The Demon King Always Thinks I’m Secretly In Love With Him – Chapitre 22

Ch.21 | Index | Ch.23

Traduit par Ekatelina, corrigé par Jokirl

Petite note de la traductrice :
Bonjour tout le monde !
Voici un nouveau chapitre de ce merveilleux novel. Avant de profiter de ce dernier, je me permets une rapide remarque. La traductrice anglaise s’est aperçue d’une erreur de sa part. Yong Ye ne serait pas le prénom du Roi Démon mais une partie de son titre en chinois. Son vrai nom serait Ji Zi Xuan. Veuillez nous excuser de ce changement inopportun et nous vous souhaitons une bonne lecture 🙂
Eka / Jokirl

Chapitre 22 – 

“Quoi ? Le Roi Démon est venu ? Comment se fait-il que je ne l’ai pas remarqué ?” 

Cultiver pouvait-il vraiment provoquer un sommeil aussi profond ? Ce n’était pas bon. Même en cultivant, les cinq sens devraient être fonctionnels. Comment avait-il pu dormir jusqu’à l’aube sans remarquer que quelqu’un d’autre avait été là ?

“Monsieur, le Roi Démon a fermé vos cinq sens lorsqu’il vous a soigné. Il a également mis en place une formation de défense autour de la source chaude.” Répondit Xiao Ling.

Finalement, Bai Yang comprit. Pas étonnant qu’il ne se soit pas réveillé avant l’aube !

Hein ? Le Roi Démon a donc vu mon corps nu ? 

Bai Yang trouvait cela un peu gênant. 

Bien qu’en y réfléchissant, ce n’était pas la première fois. Ils étaient tous les deux des hommes, après tout, donc ce n’était pas grand-chose.

Bai Yang se dit que, de toute façon, il ne pourrait rien y faire. 

Bien qu’il ait trop dormi, son corps se sentait beaucoup mieux qu’auparavant.  

Il n’arrivait toujours pas à vraiment y croire. Le Roi Démon l’avait vraiment soigné ?

“Xiao Ling, es-tu sûre de bien avoir vu ?”  

“Bien sûr  ! C’est le roi Démon qui vous a soigné !” Répliqua-t-elle, semblant certaine.

“Cela ne peut pas être vrai. J’ai échoué à lui rapporter la Perle de Nuage de Jade, ai causé des problèmes dans la Secte Teng Yu et ai prématurément révélé l’existence des démons. Il est étonnant qu’il ne me déteste pas, alors pourquoi me soignerait-il ?” Bai Yang ne comprenait pas.

Le système réfléchit pendant un instant. “Monsieur, votre performance a montré que vous étiez assez loyal pour risquer votre vie afin d’obtenir la Perle. Il est naturel que le Roi Démon en soit ému.”

Bai Yang comprit finalement après que Xiao Ling lui expliqua de cette façon. Xie Ze Tian était d’un caractère arrogant et impitoyable dans le Royaume Démoniaque mais sa loyauté envers Ji Zi Xuan était incontestable.

Lors de leur conversation précédente, le roi avait dit qu’il était en colère parce que Bai Yang avait choisi la mauvaise méthode pour obtenir la perle.

Maintenant, c’était logique.  

Cependant, cela semblait un peu étrange. 

Même si le Roi Démon lui pardonnait, n’était-il pas encore trop gentil avec lui ?  

Pourquoi est-il si bon envers moi ? Veut-il me conquérir ? Mais ce n’est pas nécessaire ! Xie Ze Tian était déjà son loyal chien. 

Peu importe combien il y réfléchissait, il n’y avait qu’une seule explication.  

“Ji Zi Xuan semble froid mais c’est quand même une bonne personne.” Bai Yang guérissait tranquillement. Sans le système, il n’aurait pas compris.

Faire le bien sans s’en attribuer le mérite n’est pas une chose qu’une personne ordinaire peut faire.

Par conséquent, seul le mot ‘bonne moralité’ pouvait l’expliquer. 

Cependant, le fait que l’impitoyable roi soit une bonne personne donnait toujours l’impression que le monde était à l’envers.

Peu importe. Je prendrai ça comme ça vient.

Comme le Roi Démon lui avait donné un si bon endroit où guérir, Bai Yang décida de prendre avantage de sa gentillesse et resta dans la source chaude. Il ferma les yeux et commença à cultiver une nouvelle fois. 

“Monsieur, n’oubliez pas votre quête journalière.”  

Il avait presque oublié la quête consistant à harceler les belles personnes. Il soupira et répondit à Xiao Ling dans son esprit : “Ok, ok, ok, je le sais déjà.”

Il planifia de rester un peu plus longtemps avant de sortir. Son corps était toujours blessé et il ne voulait pas faire de la maladie un loisir. S’il pouvait se rétablir rapidement, il choisirait cette option.

Après avoir fait circuler l’énergie spirituelle à travers son corps pendant Dieu savait combien de temps, Bai Yang sentit sa conscience devenir vaseuse. Il sentit un vague mouvement autour de lui. Le flux d’eau chaude oscillant sous l’effet de quelque chose ondula doucement contre son corps.

Il finit de faire circuler une autre fois l’énergie dans son corps puis ouvrit les yeux. Il se rendit alors compte que le ciel était déjà sombre.

Merde ! La journée entière était passée et il n’avait toujours pas complété sa quête journalière !

Il secoua la tête et essaya de se lever mais s’effondra. Son esprit était trop étourdi, la source chaude était trop chaude et l’énergie spirituelle trop intense ! Il se sentait toute chose de la tête aux pieds.

Il devait se dépêcher d’accomplir sa tâche quotidienne ! 

Aussi blessé qu’il l’était, son corps ne serait pas capable d’endurer le choc électrique. Et, même s’il n’était pas blessé, Bai Yang ne voudrait toujours pas le vivre. Harceler une beauté était impératif !

À ce moment-là, une silhouette svelte apparut des nuages de vapeur blanche.

Il avait un long corps mince et une chevelure sombre tombant comme une cascade. Sa seule silhouette dans la vapeur suffisait à vous éblouir.  

Il était définitivement une beauté.

En un instant, l’adonis était aux côtés de Bai Yang. Ce dernier ne réfléchit pas. Il voulait seulement une personne magnifique pour sa Quête Journalière et une avait été laissée sur le pas de sa porte ! Les dieux m’aident vraiment ! Il prit avec insouciance la silhouette dans ses bras et tendit la main pour toucher son visage.

“Votre visage est si doux.” Dit-il avec un sourire espiègle. 

“Monsieur !” Hurla Xiao Ling dans son esprit : “Qu’êtes-vous en train de faire ?!”  

“J’achève ma Quête Journalière.” Répondit Bai Yang innocemment.

Elle semblait dévastée. “Vous ne pouvez pas simplement harceler n’importe qui !”  

Le cerveau du jeune homme commença à fonctionner de nouveau. En plissant les yeux, il vit que l’Apollon avait un beau visage et des lèvres de jade. Son teint était clair, ses cheveux étaient tels une cascade d’encre. Ses sourcils semblaient féroces et son regard était comme des épées… N’ét-N’était-N’était-ce pas le Roi Démon de la Nuit Éternelle ?

Bai Yang : “…”  

Merde ! 

Qui suis-je ?  

Où suis-je ? 

Qu’est-ce que je viens de faire ?  

QU’EST-CE. QUE. J’AI. FAIT ?!! 

J’ai encore harcelé Ji Zi Xuan ?!!!  

En face de lui, Yong Ye ne répondait pas. Cependant, d’après son expression, il était clair qu’il était stupéfait. Il ne s’attendait pas du tout à cela de la part de Bai Yang. 

Pendant un instant, l’atmosphère fut calme. 

Pendant un instant, aucun des deux ne bougea.

Bai Yang avait l’impression que la source d’eau chaude s’était refroidie. Sinon, pourquoi son corps serait-il si froid ?  

“Mon, mon Seigneur…” Bégaya Bai Yang : “Pourquoi êtes-vous là ?”

Comme s’il regagnait conscience, le Roi Démon inspecta son général de la tête aux pieds. Ce dernier sentit tous ses cheveux se dresser devant ce regard glacial.

“Mon Seigneur ?” Demanda Bai Yang prudemment. 

Ji Zi Xuan sourit. “Je ne savais pas, Xie Ze Tian, que tu étais si audacieux.”  

Non, je ne suis pas audacieux, sinon je n’aurais pas été poussé dans ce monde pour gagner de l’expérience.

Bai Yang fit un sourire et déclara, une douleur dans son coeur : “Un malentendu, c’est un malentendu.”  

“Qu’est-ce qui est un malentendu ?” 

Bai Yang tomba sur le sol dans une tentative d’exprimer sa culpabilité, oubliant qu’il se trouvait toujours dans une source. S’asseoir était bien, mais, quand il s’agenouillait, l’entièreté de son corps était submergée dans l’eau chaude. Instinctivement, il agita les bras dans tous les sens et tendit la main pour saisir la chose la plus proche afin de se sortir de là. Dans la panique, il avait en réalité fait tomber la personne devant lui dans l’eau.   

Splash ! 

L’eau gicla partout.  

Bai Yang : “…” 

Xiao Ling : “…”  

Ji Zi Xuan : “…” 

“Mon Seigneur, je ne voulais pas.” Il tira l’autre vers le haut et se prépara à la mort.  

Le Roi Démon était trempé. Contrairement à Bai Yang qui était nu, il portait une fine robe blanche. Après avoir été trempée, celle-ci collait à sa peau, révélant sa poitrine ferme.

Ses cheveux sombres drapaient ses épaules, ruisselants de perles d’eau.  

Une beauté se baignant… Quel spectacle à couper le souffle !

Si l’on ignorait ses yeux sombres et froids. 

Bai Yang ne pouvait s’empêcher de jeter un coup d’oeil au corps trempé de Ji Zi Xuan et de penser – Son corps est incroyable.

La température de la source chaude était très élevée mais il avait l’impression d’être gelé vivant. Il parla nerveusement : “Mon Seigneur, je ne voulais pas…”  

Alors qu’il parlait, son esprit tournait en essayant de trouver un moyen de faire face à cette situation. Mais, peu importait les efforts qu’il déployait, il était incapable d’en trouver une.

Attaque furtive. Avant que Ji Zi Xuan puisse me tuer, je le tuerai en premier. Mais il est des milliers de fois plus puissant que moi ! Il pourrait me tuer avant même que je puisse réagir. S’enfuir ? Ji Zi Xuan est si puissant et nous sommes toujours dans le Royaume Démoniaque. En plus, je suis blessé, alors où pourrais-je même m’enfuir ? Tout ce que je peux faire est de compter sur la gentillesse et la générosité du Roi Démon pour me laisser partir. Mais je n’ai cessé de contester ses résultats…  

“Xiao Ling, je vais mourir. Peux-tu transmettre mes derniers mots ?” Implora Bai Yang au système dans son esprit. 

La voix répondit avec compassion : “Bien sûr, Monsieur. Je vais définitivement transmettre tous vos derniers mots.”  

Bai Yang pensa pendant un instant avant de parler : “Dis cela à mon père : ‘Ne sois pas triste.’ Je ne le blâme pas pour ma mort dans ce monde expérimental. Ne le laisse pas regretter. J’étais fier d’être son fils. Et dis à ma mère de prendre soin d’elle et de ne pas être triste…” 

Alors qu’il parlait, Bai Yang commença à être plein d’émotion et s’étouffa. “Dis aussi quelques mots à mon grand frère. J’espère qu’il prendra soin de lui, soutiendra nos parents et assumera mes responsabilités. Dis-lui également que je n’ai jamais aimé son ami, Ji Yuan, il est plus problématique que ce qu’il vaut. Il se passe beaucoup de choses dans la ville, alors j’espère que Grand Frère fera attention à ce que personne ne profite de lui.”   

“Monsieur, j’ai retenu toutes vos paroles. Vous pouvez y aller sans regret.” La voix de Xiao Ling semblait également un peu émue.

“J’ai pu survivre aussi longtemps grâce à toi. Tu es vraiment un bon système. Si j’avais la chance, je te donnerais une note de cinq étoiles, mais, maintenant, il n’y a pas le temps…” la remercia Bai Yang.   

Xiao Ling regagna soudainement son sang-froid. “Vous êtes capable de noter, là, maintenant. Pouvez-vous me donner une note avant de mourir ?”

Bai Yang : “…”

Ch.21 | Index | Ch.23

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
9 jours

Xiao Ling ne loupe rien ! xD

J’adore le flirt léger qu’il y a entre ces deux-là ! Groua !
J’ai hâte de lire la suite !
A tout de suite ! Bip Bip !

Merci beaucoup pour ce chapitres craquants ! 😉