The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 9

Chapitre 8Index | Chapitre 10

Traduction par Keliane, correction par Yukiko-chan.

Chapitre 9

Les cavernes spirituelles étaient labyrinthiques et profondes, composées de centaines de chemins serpentant et de milliers de pas ramenant en arrière sans vent ni rayon de lune, bien qu’il se dégageait une lointaine et presque imperceptible sensation de fraîcheur. De grandes et petites roches de calcaire émergeaient du paysage, révélant de nombreuses alcôves de roche naturelle. Au centre, se trouvait même une réserve d’eau claire et réfléchissante qui semblait révéler un autre monde.

Ce n’était qu’une grotte parmi tant d’autres, mais Shen Qingqiu était très satisfait et ne prévoyait pas de chercher un autre endroit.

Il voulait atteindre un nouveau palier de compréhension dans l’usage de ses techniques. Il s’assit sur un lit de pierre et commença à cultiver.

Cependant, peut-être que le Vieil Homme Céleste ne voulait pas qu’il cultive honnêtement et correctement. Il ne méditait pas depuis longtemps quand il entendit un bruit étrange.

C’était le bruit de quelqu’un dont la respiration se voulait sifflante et douloureuse.

Cela ne sonnait pas seulement étrange à ses oreilles, le pouvoir spirituel de son corps semblait également faire face à une explosion de fluctuations d’énergie étrange et presque violente.

Bien. Shen Qingqiu savait que quelque chose s’était produit. Il devait naturellement y avoir d’autres personnes, en dehors de lui, autorisées à entrer dans ces cavernes pour cultiver dans l’isolement.

Je ! Veux ! Seulement ! Cultiver ! En ! Isolement ! Et ! Augmenter ! Ma ! Puissance ! Martiale ! Ne pouvait-il pas faire cela ? Il ! Ne ! Le ! Pouvait ! Pas !

Shen Qingqiu ouvrit soudain les yeux et décida d’enquêter. Il suivit le son et les fluctuations de pouvoir spirituel. Alors qu’il marchait dans cette direction durant sept tours et huit virages, la perturbation devint de plus en plus grande.

Finalement, il entra dans une autre grotte spirituelle. Une fois à l’intérieur, face à lui, il vit un dos vêtu de blanc et une épée tombée au sol.

L’intérieur de la caverne était rempli de marques de coups d’épée chargées de pouvoir spirituel et de sang frais, comme s’il s’agissait d’une scène de meurtre impliquant cette arme. Même le corps de la personne vêtue de blanc était taché de sang.

Il semblait que cette déviation de qi 1 était plutôt tragique !

Shen Qingqiu se demanda si prêter une partie de son pouvoir spirituel de haut niveau à cette autre personne pourrait lui être utile ou serait plus susceptible d’entraîner sa mort. À cet instant, il jeta un œil à l’épée échouée sur le sol.

L’épée était actuellement de forme fine, probablement parce que le pouvoir spirituel de son propriétaire était en pleine expansion. Tout son corps émettait une vive lumière argentée, une étrange et sombre incantation et des gravures étaient inscrites le long de la lame.

En la voyant, Shen Qingqiu sut au premier regard quelle était cette épée et à qui elle appartenait.

Malédiction ! 2

S’il cherchait une bonne mort, il n’aurait pas dû rencontrer cette personne!

Si auparavant il pensait encore à prêter main forte, il avait désormais envie de fuir pour sauver sa vie. Mais il était déjà trop tard. Cette personne vêtue de blanc fit soudain volte-face ; il avait déjà découvert sa présence.

Shen Qingqiu n’était pas d’humeur à applaudir ce ‘bel homme’ ! Ses deux yeux étaient rouge sang, son front bosselé de veines bleutées, avec l’intention de le faire s’agenouiller.

Il agita ses manches et se lança à sa poursuite. Cet homme abattit sa paume contre le mur de pierre, et des éclats de roche volèrent partout. La longue épée gisant à terre s’envola et vint bloquer toute retraite en direction de l’entrée de calcaire à Shen Qingqiu. L’homme en blanc qui avait perdu toute raison avança comme un coup de feu.

Shen Qingqiu vit qu’il était trop tard pour s’enfuir et prit son courage à deux mains pour le combat à venir. Il rassembla son pouvoir spirituel dans sa main droite, plaçant tout dans ce coup unique et plaqua sa paume droit dans la poitrine de son adversaire.

Si cette personne était vraiment ce qu’en disaient les rumeurs, il avait une vitalité comparable à celle du protagoniste et ce coup ne serait certainement d’aucune maudite utilité. Ce ne serait pas seulement d’aucune maudite utilité, peut-être Shen Qingqiu serait-il même assommé et projeté dans les airs trois zhang 3 plus loin, crachant son sang.

Cependant, il s’avéra que cela eut un effet, après tout. Celui qui fut assommé et projeté trois chi 4 plus loin en crachant son sang ne fut pas Shen Qingqiu, mais son adversaire!

À cet instant, Shen Qingqiu leva sa main droite et observa la personne tout de blanc vêtue qu’il avait personnellement assommé par cette frappe. Il songea intensément : comment ce frère peut-il être une telle bite ?

En vérité, même si quelqu’un qui avait rencontré une déviation de qi était très effrayant, il restait aussi très fragile. Si votre chance était bonne, il y avait de fortes chances que votre premier coup soit celui qui brise leur dernière ligne de soutien.

L’expression de Shen Qingqiu était confuse tandis qu’il le regardait se placer péniblement dans une position à demi-agenouillée sur le sol. Il essaya de forcer pour se lever mais ne put que retomber de plus belle sur ses genoux. Finalement, Shen Qingqiu ne put que soupirer et marcher dans sa direction pour venir placer une main dans son dos.

« Je vais clarifier les choses. »

Shen Qingqiu ne se préoccupa pas de savoir s’il était écouté ou non, mais poursuivit pour lui-même :

« Je n’ai pas l’habitude de cette procédure ; si je te tue vraiment, j’aurais quand même fait de mon mieux, ne viens pas me blâmer. »

Nul ne sut combien de temps s’écoula. Shen Qingqiu sentit le pouvoir spirituel interne de l’homme se calmer et revenir à son état naturel. Ce ne fut qu’après cela qu’il put repousser ses inquiétudes et retirer sa main.

La tête de l’homme en blanc s’affaissa, plus tellement consciente.

À dire vrai, Shen Qingqiu avait déjà deviné l’identité de cet homme, mais l’alarme du Système confirma cela pour lui.

【Félicitation ! Notification du Système : la scène a été changée. ‘Mort de Liu Qingge’, les valeurs de mort et de haine du méchant ‘Shen Qingqiu’ ont diminué. B Points : +200!】

C’était sûr. C’était son frère de secte, une autre victime également morte à tort entre les mains de l’original Shen Qingqiu.

Un des seigneurs des Douze Pics, le seigneur du pic Bai Zhan, de la secte de la montagne Cang Qiong, Liu Qingge 5.

Liu Qingge était un personnage très NB 6.

Chacun des Douze Pics avait ses propres mérites et ses traits distinctifs. Par exemple, le pic Qiong Ding dirigeait tout le monde et supervisait les affaires générales ; le pic Qing Jing de Shen Qingqiu était le préféré des jeunes intellectuels et littéraires ; le pic Wan Jian produisait de célèbres épéistes depuis la nuit des temps ; ce que faisait le pic Ku Xing 7 était évident de part son nom, et même si vous aviez fouetté Shen Qingqiu, il n’aurait pas voulu s’y rendre…

Parmi les Douze Pics, celui de Xian Shu 8 était incroyablement convoité.

Parce que le Pic n’acceptait que les femmes. En outre, il y avait des normes très élevées pour que les disciples soient acceptées : les femmes devaient être belles comme des nuages. Les lecteurs WS 9, dans un flot sans fin, avaient écrits des critiques YY 10 et laissé une centaine de fleurs s’épanouir librement, s’exprimant dans toutes sortes de styles. Parmi elles, on trouvait : “L’impérieux Xian Shu est tombé amoureux de moi”, “Mes jours en possession du pic Xian Shu” ; ces sortes d’œuvres étaient considérées comme des chefs-d’oeuvres de lascivité. Leur popularité pouvait même être comparée à celle de l’œuvre originale.

Mais le pic que les jeunes aimaient le plus, le plus vénéré, et celui dans lequel ils voulaient le plus entrer : c’était assurément le pic Bai Zhan dirigé par Liu Qingge !

C’était la grande division militaire de la secte de la montagne Cang Qiong, et aussi celle qui avait la plus grande puissance d’assaut.

L’histoire du pic Bai Zhan était remplie d’innombrables figures accomplies, victorieuses après des centaines de batailles, pleine de mythes invaincus, au sang positivement chaud et audacieux !

Par conséquent, Shen Yuan était relativement fasciné par ce personnage. Les hommes ont toujours admiré les forts. Même si le roman d’origine ne décrivait pas son apparence, l’image que Shen Qingqiu s’était faite de Liu Qingge était celle d’un homme au visage acéré. Un dieu de la guerre !

Shen Qingqiu baissa la tête et observa ce visage aussi beau que celui d’une femme, sentant se briser l’image qu’il avait en tête.

Le seigneur invincible du pic Bai Zhan, pourquoi avait-il développé ce genre de visage de jeune prince élégant ?

Mais en y réfléchissant, Liu Qingge était le grand frère d’un des personnages féminins majeurs, l’incomparable beauté Liu Mingyan. La qualité des épouses du protagoniste était aussi forte que celle de l’acier ; le pouvoir de la génétique était également très grand, très scientifique !

À l’exception du protagoniste, qui pouvait oser se montrer aussi arrogant ? Tu mourrais en quelques minutes ! Bon sang, il n’y avait pas pensé plus tôt. Le sauvetage de cette personne allait-il affecter la classitude de Luo Binghe ?

Ce personnage flamboyant ne s’était pas montré beaucoup. Mais à part être utilisé pour étaler une prouesse guerrière suffisante à faire pisser les gens dans leurs pantalons, il avait une autre raison importante d’exister : balancer ce connard de Shen Qingqiu.

Liu Qingge et Shen Qingqiu étaient frères dans la même secte mais avaient un différend entre eux.

C’était aussi pourquoi Shen Qingqiu voulait auparavant s’enfuir. Pour commencer, ils ne s’étaient jamais bien entendus. En ajoutant la déviation de qi à l’équation, soit il poursuivait Shen Qingqiu et le tuait, soit, comme le personnage d’origine, Shen Qingqiu était celui qui le tuait.

Bien que la nature de cette haine profonde qu’ils nourrissaient entre eux demeurait inconnue, le fait que le Shen Qingqiu d’origine était l’assassin de Liu Qingge restait une solide vérité. Une fois cet événement exposé, c’était aussi la (première) raison pour laquelle Shen Qingqiu avait subi une perte de position et de réputation. Le vrai Shen Qingqiu avait affirmé “J’ai vu, dans sa cultivation, un chemin divergent. C’est la seule raison pour laquelle j’ai pu durcir mon cœur et tuer mon shidi”. En y réfléchissant à présent, il avait probablement agi ici…

Shen Qingqiu avait tué le seul parent de l’épouse du héros. Luo Binghe ne pouvait, bien sûr, que chercher à venger sa femme.

En parlant de cela, la haine envers le personnage Shen Qingqiu n’était vraiment pas d’une intensité normale.

Shen Qingqiu s’inquiétait toujours de son futur quand Liu Qingge termina de vomir son sang et se tourna enfin.

Liu Qingge ouvrit les yeux et vit immédiatement Shen Qingqiu, assis à proximité, l’air occupé. Inclinant sa tête, peu importait comment il regardait, Shen Qingqiu ne semblait pas avoir de bonnes intentions. Son instinct l’avertissait, il essaya de s’asseoir en silence. Cependant, ses organes internes avaient souffert de l’impact et restaient encore tout retournés à l’intérieur. Il expulsa de nouveau du sang.

Non loin de lui, Shen Qingqiu lui dit tranquillement :

« Ah ! Ne sois pas si excité. Tu es toujours le seigneur du pic Bai Zhan, comment peux-tu avoir une mine si affreuse ? N’as-tu pas honte de ressembler à ça ? Viens, viens t’essuyer. »

Tandis qu’il parlait, il lui présenta un mouchoir.

Vomissant du sang, Liu Qingge répondit :

« Shen… Qu’est-ce que tu mijotes encore… »

Shen Qingqiu vit comme c’était difficile pour lui et posa une main dans son dos. À l’origine, Liu Qingge pensait qu’il voulait s’en prendre à lui mais fut incapable d’esquiver ; ce ne fut que lorsque la paume entra en son contact qu’il sentit un flot de puissance spirituelle claire et fluide se canaliser en lui, réparant ses méridiens et son pouvoir spirituel. Face à cette constatation, Liu Qingge fut encore plus consterné vis-à-vis de Shen Qingqiu qu’il ne l’avait été auparavant.

Shen Qingqiu avait une main dans son dos alors qu’il lui disait :

« Liu-shidi, ce shixiong a récemment eu quelques révélations pendant qu’il était en isolement. En songeant aux événements passés, ce shixiong se sent quelque peu honteux. »

Liu Qingge parut vomir encore plus sévèrement.

Shen Qingqiu réfléchit puis ajouta :

« Que dirais-tu de ça : laisser les événements passés dans le passé. À partir de maintenant, serrons-nous la main respectueusement et devenons une paire exemplaire de frères apprentis. Qu’en penses-tu, shidi ? »

Puisqu’il n’avait pas tué Liu Qingge, la haine contenue dans cette intrigue avait été évitée. Pourquoi n’aurait-il pas tenté d’approfondir cela et d’établir de bonnes relations avec Liu Qingge, peut-être même faire de lui sa roue de secours ?

« … Tu es sérieux ? demanda-t-il.

— Sérieux, assura Shen Qingqiu. Je ne pourrais pas l’être davantage. Regarde ce shixiong dans les yeux, es-tu ému ? »

Shen Qingqiu sentait qu’après avoir déverrouillé l’option OOC, il n’avait plus de soucis à se faire et pouvait avancer sans se retourner…

Le visage de Liu Qingge était affreux alors qu’il plongeait un moment dans les yeux de Shen Qingqiu, comme ce dernier le souhaitait. Finalement, il sembla avoir été poussé au-delà des limites de son endurance et répliqua :

« Toi, éloigne-toi. »

Shen Qingqiu exprima sa compréhension.

Après tout, ils s’étaient mutuellement détestés depuis trop d’années. Une bonne impression ne pouvait se restaurer si soudainement et ne pouvait que s’établir lentement.

Il acquiesça, et se montra à la hauteur de sa parole. Tandis qu’il s’éloignait, il fit signe de la main sans tourner la tête et ajouta :

« Si shidi rencontre quelques troubles durant son entraînement, il n’y a pas de raison d’en être intimidé, tu peux appeler ce shixiong pour venir t’aider. Nous tous, frères, sommes proches et devons prendre soin les uns des autres. »

Liu Qingge songea que s’il devait écouter ne serait-ce que deux mots de plus de sa part, il allait de nouveau vomir du sang. Son regard était terrible.

Shen Qingqiu se tut et partit. Liu Qingge fut laissé seul à l’intérieur de la caverne spirituelle.

Ils étaient deux personnes qui ne s’entendaient pas bien. Quand ils se connaissaient moins, Shen Qingqiu était la personne que Liu Qingge trouvait la plus dégoûtante. Tous deux s’abhorraient l’un l’autre en des proportions extrêmes.

Ce genre de haine ne ressemblait en rien à une dispute entre un couple aimant mais querelleur. C’était ce genre de haine doté d’une même vision des choses qui poussait à la violence. Ce qui était étrange, c’était que Shen Qingqiu n’avait pas saisi l’opportunité pour jeter des pierres sur un homme coincé dans un puits 11, pour ne pas dire qu’il l’avait même aidé.

Cependant, face à cette vérité, l’expression de Liu Qingge se déforma légèrement.

Il savait, de mémoire, que sa cultivation avait échappé à son contrôle, un peu plus tôt. Mais à présent, son flux spirituel était fluide et il n’avait assurément pas pu surmonter sa frénésie par ses propres moyens. Il devait y avoir eu une aide extérieure.

Se pouvait-il que Shen Qingqiu l’ait véritablement aidé ?

Dès lors qu’il songea que ce genre de possibilité existait vraiment, Liu Qingge se sentit aussi écœuré que s’il avait bouffé de la merde.


Notes :

1 Déviation de qi (走火入魔) : Le pinyin indique zhou huo ru mo. Aussi connu sous le nom de déviation de qigong, c’est un état où la base de la cultivation entre dans un état d’instabilité pouvant entraîner des dommages internes et/ou une psychose. Cela se produit lorsque des personnes cultivent ou s’entraînent mal, succombent à leurs démons internes ou utilisent imprudemment des arts interdits.

2 Malédiction ! (媽蛋) : Se traduit littéralement par ‘œuf de mère’. C’est un mot employé pour jurer, tel que ‘bon dieu’ ou ‘bordel’.

3 Zhang (丈) : Une unité de mesure égale à 3 mètres.

4 Chi (尺) : Une autre unité de mesure… C’est égale à ⅓ de mètre et considéré comme la version chinoise du ‘pied’ utilisé également en mesure.

5 Pic Bai Zhan (百戰)… Liu Qingge (柳清歌) : Littéralement ‘pic des cent batailles/guerres’. Le nom Qingge signifie quant à lui ‘chanson claire’.

6 NB (Niu bi) : Dans un contexte favorable, cela indique une personne qui est ‘confiante, audacieuse, impressionnante, incroyable, géniale’. Un équivalent pourrait être ‘badass’, voire ‘hardcore’ en anglais.

7 Pic Ku Xing (苦行峰) : pic ‘ascétique’ xD

8 Pic Xian Shu (仙姝峰) : ‘Le pic de l’Adorable Demoiselle Immortelle’. Devinez qui est intéressé xD

9 WS (猥琐) : Wei suo en pinyin. Cela signifie misérable/vulgaire.

10 YY : Pour rappel, cela renvoie à ce qui est érotique/pervers.

11 Jeter des pierres sur un homme coincé dans un puits : signifie frapper quelqu’un à terre ou dans une mauvaise situation.

Chapitre 8Index | Chapitre 10

2 commentaires sur “The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 9”

  1. Rhoooo deux chapitres pour le prix d’un ??? Merci beaucoup pour ce partage en double service *.*

  2. En lisant le début, il m’est venu que Shen Qingqiu s’était plutôt bien adapté avec ces « pouvoirs spirituels » ! Sachant qu’il n’en avait pas eu dans son précédant corps. (Enfin je crois !)

    « les valeurs de haine et de mort on diminué » Hmm… Il est en bonne voie ! Champion ! xD

    En faite, le pic Xian Shu, c’est un harem… xD

    Il rencontre son idole ! lol xD

    Au moment où il est passé OCC, il a changé l’histoire ! Les événements majeurs continueront de se produire (tel les rencontres) mais il a définitivement changé son ‘futur’ et celui de Luo Binghe (en lui donnant ce livre).

    Leur phrasé est tellement étrange ! x)

    Oh~~ Cette dernière phrase ! xD

    Merci beaucoup pour ce(s) chapitre(s) ! Bonne continuation ! 😀

Laisser un commentaire