Chevalier, le Dragon a encore enlevé une Princesse ! – Chapitre 2

Ch.1 | Index | Ch.3

Traduit par Metherland, corrigé par Yukiko

Chapitre 2 – Quelle beauté

Le dragon hocha la tête et prit une bouchée de l’oiseau rôti. L’arôme se répandit dans sa bouche, lui donnant envie de pleurer de joie.

Il y eut de l’agitation dans les bois ; l’homme revenait avec une épée ensanglantée.

« Fais-moi une faveur. »

Le dragon se précipita pour regarder et vit qu’il y avait un sanglier mort à côté de lui. Il avait été tué avec une étonnante habileté. La blessure n’était pas large, et il y avait peu de sang.

La fine et belle épée laissait encore goutter du sang, mais l’homme s’appuya tranquillement contre le tronc d’un arbre. Son regard était extrêmement calme, son expression toujours aussi froide et belle, presque comme s’il était une parfaite statue de pierre.

Ah… Quelle beauté.

Il regarda l’homme et ne put s’empêcher de penser que, s’il avait un jour été un homme, il avait probablement été tout aussi étonnant, non ?

Le dragon était bien élevé et traîna habilement le sanglier vers le râtelier.

« Ravive le feu. »

L’homme avait parlé en réarrangeant le bois.

« Il y a deux pays à proximité, et deux palais. Dans lequel veux-tu aller ? »

Le dragon réfléchit avant de demander : 

« Quel palais a une princesse ? »

L’homme se tut pendant un instant puis ouvrit la bouche pour dire :

« Ils en ont tous les deux, mais la princesse du royaume de Xilan est la plus belle. 

— Mm, alors j’irai au royaume de Xilan, opina le dragon. »

Une belle princesse susciterait plus d’agitation et de nombreux chevaliers viendraient la sauver. Cela signifiait qu’il ne s’ennuierait pas.

« Le royaume de Xilan est très proche. Si tu voles, cela ne prendra qu’une demi-heure. Va vers l’ouest, et quand tu verras un lac, tourne vers le nord et tu y seras, expliqua l’homme. »

Étant un dragon amnésique, il fronça les sourcils.

« Où est l’ouest et qu’est-ce que le nord ? »

L’homme le regarda et sembla pouvoir dire en un clin d’œil ce qui l’inquiétait. 

« L’endroit d’où vient le soleil est à l’est, répondit-il. »

Le dragon le remercia très sincèrement.

L’homme ne releva plus la tête et parla avec indifférence.

« Pars après avoir mangé le sanglier. Je te partagerai un peu plus de bon sens pendant que tu es là. »

Le dragon avait le coin des yeux humides.

Depuis qu’il était devenu un dragon, il avait rencontré des humains de temps en temps en attrapant des oiseaux et en cueillant des fruits, mais tous avaient eu peur de lui. Certains s’accroupissaient au sol et cachaient leur tête entre leurs bras, terrifiés, tandis que d’autres lui lançaient des pierres avant de s’enfuir.

C’était la première fois que quelqu’un…

… était si gentil avec lui.

« Tu es vraiment un homme bon. »

Le dragon avait parlé avec son cœur.

Les mouvements de l’homme s’arrêtèrent un instant et il resta silencieux.

« Oh, oui ! Quel est ton nom ? Si j’en ai la chance, je te rendrai la pareille à l’avenir ! continua le dragon.

— Shiloh. »

Le ton de l’homme était terne.

Shiloh saupoudra uniformément les épices sur la viande rôtie avant de lui demander : « … Et toi ? Quel est ton nom ? ».

Le dragon se gratta la tête et rit un peu maladroitement.

« Il semble que j’ai oublié mon nom de naissance. »

Les yeux de Shiloh s’étaient voilés.

« Dans ce cas, tu as un nouveau nom ? »

Le dragon était incertain alors il répondit : « Je n’y ai pas pensé. Que penses-tu de Tammy ? »

Shiloh, qui rangeait les condiments, sembla hésiter avant d’acquiescer.

« … Ça sonne bien. »

Les yeux du dragon se plissèrent lorsqu’il sourit.

« Oui, je pense aussi que ça sonne bien. »

Shiloh expliqua à Tammy qu’il fallait maintenir un rythme constant en volant à une certaine altitude pour ne pas s’inquiéter de tomber ; qu’il devait cracher du feu avec une intensité douce mais longue ; qu’il ne devait pas laisser aux autres la possibilité de le frapper aux yeux ou à la nuque parce qu’il s’agissait de ses deux seuls points faibles mais que, partout ailleurs, ce n’était pas un problème.

« Pour tout te dire, j’ai vraiment l’impression que tu étais un dragon avant. Comment peux-tu en savoir autant ? »

Shiloh l’avait entendu mais ne répondit pas. Il ne fit qu’arracher une patte du sanglier et la lui remit.

Tammy le regarda et pensa : Ah, il est vraiment un homme beau, féroce et gentil. Si j’ai été un jour quelqu’un, j’ai probablement ressemblé à ça, moi aussi.

Après avoir fini la nourriture, Tammy lui dit :

« Je vais aller chercher une princesse maintenant.

— Mm. »

Shiloh avait fait un bruit d’approbation.

Tammy hésita un instant, puis le regarda et dit : « C’est la première fois que je vais attraper une princesse… pourrais-tu… venir avec moi ? »

Shiloh secoua la tête.

« J’ai mes propres affaires à régler. »

Le dragon soupira, un peu déçu alors qu’il s’avançait.

Ergh, il devait aller chercher une princesse tout seul.

Ch.1 | Index | Ch.3

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 a commenté sur “Chevalier, le Dragon a encore enlevé une Princesse ! – Chapitre 2”

  1. Oooh ! Est-ce que du coup, ils ont changés de corps ?! :O

    Chapitre trèèès intéressant ! On s’attache bien aux personnages ! 😀

    Merci beaucoup pour ce chapitre ! 😀
    <3

Laisser un commentaire