The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 30

Précédent | Index | Suivant

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan

Chapitre 30

Sous la direction de Gongyi Xiao, tous trois sortirent rapidement de la formation du palais Huan Hua et se rapprochèrent de la position de leur cible.

Dans l’œuvre originale, la Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune n’était pas beaucoup décrite. Il n’y avait qu’une légère référence au fait qu’elle « apparaissait dans une grotte couverte par une épaisse forêt verdoyante ». Après tout, cette chose n’avait pas beaucoup de rapport avec le protagoniste masculin (et ses membres du harem). A la place, cela avait été introduit comme l’un des accessoires que l’adversaire de Luo Binghe pouvait utiliser. Pour penser à un tel détail de l’histoire, Shang Qinghua avait vraiment mis sa vie à rude épreuve.

Mais c’était seulement à cause de cela que Shen Qingqui avait osé agir. Si cela avait été quelque chose en rapport avec l’intrigue principale, comme les herbes étranges et miraculeuses qui avaient été données à Luo Binghe pour qu’il les utilise, alors il n’aurait pas eu le cran de s’en emparer.

S’emparer des objets appartenant aux ennemis du protagoniste masculin ne devrait pas être un problème !

Détourner les ressources avec le protagoniste masculin ne garantissait pas une issue aussi facile que la personne qui essayait de leurrer un poulet pour ne perdre qu’une poignée de céréales 1 !

Bien que l’emplacement n’était pas clair, la bonne nouvelle était que même si la forêt Bailu était grande, il n’y avait qu’une seule grotte.

Shen Qingqiu claqua des doigts et une flamme d’un jaune vif sauta du bout de son doigt. D’un autre coup de baguette magique, la flamme flotta derrière eux, ouvrant un chemin vers la caverne sombre et humide.

Au commencement, le chemin de pierre pouvait accueillir trois personnes marchant côte à côte. Mais vers la fin, le chemin de pierre était étroit et exigeait que chaque personne marche de côté pour avancer. Le parcours était aussi compliqué, serpentant comme les intestins d’une bête.

La lumière était faible. Il faisait noir même avec la flamme de Shen Qingqiu. Il en alluma quelques unes de plus, les fusionnant en boules de feu suivant derrière eux. Gongyi Xiao était à l’arrière ; Shang Qinghua voulait à l’origine attendre à l’extérieur de la grotte, mais Shen Qingqiu l’avait poussé à l’intérieur. Shen Qingqiu ne savait pas s’il avait peur ou autre, mais quand son bras touchait le sien de temps en temps, il sentait qu’il avait la chair de poule.

Au final, Shen Qingqiu ne put l’endurer davantage. Parce qu’il y avait encore un étranger dans les parages, il parla à voix basse :

« Peux-tu arrêter de t’agripper à moi ? »

Il n’y eut pas de réponse. Mais plus rien ne le toucha. Shen Qingqiu poursuivit sa route en avant, mais qui aurait pensé que Shang Qinghua lui donnerait un coup de pied dans le mollet.

Shen Qingqiu ne put se retenir et cracha :

« Fuck ! »

La voix de Shang Qinghua lui parvint de plus loin, en arrière :

« Shen – shixiong ! Qu’est-ce – que – tu – as – dit ? »

Sa voix résonna dans le couloir rocheux tortueux, se propageant sur une longue distance.

Il s’avéra que Shen Qingqiu avait marché inconsciemment de plus en plus vite alors que le lent Shang Qinghua traînait derrière, bloquant le chemin de Gongyi Xiao en bout de file et l’empêchant de marcher rapidement. Il avait déjà laissé les deux loin derrière lui.

Si ce n’était pas Shang Qinghua, alors qui l’avait précédemment touché ?

Ou plutôt, quelle était la chose qui l’avait touché ?

Shen Qingqiu s’immobilisa soudain.

Sans expression, il tapota ses bras pour tenter de se débarrasser de sa chair de poule.

Plusieurs boules de feu planaient encore dans l’air, brûlant faiblement.

L’ennemi est dans le noir, je suis dans la lumière. 2

Shen Qingqiu retourna sa main gauche et sortit quelques talismans de sa manche tandis que sa main droite tirait lentement l’épée Xiu Ya.

La lumière de l’épée s’éclaircit lentement. Que ce soit vers l’avant ou à l’arrière, ce n’était que de la roche noire sombre qui dégageait une odeur humide.

Il se souvint soudain que, lorsque son mollet avait été touché, il n’avait pas eu l’impression d’avoir reçu un coup de pied. C’était plutôt comme… un coup de tête !

Shen Qingqiu baissa silencieusement la tête, pile pour illuminer un visage pâle et gonflé sur le sol !

La main gauche de Shen Qingqiu lança des talismans vers ce visage et à ce moment, le chemin étroit et rocailleux fut éclairé par un chaos d’éclairs et de lumières ardentes. A l’origine, il voulait utiliser sa main droite pour sortir son épée mais l’espace était trop étriqué. Il ne l’avait même pas dégainée à demi que son bras et même la poignée heurtèrent le rocher, faisant un bruit sourd.

Cette chose était molle et désossée, glissant sur le sol comme un serpent géant, rapide comme un éclair. Même à une si proche distance, il ne pouvait toujours pas porter un coup, à la place, il se déplaçait toujours de plus en plus lentement. Shen Qingqiu tira deux fois sur son épée avant de réussir à la sortir et ne fut en retard que d’un pas alors qu’il regardait la chose tourner et s’éloigner. C’était dans cette direction que Shang Qinghua et Gongyi Xiao le suivaient. Il s’écria :

« Quelque chose approche ! Attention ! »

Shang Qinghua entendit ses mots et baissa rapidement la tête :

« Jeune héros, vite ! Rebroussons chemin ! »

En tant que logisticien, comment pouvait-il être à l’avant-garde et charger dans le tas ?

Gonyi Xiao l’écoutait mais ce chemin de pierre était si étriqué qu’il était suffisant pour mettre quiconque en colère. Même latéralement, il n’y avait que la largeur d’un poing entre le corps et les murs. Il ne pouvait pas passer du tout. Shang Qinghua entendit Shen Qingqiu hurler de nouveau depuis sa position :

« Le sol ! Regardez au sol ! Il rampe sur le sol ! »

En se retournant de plus belle, il vit un serpent humain glisser avec un son chilui chilui.

Shang Qinghua prit une vive décision et se coucha rapidement !

Gongyi Xiao n’avait jamais rencontré une créature aussi étrange et fut un instant choqué. En voyant soudain l’aîné Shang être assez effrayé pour tomber, il prit peur. Mais après avoir dépassé cela et s’être remis, il lâcha « Excusez-moi ! » et le dépassa d’un bond…

Aussi laid que soit le processus, la logistique et l’avant-garde échangèrent finalement leurs positions…

« Ne sors pas ton épée… » cria encore Shen Qingqiu.

Il n’avait pas fini de dire le mot « épée » que Gongyi Xiao sortit précipitamment sa lame et fit la même erreur. L’arme ne fut tirée qu’à moitié et la poignée heurta le mur rocheux.

Shen Qingqiu se précipita avec la sienne, criant intérieurement :

« Ai, quelle bêtise ! »

Gongyi Xiao s’était bien trompé.

En fait, Shen Qingqiu était parfaitement conscient qu’on ne pouvait que dire qu’il avait réagit trop vite. Il n’avait pas fini de l’écouter avant d’agir ; même si cela avait été quelqu’un d’autre, le résultat aurait été le même. Cependant, il avait oublié parce que par le passé, lorsqu’il faisait parfois équipe avec Luo Binghe et passait à l’acte, les mots n’avaient même pas besoin de sortir de sa bouche pour que celui-ci puisse tacitement comprendre et répondre parfaitement. En comparant ces deux-là, Shen Qingqiu pensa une fois de plus avec nostalgie à ce disciple naïf.

Ce chemin de pierre était plein de tours et de détours, à la fois humide et sombre. Cela convenait aux déplacements de cette chose. Le temps que Shen Qingqiu s’empare d’une autre poignée de talismans, elle s’était déjà éloignée sans laisser de trace.

Gongyi Xiao, incrédule, demanda :

« Aîné Shen, cette chose était-elle la créature démoniaque que vous venez de rencontrer dans la forêt Bailu ? »

Shen Qingqiu hocha la tête :

« C’est cela. Je ne sais pas comment ce truc a pu disparaître en étant pris en tenaille. »

Le visage de Shang Qinghua ne changea pas d’expression lorsqu’il se releva du sol et épousseta la terre grise sur ses vêtements.

« Il m’est passé par-dessus, expliqua Shang Qinghua. »

Gongyi Xiao : « … »

« … Allons-y, reprit Shen Qingqiu. Cette fois, suivez-moi de près. »

Il n’avait pas besoin de le dire. Cette fois, même s’il mourait, Shang Qinghua ne voulait pas qu’il y ait plus de deux chi 3 de distance entre eux !

Errant jusqu’à ce que leur tête soit presque étourdie, tous trois quittèrent finalement le passage de pierre. Au fond de la grotte, le chemin s’ouvrit soudain devant eux.

En cet instant, Shen Qingqiu n’arrivait toujours pas à comprendre comment une  chose telle que ‘la Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune’ pouvait pousser dans un endroit comme les profondeurs de cette grotte, sans la lumière du soleil ou de la lune. En entendant le nom pour la première fois, vous pouviez immédiatement en déduire qu’elle était créée grâce à l’évolution de l’énergie spirituelle essentielle formée par le Ciel et la Terre, ainsi que par la lumière du soleil et de la lune. Finalement, il comprit pourquoi.

Il s’avéra que tout au sommet de la grotte, il y avait une grande ouverture s’ouvrant sur le ciel. La lumière du soleil et celle de la lune passaient directement par cette ouverture jusqu’en contrebas, tout comme un projecteur étincelant sur le cœur d’un lac au milieu de la grotte. Et la terre à cet endroit était naturellement l’endroit où la Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune poussait.

Cette petite parcelle de terre était entourée du lac scintillant, resplendissant et semblable à du jade.

Shang Qinghua émit un son « Wu » et affirma de façon décisive :

« Le lac Lushui 4. C’est bon. »

Lui seul pouvait porter un jugement définitif sur les décors qu’il avait conçus.

Même si c’était la couleur de l’herbe, en tant qu’écrivain, il ne pouvait pas se tromper.

Ayant reçu son jugement, ce fut seulement maintenant que Shen Qingqiu put relâcher son souffle de soulagement. Il semblait qu’ils avaient trouvé le bon endroit.

Ce n’était pas un lac d’eau ordinaire. C’était de l’eau sans affluent, faite de rosée du matin.

L’eau sans affluent + la rosée matinale pleine d’énergie spirituelle nourrissaient la Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune. Et après la maturation de la chair, il fallait l’immerger encore plus dans l’eau et dans le sol pour nourrir la rosée du matin dans un cycle sans fin afin que l’énergie spirituelle soit illimitée et inépuisable.

Gongyi Xiao soupira et réalisa finalement la raison pour laquelle la secte Cang Qiong avait envoyé ces deux Seigneurs de Pic en voyage.

Mais il ne comprenait pas la signification de cette chose pour eux, de fait il sentit que c’était étrange. La secte de la montagne Cang Qiong était l’une des meilleures sectes et recueillait de nombreuses herbes inhabituelles et miraculeuses chaque jour. Il n’y aurait que de l’excès et pas de pénurie pour eux. La Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune était une herbe rarement vue et exquise, mais elle ne méritait pas une considération assez haute pour que deux seigneurs de pic viennent la cueillir personnellement.

Aux yeux de Shen Qingqiu, il ne restait plus que ce bourgeon blanc charnu sur cette parcelle de terre au milieu du lac.

C’était son espoir de survie !

Dans un balayage de l’ourlet inférieur de ses robes, il entra dans le lac. L’eau du lac Lushui était bonne ; y être plongé était encore plus sain !

Après avoir marché quelques dizaines de pas, il s’immergea dans l’eau jusqu’à ce qu’elle dépasse sa taille. Elle n’était ni froide ni chaude. Elle pénétra sa peau comme si elle pouvait directement humidifier son cœur, le rendant heureux. Shen Qingqiu regarda les dizaines de petits haricots blancs tendres sur le petit terrain devant lui. Prenant une grande inspiration, il tendit la main. Avec précaution, il ramassa chacun d’eux avec un peu de terre, les mettant directement dans ses manches.

Manche de rangement spatial infini 5, un produit indispensable pour un cultivateur loin de chez lui. Avec l’aimable autorisation de Yue Qingyuan, chef de la secte de la montagne Cang Qiong. Je ne le dirai à personne !

Mais ces Graines de Rosée étaient encore petites, elles ne pourraient faire l’affaire que si elles produisaient plus de pousses. S’il attendait d’avoir trouvé un endroit où la puissance spirituelle et le fengshui se combinaient et les plantaient là, les cultivant selon le plan, alors elles seraient des des semblants d’espoir salvateurs !

Shen Qingqiu avait vraiment peur de toucher et de casser ces petites choses qui paraissaient prêtes à fondre s’il les mettait dans sa bouche.

Il hésita un moment avant de les récolter. Après tout, ces Graines de Rosée avaient poussé ici à l’origine et comptaient aussi comme un organe vital de cet écosystème. Si elles étaient toutes prélevées, cela ne semblait pas très moral. Ses pensées s’enchevêtrèrent, il y songea de nouveau. Il ne savait même pas si cette méthode fonctionnerait ou non ; et si c’était mal géré et ruiné ? Quelques pousses de plus permettraient de remédier à la situation. Il ne pouvait que s’assurer que tout irait bien et les prendre. Préserver sa vie passait en premier.

La dernière Graine de Rosée reposait dans ses mains et n’avait pas encore été jetée dans sa manche quand Shen Qingqiu entendit soudain le bruit d’une épée tirée derrière lui.

Quand il se retourna pour regarder, Gongyi Xiao avait sa lame en main. Avec Shang Qinghua, ils se rapprochèrent et concentrèrent leurs regards sur lui.

Shen Qingqiu retint son souffle. Soudain, une chose longue et large pareille à un poisson géant, surgit par derrière, se dirigeant directement vers Shen Qingqiu. Un visage pâle et figé survolait l’obscurité. C’était vraiment cette chose qui n’avait fait que les suivre tout le long de la route !

Au même moment, la main de Gongyi Xiao forma un sceau, et sa longue épée vola vers cette chose aussi vive que le vent et aussi rapide que la foudre. Mais elle était rusée et agile. Une fois sa tentative d’attaquer Shen Qingqiu manquée, elle s’immergea dans le lac et ne remonta pas. Elle remua le sable et la saleté qui s’étaient accumulés pendant de nombreuses années au fond du lac, le transformant en un désordre trouble. Gongyi Xiao récupéra son épée immortelle et dit :

« Aîné Shen, remontez-vite ! »

Shen Qingqiu sourit.

« Pas besoin de paniquer. Je vais attraper du poisson pour jouer avec. »

Il maintint sa position et ne bougea pas, tirant lentement un talisman magique en papier.

Gongyi Xiao répondit :

« Confronter cette chose avec un seul talisman de sort ne semble pas… »

Le mot « assez » n’avait pas quitté sa bouche qu’il vit les doigts de Shen Qingqiu se pincer et le talisman de sort se multiplier.

Gongyi Xiao : « … »

Shen Qingqiu brandit cette pile de talismans et frappa l’eau avec d’un seul coup. Un, deux, trois.

Au terme de ce compte, il y eut un bruit énorme !

La surface du lac souleva des vagues de plus de douze zhang 6 de haut !

L’homme-serpent qui se cachait à l’origine au fond, fut également propulsé hors de l’eau, projeté en hauteur pour retomber lourdement sur le sol aux pieds de Shang Qinghua.

Shen Qingqiu remonta dégoulinant sur le rivage. Le bain de rosée était si rafraîchissant qu’il ne se pressa pas. Il croisa les bras et dit :

« Jetez un coup d’oeil. Quel est donc ce jouet ? »

Gongyi Xiao retourna cette chose.

Une fois qu’elle fut retournée, tous trois furent stupéfaits.

Après un long moment, Shen Qingqiu tourna finalement la tête et demanda à Shang Qinghua :

« Qu’est-ce que c’est ? »

Shang Qinghua prononça trois mots :

« … Je l’ignore ! »

Il ne le savait vraiment pas. Selon leurs observations, cet organisme possédait une tête couverte de cheveux sales, l’ossature entière de son corps était souple, et sa peau était en outre grossière et recouverte d’écailles et de plaques. Il n’y avait pas un seul endroit identique, comme si ses écailles avaient été grattées de partout.

Bien que Shen Qingqiu pensait auparavant qu’il s’agissait du fantôme d’une femme, après avoir regardé de plus près ce visage, il pouvait voir qu’il s’agissait de celui d’un homme même s’il était enflé.

Shang Qinghua agita la main et déclara :

« Je n’ai certainement pas…. »

Écrit quoi que ce soit sur ce genre de créature.

Shen Qingqiu admit :

« … Je te crois. »

Si l’œuvre originale avait décrit ce genre de créature avec plus de 50 mots, il n’y avait aucune raison qu’il ne s’en souvienne pas !

Gongyi Xiao ne comprenait pas ce que ses aînés disaient, alors il avança ses propres suppositions :

« Aînés, regardez. Cette créature ;  elle est peut-être née comme ça. »

Shen Qingqiu pensait que c’était raisonnable. En regardant sa forme grotesque qui était complètement différente d’une créature normale, elle ressemblait plus à une espèce déformée ou hybride.

Il marmonna :

« Châtiment céleste, malédiction ou échec en cultivation 7. »

Les trois possibilités énumérées ci-dessus étaient les plus susceptibles d’aboutir à ce genre de créature étrange.

La chose n’arrêtait pas de regarder la manche de Shen Qingqiu. Même si son apparence était hideuse et effrayante, à donner envie de vomir, les yeux de cette tête à la chevelure sale étaient très clairs, tout comme ceux du lac Lushui.

Shen Qingqiu vit soudain la lumière et s’exclama :

« Pas étonnant qu’il ait voulu nous attaquer. »

Les deux autres semblaient perdus. Shen Qingqiu expliqua :

« Cette chose est née de l’eau de rosée du lac Lushui. Jetez un coup d’oeil. »

Il pointa son doigt.

« L’éclat de ses yeux est assurément quelque chose résultant de la consommation de l’eau de rosée. De la mousse rouge et verte pousse également sur ses écailles. C’est identique à ce qu’on trouve sur les parois rocheuses. Elle a dû se cacher dans cette grotte pendant très longtemps. »

C’était logique. S’il laissait Shen Qingqiu et son groupe arracher toutes les Graines de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune, cela ne détruirait pas seulement le cycle d’énergie spirituelle. Avec le temps, le lac Lushui serait également incapable de fonctionner et deviendrait un bassin d’eaux usées, complètement épuisé. C’est pourquoi cette chose les suivrait jusqu’au bout et attendrait l’occasion d’attaquer.

Dans sa main, il tenait cette belle et tendre Graine de Rosée pour prouver son point de vue, l’agitant autour de lui. Evidemment, les yeux de cette créature s’illuminèrent. Elle leva anxieusement la tête et révéla une bouche pleine de dents blanches.

Gongyi Xiao s’écria :

« Il cherche à mourir ! »

Sa main se retourna et s’empara de la poignée de son épée, son geste s’effectuant avec un soupçon d’intention meurtrière.

Cet homme-serpent se débattit pour ramper sur le sol. Shen Qingqiu l’observa et le trouva un peu pitoyable. Il se retourna et ordonna :

« Attends. »

Gongyi Xiao s’arrêta, mais ne comprit pas :

« Aîné ?

— Le fait que les habitants des environs de la forêt Bailu demeurent sains et saufs depuis tant d’années indique que… cet homme serpent n’a jamais rien fait de mal. Inutile de l’exterminer. »

Ces propos étaient vrais. Si cette chose avait vraiment tué des gens avant, le palais Huan Hua l’aurait déjà découvert et l’aurait éradiquée jusqu’aux racines. Parce qu’elle n’avait jamais fait de mauvaises choses, elle n’était pas morte. Concernant cette affaire, la créature allait tous les jours dans cette grotte pour prendre de l’eau de rosée, si bien que Shen Qingqiu et son groupe avaient perturbé sa routine quotidienne en entrant.

Depuis qu’il s’en était fait le défenseur, Gongyi Xiao étudia la question et rangea son épée dans son fourreau. Shen Qingqiu et les maîtres du monastère Zhao Hua 8 appartenaient au côté compatissant. Ceci étant, Shen Qingqiu avait toujours eu un faible pour ces animaux inhabituels. Il affirmait depuis longtemps qu’il s’intéressait toujours plus à ces mystérieuses créatures, qu’à ces sœurs pareilles à une centaine de fleurs rivalisant de beauté. D’aucun pouvait imaginer qu’il utilisait ce genre de vision pleine d’amour (……) pour regarder la douce créature rampante sur le sol.

Mais nul ne remarqua que la créature au sol était présentement légèrement tremblante.

Le corps malformé écrasait secrètement un mince germe de Graine de Rosée. Cette paire d’yeux brillants incompatibles avec son corps contenait une extase turbulente.

Après avoir quitté la grotte, Gongyi Xiao s’assit activement sur le siège du conducteur de l’attelage.

« Aîné Shen, il y a quelque chose que ce junior ne comprend pas, aborda-t-il. Pourquoi cet homme-serpent n’a jamais pris ces Graines de Rosée, et n’a pris que l’eau de rosée du lac ?

— Quand tu es entré, as-tu vu le rayon de lumière qui descendait depuis le plafond de la grotte ? Quand nous étions dans la forêt Bailu juste avant, nous sommes restés enchevêtrés avec cette créature tout du long. Une de ces fois, elle a été brûlée par la lumière réfléchie par l’épée et ne s’est retirée qu’à cause de cela. Je pense que cette chose ne supporte pas la lumière, surtout celle du soleil et celle de la lune. C’est pourquoi elle ne peut se déplacer librement que dans l’ombre de la forêt et de la grotte. La Graine de Rosée est baignée par les rayons du soleil ou de la lune toute la journée, donc bien sûr, elle ne peut pas s’en approcher. »

Comparé à une éducation théorique comme Baike 9, le palais Huan Hua s’était davantage concentré sur le combat réel. Gongyi Xiao ne comprenait pas grand-chose mais le complimenta :

« C’est donc ça. L’aîné Shen est non seulement compatissant, mais il possède aussi une grande capacité d’apprentissage et une mémoire puissante. Ce junior a encore beaucoup à apprendre. »

Shen Qingqiu rit à plusieurs reprises pour exprimer sa modestie. Il était clair que la personne qui avait parlé n’avait rien dit de très constructif, mais Gongyi Xiao avait étrangement besoin d’exprimer son admiration personnelle, comme pour servir de faire-valoir à la grande intelligence de l’autre. Ce genre de scène rendait vraiment les couilles des gens douloureuses. Même s’il avait voulu être vaniteux, il ne pouvait pas se résoudre à l’être. Il ne restait qu’un profond sentiment d’impuissance. =.=

Après avoir quitté la forêt Bailu, Gongyi Xiao voulait toujours qu’ils restent. Il les invita à se reposer au palais Huan Hua et à saluer le vieux chef de secte. Shen Qingqiu refusa en assurant :

« Puisque les choses se sont terminées avec ton aide, ce n’est pas bon de te déranger davantage. »

Tu veux plaisanter ? Pourquoi irions-nous au palais Huan Hua ? Pour te montrer la Graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune sur laquelle nous venons de mettre la main ? Et si tes supérieurs ne pouvaient pas laisser passer cela et en venaient à chercher querelle sur ses droits de propriété ?

Shen Qingqiu sourit et dit :

« Bien que ce voyage ait été fait à la hâte, le jeune homme Gongyi doit visiter notre montagne Cang Qiong à l’avenir. Le pic Qing Jing l’attendra.

— C’est vrai. Le pic An Ding n’a rien d’amusant. Si tu te rends au pic Qing Jing, ton aîné Shen prendra bien soin de toi. »

Gongyi Xiao était ravi de ce gain inattendu. Il connaissait la réputation du pic Qing Jing, qui était pareille à son nom. C’était paisible et tranquille et la secte n’aimait normalement pas que des invités de l’extérieur s’immiscent. Avec un visage empli de sourires, il répondit : « Aîné Shen, je me souviendrai de ces mots. Je viendrai prochainement vous déranger. »

Quand il prononça ces phrases, la voûte de ses sourcils et son sourire ressemblaient tant à ceux de Luo Binghe que Shen Qingqiu ne put s’empêcher d’être stupéfait un instant. Il répondit lentement :

« C’est tout naturel. »

Après s’être séparés de Gongyi Xiao, Shang Qinghua soupira sur le côté :

« Similaire, il lui ressemble vraiment un peu. »

Shen Qingqiu le frappa, ni légèrement ni brutalement :

« Tu rêvasses ?

— Ton cœur sait de qui je parle, remarqua Shang Qinghua. Je t’observe depuis longtemps. Il y a quelques mots qui, si je les efface de mon cœur et que je ne les exprime pas, me rendront mal à l’aise. Te souciais-tu vraiment de Luo Binghe comme ce disciple obéissant et chéri par ton cœur ? »

Shen Qingqiu roula des yeux et se tira les oreilles.

Shang Qinghua ne savait vraiment pas s’il voulait vivre ou mourir. Il continua d’analyser raisonnablement :

« A entendre tes disciples du pic Qing Jing parler, Shen-shixiong passait chaque jour comme s’il avait perdu son âme et qu’elle était montée au ciel durant les jours qui suivirent son retour de la Conférence de l’Alliance Immortelle. Plusieurs fois, tu as crié le nom de Luo Binghe. Tu as même poussé des soupirs en arrangeant le tertre de son épée. Tu… as vraiment légèrement tendance à être un M tremblant ? »

C’est la deuxième fois qu’il y a ces mots : « perdre son âme » ! Est-ce que ces mots vont devenir une tache noire dans la vie de ce vieil homme ?!

Chacun des disciples du pic Qing Jing marche sur le chemin consistant à avoir le ventre rempli de poésie et de livres. Depuis quand sont-ils devenus de tels amateurs de commérages, comment ces paroles ont-elles pu être prononcées partout avec insouciance, détruisant complètement l’image de votre Shizun ?!

Shen Qingqiu ressentit soudain un frisson glacial dans le dos.

Grand Dieu Airplane Towards the Sky qui le poursuivait avec ces questions était semblable aux lycéens d’un même dortoir bavardant de façon absurde :

« Dis ! Tu as le béguin pour XXX ! »

“Ne déforme pas les mots~ Ne sois pas gêné O(∩_∩)O, haha~”

C’était ce genre de scène rose… il allait devenir fou !

C’était vraiment dégoûtant d’attribuer cela à deux grands hommes !

Shang Qinghua était tout à fait innocent. En fait, il exprimait ses doutes avec beaucoup de sérieux et de franchise. C’était le cœur de Shen Qingqiu qui avait trop de pensées étranges.

Shen Qingqiu l’interrompit avec impatience :

« Pourquoi ne bouges-tu pas ?

— Quoi ? » s’étonna Shang Qinghua, stupéfait.

Shen Qingqiu le regarda et lui mit le fouet dans les mains :

« Gongyi Xiao est parti, il faut un conducteur de fiacre.

— …Pourquoi n’as-tu pas conduit une seule fois ?

— Tu veux éprouver un patient lourdement empoisonné ? »

Quel foutu patient !

Qui venait juste de s’amuser à prendre soin de cette créature et l’avait bombardée de talismans magiques avec tant de bonheur ?

Un peu de dignité !

Shen Qingqiu s’étendit à l’intérieur de l’attelage et arrangea ses manches.

Ces choses étaient son dernier recours pour préserver sa vie. En calculant le temps, il restait encore cinq ans avant que Luo Binghe ne sorte de l’Abîme Infini et ne revienne dans le royaume humain, assez pour achever un chef-d’œuvre.

Sa seule erreur de calcul ne concernait qu’une seule chose.

C’était que Luo Binghe reviendrait si vite.

 


TN :

Concernant les talismans (符咒), il s’agit de morceaux de papier sur lesquels on a dessiné avec une encre spéciale et qui sont infusés de pouvoir spirituel. Il s’agit de sorts lancés par un lanceur de sort et ils sont équivalents à ce que les japonais nomment ‘ofuda’.

1 la personne qui essayait de leurrer un poulet pour ne perdre qu’une poignée de céréales (偷雞不成蝕把米): Il s’agit d’un dicton chinois qui signifie que “quelqu’un qui essaie de prendre l’avantage finit par se retrouver dans une situation pire qu’avant” (en ne réussissant pas à leurrer le poulet et en perdant le grain en prime). Shen Qingqiu dit donc que le fait de se battre avec le protagoniste mènerait à un résultat pire qu’un simple ‘résultat pire’.

2 L’ennemi est dans le noir, je suis dans la lumière (敵暗,我明) : Dicton qui signifie que vous ne connaissez pas la position de l’ennemi mais que l’ennemi sait où vous êtes/quelle est votre situation.

3 deux chi (尺) : Unité de mesure équivalente à la version chinoise ancienne du pied (approx. 33cm).

4 Le lac Lushui : Lushui (露水) signifie ‘rosée’. C’est donc de là que vient la ‘rosée’ de la fleur en question.

5 Manche de rangement spatial infini (無限空間乾坤袖) : Vous croiserez beaucoup d’objets de “stockage spatial” dans les romans de cultivation dits “high fantasy”. Ce sont des objets de rangement portables, mais ceux de rangs inférieur ont tendance à avoir une limite sur la quantité stockable. Un objet de stockage “infini” est plus rare. Le plus drôle reste l’apparence de ces derniers (c’est un roman de cultivation). Là, il s’agit de la manche mais l’on peut trouver des anneaux, des pochettes, ou autres accessoires.

6 douze zhang (丈) : Unité de mesure, là aussi.

7 Châtiment céleste, malédiction ou échec en cultivation : Ces trois choses sont très présentes dans les romans de cultivation, surtout le premier et le dernier des trois.

Le châtiment céleste est exactement ce qu’il paraît (et n’a rien à voir avec la religion). Dans la culture chinoise, les cieux sont associés au destin ou à la manière naturelle de vivre dans le monde. La cultivation est une chose considérée comme allant ‘contre’ le monde, ce qui implique qu’elle encourt une punition céleste. Quelqu’un qui ne s’en sort pas bien finit très mal (généralement mort), c’est pourquoi Shen Qingqiu suppose que c’est ce qui a pu arriver à la créature.

Une malédiction est… une malédiction xD C’est très simple : l’échec de la cultivation est pareille à la deviation du qi (fréquemment associée à celle-ci, en fait). Sachez simplement que cela peut aussi se terminer très mal, tout comme la rencontre d’une punition céleste.

8 maîtres du monastère Zhao Hua : Ce n’est pas très visible dans la traduction anglaise et française, mais les termes chinois utilisés indiquent que le monastère Zhao Hua se compose de moines. En d’autres mots, des moins bouddhistes. Vous n’y échapperez pas dans les romans de cultivation x)

9 Baike : Pour rappel, cela fait référence à Baike Baidu, l’équivalent chinois de Wikipédia.

Précédent | Index | Suivant

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
6 mois

« D’un autre coup de baguette magique, … »
Harry Potter !! xD

« serpentant comme les intestins d’une bête. »
Euh… xD Quelle comparaison ! xD

Ahhhhhh ! Qu’est ce qu’il lui a touché le bras !
Beuh un serpent humain….

Petit moment de nostalgie tout mignon en pensant à Luo Binghe !

Donc sa manche est plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur ! xD (Réf: Doctor Who)

Wouah ! Une créature inconnue ! Même pour l’auteur lui-même ! Merdouille…
Ca veut dire qu’il y a la possiblité qu’il y est autre chose de différent dans la trame ou dans les ennemis qu’ils vont combattre ! Aïe Aîe !

Comparée une femme à cette créature ! xDD

« Ce genre de scène rendait vraiment les couilles des gens douloureuses. »
Mon dieu ! Qu’est-ce que j’ai ri ! Merci !

Ohhhh ! Des retrouvailles avec Luo Binghe !

Merci beaucoup pour ce chapitre ! 😉
Au prochain chapitre ! 😀

Shizuku
Shizuku
6 mois

Shen Quigqiu & Shang Qinghua qui se disputent comme les deux vieux dans les Muppets XD Gongyi Xiao il est là en mode « poker face » : Wait what ? XDDDD