Every day the protagonist wants to capture me – Chapitre 10

Ch. 9 | Index | Ch. 11

Traduit par Ekatelina, corrigé par Metherland

Chapitre 10 – 

La famille Chu avait trois fils légitimes. Chu Yu était le troisième. Son second frère était mort jeune. À cet instant, celui qui lui faisait face se trouvait être son frère aîné, Chu Sheng.

En se basant sur les souvenirs de l’original, Chu Sheng était chaleureux, indulgent et extrêmement dévoué envers son frère cadet. Chu Yu aimait aussi son frère aîné donc ils étaient vraiment proches.

Entendant la question de Chu Yu, Chu Sheng sourit : “Ces trois derniers mois, alors que je voyageais, je suis passé par Jiao Xia et j’ai voulu aller à la secte Tian Yuan pour te voir.  J’y ai entendu dire que certains monstres causaient des dégâts ici, alors j’ai voulu les éliminer en premier. Je ne pensais pas que je te rencontrerais ici.”

Après s’être expliqué, il cligna des yeux et demanda : “Comment mon petit frère a-t-il été ces trois derniers mois ?”

Pas très bien.

Dans son cœur, Chu Yu se lamenta sur son sort mais il réussit à sourire : “Tout va bien.”

… Si je me souviens bien, le frère aîné qui avait gâté le propriétaire original de ce corps a eu une mauvaise fin. Le protagoniste lui a coupé la tête avec une épée et l’a accroché sur la maison de la famille Chu qui se trouve en face de la Vallée de l’Érable.

Après tout, l’ascension ‘ de faible à puissant ’ avait tout d’une intrigue de roman initiatique et impliquait généralement d’abattre des cibles majeures. Il serait hors de question que le protagoniste ne se débarrasse pas de lui à la fin.

Le comportement sauvage et incontrôlé de Chu Yu avait été toléré par ses aînés. Sa mort n’avait été que l’ouverture de la pièce tandis que la vengeance de Chu Sheng avait été l’acte principal. Quand Chu Sheng avait entendu que Chu Yu était mort, il s’était précipité pour le venger mais il ne s’attendait pas à être incapable de s’approcher du bords des vêtements du protagoniste avant d’être tué.

S’il ne mourrait pas comme le Chu Yu original, le triste destin de Chu Sheng ne devrait pas être aussi misérable.

Chu Sheng hocha la tête aimablement. Puis son visage montra de la surprise quand il remarqua Xie Xi,  assis tout près de Chu Yu et agrippant sa manche.

Il était souvent allé au Pic Yuan Chen pour visiter Chu Yu. Bien sûr, il savait que c’était le jeune garçon que son frère avait pris l’initiative d’intimider. Même s’il n’aimait pas ça, le garçon n’était pas l’un de ses gens après tout. En plus, Chu Yu était son frère cadet. Il ne comprenait pas la situation alors Chu Sheng avait simplement ordonné à Chu Yu de ne pas aller trop loin.

À ce moment là, l’expression de Chu Yu avait été un dégoût extrême. Comme s’il détestait Xie Xi. Comment ces deux personnes étaient-elles devenues si intimes après seulement quelques mois ?

Sans oublier que Chu Yu était un maniaque de la propreté qui n’aimait pas être touché. Dans le passé, il aurait déjà jeté ce petit garçon à plusieurs mètres loin de lui.

Chu Yu remarqua que Chu Sheng le regardait avec suspicion. Il toussa doucement, jetant un coup d’oeil au silencieux et intelligent Xie Xi. Celui-ci était pelotonné contre lui alors qu’il l’introduisit : “Grand Frère, voici mon Shidi, Xie Xi.”

Bien sûr, il se rappelait que Chu Sheng connaissait l’existence de Xie Xi.

Dans le passé, Xie Xi était la “poubelle” que tout le monde harcelait et insultait. Mais maintenant, il était solennellement introduit à Chu Sheng. C’était sa façon de lui dire que les choses étaient différentes maintenant, que Chu Yu avait déjà reconnu Xie Xi.

Quand Xie Xi entendit les mots de Chu, ses yeux s’illuminèrent et une expression joyeuse flotta sur son visage.

Aussi longtemps que Chu Yu était heureux qu’ils soient maintenant plus intimes, c’était bien.

Chu Sheng ne se sentait pas réellement concerné et hocha simplement la tête.

“Petit frère, tu viens juste de dire ‘C’est dommage’, que voulais-tu dire ?”

Tu veux encore parler de ça ?

Chu Yu était dans l’embarras. Il ne voulait pas dire à Chu Sheng qu’il avait entrepris une tâche dangereuse pour aiguiser ses capacités de combat. Il s’expliqua : “C’est dommage que le groupe de démons aquatiques ne quittent pas l’eau en même temps. Aller sous l’eau pour tous les éliminer nécessiterait un haut niveau de cultivation….” Chu Yu regardait fixement Chu Sheng, ses yeux brillant.

Il semblait se rappeler que son frère aîné était déjà à la dernière étape de l’Établissement des Fondations.

Voyant les yeux étincelants de Chu Yu, Chu Sheng sourit et hocha la tête.

“Frère, je ne peux pas aller sous l’eau.”

Chu Yu fut abasourdi pendant un instant et il se rappela pourquoi c’était impossible.

L’énergie spirituelle de Chu Sheng était de l’élément du feu. Basé sur les attributs des cinq éléments, l’eau éteignait le feu. Si son frère devait descendre au fond de la rivière, sa force serait sérieusement réprimés par l’environnement aqueux.

Avec ses espoirs anéantis en un instant, Chu Yu se sentit un peu déprimé.

À ce moment-là, le propriétaire du stand de nouilles vint. Regardant les nouilles fines dans un bouillon clair surmonté par de délicats oignons verts émincés, l’état d’esprit de Chu Yu s’améliora instantanément. Il aida Xie Xi à prendre des baguettes de bambous. Puis, alors qu’il était sur le point de manger, Chu Sheng le regarda étrangement et s’exclama : “Mais petit frère, tu n’aimes pas les oignons verts, pas vrai ?”

…. Le Chu Yu original avait ce souvenir.

Sans perdre une miette, Chu Yu prit ses baguettes en bambou. Il déplaça son bol vers Chu Sheng puis transféra ses oignons verts dans le bol de son frère aîné en disant : “ Tout à l’heure, je pensais aux démons aquatiques donc j’ai oublié de dire au serveur de ne pas mettre d’oignon vert.”

Il avait échappé au danger de peu. Si Chu Sheng avait détecté que quelque chose n’allait pas, il était propable qu’il voudrait l’attacher et le ramener à la maison de la famille Chu. Il ne savait pas comment il était entré dans le corps de Chu Yu. Cela pourrait être considéré comme de la possession.

Chu Yu devenait de plus en plus inquiet alors qu’il finissait d’enlever les oignons verts émincés et commença à manger ses nouilles. Il parla secrètement au Système : “Dis-moi, est-ce considéré comme un cas de possession ?”

Système 007 :  “Je suis vraiment heureux de vous servir ~ Ça ne l’est pas ~”

C’est un soulagement.

Même si une anomalie était constatée dans son comportement, il ne serait pas découvert.

Chu Yu poussa un soupire de soulagement et baissa les yeux alors qu’il finissait de manger. Chu Sheng n’avait pas terminé et, voyant que son petit frère avait mangé toutes ses nouilles, sourit puis s’exclama : “Tu manges encore de la même manière que lorsque tu étais un enfant. Ta bouche est tellement sale.”

Alors qu’il parlait, il récupéra un mouchoir et essuya les coins de la bouche de Chu Yu d’une manière vraiment intime.

Chu Yu était effrayé. Bien qu’il sache que Chu Sheng gâtait beaucoup Chu Yu, la façon dont il en prenait soin et l’aimait comme s’il était un petit enfant était… simplement incroyable.

Xie Xi regardait Chu Sheng, ses yeux brillants. Il pinça les lèvres et tira sur la manche de Chu Yu : “Da Shixiong, je veux aussi…”

Chu Yu fut perplexe pendant un instant puis il vit que les lèvres de Xie Xi étaient vraiment graisseuse de soupe. Ses sourcils se levèrent joyeusement et il ne put s’empêcher de rire. Chu Yu prit un mouchoir dans une poche de sa robe et essuya doucement les coins de la bouche de Xie Xi.

Hahahahaha ! Le protagoniste sage et brillant de ce monde n’est encore qu’un enfant !

Il sourit et ses yeux se plissèrent comme des croissants de lunes. C’était assez attrayant. Xie Xi s’agrippa à la robe de Chu Yu et le fixa intensément.

Chu Sheng soupira, comme s’il était déprimé.

Le tempérament de Chu Yu avait toujours été arrogant et fier. Depuis son enfance jusqu’à aujourd’hui, peu importe comment Chu Sheng le taquinait et le provoquait, il était rare de le voir rire. Comment se faisait-il qu’il ait seulement eu besoin de voir l’apparence de cet enfant pour sourire ?

Chu Sheng était impatient de récupérer l’attention de Chu Yu donc il toussa et dit : “Petit frère, attirer les démons aquatiques vers la rive n’est pas impossible.”

Chu Yu se retourna vers l’autre et demanda : “Grand frère sait comment faire ça ?”

Chu Sheng hocha la tête : “Petit frère, tu devrais savoir que les anciens moines utilisaient généralement une plante appelée ‘Xing Yan’ pour appâter les démons. Une herbe Xing Yan d’une cinquantaine d’années peut facilement attirer tous ces démons aquatiques vers la rive.”

Cette plante dégageait un parfum qui était irrésistible pour les bêtes démoniaques. Les démons aquatiques n’étaient pas une exception.

S’il avait l’herbe Xing Yan comme appât, il pouvait tendre une embuscade et ainsi tuer tous les démons aquatiques d’un seul coup. Même si quelques démons réussissaient à se faufiler à travers le filet, deux pratiquants au niveau de l’Établissement des Fondations n’auraient pas de problème à s’occuper d’eux.

Cela sonnait bien, mais….

Chu Yu rétorqua, impuissant : “L’herbe de Xing Yan a disparu depuis longtemps.”

“Il y a une maison de vente aux enchères dans une ville voisine qui s’apprête à organiser une vente aux enchères. J’ai entendu qu’ils avaient une herbe Xing Yan.” Chu Sheng sourit : “Il se trouve que c’est une herbe de cinquante ans. Une herbe de cet âge-là peut seulement attirer les bêtes démoniaques de bas niveaux, une grande majorité de gens pensent donc qu’elle a peu de valeur.”

Les yeux de Chu Yu brillèrent : “Allons-y !”

D’après les habitants de la ville, les démons aquatiques causaient des problèmes tous les sept jours. Ils devaient se dépêcher car il ne restait seulement que trois jours avant que les démons ne fassent une apparition.

Sans aller plus loin, Chu Sheng laissa de l’argent pour le repas puis se dirigea vers la ville avec Chu Yu et Xie Xi. Alors qu’ils marchaient, les deux frères discutaient des stratégies qu’ils pourraient utiliser pour tuer les démons aquatiques.                

Les lèvres minces de Xie Xi se ressèrerent. Marchant aux côtés de Chu Yu, il écoutait la discussion à voix basse des deux autres. Dans ses yeux, une lueur sombre s’alluma. 

Il était encore trop jeune, trop faible, pour aider Da Shixiong.

Une telle idée fit que son cœur commençait à se sentir mal à l’aise.

En raison de l’expérience de ce matin-là, lorsque son épée volante était tombée, Chu Yu avait demandé au Système une leçon et avait pratiqué ses capacités d’épée volante à plusieurs reprises. Ce n’était que maintenant qu’il osait prendre Xie Xi et sauter sur Xun Sheng.

L’épée de Chu Sheng s’appelait San Huo. La lame de celle-ci était fine. Quand il versait son énergie spirituel dedans, elle émettait une lumière rouge comme le soleil levant dans le ciel, très vigoureuse et masculine. Pour la première fois, Chu Sheng semblait magnifique.

Chu Yu ne pouvait s’empêcher d’observer l’épée volante alors qu’il suivait derrière Chu Sheng.

La ville où l’enchère devait se tenir n’était pas loin de la ville de Qinghe. Les trois volèrent tout le chemin et il faisait presque nuit quand ils arrivèrent en ville. Chu Sheng ouvrit la voie et amena Chu Yu à l’entrée de l’hôtel des ventes.

Les romans ont toujours une scène de vente aux enchères.

Toutes sortes de trésors exotiques apparaîtront à l’hôtel des ventes. Si le protagoniste achetait quelque chose de bien, il était toujours pris en embuscade lorsqu’il partait alors cela devenait –  trancher, trancher, trancher, tuer, tuer, et voler le temps de l’ennemi.

Les yeux de Chu Yu s’adoucissaient de plus en plus alors qu’il regardait Xie Xi.

Il attendait que le protagoniste soit modelé en un maître étalon classique de roman à harem, 1 ayant conquis trois mille femmes, tenant une grande pile de petits frères (amis/alliés) entre ses mains et se tenant debout au sommet du monde, fier, arrogant, commandant le vent et les nuages.

\ (≧▽≦)/ Mon dieu, rien que de penser élever cet enfant pour qu’il devienne le personnage étalon rêvé des otakus l’excitait soudainement ! Ah !

Ils étaient un peu en avance. La vente aux enchères commençait dans deux heures.

Chu Sheng était soulagé : “Par chance, j’ai rencontré mon petit frère. Sans quoi je l’aurais manqué.”

Bien sûr, Chu Sheng personnellement ne se souciait pas de cette vente aux enchères d’une petite ville mais Chu Yu voulait l’herbe Xing Yan donc il y attachait une grande importance à ça.

Chu Yu soupira secrètement à propos de ce ‘complexe fraternel’ dans son cœur alors qu’il entrait dans l’hôtel des ventes.

Il y avait des sièges VIP et des sièges ordinaires dans la salle des enchères. Généralement, Chu Sheng serait assis dans la section VIP mais maintenant la situation était différente. Il paya trente pièces de lingshi de qualité inférieure et ils trouvèrent leurs places dans la section régulière.

Les sièges étaient presques pleins. Chu Sheng fronça les sourcils, regardant avec inquiétude Chu Yu qui avait toujours détesté les foules. Il était un peu surpris de voir Chu Yu assis à la dernière place, son visage froid.

Cela ne faisait seulement que quelques mois et le changement de son plus jeune frère était beaucoup trop important.

Après s’être assis, Chu Yu jeta un coup d’oeil aux alentours et remarqua soudainement une jolie petite fille à une certaine distance d‘eux. 

Elle avait l’air d’avoir le même âge que Xie Xi. Son petit visage était sérieux, avec ses yeux ronds fixant intensément la plate-forme des enchères et ses mains repliées devant elle donnaient l’impression d’une personne prête à l’action.

Chu Yu vola quelques regards de plus à la jolie jeune fille et pensa que plus il regardait, plus elle ressemblait à une description dans le roman.

De délicats sourcils, le coin de ses yeux pointés vers le haut, un air élégant et un sourire doux.

…. Attends une minute !

Protagoniste ! C’est ta femme (l’une d’entre elles) ! Ta future femme avec qui tu échangera des regards aguicheurs ( l’une d’elles) !

Notant que Chu Yu regardait dans une certaine direction, Xie Xi, qui était presque collé à Chu Yu, leva les yeux et vit la petite lolita du même âge que lui.

Il l’observa un peu puis détourna les yeux sans émotion. Cependant, voyant que Chu Yu était toujours entrain de la regarder, Xie Xi marmonna, d’un ton un peu acerbe : “Da Shixiong, essayes-tu de ramener une Shimei pour ton Shidi ?”

La ramener à la secte avec eux ?

Chu Yu était stupéfait. Comment ce petit enfant pouvait-il être si éclairé ? Il y avait tellement de progrès par rapport à la description du futur Xie Xi indifférent, rude et rabat-joie envers les beautés ! Il aimait la jolie jeune fille et pensait à comment être plus proche d’elle ?

Les scènes de la jeune lolita dans le roman original étaient nombreuses. C’était la fille d’une famille voisine des cultivateurs, hautaine et inflexible. Si elle n’avait pas été une fille, il y avait 80% de chance qu’elle soit une chair à canon méchante juste comme le propriétaire original de son corps.

Chu Yu toucha la tête de Xie Xi : “Tu veux une petite sœur apprentie ? Je peux envoyer un message au maître et l’emmener avec nous jusqu’à la montagne.”

Xie Xi était horrifié : “Non, non, non ! Je n’en veux pas !”

Da Shixiong, ne le prend pas sérieusement !

“Es-tu timide ?” Chu Yu taquinait délibérément Xie Xi et donna une chiquenaude sur son front, souriant : “Veux-tu vraiment que je fasse ça ?”

Xie Xi hocha sa tête fermement.

Chu Yu n’insista pas plus longtemps et attendit que la vente aux enchères commence.


Notes : 

1 Là, c’est plutôt l’évocation de romans de type harem. Le héros a des relations sexuelles (ou non) avec beaucoup de personnages secondaires féminins sans rôle majeur. 

Ch. 9 | Index | Ch. 11

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 a commenté sur “Every day the protagonist wants to capture me – Chapitre 10”

  1. Ah ! Attention son grand frère a des doutes !

    Mais en tout cas, il tombait à pic !
    J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire ! J’aime beaucoup ! xD

    Merci beaucoup, beaucoup pour ce chapitre ! Bon courage à vous ! <3
    A très vite !

Laisser un commentaire