présentement, il ne voulait vraiment pas voir ce visage. Il était déjà traumatisé 2 !

Effectivement, Luo Binghe s’était déjà jeté à ses côtés, demandant avec inquiétude :

« Shizun, comment vas-tu ? Éprouves-tu un quelconque malaise ? »

Je vais bien ! Si tu voulais bien t’éloigner un peu plus de moi, j’irais même mieux !

Apathique, Shen Qingqiu afficha un visage frais et se leva par lui-même :

« Tout va bien avec ce maître…… »

Luo Binghe voulait originellement l’aider à se lever, mais ses mains furent repoussées et il ne put s’empêcher d’en être choqué.

Shen Qingqiu n’avait vraiment pas remarqué les petits changements dans son expression. Après avoir proprement réarrangé ses vêtements et confirmé que les apparences étaient préservées, il demanda :

« Ce Meng Mo t’a-t-il donné des difficultés ? »

Des difficultés ? Meng Mo pouvait s’agenouiller devant Luo Binghe et le traiter comme les cieux, et penser encore qu’il n’était pas assez rapide. Shen Qingqiu le savait, mais il se devait de le demander. Luo Binghe hésita un moment, puis répondit :

« Cet Ancien démoniaque n’avait pas assez de pouvoir spirituel. Ce disciple a ensuite été irrité par le rêve. Shizun, as-tu rencontré quelque chose dans ce rêve à l’intérieur du rêve ? »

Shen Qingqiu se vanta sans vergogne.

« Même si j’avais rencontré quelque chose, il n’y a rien que ce maître ne puisse gérer. »

Désolé _(:□)∠)_. En vérité, il ne pouvait vraiment pas gérer ceci !

Pour l’heure, il ressassait encore le précédent traumatisme. Luo Binghe, si proche de lui, lui donnait la chair de poule, même son regard était étrange et évasif. Luo Binghe ne savait pas très bien pourquoi il était comme ça, mais le voyant ainsi, son coeur se fit un peu inquiet et appréhensif. Il voulait placer sa tête en avant, face à face, et demander ce qu’il fallait faire pour améliorer les choses.

Heureusement, Shen Qingqiu retrouva vite son sang froid et se souvint de ce qu’il devait faire, cette fois, en tant que professeur. L’instant suivant, il étendit sa main pour saisir le poignet de Luo Binghe, surprenant légèrement ce dernier.

« Un esprit du Royaume Onirique qui envahit tes pensées n’est pas une plaisanterie, expliqua-t-il sévèrement. Binghe, détends-toi, ce maître va t’ausculter. L’intérêt de ce Meng Mo n’est pas bon. »

Voyant que Shifu voulait être franc avec lui, Luo Binghe put détendre un peu son coeur et répondre avec obéissance :

« Oui. »

Son coeur était tendu. Et si Shen Qingqiu, sortant du royaume des rêves, exposait le sceau démoniaque de son corps……

Par chance, bien que Shen Qingqiu ait été très diligent dans son contrôle, il ne trouva aucune anomalie. Bien sûr que l’inspection n’allait rien révéler. Le pouvoir accumulé par Meng Mo depuis plusieurs centaines d’années était un nom célèbre et signifiait des compétences étanches. Mais avec le temps, cela finirait par être dépassé.

L’inspection de Shen Qingqiu n’avait donné aucun résultat, mais il resta concentré sur Luo Binghe. Si quelque chose arrivait, il devrait lui signifier immédiatement.

Luo Binghe demanda :

« Shizun, les démons……sont-ils tous impardonnablement maléfiques et doivent-ils absolument tous être tués ? »

Même sans regarder son expression, Shen Qingqiu savait que, pour le moment, Luo Binghe devait osciller sur des questions telles que la séparation entre les humains et les démons et l’incapacité du Bien et du Mal à coexister. Il était temps pour lui d’enseigner de nouveau.

Shen Qingqiu réfléchit et répondit :

« Ce n’est peut-être pas le cas. Tout comme les humains sont divisés entre bonnes et mauvaises personnes, les démons ont aussi ces différences. Nous ne pouvons voir que les gens du Royaume Démoniaque persécuter des humains, mais il se pourrait que de cet angle, il y ait aussi des humains qui s’en prennent à d’innocents démons. Bien souvent, ce ne sont que des opinions raciales qui permettent à la division entre les deux parties de se creuser de plus en plus. »

Par exemple, la vérité derrière la persécution du père et de la mère de Luo Binghe cette année-là. Honnêtement, ce n’étaient que deux jeunes gens qui voulaient tomber amoureux, mais qui n’étaient pas assez prudents et trop connus, au point que tout le monde avait paniqué.

C’était une raison si ancienne qu’elle ne pouvait pas être plus vieille. Dans les temps modernes, toutes sortes de combinaisons de dramas anciens, wuxia et xianxia, concernaient cette vérité cachée. Cependant, cette rancune humaine et démoniaque était plus profonde que la mer, et des temps anciens jusqu’à aujourd’hui, toutes sortes de batailles avaient été livrées à ce sujet. Ils étaient trop peu orthodoxes et avaient gagné la condamnation du monde.

C’était la première fois que Luo Binghe entendait un personnage de niveau maître parler ainsi. Il en fut choqué au point de s’immobiliser, son coeur battant peng peng. Calmé de force, il l’interrogea :

« Shizun veut dire que même s’il y a des relations avec les démons, cela peut ne pas être mauvais, n’est-ce pas ? »

Shen Qingqiu vit qu’il était un petit peu excité et un petit peu nerveux d’attendre sa réponse, et sourit :

« Tant que rien de mal n’est délibérément commis, tant que le coeur est juste, il peut y avoir des amis de ce côté. Des lignes séparatrices telles que le mal ne sont jamais décidées par une race ou un Royaume. Qui plus est, les démons naissent naturellement avec un puissant pouvoir spirituel, bien plus que les humains. Sur ce point, ce maître les admire pleinement. Si leur force peut être utilisée à bon escient, utilisée pour la justice, comment cela pourrait-il être autrement que bon ? »

La race démoniaque possédait un excellent talent naturel pour la cultivation et, à dix ans, pouvait définitivement supprimer celle du Royaume Humain. Avec des races différentes, leurs forces différaient tout autant. La race humaine comptait sur l’énergie spirituelle et la race démoniaque, sur l’énergie démoniaque ; Shen Qingqiu estimait que c’était plus ou moins la même chose, il n’y avait que la couleur et le sentiment qui n’étaient pas vraiment les mêmes. Il ne savait pas non plus si le fengshui du Royaume Démoniaque était bon ou pas, mais un grand nombre de démons étaient nés plein d’énergie démoniaque. À trois ans, ils pouvaient déchirer une personne vivante ; à huit ans, ils pouvaient fendre des montagnes et briser des rochers……Tousse, tousse, c’était un petit peu exagéré. 

Cependant, la vérité des faits était que, beaucoup de gens des Plaines Centrales pouvaient cultiver pendant dix ans mais n’atteindre que le niveau d’un bébé souriant. Encore plus de gens étaient comme des étangs asséchés; leur pouvoir spirituel pouvait aussi bien être un oeuf zéro 3…… cela ne pouvait pas être pire. Si ce n’était pas parce que les humains proliféraient comme une propagation de graines et de feuilles éparses, les gens de la race démoniaque étant rares, le Royaume Humain aurait depuis longtemps été colonisé par le Royaume Démoniaque…… Autrement, le plan visant à intimider les autres n’aurait pas été géré aussi strictement.

Ces mots prononcés, les yeux de Luo Binghe s’allumèrent progressivement, luisants.

Bien que son coeur soit juste, il n’était pas un homme pédant. Puisque Meng Mo ne pouvait pas être éliminé, il serait mieux de l’utiliser. Peut-être qu’il pourrait même devenir puissant !

Assez puissant pour qu’il puisse protéger Shizun de n’importe qui de ses propres mains. Assez puissant pour que Shizun ne souffre plus du moindre mal.

Le Système délivra une notification :

【Le protagoniste a décidé de pratiquer la cultivation démoniaque, niveau de Classitude +50 ! 】

Seulement 50 de niveau de charisme…… Après que Luo Binghe ait appris la cultivation démoniaque avec Meng Mo, sa puissance fut multipliée au moins par dix. Dès lors, pendant longtemps, il monta des filles et tout se passa avec succès; tu es train de me dire que le niveau de classe n’est que de 50 ?

Shen Qingqiu ne voulait déjà plus se disputer avec le Système. Toutefois, c’était une coïncidence. À l’origine, il voulait seulement expérimenter le plaisir de dire des mots comme ceux-là. Après tout, il y avait bien trop de dramas où au moins une personne avait ce genre de rôle sage et clairvoyant, et se retrouvait à dire ce genre de choses profondes.

Après avoir été préoccupé pendant un certain temps par cet exploit éphémère, deux cercles sombres étaient apparus chez Shen Qingqiu pour ne pas avoir pu dormir de la nuit. il agita la main.

« Il est déjà tard. Puisqu’il n’y a rien d’autre, pars vite et va te reposer. »

Luo Binghe se retira docilement.

Mais il n’avait pas fait beaucoup de pas avant d’entendre Shen Qingqiu crier derrière lui.

« Reviens. »


Notes :

1 Nique ta mère : La traduction anglaise pense qu’il s’agit d’argot et d’un jeu de mots qui joue avec les signes de “paralyser” (麻痺) et qui sonne assez comme ‘ma bi’ aussi connu comme ‘nique ta mère.’

2 Traumatisé : Les symboles utilisés sont 陰影 qui signifient littéralement ‘ombre’. Mais cela sonnait confus et vague en anglais. BCnovels a donc utilisé ‘trauma’, que nous avons gardé dans la traduction française.

3 Zéro oeuf : Parce que le nombre ‘0’ ressemble à un oeuf, n’est-ce pas ?

Chapitre 18Index | Chapitre 20

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
11 mois

Ah~~ Le chantage pour un être ‘aimé’ marche toujours, que ce soit dans le sens où l’entend ou non ! xD Bravo Luo Binghe !

Notre pauvre Shen Qingqiu n’a pas eu de chance avec son rêve apparemment !
500 points pour ça !! C’est clairement pas assez oui !!

AH oui, traumatisé par son cauchemar. Il ne veut pas voir Luo Binghe.. Aie

Nan !!! Luo Binghe a quand même accepter ?!

Oui ! Scandaleux ! Que 50 points ! xD

Oh Oh Oh ! Pourquoi « reviens » ! xD

Merci beaucoup pour ce chapitre !! 😀
Bonne continuation à vous ! <3