Chevalier, le Dragon a encore enlevé une Princesse ! – Chapitre 12

Ch.11 Index | Ch.13

Traduit par Metherland et corrigé par Le Saint Esprit Et Sa Bouffe

Chapitre 12 : Jouer au chat et à la souris

Les bras de Shiloh devinrent lourds puis, soudain, son coeur s’enfonça dans la confusion sans raison. Tammy… n’avait pas du tout changé.

Il enlaça Tammy naturellement, leurs mouvements se faisant en douceur, comme s’ils avaient coopéré pendant de nombreuses années.

C’était vrai. Quand Shiloh était encore un dragon, il ne se souvenait plus du nombre de fois où Tammy lui avait sauté dans les bras ainsi.

Tammy s’exclama joyeusement : «  Shiloh, tu es enfin là ! Si tu n’étais pas arrivé, tous les chevaliers du monde auraient été recrutés pour participer au tournoi ! »

Shiloh hésita un instant, levant une main pour toucher délicatement les courts cheveux noirs de Tammy. Ils étaient très doux et s’enroulaient légèrement autour de ses ongles, légèrement froids au toucher.

Une émotion semblable à la nostalgie apparut sur le visage de Shiloh mais elle fut rapidement effacée. Il retira son doigt et repoussa doucement Tammy loin de lui.

« Pourquoi me cherchais-tu ? demanda-t-il. »

Tammy rit comme s’il ne se souciait pas du reste du monde.

« Tu me manq… Ta viande rôtie me manquait. » 

Ses mots traînèrent en longueur, et le cœur de Shiloh sembla s’arrêter un instant.

« Je vais en faire rôtir pour toi, déclara calmement Shiloh. »

Le feu que Tammy fit pour lui était très, très petit. 

« Je veux que tu le fasses rôtir vraiment très lentement, demanda Tammy.

— Mmh, je sais. Le goût est meilleur quand elle est grillée ainsi, répondit Shiloh. »

Tammy secoua la tête.

« Non, ce n’est pas ce que je voulais dire. »

Il voulait qu’il… la fasse rôtir plus lentement ?

Est-ce qu’il voulait… rester… avec lui ? Ensembles ?

La main que Shiloh utilisait pour tenir le pic de la brochette se serra inconsciemment et le bout de ses doigts devint blanc.

« Que voulais-tu dire, alors.

— Je suis humain maintenant, répondit très sérieusement Tammy. Je ne peux pas manger trop vite. Si tu fais rôtir la viande lentement, je pourrai la manger constamment pendant qu’elle est chaude. »

C’était donc comme ça.

Shiloh baissa la tête et fit lentement cuire la viande, se sentant un peu perdu.

Tammy grignota les ailes de poulet rôties, le visage empli de satisfaction tandis qu’il parlait à Shiloh des pitreries hilarantes des chevaliers qui participaient au tournoi.

«  Pourquoi as-tu soudainement pensé à organiser un tournoi ?

— Le roi en a eu l’idée, répondit Tammy après avoir fini de ronger les os de la viande.

— … Quand laisseras-tu partir les chevaliers ? »

Tammy ne répondit pas aux paroles de Shiloh. Il posa les os de poulet qu’il avait entre les mains alors qu’une sorte d’émotion traversait son visage. Puis, comme s’il s’était soudainement souvenu d’une chose, il cria en direction d’un gros rocher : « Petite souris ! Va dans l’autre grotte et vérifie comment se passe le tournoi de la princesse ! »

Le souris grise couina deux fois, attrapa une aile de poulet et disparut de leur vue en les regardant à chaque pas.

Il ne restait plus qu’eux dans la caverne.

Tammy lécha l’huile restante sur sa main avant de se lever soudainement et de déclarer à Shiloh, très solennellement :

« Shiloh, la souris grise et la princesse m’ont toutes les deux dit de me calmer. Elles m’ont expliqué comment jouer au chat et à la souris en te laissant faire ce que tu veux pour que tu sois plus facile à attraper ensuite. Mais, je veux vraiment te dire la vérité. »

Tammy prit une profonde inspiration. Ses joues étaient légèrement roses mais il continua.

« Je viens de te mentir sur trois choses.

» D’abord, je veux ta viande rôtie mais… je.. plus que ça… tu me manques.

» Ensuite, je veux que tu rôtisses la viande lentement parce que je veux rester avec toi.

» Enfin… Sais-tu pourquoi ce tournoi a lieu ? C’est parce que le prince du royaume de Pip a dit au roi que la lignée royale pourrait s’arrêter avec lui. Parce que… »

Tammy leva finalement les yeux. Son visage était devenu rouge et ses yeux brillaient.

« Parce je t’aime bien. Je t’aime beaucoup, Shiloh. »

Ch.11 Index | Ch.13

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

2 commentaires sur “Chevalier, le Dragon a encore enlevé une Princesse ! – Chapitre 12”

  1. « Tu me manq… Ta viande rôtie me manquait. »
    LOL Il ne sait pas du tout mentir ! xD

    Oui ! Joue carte sur table mon petit !

    Merci beaucoup !
    A tout de suite ! <3

Laisser un commentaire