The Demon King Always Thinks I’m Secretly in Love with him – Chapitre 14

Ch.13 | Index | Ch.15

Traduit par Ekatelina, corrigé par Jokirl.

Chapitre 14

“Bien. Vraiment bien.” Le Roi Démon semblait satisfait. Il se retourna et revint s’asseoir sur le trône.

Bai Yang s’arrêta et ne put s’empêcher de demander : “Mon Seigneur, Luo Jian Feng est  personnellement entré dans le mirage et a tué plus de deux cents personnes. Bien que nous ayons effacé toutes nos traces, les pratiquants ne sont pas des idiots. Ils seront capables de nous retrouver. Une fois qu’ils nous auront découverts, ce sera extrêmement difficile d’entrer dans le Royaume Humain.”

Bai Yang avait parlé parce qu’il pensait que Luo Jian Feng, qui avait tué plus de deux cents personnes, était trop cruel. Mais il le regretta une fois les mots sortis de sa bouche. C’était tout simplement se plaindre de Luo Jian Feng. Cependant, se plaindre de lui était inutile pour Xie Ze Tian car il n’était pas son ennemi. Même s’il tuait tout le monde, cela n’aurait toujours rien à voir avec lui.

Ses mots étaient complètement contradictoires avec le personnage de Xie Ze Tian. Pourtant, étrangement, il n’avait pas été puni pour cela. 

“Xiao Ling, qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi n’ai-je pas été électrisé ?”

Le système lui répondit : “Monsieur, c’est parce que Xie Ze Tian est rapidement jaloux. Il se plaint souvent des autres donc parler de Luo Jian Feng dans son dos ne viole pas les paramètres de votre personnage.”    

Bai Yang: “…”  

Il ne savait pas comment répondre.

“Il n’y a pas de problème avec les actions de Luo Jian Feng. Mon but est d’unifier les Royaumes Humain et Démoniaque. Et, pour envahir le Royaume Humain, nous devons affaiblir leur force. Tuer leurs disciples durement acquis est une bonne méthode pour le faire.” 

La voix du Roi Démon de la Nuit Éternelle brisa le cheminement des pensées de Bai Yang. Celui-ci était surpris que Yong Ye soit vraiment quelqu’un qui pouvait tuer sans même grimacer. Il était froid, brutal et prêt à tout pour atteindre son objectif.

Deux cents vies environ n’étaient rien à ses yeux. 

Le coeur de Bai Yang commença à tambouriner dans sa poitrine et, pour la première fois, il pensa que l’homme en face de lui était terrifiant.

Quand il faisait face à Luo Jian Feng ou Zhou Ying, le coeur de Bai Yang ne tambourinait pas aussi furieusement ni n’était aussi nerveux parce qu’il avait vu la série télévisée et qu’il connaissait l’intrigue générale. Bai Yang savait déjà ce qui arriverait au protagoniste donc il pouvait être confiant dans ses prochaines actions. Quand une personne était calme, elle était naturellement plus confiante dans son travail. Cependant, quand il faisait face au Roi Démon de la Nuit Éternelle, Bai Yang se sentait très méfiant, sans aucun sentiment de sécurité. En effet, que ce soit le roman ou la série télévisée, l’histoire avait été racontée du point de vue du Personnage Principal. Yong Ye était un boss méchant donc il n’apparaissait que si nécessaire. Et puis, quand il ne faisait pas partie de l’intrigue, que faisait-il ? Quel genre de personne était-il ? Bai Yang n’en avait aucune idée.

“Votre subordonné le sait.” Le Roi démon défendait les actions de Luo Jian Feng. Bai Yang n’était pas idiot donc il répondit immédiatement : “Votre subordonné a fini son rapport. Mon Seigneur a-t-il d’autres ordres ?”

Si non, alors, s’il vous plaît, laissez-moi partir. 

Comme s’il lisait dans l’esprit de Bai Yang, Yong Ye fit un signe de la main. “Tu peux partir.”

Faisant une pause, il continua : “Tu as bien réussi ta mission. J’ai déjà envoyé quelqu’un à ton manoir avec une récompense. Rentre et repose-toi bien.” 

Bai Yang prétendit être heureux et reconnaissant. “Merci, Mon Seigneur.”  

Et puis, il partit.

Après avoir tourné dans le couloir, il s’effondra à genoux. Le Roi Démon de la Nuit Éternelle refusait de parler de sa prochaine visite au Royaume des humains donc quand serait-il capable d’y retourner ?

Sortant du hall principal, il rencontra très peu de gens le long du chemin.

Bai Yang ne voulait pas retourner dans sa résidence ! Juste penser à cette foule de prostitués lui donnait une migraine.

Depuis qu’il s’était réincarné, il n’avait favorisé aucune de ses concubines avec attention. Cependant, s’il continuait à les refuser, non seulement le Système le punirait mais les autres commenceraient aussi à le trouver suspect.

Ah, quel mal de tête !

Errant à travers le vaste Palais de l’Obscurité, les yeux de Bai Yang s’éclairèrent à la pensée de sa chambre d’appoint dans le palais.

Pourquoi avait-il besoin de s’en aller ? Rester au Palais serait parfaitement bien !

Aussi longtemps qu’il ne rentrait pas, il n’aurait pas à interagir avec son harem. En plus, le Palais de l’Obscurité était si grand que le Roi Démon ne dépenserait probablement pas son énergie à le chasser.  

Avant, s’il restait tard, il pouvait simplement rester là. Cela ne devrait donc pas être problématique pour lui d’y passer la nuit aujourd’hui.  . 

Par conséquent, Bai Yang prit joyeusement sa décision.

Il alla dans sa chambre d’appoint. Comme celle-ci était nettoyée régulièrement, il se laissa tomber sur le lit quand il arriva.

Il se rappela les mots que Yong Ye lui avait dits : “Repose-toi bien.”

Quand il s’en souvint, Bai Yang se sentit assez somnolent.  

Alors qu’il était étendu là, il se laissa porter dans ses rêves.

Il ne savait pas combien de temps il avait dormi mais il s’éveilla au faible murmure de voix à l’extérieur de sa chambre. 

Ses cinq sens étaient extrêmement sensibles donc, une fois réveillé, il écouta sans le vouloir.

“Grande soeur, allons-nous vraiment y aller ? La Femme de Chambre nous a spécifiquement dit de ne pas aller près du hall principal la nuit. Que ferons-nous si nous sommes attrapées ?” Résonna une voix douce et nerveuse d’une femme dans le corridor.

“De quoi as-tu peur ? Nous sommes au Palais de l’Obscurité depuis plus d’un mois mais nous n’avons même pas vu une trace de Sa Majesté. Es-tu satisfaite de ça ? Si nous pouvons nous rapprocher de lui et gagner ses faveurs, nous serons prêtes pour la vie.” Lui répondit l’autre femme.

“Mais, Grande Soeur…”

“Plus de ‘mais’ ! Si tu ne veux pas y aller, alors n’y va pas. J’irai seule ! Mais quand j’aurai la faveur de Sa Majesté, ne me blâme pas pour ne pas t’avoir amenée.”

Entendant par hasard leur conversation, Bai Yang comprit que ces deux femmes devaient avoir été offertes au Roi Démon de la Nuit Éternelle. Bien qu’on ait parlé de Yang Ye comme d’un être incroyable et éthéré, il ne semblait pas y avoir de Reine Démone ou de Démone Fiancée dans sa vie. Il n’y avait pas beaucoup d’informations à propos du Roi Démon dans la série télévisée. Les bases étaient qu’il voulait prendre le contrôle du Royaume Humain. Aucun moment n’avait été dépensé pour ses sentiments et encore moins à propos de sa vie privée.

Les deux femmes voulaient approcher le hall principal dans l’espoir de capter le regard du Roi Démon.

Il sembla que Yong Ye avait donné l’ordre que les gens n’étaient pas autorisés près du hall principal la nuit.

Mais ce n’était pas seulement le hall principal. Quand il avait fait irruption la dernière fois, il n’y avait personne du tout dans le Palais de l’Obscurité. Quand Bai Yang avait quitté le hall principal plus tôt dans la journée, il n’y avait pas beaucoup de gens aux alentours non plus. Cela ne concordait pas avec les souvenirs de Xie Ze Tian. Dans ces derniers, même si le Palais n’avait pas de gardes stationnés à chaque angle, il y avait encore des gens tout autour pour maintenir une forte défense. Ce n’était pas aussi vide.

Bai Yang se rappela de la scène de son intrusion dans le Palais de l’Obscurité. Le Roi Démon se tenait debout, penché, au milieu de plusieurs brûleurs d’encens dans la pièce d’à côté. Quand Yong Ye l’avait trouvé entrant par effraction, son expression avait été absolument terrifiante.

Bai Yang pensa que ce qu’il avait vu devait être lié à l’absence de gens dans le palais.

Il était extrêmement curieux mais timide. Même si l’on était curieux, on n’oserait toujours pas fouiller. Après tout, c’était le Roi Démon. Le froid, l’impitoyable Yong Ye, capable de tuer des gens sans tressaillir. De plus, après avoir découvert la vérité sur le secret, à quoi cela servirait-il ? Ce n’était pas comme si vous pouviez le manger pour survivre.

La conversation des deux femmes était terminée et Bai Yang agit comme s’il n’avait rien entendu. Il continua de rester allongé dans son lit pour dormir.

Au moment où il fut sur le point de dériver de nouveau, il entendit un cri. C’était un cri à glacer le sang et rempli de peur.

Les oreilles de Bai Yang étaient sensibles donc il se réveilla aussitôt.

“À l’aide ! À l’aide ! Quelqu’un, s’il vous plaît, sauvez-nous !” Les cris féminins d’horreur voyageaient au loin et gémissaient continuellement pour de l’aide. C’était comme si elles avaient rencontré quelque chose de terriblement effrayant.

Cela sonnait comme si elles criaient et s’enfuyaient en même temps. 

Bai Yang reconnut les voix comme étant celles des deux mêmes femmes d’auparavant.

Il était légèrement hébété par son réveil donc, quand il entendit les appels à l’aide, il se téléporta vers les bruits sans même réfléchir. En tant qu’homme moderne éduqué, en tant qu’homme avec une conscience, quand il entendait les hurlements désespérés d’une femme, son premier instinct était d’aider. Par conséquent, il se précipita d’urgence.

La téléportation fut extrêmement rapide alors il arriva à la source des cris presque instantanément.

Il était devant le hall principal. Une femme essayait désespérément de s’enfuir mais, comme si elle était bloquée, elle n’avançait pas du tout.

Et derrière lui, une silhouette vêtue de noire maîtrisait l’autre femme.

Dans l’obscurité totale de la nuit, il était compliqué de voir la situation. De plus, il pouvait apercevoir que la forme noire avait des esprits magiques puissants et violents dansant autour d’eux comme un feu noir. Cela enveloppa la femme et l’homme en noir, donnant l’impression qu’ils ne faisaient qu’un et étaient impossibles à différencier.

Après un instant, les deux personnes dans le feu fusionnèrent – pas métaphoriquement, mais littéralement !

En voyant cette situation, un mot émergea naturellement de son esprit – avalée.

C’était vrai, la silhouette noire avait avalé la femme !

Après que la forme sombre l’a engloutie, les flammes noires bondirent vers l’autre femme.

Son visage était submergé de larmes alors qu’elle continuait à hurler désespérément à l’aide.

Cependant, malgré des cris si forts, personne n’apparut. En fait, personne n’était même venu vérifier l’agitation.

Ch.13 | Index | Ch.15

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
Shizuku
4 mois

« Avalée » ha oui quand même …. Oo

Merci pour ce chapitre ! 🙂

AruBiiZe
AruBiiZe
4 mois

Hé oui ! Que fait un personnage quand il n’est pas au premier plan ?! Hmm…

« Si nous pouvons nous rapprocher de lui et gagner ses faveurs, nous serons prêtes pour la vie.” »
Est-ce vraiment ce que je crois que je pense qu’elle fait allusion ? xD

« En fait, personne n’était même venu vérifier l’agitation. »
Et bien, parce qu’il n’y a personne, of course. A part lui, bien sûr !

De toute façon, elles s’en prennent qu’à elles ! C’était leur choix d’aller chercher les ennuies !

Et donc je pense que la forme noire c’est notre bon Roi, c’est ça ?

Merci infiniment pour ce chapitre révélateur !
Bravo pour votre travail superbe ! <3
A bientôt !