The Demon King Always Thinks I’m Secretly in Love With Him – Chapitre 8

Précédent|Index|Suivant

Traduction par Ekatelina, correction par Aytho

Chapitre 8 –

Bai Yang se sentait très sensible sur le sujet de porter ou non des sous-vêtements.

Ces belles silhouettes sous ce tissu translucide, qui révélait à la fois trop et trop peu, avaient l’air très tentantes.

Voyant Bai Yang entrer, tout le monde se mit à genoux et annonça à l’unisson. “Maître.”

Les voix aguicheuses l’embarrassèrent. Alors qu’il était sur le point de leur dire nerveusement de se lever, il se rappela du choc électrique qu’il avait reçu plus tôt. Donc, il couvrit sa bouche, toussa, et ordonna doucement, “Vous pouvez vous relevez”.

Les gens dans le jardin se levèrent à l’unisson.

Bai Yang estima qu’il y avait une trentaine d’entre eux.

Xie Ze Tian devait être incomparablement énergique. Il y en a une trentaine, donc même s’il en changeait un tous les jours, il permuterait encore de façon continue pendant un mois ! Est-ce que son rein irait bien?

Les gens dans le jardin le regardaient avec impatience, les yeux plein d’espérance.

Espérant quoi ? Espérant que je couche avec eux ?

Les dents de Bai Yang lui faisaient mal.

Après les avoir salués, il marcha jusqu’à son bureau en suivant sa mémoire, sans se retourner. Il se préparait à réfléchir dans le bureau jusqu’à ce que le soleil se couche. Il allait penser longtemps et dur à propos de ce qu’il devrait faire, et minutieusement examiner ses souvenirs.

Personne n’osa venir le déranger.

Les gens dans le jardin pouvaient entendre son soupir de déception.

S’asseyant dans le bureau, Bai Yang prit une pose méditative pour considérer les choses avec sérieux.  

Mais il ne pouvait tout simplement pas penser à quoi que ce soit. La mémoire dans son cerveau était comme un film. Il le regardait, mais il y avait tellement d’informations qu’il était presque impossible de s’en souvenir. Il n’avait pas non plus la moindre idée de comment compléter sa tâche donc, en un instant, il fit nuit.

La porte du bureau s’ouvrit doucement. “Maître.”

“Entrez.” Bai Yang essaya de copier le ton de la voix de Xie Ze, qui pouvait être considéré comme majestueux.

“Monsieur est de plus en plus doué,” encensa Xiao Wu dans son esprit. “Votre expression et votre ton sont vraiment similaires à l’original.”

“Vraiment ?” En entendant l’évaluation de Xiao Wu, il se sentit un peu heureux.

“Si votre père vous voyait maintenant, je suis sûre qu’il serait fier.”

Il irait bien sans mentionner son père, mais puisqu’il l’avait été, il voulait s’effondrer en pensant à quel point il était tombé bien bas. Il voulait juste retourner à la maison et hurler sur son père.

La porte du bureau s’ouvrit et une personne à l’apparence suspecte entra. Un sourire effronté s’affichait sur son visage et il annonça : “Mon Maître, tout est prêt.”

Cette personne était son intendant.

Qu’est-ce qui est prêt ?

Bai Yang ne comprit pas alors il fouilla dans sa mémoire pour un extrait vidéo mais il n’y avait rien. Xie Ze Tian devait avoir donné un ordre mais il avait lui-même oublié, c’était donc pour cela qu’il n’y avait pas d’information.

Néanmoins, Bai Yang ne paniqua pas. Puisque je ne sais pas ce que c’est, alors c’est bon de faire semblant de le savoir. “Bien, je comprends,” dit-il.

La personne suspecte entendit cette phrase et fit rapidement un geste, en disant : “Alors, s’il vous plaît, Mon Seigneur.”

Huh ? Je dois y aller ?

Bai Yang put seulement se lever et suivre la personne louche hors du bureau. Après beaucoup de détours, ils arrivèrent dans une pièce. La chambre était fortement éclairée avec des bougies partout.

Sans changer son expression, Bai Yang entra et s’assit sur un matelas moelleux. Alors qu’il était assis, une série d’images déferla dans son esprit. Cependant, c’était trop rapide pour qu’il les voie clairement..

Le regardant s’asseoir, la personne douteuse tapa dans ses mains..

Après le troisième claquement, deux jeunes hommes entrèrent par la porte latérale. Les deux hommes portaient le tissu transparent qu’il avait vu durant la journée sans rien dessous pour bloquer la vue. Ils étaient tous les deux vraiment beaux et se ressemblaient.  Ils étaient évidemment jumeaux.

Oh ?

Que vont-ils faire ?

Bai Yang réagit finalement. La personne suspecte était-elle celle qui avait arrangé ses amants pour lui ?

Mer** !  

Amants ?!

Maintenant, c’était gênant. Au vu de la personnalité pervertie de Xie Ze Tian, il ne refuserait pas ce qui allait venir. Néanmoins, en tant que Bai Yang, il ne voulait pas coucher avec deux hommes ! Comme il n’était jamais tombé amoureux, il ne savait pas s’il aimait les hommes ou les filles. Selon les lois de la nature, il devrait préférer les filles. Puisqu’il était un garçon qui aimait les filles, comment pouvait-il aimer deux hommes ?

Où étaient ses principes moraux ?

Pourtant, il n’était pas autorisé à faire quoi que ce soit contredisant son personnage.

Alors qu’il réfléchissait à comment refuser les deux hommes en restant dans la peau de son personnage, la personne à l’aspect suspect se retira à l’extérieur de la chambre, laissant les deux jeunes hommes enchanteurs.

Ils s’avancèrent.

 “Attendez…” Bai Yang n’avait pas encore trouvé comment refuser.

La paire s’arrêta et retira le tissu transparent. Le vêtement était ample, donc il se défit facilement en tirant un peu dessus, et révéla leur corps lisses.

Me*** !

C’est trop osé ! 

“Attendez, attendez…”

Bai Yang pensait qu’ils l’approcheraient de chaque côté, un pour chaque bras. Il ne s’était jamais attendu à ce qu’ils s’enlacent…. et s’embrassent ?

Huh ?

Huh, huh?

Huh, huh, huh?

Attendez, attendez, qu’est-ce qui se passe ?

Je suis le Maître, et vous les gars êtes censés être mes animaux. Vous devriez m’embrasser, donc pourquoi êtes-vous entrain de le faire ensemble ?

Bai Yang tomba dans une profonde confusion.

Avant qu’il ne puisse remettre en question leur relation, les jumeaux commencèrent à se toucher. L’un d’entre eux se mit même à genoux tandis que l’autre prenait son propre oiseau et le fourrait dans sa bouche.

… Pu*** !

Pu***, pu***, pu*** !

Bai Yang sauta du matelas moelleux, oubliant comment parler selon son rôle. “Qu’est-ce que vous êtes en train de faire ?”

Les deux hommes étaient choqués par son éclat de voix et se retournèrent vers lui en même temps. Ils le fixèrent avec des expressions vides.

Bai Yange pouvait voir la confusion sur leurs visages – Vous ne savez pas ce que nous faisons ?

Non, je ne sais pas!

Seul le mort sait pourquoi deux hommes voudraient soudainement s’enlacer, soudainement s’embrasser, et soudainement le faire ! 

Si votre Maître avait su, il ne vous aurait pas laissé entrer ! 

Bai Yang se plaignit pendant un long moment dans son esprit. 

“Sortez !” Il pointa du doigt la porte, ne pouvant même pas supporter de les regarder.

Les deux jeunes hommes paniquèrent. Ils tombèrent à genoux et firent des courbettes. “Mon Seigneur, qu’avons-nous fait de mal ? Vous avez requis notre performance via le manager général !”

Me*** !

Xie Ze Tian faisait réellement des choses comme ça !

“Sortez, sortez, sortez!”

Dégagez, hors de ma vue.

Les deux hommes à genoux ne prirent pas la peine de remettre leurs vêtements et se précipitèrent dehors.

Quand la porte se ferma, Bai Yang  poussa un soupir de soulagement. Cependant, avant qu’il ne puisse finir de soupirer, Xiao Wu parla. “Monsieur, Xie Ze Tian n’aurait pas fait ce que vous venez de faire. Votre comportement était hors de votre personnage, vous devez donc être puni.”

Le choc électrique descendit de sa tête, tordant instantanément l’expression de Bai Yang.

Le choc était encore pire que l’horrible scène dont il avait été témoin. S’il avait su que cela allait faire tellement mal, il les aurait regardés finir même s’il était devenu aveugle.

Après l’arrêt de l’électrocution, Bai Yang se laissa tomber sur le lit comme une poupée de chiffon usée. Son cœur était creux.

“Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?” Il fixa le plafond sans âme. 

Le premier jour de sa traversée, il avait été pris dans l’aventure, puis il avait été forcé d’assister à quelque chose d’horrible. Il se sentait vulnérable.

“Je veux dormir.”

“Donc dormez,” Xiao Wu dit. “Rappelez-vous de faire votre quête journalière quand vous vous lèverez demain.”

… Me*** !

Il avait presque oublié sa quête journalière de taquiner une beauté.

Quel genre d’affreux système vous faisait faire ce genre de chose ?

Cependant, il était juste trop fatigué. Il n’avait pas l’énergie se quereller avec Xiao Wu alors il s’endormit.

Précédent|Index|Suivant

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
6 mois

Hmmm Le système n’a pas changé de nom ?

Hé ben ! Pauvre Bai Yang ! Ca traumatiserait n’importe qui ! lol

La suite m’intrigue !

Merci beaucoup pour ce chapitre hot ! lol
Au prochain ! 😉