The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 21

Chapitre 20Index | Chapitre 22

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 21


Shen Qingqiu resta un moment silencieux avant de jeter le plateau métallique dans la poitrine de Ming Fan, le laissant lui reprendre. Ming Fan jeta secrètement un coup d’oeil à l’expression de Shizun et découvrit que celle-ci n’était pas très bonne. Il songea à Luo Binghe, ce sale gosse puant ; après sa descente de la montagne, Shizun était devenu difficile avec la nourriture des cuisines. Il n’avait pas bien mangé ces derniers jours. Ming Fan demanda donc :

« Shizun, ce disciple devrait-il te préparer quelque collation ? »

Chaque jour, Luo Binghe suivait diligemment les enseignements de Meng Mo dans ses rêves et progressait étonnamment vite. Il aurait pu en prendre plus de responsabilités depuis longtemps ; Shen Qingqiu lui confiait souvent certaines des affaires internes insignifiantes de la secte de la montagne Cang Qiong. Après avoir grandi encore un peu et être descendu de la montagne pour exterminer des démons, les tâches de soutien relatives au Seigneur du Pic lui avaient également été confiées. C’était pour l’empêcher de traîner chaque jour aux côtés de Shen Qingqiu. Bien qu’il ait été entretenu chaque jour très confortablement, il ignorait si cet enfant avait grandi de travers ou quelque chose dans le genre pour s’accrocher à lui un peu trop fortement……… Shen Qingqiu y réfléchissait parfois, parce qu’il l’aimait un peu trop. Si cela continuait, le moment venu, il n’aurait aucun moyen de se montrer impitoyable et de le précipiter dans l’Abîme Infini.

Shen Qingqiu n’avait véritablement aucun appétit. Il leva la main et répondit :

« Pas besoin. Tu peux te retirer. »

Ming Fan n’osa rien ajouter et se retira sans faire d’histoire. Intérieurement, son visage était baigné de larmes. Au cours de ces dernières années, ce morveux de Luo Binghe était devenu une personne chère dans le coeur de Shizun. D’autres n’avaient pas même es moyens de faire lui faire boire ne serait-ce qu’une gorgée de congee.

Bien entendu, il n’avait pas envisagé la possibilité que ce puisse être un problème relatif à la cuisine.

Après un laps de temps indéterminé, il y eu un nouveau bruit de pas approchants.

« N’ai-je pas dit que ce n’était pas nécessaire ? » demanda Shen Qingqiu.

La voix d’un jeune homme, chargée d’une pointe de d’amertume, s’éleva :

« Ce disciple est revenu après avoir parcouru des milliers de li à toute vitesse. Shizun, vas-tu me congédier sans même m’avoir vu une fois ? »

Cette voix était élégante et claire, sans rien manquer de la vivacité de la jeunesse. En l’entendant, Shen Qingqiu manqua de renverser sa chaise et de s’effondrer sur le sol. Il se retourna d’un coup.

Un adolescent de dix-sept ans, vêtu de robes blanches, se tenait debout comme du jade pur. Un soupçon de sourire se cachait au coin de ses lèvres, ses yeux étincelants dirigés vers lui.

En travers de son dos, il portait une épée précieuse appelée “Zheng Yang” 1 qu’il avait reçu du pic Wan Jian. Cet épée immortelle s’était manifestée à partir du qi de Luo Binghe et son corps était rempli d’énergie spirituelle…………. Il s’agissait d’une épée de première qualité, extraite de la paroi rocheuse par Luo Binghe et qui lui avait valu d’attirer les exclamations et les louanges de ses camarades. Mais comparé à l’épée qui lui appartenait vraiment, ce n’était pas du tout dans la même catégorie.

Shen Qingqiu retrouva sa contenance, puis sourit et répondit :

« Comment se fait-il que tu sois revenu si vite, cette fois ? »

Luo Binghe s’assit près de lui et versa tranquillement une tasse de thé, puis la poussa près de la main de Shen Qingqiu :

« Ce n’était pas une calamité dérangeante. Et comme Shizun me manquait énormément, j’ai chevauché sans m’arrêter. »

Ces mots semblaient très doux. Cependant, en tant que protagoniste, Luo Binghe devait avoir une certaine capacité à faire sortir des mots aussi doux avec sincérité et adresse. En fait, Shen Qingqiu… trouvait cela vraiment utile !

Shen Qingqiu prit la tasse de thé et en but une gorgée. Il n’avait pas terminé de savourer l’excellence de ce thé de la montagne enneigée 2 qu’il déclara :

« La Conférence de l’Alliance immortelle est sur le point de commencer. »

Luo Binghe le savait déjà. Il demanda :

« As-tu besoin que ce disciple te donne une copie de la liste des participants du pic Qing Jing pour que Shizun puisse la voir ? »

Ces dernières années, ces choses, qu’elles soient mineures ou importantes, avaient toutes été déléguées à la gestion de Luo Binghe par Shen Qingqiu. De toute façon, le Luo Binghe actuel était très mignon, obéissant et utile, s’occupant de toutes ces tâches correctement et avec précision. Shen Qingqiu n’arrivait vraiment pas à se figurer une raison pour laquelle il aurait dû les accomplir lui-même… Avant de prendre la décision finale, Luo Binghe lui demandait toujours consciencieusement de les examiner de nouveau et de vérifier s’il y avait un problème. En fait, Shen Qingqiu avait toujours voulu lui dire : “Tu n’as pas besoin de me demander de vérifier, ta capacité de travail est de loin supérieure à la mienne !”

Shen Qingqiu répondit :

« À partir de maintenant, il vaudrait mieux présenter le rapport directement au chef de secte. »

Luo Binghe hocha la tête. Il voulait ajouter quelque chose, mais cela engendra soudain chez lui une sorte de sentiment étrange.

Le Shen Qingqiu d’aujourd’hui semblait lui accorder une attention particulière. Il ne put s’empêcher de sourire :

« Shizun, pourquoi continues-tu à me regarder ? Se peut-il que ce disciple ait manqué aussi à Shizun après être descendu de la montagne tant de jours ? »

Shen Qingqiu répondit tranquillement :

« Ne puis-je regarder ce que j’ai élevé ? »

Luo Binghe répondit en riant :

« Tu y es bien entendu autorisé. Shizun me trouve-t-il agréable à regarder ? »

Shen Qingqiu se mit à rire haha.

Après un moment de silence, il chercha ses mots puis demanda :

« Binghe. »

Luo Binghe trouvait que Shen Qingqiu était différent de d’habitude. Il devait avoir quelque chose d’important à dire, il répondit donc sérieusement :

« Oui ? »

Shen Qingqiu le regarda droit dans les yeux et poursuivit :

« Veux-tu devenir fort ? Assez fort pour être sans pareil, au point que nul sur terre n’ose t’affronter ? »

Luo Binghe avait la réponse à cette question depuis longtemps.

Il s’assit solennellement et, sans hésitation, répondit directement :

« Oui ! »

À le voir répondre de manière si décisive, le coeur de Shen Qingqiu poussa un soupir. Avec une certaine urgence dans ses mots, il continua :

« Par exemple, si avant cela, tu devais endurer beaucoup de tortures douloureuses, d’innombrables épreuves, et que ton état physique et mental devait frôler l’effondrement, souhaiterais-tu toujours devenir une personne extrêmement forte ? »

Luo Binghe répondit lentement :

« En ce qui concerne l’amertume et les épreuves douloureuses, Binghe ne craint rien et ne demande qu’à devenir assez fort pour protéger la personne qui lui est chère ! »

À l’entente de cette réponse, le coeur de Shen Qingqiu put enfin se calmer.

Bien. Luo Binghe, pour le bien de cet avenir te destinant à devenir le propriétaire d’un harem de trois mille fleurs pareilles à du jade, tu dois devenir fort !

Bien que son coeur ne supportait toujours pas de songer à quel point il était nécessaire que le protagoniste fasse cette expérience – tout comme l’émergence d’un papillon de son cocon – Shen Qingqiu se prépara à réajuster son esprit et son cœur pour l’action inhumaine à venir.

Au bout de trois jours, suivant la liste, les disciples des Douze sommets du mont Cang Qiong se rendirent à la Conférence.

Cette fois, la Conférence de l’Alliance Immortelle se tenait sur un terrain complexe s’élevant au sein d’une chaîne de montagnes densément boisée. L’endroit était appelé les Gorges Jue Di 3

Ceux qui s’étaient déjà fait un nom par eux-mêmes ne participeraient pas de nouveau à la Conférence de l’Alliance Immortelle pour rivaliser avec leurs juniors. Il n’y avait pas besoin de se battre pour des miettes. Par conséquent, les Douze Seigneurs des Pics et les aînés martiaux resteraient en retrait, mais chaque chef pouvait choisir un maximum de dix disciples pour participer. Puisqu’il y en avait beaucoup qui étaient devenus immortels, plus il y en avait, mieux c’était. Ainsi, une fois que tout le monde serait équipé et prêt à partir, il y aurait déjà une centaine de personnes qui viendraient. Mais tant d’épées volantes seraient trop remarquables, alors ils se déplaceraient encore en attelage. C’était un roman de cultivation, mais ils montaient tout le temps en calèche !

Un grand nombre de gens choisit de monter des chevaux et semblait vaillant. Mais puisque Shen Qingqiu n’était pas très bon pour chevaucher et qu’il refusait de se briser la nuque, et aussi parce qu’il pensait qu’exposer son visage au vent et à la pluie des montagnes n’était pas assez paisible, il se fraya un chemin dans la calèche sous les regards de tout le monde.

Pour trouver un siège à l’intérieur, c’était premier arrivé, premier servi. Lorsque l’éventail fut surpris à relever le rideau de la porte et qu’une personne s’engouffra dedans, quelqu’un fit remarquer sans ménagement :

« Un grand homme comme toi, et tu viens voler ma place ! »

Cette femme aux sourcils magnifiques et à la poitrine haute et fière était le seigneur du pic Xian Shu, Qi Qingqi 4.

Dans l’oeuvre originale, Qi Qingqi et Shen Qingqiu n’avaient pas particulièrement de relations amicales ou échangeaient peu l’un avec l’autre. Mais durant ces dernières années, Shen Qingqiu avait occasionnellement travaillé avec elle, appréciant sa franchise et son franc-parler. Ils s’entendaient plutôt bien. Shen Qingqiu se servit de son éventail en papier pour lui faire une place tout en répondant avec un calme parfait :

« Je suis un patient malade. »

Qi Qingqi lui concéda cela mais sa bouche ne le laissa pas s’en tirer à si bon compte :

« Tu as été dorloté et gâté ! Avec la force d’un bébé gâté telle que la tienne, comment peut-on encore te considérer comme un immortel ayant atteint la Formation de Shindan ? Quelqu’un va-t-il venir te servir une collation, si tu attends un peu ? »

Shen Qingqiu reprit :

« Ce n’est pas faux. Tu viens de me le rappeler. »

La poignée de son éventail frappa contre le bras de l’attelage.

Peu après, le rideau se souleva. Luo Binghe sourit et demanda :

« Shizun, une collation, de l’eau, ou as-tu mal au dos ? »

Il chevauchait sur un grand et puissant équidé. Aussi fougueux que le cheval blanc céleste, l’adolescent était beau et extraordinaire. Sous les rayons lumineux du soleil, il brillait dans les yeux des gens.

Shen Qingqiu déclara :

« Qi-shishu 5 aimerait manger une collation. »

Luo Binghe sortit rapidement de sa ceinture un paquet de collations délicatement enveloppées et exquises qu’il offrit. Il semblait s’être préparé longtemps à l’avance. Il termina :

« Shizun, s’il y a quoique ce soit d’autre, appelle-moi. »

Ce ne fut qu’alors qu’il baissa le rideau.

Liu Qingge fit claquer sa cravache tandis que son cheval leur passait devant, tout en lâchant un puissant hmph.

Shen Qingqiu acquiesça :

« Naturellement. »

Il baissa la tête et ouvrit le paquet.

« Long Xu Su 6. Pas mal. »

Il se retourna et passa la collation à Qi Qingqi :

« Tu en veux ? »

……Qi Qingqi eut du mal à décrire ce qu’elle ressentait à cet instant.

Elle sentait que ce sentiment était probablement de l’indignation. Comment un si bon disciple qui était à la fois calme et fort en puissance spirituelle pouvait provenir de la tutelle de Shen Qingqiu ?

En fait, elle ignorait simplement qu’il y avait une phrase pour décrire ce genre de sentiment. Ça s’appelait « être comme un chien rendu aveugle par la lumière d’un flash »闪瞎狗眼 par ‘a flash of blind dog eyes.’ Nous avons choisi de rester dans la même ligne de conduite car nos recherches nous ont révélé que l’origine de l’expression provient du monde de l’internet chinois qui signifie tout simplement “être bouche-bée”, “avoir la mâchoire qui se décroche”. L’expression reste donc en adéquation avec la tendance de Shen Yuan à nous renvoyer vers le monde merveilleux (*insérer ironie ici*) de l’argot de l’internet chinois (au grand dam de l’équipe de traduction qui s’arrache la tête avec ces expressions capilotractées…). » href= »#fn7″> 7.

Qi Qingqi ne regarda pas ou ne mangea pas les Long Xu Su de Shen Qingqiu. Elle luttait encore férocement :

« Même Mingyan est à cheval ! »

Tant qu’elle pouvait faire éprouver un semblant de honte à Shen Qingqiu, c’était une victoire !

Shen Qingqiu ne répondit rien et regarda dehors. Effectivement, Liu Mingyan avec son visage voilé et chargée de son épée ‘Shui Se’ 8 était assise sur un cheval. À chaque brise, son voile se soulevait légèrement et lui conférait l’image flottante d’une immortelle.

Cette image était trop agréable pour les yeux et l’esprit.

Shen Qingqiu ne put s’empêcher de lui adresser un autre coup d’oeil durant un moment, puis soupira :

« Vraiment trop beau pour être contemplé en une seule fois. »

Qi Qingqi lui cracha un pei en pleine face :

« Retiens tes désirs vis-à-vis ma disciple ! »

Ces deux phrases parvinrent jusqu’aux oreilles de Luo Binghe. Son visage s’assombrit d’un coup.

Mais Shen Qingqiu ne remarqua absolument rien de son expression. Il se contenta de manger les pâtisseries tout en regardant de ce côté. Son attitude était du même genre que celle d’une personne qui, avant le début d’un film, mangeait du popcorn et buvait du Coca en attendant la fin des crédits et le lancement officiel du film 9. C’était Liu Mingyan ! Le protagoniste masculin et la protagoniste féminine étaient réunis dans le même cadre, comment pourraient-ils ne pas ressentir quelques étincelles l’un envers l’autre ?

Voyant Shizun rester concentré sur Liu Mingyan sans s’arrêter, le coeur de Luo Binghe se retrouva extrêmement oppressé.

“Vraiment trop beau pour être contemplé en une seule fois ?” Son visage n’était même pas clairement visible ! Peu importe à quel point elle est belle, elle ne peut pas être aussi séduisante que moi ?

Luo Binghe n’était véritablement pas narcissique. Il avait simplement conscience de ses propres charmes. Il n’était ni complaisant, ni hypocrite.

Une demi-journée s’écoula et Shen Qingqiu n’avait pas montré d’intention de détourner son regard. Luo Binghe ne pouvait sincèrement plus l’endurer. Il fit claquer légèrement son fouet et le cheval blanc trotta vers l’avant pour se positionner aux côtés de Liu Mingyan. Luo Binghe lui sourit légèrement et la salua :

« Liu-Shijie. »

Liu Mingyan fut surprise durant un moment, puis hocha la tête légèrement.

« Luo-Shidi », répondit-elle.

Ohhh ! Ohhh ! Ça a commencé !

Shen Qingqiu ne pensait vraiment pas que viendrait un jour où il verrait de ses propres yeux cette scène du novel du bel homme et de la beauté chevauchant côte à côte. Il était secrètement excité.

Le regard de Luo Binghe balaya les alentours et il vit que non seulement Shen Qingqiu n’avait pas détourné son regard, mais que son attention était même encore plus intense. Le visage assombri de lignes noires 10, le coeur de plus en plus oppressé et grinçant des dents, il se mit à rire avec Liu Mingyan tout en faisant secrètement marcher les chevaux de plus en plus vite sans que personne ne le remarque. Au final, ils se retrouvèrent assez loin pour ne plus que Shen Qingqiu puisse les voir sans étirer tout le haut de son corps hors de la calèche. Ce n’est qu’alors que Shen Qingqiu abandonna et se rassit.

Merde, comment avait-il pu l’oublier ? Les moments d’amour où les protagonistes mâles et femelles se bavaient dessus et flirtaient n’avaient jamais été du genre à être mis en pleine lumière et exposés à la masse. =.=


Notes :

1 Epée Zheng Yang (正陽) : Zheng signifie ‘droit/juste’ et Yang est le même caractère utilisé pour yin-yang. Yang signifie généralement énergie positive/masculine ou fait référence au soleil.

2 Thé de la montagne enneigée: Sans doute un type de thé ? Aucun que la team anglaise ne connaissait, dans tous les cas. La phrase utilisée était : “上好的雪山香茗.”

3 Les Gorges Jue Di (絕地谷): La signification de ce nom est ‘Gorges du Désespoir’

4 Qi Qingqi (齊清萋): Son nom signifie quelque chose comme ‘luxe évident.’

5 Qi-shishu : Après vérification dans le texte chinois, il est bien indiqué “Shishu”, car même si la traduction littérale signifie “oncle martial”, c’est aussi communément utilisé pour “tante martiale”.

6 Long Xu Su (龍鬚酥): Signifie littéralement “Pâtisserie Moustache de Dragon”. Il s’agit d’une pâtisserie douce et légère qui ressemble un peu à de la barbe à papa mais qui est bien plus saine à manger. Parfois, on peut les fourrer d’éclats de noix.

7 « être comme un chien rendu aveugle par la lumière d’un flash » : BCnovels a traduit littéralement 闪瞎狗眼 par ‘a flash of blind dog eyes.’ Nous avons choisi de rester dans la même ligne de conduite car nos recherches nous ont révélé que l’origine de l’expression provient du monde de l’internet chinois qui signifie tout simplement “être bouche-bée”, “avoir la mâchoire qui se décroche”. L’expression reste donc en adéquation avec la tendance de Shen Yuan à nous renvoyer vers le monde merveilleux (*insérer ironie ici*) de l’argot de l’internet chinois (au grand dam de l’équipe de traduction qui s’arrache la tête avec ces expressions capilotractées…).

8 épée ‘Shui Se’ (水色): Littéralement “épée de la couleur de l’eau”.

9 … avant le lancement officiel du film : Dans la plupart des pays du monde à l’exception des Etats-Unis, les crédits d’un film se déroulent avant que le film ne commence réellement.

10 Lignes noires: Ce que l’on peut voir dans les mangas/manhua lorsque le visage d’un personnage est assombri de traits verticaux.

Chapitre 20Index | Chapitre 22

4 commentaires sur “The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 21”

  1. Franchement j’adore ! C’est vraiment génial de prendre le temps de traduire cette nouvelle ; merci beaucoup !

  2. La bonne cuisine nous manque toujours cruellement ! xD Ou plutôt Luo Binghe ?!

    « parce qu’il l’aimait un peu trop »
    Ohhhh~~~ <3

    Ces mignonnes retrouvailles !
    Il a bien grandi notre Luo Binghe ! Tellement masculin ! <3

    Endurcie toi Shen Qingqiu ! Tu dois le faire ! :'O

    Nan mais c'est pas ton esclave quand même ! xD

    Sur la note 7, a été insérer en double dans le chapitre. Juste après "être un chien rendu aveugle par la lumière d'un flash".

    Ohhh~ De la jalousie dans l'air ! xD Oui ! <3
    Luo Binghe ! Qu'est-ce que tu vas faire !! xD

    Et Shen Quingqiu qui se fait des illusions ! lol
    Si il savait le pauvre ! xD

    Merci beaucoup pour ce chapitre la team ! Un boulot parfait ! <3
    Au prochain épisode ! xD

  3. Shen Qingqiu: « Ohhh ! Ohhh ! Ça a commencé ! »

    *facepalm* Le mec complémentent à côté de la plaque !! X)

Laisser un commentaire