Waiting For You Online – Chapitre 10

Précédent|Index|Suivant

Traduction par Elrika, correction par Yukiko-chan

[Chapitre 10] Nuit d’Insomnie

Il éteignit l’ordinateur. Un coup d’oeil à l’horloge lui indiqua qu’il était presque l’heure d’aller dormir.

Le dortoir des juniors n’avait pas d’heure d’extinction des lumières, mais il avait toujours eu un rythme très régulier ; il allait tous les jours au lit vers dix heures. Pour cette raison, Hou Dongyan disait souvent qu’il vivait comme un vieil homme, et non comme un jeune étudiant.

Cependant, cette nuit-là, He Jin n’arriva pas à dormir, les souvenirs continuant à se jouer dans son esprit comme un film.

La silhouette de Fire dans le ciel, sa voix magnétique, son sourire quand il l’avait tué, ainsi que le dernier message qu’il lui avait envoyé…

Il n’aurait jamais pensé qu’une chose aussi dramatique puisse lui arriver.

Huit ans d’attente, franchement, combien de personnes seraient capables de le faire ?

Bien que le comportement de l’autre soit inexplicable, He Jin ne pouvait s’empêcher d’être ému d’être considéré ainsi… 

Cependant, il ne pouvait s’empêcher de rejeter tout ça, telle une tortue cachée dans sa carapace. 

Que ressentait Fire après son départ… ? De la déception ? De la colère ? De la frustration?

En y pensant, il se sentit bouleversé. He Jin se retourna et se couvrit la tête avec sa couette.

Vers minuit, Hou Dongyan éteignit tranquillement son ordinateur pour aller dormir. Après ça, il se retourna et fut surpris de constater qu’He Jin était encore réveillé :

« Pourquoi tu ne dors pas ? Insomnie ? » 

He Jin se sentait étouffé, enterré sous sa couette, alors il sortit sa tête et resta là en silence pendant un long moment. Puis, ne supportant plus ses pensées, il demanda à Hou Dongyan : « Tu te souviens de tes amis qui jouaient avec toi il y a huit ans ? » 

Hou Dongyan fut surpris un instant : « Il y huit ans ? Au collège ? Ça fait si longtemps, qui s’en souviendrait ? » 

He Jin soupira et murmura : « Oui, qui s’en souviendrait… » 

Hou Dongyan riposta : « T’as rencontré de vieux amis dans le jeu ? » 

« Oui, cette personne…se souvient encore de moi. »

« Wow, incroyable ! » Hou Dongyan se coucha et demanda avec excitation : « Et donc ? » 

« On a parlé du passé, quand nous jouions au jeu… Il semble penser que je suis une femme. » (=_=)

Le fait qu’il se souvienne d’He Jin après tant d’années, et qu’il pense qu’He Jin était une femme, ne rendait pas difficile le fait de deviner ce que l’autre gars devait ressentir pour He Jin. Hou Dongyan, qui s’en rendit vite compte, se tourna pour se moquer : « Pourquoi, es-tu préoccupé par cela ? » 

He Jin soupira… Oui, il se sentait coupable.

« Jin Ge, si tu veux mon avis, je pense que tu prends ça trop au sérieux. Ce n’est qu’un jeu, et parce que c’est en ligne, on ne sait même pas qui est qui, ne te casse pas la tête ! » 

« … » Il pensait aussi comme ça ! (=_=)

Hou Dongyan se souvint de quelque chose et dit joyeusement à He Jin : « Hé, j’ai récemment joué à [ Dream Wonderland ] et j’y ai rencontré un ami. Sa femme dans le jeu lui  réclame toujours de l’équipement et des cadeaux, agissant comme une personne pourrie gâtée… Que penses-tu qu’il s’est passé après ? » 

« Sa femme est une menteuse ? » 

« Pas une menteuse, mais un imposteur 1 ~  Tu comprends ! Mon ami le savait, mais il n’a pas divorcé. Il dit qu’il est très heureux de laisser cet homme se faire gâter par lui tous les jours. De toute façon, il a de l’argent… » 

« … »

« Par conséquent, tout est question de ton désir de jouer, les gens qui jouent sont très conscients de cela. Eh bien, même si tu ne  portes en fait qu’un débardeur, qui le saurait? Les ordinateurs ne peuvent pas t’espionner… Jin Ge, ne sois pas si sérieux, la vraie vie est déjà assez fatigante, pourquoi ne pas permettre aux gens de se lâcher dans un monde virtuel ? » 

« … » Il y avait un peu de vrai dans ce qu’il disait.

Après avoir été éclairé par Hou Dongyan, He Jin se sentit un peu moins idiot…

Hou Dongyan bâilla : « Allez, n’y pense pas, bonne nuit ~ » 

Bientôt, un léger ronflement se fit entendre du lit voisin. He Jin cligna des yeux, épuisé, et il soupira Être une personne insouciante était en fait assez enviable…

XXX

Dans une autre pièce du même bâtiment, une autre personne était également destinée à passer une nuit blanche.

Sur l’écran d’ordinateur de cette personne, un message apparut

Nine Hall His Highness : « Maudit sois-tu ! Ruthless, putain de fou ! » 

Qin Yu cliqua sur Nine Hall His Highness et le défia une nouvelle fois. 

Nine Hall était au sol, faisant semblant d’être mort: « N’approche pas ! Tu es vraiment sans coeur aujourd’hui, je ne t’ai rien fait de mal ! » 

Fire Ruthless : « … »

[ Arène Demon God #6 ] : Le joueur [ Dead Water ] entre dans la salle. 

Nine Hall His Highness : « Ah ~ Water, bro ! Viens ~ Vite ~~ Aide-moi à me venger ! [Pleure] » 

Dead Water : « … »

Dead Water : « Qu’est-ce qui se passe ? » 

Nine Hall His Highness : « Ruthless a mangé quelque chose de mauvais aujourd’hui ! Il m’a piégé ici pour me tuer ! Dix-huit fois, ah, dix-huit fois ! Je suis mort dix-huit fois ! |Pleure] |Pleure] |Pleure] » 

Dead Water s’approcha de Nine Hall et demanda : « Bon sang, tu as parlé de sa femme ? » 

Fire Ruthless : « … »

Nine Hall His Highness : « Quelle femme ? Ruthless a une femme ? » 

Dead Water : « Tu ne savais pas ? Celle qui l’a abandonné pendant six ans, ah non, déjà sept, bah mince, on dirait que ça fait huit ans maintenant… »

[ Arène Demon God #6 ] : Le joueur [ Fire Ruthless ] défie [ Dead Water ] !

Nine Hall His Highness : « … » 

Trois minutes plus tard, Dead Water était au sol avec Nine Hall, laissant échapper quelques larmes. Il envoya un chat privé à Nine Hall : « T’as vu ça… » 

[ Chat Privé ] ‘Nine Hall His Highness’ : « Oui, Water, mon frère, mes condoléances… »

[ Chat Privé ] ‘Dead Water’ : « Je ne peux pas l’accepter… (T_T) » 

[ Chat Privé ] ‘Nine Hall His Highness’ : « Continue de te battre ! Je te couvre ! » 

[ Chat Privé ] ‘Dead Water’ : « Oublie pour ce soir, je vais continuer de faire semblant d’être mort avec toi… »

[ Chat Privé ] ‘Nine Hall His Highness’ : « Mais mon frère, tu es le premier maître Être Céleste… N’est-ce pas assez ? » 

[ Chat Privé ] ‘Dead Water’ : « Tu es encore jeune, tu ne comprends pas, le chemin pour battre l’invincible est un chemin solitaire… » 

Dead Water était en deuxième position dans le classement général à l’origine, même si sa force en technique PK par rapport à Fire Ruthless était légèrement plus faible, il pouvait tout de même se mesurer à lui très longtemps. Mais en voyant que Fire Ruthless avait encore la moitié de son sang, Dead Water laissa tomber l’idée de se battre aujourd’hui. Il ne put s’empêcher de se sentir malheureux.

Fire Ruthless : « Je m’en vais. »

Quelques secondes plus tard, Fire Ruthless disparut de l’arène. 

Dead Water se leva rapidement, vêtu de vêtements blanc, un éventail pliant à la main et très différent du cadavre qui gisait au sol à l’instant.

Dead Water : « Tu vois… »

Nine Hall His Highness : « T’as gagné ! » 

XXX

Au milieu de la nuit, Qin Yu ressentit un léger coup de froid et se leva pour mettre une veste. Il prit un morceau de papier et dessina des cercles dessus, les doigts tapant sur le bureau en réfléchissant. Un peu plus tard, il se tourna et regarda l’objectif de sa montre connectée : « Appelle Peng Yu Hao. »

Un ‘ping’ se fit entendre et un écran carré lumineux apparut, projetant un visage familier. C’était le jeune homme qui avait appelé Qin Yu pour la diffusion, son visage bouffi ayant l’air encore plus négligé dans la lueur de l’écran.

Peng Yu Hao était un assistant recruté par Fly Tour Network pour Qin Yu. C’était un noctambule, le jour et la nuit étaient inversés pour lui et habituellement, de 17h à 9h, il était réveillé. Donc pour lui, cet appel téléphonique n’était pas vraiment un appel tardif.

« Qin Ge, il est déjà si tard et tu ne dors pas encore ? Est-ce parce que tu te sens coupable ? » Peng Yu Hao avait quelques années de plus que Qin Yu, mais du fait de la force de Qin Yu dans le jeu, il l’appelait ‘grand frère’ en signe de respect : « Ton abandon du public ce soir aurait pu me coûter une fortune ! » 

Qin Yu était déprimé et avait encore besoin de se défouler : « Coupable ? Rends-toi à l’arène, que je te défie.» 

Peng Yu Hao demanda rapidement grâce : « Qin Ge ~ Je plaisante ! » 

« J’ai quelque chose à te demander. » Qin Yu savait qu’il plaisantait, c’était le cas pour lui aussi. Il connaissait Peng Yu Hao depuis deux ans, et même si l’autre était négligent, son enthousiasme et sa loyauté compensaient. « Peux-tu m’aider à obtenir des informations sur un joueur de la loterie pour le [ Demon God ] holographique ? » 

« Pourquoi tu veux ça ? » 

« Pour trouver quelqu’un. »

« Quel genre de personne ? » 

« Dans le même serveur que moi, son identifiant est Xiao Xian Jin, race Esprit, niveau 30, un étudiant de l’Université Hua, à peu près le même âge que moi, estimé à juste un an de plus. » 

« Homme ou femme ? » 

« Je ne sais pas. »

« Tu ne sais pas ? » 

Qin Yu réfléchit un moment, avant de répéter : « Oui, je ne sais pas. »

Peng Yu Hao enregistra ces informations, porta un verre d’eau à ses lèvres et fronça les sourcils. « Qui est-ce ? Avec ce niveau, pour que tu veuilles toi-même le trouver… Même si vous vous rencontriez dans le jeu, généralement les gens n’oseraient rien faire en voyant ton nom. »

« C’est ma femme. »

« Pff… » Peng Yu Hao recracha sa gorgée d’eau sur l’écran d’ordinateur !

Qin Yu ajouta : « Dans le jeu. »

Impossible ! Peng Yu Hao savait que c’était certainement dans le jeu, mais il se demandait : « Tu as une femme dans le jeu ? » 

Ces dernières années, tous les joueurs avaient compris que ‘Fire Ruthless’ n’aimait pas parler de sentiments, mais la plupart d’entre eux avaient oublié qu’il avait une ‘femme’.

« Ne jase pas, dis-moi que tu peux le trouver. »

Peng Yu Hao toussa deux fois et expliqua : « Ça, je ne peux pas te le garantir, je ne peux certainement pas entrer dans la base de données des informations de sécurité. Révéler les informations personnelles des utilisateurs peut être considéré comme une violation de la loi, alors le responsable du jeu est assez prudent à ce sujet. Et dans cette loterie de [ Demon God ], les participants ne sont pas moins d’une dizaine de milliers. Trouver un tel individu, serait équivalent à chercher une aiguille dans une botte de foin… Toutefois, il y a encore un moyen, je connais un expert qui pourrait manipuler les données pour que l’ID de ce joueur gagne à la loterie. La compagnie du jeu publiera la liste des gagnants, avec leurs coordonnées téléphoniques et leurs adresses séparément, nous pourrions ainsi le trouver. » 

« Le résultat de la loterie… N’est-ce pas dans un mois ? »

« Au moins un mois ! » 

Qin Yu fit une pause et rétrécit les yeux : « Bien. » Il avait attendu huit ans, attendre un mois de plus n’était rien.

Sentant le ton sérieux de Qin Yu, Peng Yu Hao activa le mode ragots : « Est-ce qu’elle t’a soutiré de l’argent ? Ou elle t’a volé… ? Pour que tu aies recours à ce genre de moyen, ça doit être sérieux, alors dis-le à la police ! » 

« Ne dis pas de bêtises. »

« Tu es sûr qu’elle a participé à la loterie ? » 

« Oui, elle était en ligne hier soir, j’ai demandé et elle m’a dit qu’elle y participait. »

Peng Yu Hao s’exclama : « Je le ferai ! Ne me dis pas que tu as lâché la diffusion de ce soir à cause de ta femme ?! » 

« Si. »

Peng Yu Hao faillit en tomber de sa chaise, son antenne à ragots commençant à devenir folle – Mon dieu, il n’aurait jamais cru que Qin Yu n’avait en fait jamais été ‘sans-coeur’ mais ‘amouraché’… Et cette personne était à l’Université Hua ? N’était-ce pas l’école de Qin Ge ?! Cependant, comme il ne savait pas si c’était un homme ou une femme, Peng Yu Hao se sentait un peu inquiet. S’il découvrait que c’était un homme, qu’arriverait-il à Qin Ge ?

« Ok, je vais dormir. Pour le casque, envoie-moi le prix directement. »

« Hé, attends, la prochaine fois que je te vois, souviens-toi… »

La fin de la phrase ne fut jamais entendue, l’appel ayant déjà été coupé.


Notes :

1 Imposteurs : Certaines personnes appellent des hommes jouant des personnages féminins des fakers/imposteurs.

Précédent|Index|Suivant

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
Calypsang
Calypsang
8 mois

Yop’
Merci beaucoup pour la traduction 😀
J’aime beaucoup cette novel j’attend la suite avec impatience :’) je suis tellement impatiente que je vais continuer en anglais en attendant.
Ça me rappelle des souvenirs du temps ou je jouais a des MMO… ça me rend nostalgique :’)

Courage pour la suite de la traduction ^^

AruBiiZe
AruBiiZe
8 mois

Héhéhé Je me doutais qu’il allait faire un truc dans le genre !
J’ai hâte qu’ils se découvrent ! Ouiiiii !

Qin Yu est tellement épris ! C’est beau un tel amour !

Merci beaucoup pour ce chapitre qui en dit long !
A bientôt ! x)