The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 27

Précédent | Index | Suivant

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 27

Shen Qingqiu était choqué par ce style simple et direct au point de ne plus pouvoir parler. Il vit Mobei Jun se tourner simplement et partir.

Finir sa mission et partir…… Ce PNJ avait vraiment fait les choses à fond en allant droit au but, brusquement… Il était venu des ténèbres, et y était retourné. Il était apparu mystérieusement, et avait disparu de la même manière. Cependant, il était de base un personnage mystérieux. Partout où Luo Binghe avait besoin de lui, il apparaissait sans logique, ce genre d’arrangement ne pouvait donc pas être considéré comme incongru.

Ce qui était incongru, c’était ce que Shen Qingqiu devait faire ensuite, une épreuve extrêmement importante.

Après avoir enduré une féroce bataille, les yeux de Luo Binghe, à demi agenouillé au milieu des ruines, semblaient vides mais sur le point de détruire n’importe quoi à n’importe quel moment. En pleine réflexion durant un temps, son cerveau était à présent tel un volcan endormi depuis douze ans entrant d’un coup en éruption, et son sang circulait dans ses veines pareil à du magma. Rien que d’y penser faisait mal. Même la tête de Shen Qingqiu commença à souffrir.

Le système délivra un conseil cinglant sans précédent :

【Avertissement ! Nouvelle mission importante : Abîme Infini et Haine Éternelle, a officiellement débuté. Si vous n’êtes pas en mesure de la compléter, le niveau de classitude du protagoniste chutera à -20,000 ! 】

Attends une minute !

J’ai vérifié avec toi hier, n’as-tu pas dit que c’était 10,000 ?

À peine un jour s’est écoulé, et il s’est pourtant multiplié à plusieurs reprises ?

Système, va baiser ta mère jusqu’à ce qu’elle explose (#‵′)凸!

Les blessures de Shen Qingqiu n’étaient pas guéries. Il se mit à tituber fébrilement du côté de Luo Binghe, toujours à demi fou. Pa pa pa pa quelques coups sur le dos 1, il inséra quelques bribes d’énergie spirituelle restante dans son corps.

Pensiez-vous que c’était si simple pour que cela fasse effet ?

Non seulement Luo Binghe n’avait pas repris conscience, mais, à la place, l’énergie démoniaque à l’intérieur de son corps rebondit, poussant Shen Qinqiu à cracher d’un coup une gorgée de sang qu’il avait trop longtemps réprimée.

À cet instant, Luo Binghe se réveilla quelque peu.

Shizun…… était devant lui……

…… du sang…… il avait subi une blessure ?

Il se tira lentement de son état chaotique, apte à reconstituer quelques paroles floues qui lui avaient été dites. Ce visage familier devint également peu à peu plus clair.

Shen Qingqiu vit qu’il avait enfin retrouvé sa lucidité. Il effaça le sang au coin de sa bouche.

« Réveillé ? » demanda-t-il calmement.

Il s’interrompit un instant, puis reprit :

« Si tu es réveillé, nous allons pouvoir avoir une bonne conversation. »

Il demanda ensuite :

« Luo Binghe, dis-moi la vérité, depuis combien de temps cultives-tu des techniques démoniaques ? »

À peine ces mots furent-ils prononcés à voix haute, que Luo Binghe eut l’impression d’être tombé d’une haute altitude dans un étang glacial. Même s’il ne voulait pas être conscient, c’était impossible.

Il observa le visage de Shen Qingqiu aussi froid que de la glace et du givre, et son cœur fondit sur-le-champ.

Par le passé, Shen Qingqiu l’appelait toujours Binghe, et n’employait pas directement son nom complet.

Il murmura :

« Shizun, ce disciple peut expliquer. »

Bien que Luo Binghe soit encore adolescent, il était toujours posé et calme, avec la tête bien sur les épaules. Cette fois-ci, une expression alarmée et confuse se lisait sur son visage, car il voulait s’expliquer à la hâte, mais ne savait pas par où commencer. Le digne protagoniste était ainsi tombé bien bas. Shen Qingqiu le vit et ne put rester debout à le regarder plus longtemps, son cœur ne le supportant plus. Il se précipita vers lui et s’écria:

« Ferme-la ! »

Le voyant sans voix, il sentit qu’il n’avait pas eu une bonne approche des choses et qu’il se montrait trop dur. Luo Binghe avait été effrayé au point de tomber, exactement comme un enfant qui avait été frappé, confus et ignorant. Ses yeux noirs et sombres se contentèrent de le fixer, et sa bouche se ferma docilement.

Shen Qingqiu fixa implacablement son regard sur lui sans se laisser attendrir, énonçant ses paroles sur un ton monotone :

« Depuis quand as-tu commencé ?

— …… Il y a deux ans. »

Shen Qingqiu resta silencieux. Il se demandait s’il était nécessaire de le demander à cet enfant. Il était trop honnête, il devait vraiment avoir été bêtement effrayé.

Mais il ignorait que Luo Binghe interprêterait automatiquement son silence comme un : ‘Très bien, disciple perfide, tu m’as caché ça pendant si longtemps !”

Shen Qingqiu répondit doucement :

« Deux ans. Pas étonnant que tu aies progressé à ce point à pas de géant. Luo Binghe, Luo Binghe, tu en es digne. Tu as vraiment un talent naturel. »

En vérité, ces mots exprimaient ses sentiments de sincère admiration. De base, en tant que protagoniste, il avait naturellement un bon talent naturel…… Mais si on lui demandait s’il y avait d’autres sentiments, il y aurait de l’envie plus un soupçon de jalousie.

Cependant, dans les oreilles de Luo Binghe, cela prenait un tout autre sens.

En un instant, il s’agenouilla directement en face de Shen Qingqiu.

En son for intérieur, Shen Qingqiu fut sincèrement effrayé au point de PLEURER. Putain, la première fois que je t’ai rencontré, tu t’agenouillais ; comment se fait-il qu’arrivé à ce jour, tu t’agenouilles encore devant moi ?! Ce garçon a de l’or jaune sous les genoux. Si le protagoniste s’agenouille, ma vie est finie ; ce vieil homme ne peut vraiment pas se permettre de l’endurer ! Il agita sa manche et s’écria :

« Ne t’agenouille pas devant moi ! »

Luo Binghe fut contraint par le mouvement de sa manche de reculer de quelques pas, stupéfait comme si ses six organes vitaux avaient du mal à fonctionner.

N’avait-il même plus le privilège de s’agenouiller devant Shizun et de demander pardon ?

Il bredouilla :

« Mais Shizun, tu as dit jadis que les humains pouvaient être bons ou mauvais, et que les démons pouvaient l’être également. »

Avait-il dit cela précédemment ? Shen Qingqiu y songea sérieusement un moment.

Il semblait qu’il l’ait vraiment fait !

S’il changeait maintenant d’avis et le réfutait, ne serait-ce pas un peu trop éhonté ?

« Tu n’es pas un démon ordinaire. »

Shen Qingqiu raconta calmement :

« Tu es un ancien Démon Céleste. Cette famille a toujours tué d’innombrables personnes dans le Royaume Humain. Elle a causé d’incalculables péchés, peu importe ce qu’on en dit. Elle ne peut être considérée de la même manière que les autres démons. »

Entendre Shen Qingqiu parler ainsi brisa ses espoirs. Les yeux de Luo Binghe rougirent.

Il dit en tremblant :

« Mais c’est ce que tu avais dit auparavant. »

J’ai dit beaucoup de choses auparavant. En y réfléchissant, j’ai aussi assuré que Shen Qingqiu devait être castré, assez pour couvrir plusieurs bâtiments de plusieurs centaines d’étages avec des mots rouges brillants !

…… Ce n’était pas drôle du tout.

Shen Qingqiu, qui était toujours bon aux tsukkomis et pour se reprendre en main, ne pouvait se détendre.

Il ne pouvait qu’une fois de plus s’abrutir le cerveau avec cette raison : la peine et la souffrance que Luo Binghe traverse en cet instant sont des expériences nécessaires pour accomplir son souhait de devenir une personne capable de s’élever au-dessus des autres.

Shen Qingqiu releva silencieusement la tête et positionna sa main dans un mouvement instinctif, récupérant l’épée Xiu Ya et la prenant en main.

La main qui tenait l’arme trembla, laissant apparaître de subtiles veines sous la faible pression exercée. Luo Binghe demanda avec incrédulité :

« Shizun, tu veux vraiment me tuer ? »

Le regard de Shen Qingqiu le traversa de part en part :

« Je ne veux pas te tuer. »

De mémoire, Luo Binghe n’avait jamais vu Shen Qingqiu utiliser une expression aussi froide et résolue à sa destination. Même par le passé, quand il était entré dans la secte de la montagne Cang Qiong et qu’il n’était pas dans les faveurs de Shizun, son regard quand il le fixait n’avait jamais été si vide, comme s’il n’y avait rien.

Il sentit que le regard dominateur de Shen Qingqiu n’était pas différent de celui qu’il portait lorsqu’il dirigeait autrefois son jugement sur ces démons, qu’ils soient mauvais ou non. Il n’y avait aucune trace de chaleur.

Shen Qingqiu déclara :

« Seulement, ce que cette personne a dit plus tôt n’était pas erroné. Le Royaume Humain n’est pas un endroit où tu devrais te trouver. Tu dois retourner à ta place d’origine. »

Il avança d’un pas, Luo Binghe recula d’un pas, jusqu’à ce que tous deux se retrouvent devant l’Abîme Infini.

En tournant la tête, il était possible de voir la tumultueuse énergie démoniaque se déchaîner sans fin au fond du ravin, des milliers de paires de bras déformés s’étirant de la fissure vers le Royaume humain, cherchant le sang et la chair, et d’entendre des dizaines de milliers de lamentations. Les coins les plus profonds de la faille étaient dissimulés par un brouillard noir funeste et une lumière rouge spectrale.

Shen Qingqiu pointa l’épée Xiu Ya en diagonale vers l’Abîme et demanda :

« Vas-tu descendre par toi-même, ou as-tu besoin de moi pour faire un geste ? »

En fait, il espérait égoïstement que Luo Binghe se jetterait de lui-même. Bien que ce traitement restait trop cruel pour lui, c’était toujours mieux que d’être frappé par Shen Qingqiu.

Mais Luo Binghe n’abandonna pas.

Il n’y avait aucun moyen pour lui de croire que le Shizun qui l’avait si bien traité le pousserait vraiment dans le gouffre.

Alors que l’épée Xiu Ya le frappait en pleine poitrine, il s’accrocha encore à cette ultime lueur d’espoir.

Shen Qingqiu ne voulait pas le poignarder. Vraiment. Il voulait seulement agiter son épée et lui faire peur pour que Luo Binghe, en tentant d’esquiver, recule d’un pas et tombe naturellement. Mais il n’avait pas imaginé qu’il resterait sur place aussi calmement et recevrait son épée de plein fouet.

Mort. Originellement, il devait seulement tomber. Un coup de poignard avait désormais été ajouté en prime.

À l’inverse, Luo Binghe tint la lame de l’épée, sans exercer de force. Il la tenait légèrement, comme pour dire que si Shen Qingqiu voulait forcer davantage, l’épée Xiu Ya pourrait continuer de le transpercer jusqu’à ce qu’elle lui passe à travers la poitrine.

La gorge de Luo Binghe trembla légèrement, sans dire un mot. Bien que l’épée n’ait clairement pas encore transpercé son coeur, Shen Qingqiu eut l’impression qu’il pouvait sentir ses battements depuis l’arme vers sa main, son bras et son propre coeur.

Shen Qingqiu la retira silencieusement.

En raison de cette action, le corps de Luo Binghe trembla un peu mais retrouva rapidement sa stabilité. Voyant que Shen Qingqiu ne l’avait pas empalé, ses yeux, à l’origine sombres, scintillèrent doucement d’une lumière pareille à celle des braises dans la cendre, après un incendie.

Malgré cela, par la suite, Shen Qingqiu dut utiliser son dernier coup et éteindre le dernier soupçon de lumière dans ses yeux.

Il savait que Luo Binghe ne contre-attaquerait définitivement pas.

Il savait de manière encore plus sûre qu’il craignait de ne jamais oublier le regard désespéré de Luo Binghe dans sa chute.

Un coup pour le faire tomber !

Le temps que la secte de la montagne Cang Qiong, le monastère Huan Hua et les cultivateurs du temple Tian Yi finissent de se débarrasser des monstres et arrivent, l’espace dans lequel l’Abîme Infini s’était créé avait déjà été refermé.

Shen Qingqiu avait soigné correctement les blessures de tous les disciples qui s’étaient évanouis et reposaient sur le sol (non loin du prétendument inconscient Shang Qinghua). Il n’avait pas pris soin de lui, ses vêtements étaient tout couverts de sang. Son visage était sans émotion, son expression pâle. Il apparaissait extrêmement désolé et embarrassé. Yue Qingyuan vint au devant de lui pour prendre son pouls et ses sourcils se froncèrent. Il laissa l’expert Mu Qingfang venir jeter un oeil. Chaque secte approcha la masse désordonnée de gens sur le sol pour trouver les leurs, puis les ramassèrent et les embarquèrent pour des traitements plus poussés.

Liu Qingge découvrit soudain qu’il manquait une personne et demanda :

« Qu’en est-il de ton disciple ? »

Shen Qingqiu ne répondit pas, ramassant les fragments d’épée brisée sur le sol.

Les disciples du pic Qing Jing accoururent. Le Ming Fan aux yeux aiguisés vit cette épée et déclara en guise de soutien :

« Shizun, cette épée, n’est-ce pas celle…… »

À l’origine, il convoitait l’épée Zheng Yang du pic Wan Jian depuis de nombreuses années. Après qu’elle ait été récupérée par Luo Binghe, son cœur s’était consumé de jalousie et il avait passé d’innombrables nuits à tourner et virer dans son lit. Naturellement, il ne l’aurait pas admis.

Ning Yingying se mit soudain à pleurer dans un ‘wa’ sonore :

« Shizun, ne me fais pas peur. N’est-ce pas… Est-ce que c’est la Zheng Yang d’A-Luo ? »

Quatre vagues de murmures s’élevèrent :

« L’épée Zheng Yang ? »

— Tu parles du disciple bien-aimé du seigneur de pic Shen ?

— Si l’épée est ici, la personne l’est donc aussi. Cette épée est cassée, où est l’intéressé ?

— Il ne pourrait pas avoir aussi…. ke ke ke. 2»

Quelqu’un s’exclama :

« Si c’est le cas, c’est vraiment dommage. Le jeune héros Luo a fait tout ce chemin pour devenir le meneur du classement d’or de la Conférence de l’Alliance Immortelle !

— Le Ciel envie le génie, le Ciel envie le génie ! » 3

Parmi ces gens, il y avait ceux qui soupiraient, qui étaient stupéfaits, qui étaient tristes, et ceux qui venaient juste de se joindre aux autres. 

Ning Yingying se mit à pleurer d’un coup.

Bien que Ming Fan haïssait Luo Binghe, il n’avait jamais vraiment souhaité qu’il meure. Ainsi, quand il pensa à quel point Shizun en était venu à l’aimer, et à la façon dont ce camarade puant était désormais mort sans même laisser ses os ; il se dit que Shizun devait être très triste, son moral impossible à remonter. L’ensemble du pic Qing Jing fut enrobé d’un nuage de morosité. Qi Qingqi du pic Xian Shu récupéra Liu Mingyan, mais elles furent également émues.

Liu Qingge n’était pas doué avec les mots. Il tapota l’épaule de Shen Qingqiu et lui dit :

« Ton disciple a disparu, mais tu peux toujours en accepter un autre. »

Bien qu’il savait qu’il avait l’intention de le réconforter, Shen Qingqiu voulut quand même lui envoyer un regard faiblard. Tous ceux qui n’avaient pas jeté leur propre protagoniste et disciple de division dans l’Abîme Infini étaient des gens qui parlaient sans avoir mal au dos 4 !

Oubliez ça, oubliez ça. Tout n’était qu’une conclusion perdue d’avance.

Shen Qingqiu déclara lentement :

« Le disciple du pic Qing Jing, Luo Binghe, a été blessé par les démons et a succombé. » 


Notes :

1 Pa pa pa pa quelques coups sur le dos : Qingqiu presse quelques points d’acuponcture importants tout en transférant son énergie via ses paumes. Les points d’acupuncture aident avec ce genre de choses car ce sont des endroits essentiels sur les méridiens.

2 Ke ke…: Un son pour manifester la toux.

3 Le Ciel envie le génie… : Un dicton utilisé dans les romans de cultivation. C’est comme dire que les gens bons meurent jeunes, sauf que dans ce cas présent, c’est ‘les génies meurent jeunes’.

4 parlaient sans avoir mal au dos (站著說話不腰疼): La version anglaise suppose que cela  signifie que tous ces gens parlent et offrent leurs condoléances sans avoir ressenti la douleur eux-mêmes.

Précédent | Index | Suivant

2 commentaires sur “The Scum Villain’s Self Saving System – Chapitre 27”

  1. « Système, va baiser ta mère jusqu’à ce qu’elle explose (#‵′)凸! »
    x’D x’D Pauvre Shen !

    Ooh, ce chapitre m’a captivé !

    Un grand tournant pour nos deux protagonistes ! :O

    Merci beaucoup pour ce chapitre ! 😀

Laisser un commentaire