Every Day the Protagonist wants to capture me – Chapitre 14

Ch. 13 | Index

Traduit par Ekatelina, corrigé par Shizuku

Chapitre 14

Chu Yu était ému, jusqu’au bord des larmes : Quelle bonne jeunesse ! Quel bon protagoniste ! Je n’ai pas choisi la mauvaise cuisse à étreindre !

Les filles étaient toutes étonnées après avoir été réprimandées froidement par Xie Xi. Cependant, le petit garçon qui était aussi mignon qu’une poupée de jade blanche avait juste eu l’air d’un enfant gâté. Quelques filles furent stupéfaites mais reprirent rapidement leurs esprits. Pas le moins du monde en colère et toujours souriantes, elles reprirent : “Jeune Shidi, qui est ton Da Shixiong ? Est-il gentil ? Est-il beau ?”

Chu Yu s’apprêtait à les rejoindre mais se retint et continua de les observer. Caressant son menton lisse, il désirait savoir ce que le protagoniste pensait de lui.

La voix douce et tendre de Xie Xi lui parvint : “Mon Da Shixiong est doux et conciliant. Il traite les gens avec gentillesse. Il est courtois et prévenant avec tout le monde. C’est le meilleur ! Le meilleur Da Shixiong !”

En entendant cela, son visage rougit.

Ahem, doux et conciliant, aimable avec les autres, qu’est-ce que cela voulait dire ? Que voulait-il dire par courtois ? Quel genre de personne est toujours prévenante et est capable de toujours penser aux autres ?

Les jeunes filles en furent toutes ébahies. Elles n’hésitèrent pas à lui demander l’identité de ce grand frère.

Le visage de Xie Xi, plein de fierté, s’apprêtait à prononcer le nom de Chu Yu lorsque, soudainement, une voix froide comme du jade retentit : “Shidi, de qui parles-tu ?”

C’était Chu Yu. Il ne pouvait plus supporter les fanfaronnades de Xie Xi à son propos.

Toutes les filles se tournèrent pour voir un homme descendre les marches de pierre du hall principal. Il était mince, droit comme un pin et portait une robe de satin blanche comme neige décorée de petits nuages. Levant les yeux, elles virent des traits beaux et élégants mais très froids. En particulier ses yeux noirs en forme d’amande qui semblaient capables de geler quelqu’un d’un simple regard. 

Au premier coup d’oeil, il dégageait une sensation de froideur, de noblesse et de supériorité comparé aux personnes ordinaires.

Dans la Secte de Tian Yuan, Chu Yu était connu. Il l’était non seulement pour son talent mais aussi et surtout parce que… Il était classé parmi les dix premiers hommes de la Secte de Tian Yuan. Son portrait avait déjà circulé parmi les shijie [1] et les shixiong [2] de la secte de très nombreuses fois. Tout le monde connaissait son  tempérament froid et arrogant.

À la vue de Chu Yu, plusieurs filles furent choquées et se tournèrent vers le plus jeune en lui jetant des regards incrédules, chargés de sous-entendus. 

C’est lui ton Da Shixiong ?! C’est lui le ‘grand frère doux, gentil, courtois et prévenant’ ?

Chu Yu avait déjà pris l’habitude d’adopter un visage noble et froid devant des étrangers. Il fit un léger signe de tête à quelques jeunes filles avant de se diriger vers Xie Xi. Puis, il se pencha pour l’attirer contre lui. Enfin, il utilisa Xun Sheng pour les ramener tous les deux au Pic de Yuan Chen.

Le groupe de jeunes filles resta longtemps figée sur places, perplexes.

Il semblait que… Il était vraiment très gentil lorsqu’il s’agissait de ce petit Shidi.

Lorsque les deux jeunes hommes revinrent au Pic de Yuan Chen, Chu Yu remarqua que les disciples veillaient tard, occupés à étudier.

Bien qu’il aimait défier la mort avec le protagoniste, le Chu Yu d’origine était toujours extrêmement strictes avec ses disciples. Même s’il partait en mission, ils poursuivaient leur cultivation avec diligence et ne se relâchaient pas.

Chu Yu en était très satisfait.

Le premier à le voir fut son Troisième Shidi. Immédiatement, ce dernier se leva d’un bond en s’exclamant avec surprise  : “Da Shixiong… tu es déjà revenu ?”

Chu Yu fit signe de la tête. Voyant que son disciple était perplexe, il lui expliqua d’une voix monocorde : “Je suis revenu tôt car j’ai rencontré un cultivateur démoniaque en bas de la montagne.”

En entendant les mots ‘cultivateur démoniaque’, le troisième Shidi fut choqué : “Serait-ce un membre de la Secte He Huan ?”

“… Hein ?”

“Ceux qui sont pédophiles…” 

Chu Yu gifla le Troisième Shidi , le visage sombre en rétorquant sèchement : “Tais-toi et cultive correctement.”

À  quoi as-tu pensé toute la journée, sale gamin ?!

Sur le chemin du retour vers la petite cour, Xie Xi semblait réfléchir profondément à quelque chose. Soudain, il prit la parole alors qu’il affichait une expression perplexe : “Da Shixiong, un pédophile….”

Chu Yu eu une migraine lorsqu’il l’entendit prononcer ce mot. Il évita la question en disant sérieusement : “Les enfants ne posent pas ce genre de question.”

Xie Xi ne l’écouta pas et insista: “J’ai entendu que les pédophiles étaient vraiment populaires… Da Shixiong, je vais être ton pédophile, d’accord ?”

Pfff !

Chu Yu failli cracher du sang. P***n ! Protagoniste, sais-tu de quoi tu parles ?!

Inclinant la tête sans dire un mot, ses yeux purs et sans défauts étaient d’une clarté cristalline alors qu’il fit une légère grimace en déclarant : “… Shidi, ne t’inquiètes pas. Même si tu n’es pas mon…. pédophile … Je serais toujours bon avec toi.”

Soudainement, les yeux du plus jeune s’illuminèrent, brillants et éblouissants comme les étoiles de la voûte céleste.

Chu Yu détourna le regard en silence.

… J’espère que le protagoniste se rappellera cette conversation lorsqu’il grandira, qu’il ne se mettra pas en colère et qu’il ne me poignardera pas accidentellement avec son épée.

***

Le territoire du pic était vaste. Non loin de la falaise, on pouvait apercevoir quelques montagnes inhabitées. Pendant deux jours, Chu Yu les explora avant de trouver un grand lac. L’endroit était très paisible avec une eau claire.

Même si ce lieu n’était pas aussi bien qu’une rivière avec un flux d’eau perpétuel ou une cascade, il s’en contenta. Chu Yu cultiva pendant quelques jours et sentit que son QI s’était complètement rétablie. Par la suite, il commença à pratiquer les deux capacités qu’il avait déjà étudié auparavant.

À  son retour, il cultiva pendant un moment et s’arrêta pour se reposer un peu.  Chu Yu découvrit alors que Xie Xi le regardait avec un visage rempli de rancunes  : “Tu ne voulais plus de moi alors tu as soudainement disparu pendant plusieurs jours.”

L’aîné prit le plus jeune dans ses bras et l’étreignit contre lui, comme il en avait l’habitude : “Comment peux-tu dire ça ? Shixiong doit pratiquer avec assiduité pour anéantir les insectes démoniaques dans trois ans.”

Il cligna des yeux, consterné, remarquant quelque chose : “Shidi, tu as déjà atteint le neuvième niveau de Raffinement de Qi ?” 

C’était trop rapide ! Cela faisait seulement deux mois que j’étais parti dans les montagnes ! La vie de protagoniste c’est vraiment quelque chose…

Mais l’attention de Xie Xi s’était arrêté sur autre chose : “ Tu devras éliminer ces insectes dans trois ans ?”

Il avait accidentellement laissé échapper cette information. S’il ne répondait pas clairement, Xie Xi le harcelerait jusqu’à ce qu’il lui explique tout clairement. Chu Yu regarda le petit visage de jade blanche, hésita pendant un instant puis finit par tout lui raconter.

Les sourcils du protagoniste se froncèrent : “Je veux y aller aussi ! Shixiong ne peut pas se passer de moi dans une aventure aussi dangereuse !”

Ne regardes pas ton Da Shixiong de haut comme ça, d’accord ? …

“Tu ne viendras pas.” Lui répondit Chu Yu à voix basse en lui frottant la tête. Si le protagoniste ne suivait pas l’intrigue de l’histoire originale, se pourrait-il qu’il y ait des répercussions trois ans plus tard ? Et que ferait-il ?

Lorsqu’il était anxieux, Xie Xi agissait comme un enfant gâté. Chu Yu était pleinement conscient de ce fait. Alors, il ferma les yeux pour faire comme s’il ne voyait rien.

Voyant son aîné fermer les yeux, Xie Xi paniqua et tira sur sa manche : “Da Shixiong, que penses-tu de cela ? Si je peux atteindre l’étape intermédiaire de l’Établissement des Fondations, tu me laisseras te suivre. Si je n’y arrives pas,  je resterais au pic à attendre ton retour. Qu’en penses-tu ?”

Chu Yu fronça les sourcils sans rien dire. Xie Xi se mordit la lèvre avant de déclarer sans honte : “Si Da Shixiong me l’interdit, je te poursuivrais lorsque tu partiras quoi qu’il en soit.”

Chu Yu ouvrit les yeux et fixa, sans piper mot, le petit garçon à l’allure prudente mais inébranlable.

Après être entré dans la phase d’établissement des fondations, chaque niveau était exponentiellement plus difficile à passer. On ne pouvait pas le comparer au niveau de Raffinement du Qi. Même pour le protagoniste, atteindre le niveau de l’Établissement des Fondations en trois ans ne serait-il pas difficile ?

Après y avoir réfléchit un instant, Chu Yu acquiesça joyeusement de la tête.

***

L’été était chaud. La montagne était verte, luxuriante, vibrante et pleine de vitalité.

Dans les bois, l’ombre des arbres était épaisse et l’air était frais. Un jeune homme vêtu d’une robe blanche était assis là, les yeux fermés. La moitié de son magnifique visage était caché par l’ombre des arbres et cela faisait mal au coeur pour ceux qui désiraient  voir l’ensemble du tableau.

Soudainement, un coup de vent souffla derrière lui, aussi rapide que l’éclair et aussi puissant qu’un coup de tonnerre.

Le jeune homme ouvrit les yeux, serein. Il bloqua en levant son épée et deux lames se heurtèrent dans un bruit métallique. L’épée du jeune homme oscilla alors que l’agresseur la repoussait avant de tenter une nouvelle charge puissante.

Chu Yu leva un sourcil mais rangea son arme et ne bloqua pas l’épée. Ses lèvres se courbèrent en un faible sourire rafraîchissant. “Toujours aussi bruyant ?” 

La magnifique épée blanche comme neige s’arrêta devant la poitrine de Chu Yu. D’un simple mouvement, il pouvait ouvrir ses vêtements.

L’épée marqua une pause pendant un instant puis se retira dans un mouvement naturel et gracieux, semblable aux nuages qui bougent ou l’eau qui coule. La jeune voix était claire et retentissante comme le son du vent. Elle semblait encore pure et quelque peu puérile : “Da Shixiong n’a pas joué avec moi depuis un certain temps.”

Chu Yu regarda l’adolescent lui faisant face avec un sourire.

Trois ans s’étaient écoulés et Xie Xi avait incroyablement grandi. Maintenant, il était à peine plus petit que Chu Yu. Le protagoniste portait une robe de satin blanche décorée de nuage, lui donnant une apparence svelte et inébranlable. Le petit visage tendre, autrefois blanc comme jade, avait beaucoup mûri. Ses sourcils étaient maintenant inclinés vers le haut et vers l’extérieur. Il avait des yeux étincelants comme des étoiles, souriants et limpides, magnifiques et incomparables.

Chu Yu le regarda fixement pendant un instant sans faire de bruit. Puis il tendit la main pour pincer son visage, comme à son habitude. L’adolescent laissa Chu Yu faire ce qu’il voulait. Les jeunes yeux noirs fixèrent l’aîné sans bouger.

“Hélas, tu as grandis. Le pincement n’est plus aussi satisfaisant qu’auparavant.” Se lamenta Chu Yu en le tapotant sur la tête.

Les lèvres de Xie Xi s’amincirent. Il se sentait lésé et ses yeux s’embrumèrent. Il semblait quelque peu misérable alors qu’il marmonnait : “Da Shixiong ne mépriserait-il pas son shidi ?”

Qui oserait ?

Chu Yu retira sa main audacieuse et sourit : “Comment cela pourrait-il être possible ? Je commence à m’inquiéter que Shidi se lie avec une belle cultivatrice et qu’il m’ignores.”

Xie Xi renifla légèrement et cligna des yeux. La couche larmoyante dans ses yeux disparut. Il s’avança pour se blottir dans les bras de Chu Yu comme il avait l’habitude de le faire puis se frotta contre lui en s’exclamant : “Ces femmes cultivatrices, je ne les aime pas.” Il s’arrêta puis reprit : “Shixiong, tu es à la dernière étape de l’Établissement des Fondations ?”

Chu Yu fit un signe de la tête et frotta celle de Xie Xi. La vitesse de cultivation de cet enfant avait été rapide durant ces trois dernières années. Depuis qu’il avait atteint l’étape de l’Établissement des Fondations, Chu Yu ne voyait plus clairement sa cultivation. Cela le déprimait quelque peu.

L’expression de Xie Xi était agréablement surprise : “Quelle bonne coïncidence, moi aussi !”

Chu Yu : “… “

 “… Félicitations, Shidi.”

=□= C’est la fin !  J’ai été dépassé !  Maintenant, que pourrais-je faire à l’avenir si cet enfant désobéit plus tard ?! Il ne pouvait plus le battre !

Xie Xi s’exclama en souriant : “Da Shixiong se souvient-il de notre accord ?”

Quel accord ?

Chu Yu réfléchit sérieusement pendant un instant. Il repoussa le collant Xie Xi et marcha avec lui en direction de la petite cour. Il finit par demander : “Ce pourrait-il que… j’ai promis de te donner un sachet brodé parfumé ?”

À propos de cette question, quelques cultivatrices venant d’autres pics avaient timidement envoyé des sachets parfumés à Chu Yu lors d’un festival l’année dernière. Evidemment, il s’agissait d’un message implicite d’une transmission de sentiment. Ce dernier les avait tous rejeté, sans exception. Cependant, il avait remarqué un Xie Xi souriant lorsqu’il s’était retourné. Avec une expression innocente sur son visage, le plus jeune avait demandé pourquoi ces cultivatrices lui envoyaient des sachets parfumés.

Chu Yu s’était sentit mal à l’aise pour une quelconque raison qu’il ne pouvait pas identifier. Il n’avait pas osé dire la vérité. Il avait alors expliqué, en mentant : “Cela incarne l’amitié entre des apprentis cultivateurs.”

Immédiatement,  Xie Xi avait commencé à le harceler pour qu’il lui brode un sachet parfumé.

Chu Yu n’était pas une femme alors il ne faisait pas de travaux d’aiguilles. Par conséquent, il avait traîné des pieds. Bien que le prochain festival approchait a grands pas, même l’ombre d’un sachet brodé ne pouvait être vu.

Les sourcils de Xie Xi se levèrent et une expression joyeuse brilla dans ses yeux. “Naturellement, tu dois me broder un sachet mais ce n’est pas ça. Shidi a atteint la dernière étape de l’Établissement des Fondations. L’accord était que tu devais m’emmener en bas des montagnes pour exterminer les démons, Da Shixiong.”

Chu Yu ne pouvait pas faire semblant de ne pas se souvenir même s’il le voulait. Alors, il fit un signe de la main avec tristesse et soupira : “D’accord, d’accord.”

Partir tôt pour revenir tôt, protéger le protagoniste et ne pas le laisser être blessé. Sinon, comment le protagoniste pourra-t-il briller, se lier d’amitié avec ses alliés et capturer les membres de son harem lorsqu’il reviendra pour participer au Congrès de l’Epée Immortelle ?

Plus important encore – Seul les cinquantes meilleurs disciples du Congrès pourront entrer sur le site des anciennes ruines de l’ancien cultivateur : les Ruines du Mausolée.

—–

Notes :

[1] Titre qui désigne les seniors femmes disciples

[2] Titre qui désigne les seniors hommes disciples.

Ch. 13 | Index

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 a commenté sur “Every Day the Protagonist wants to capture me – Chapitre 14”

  1. « Chu Yu failli cracher du sang. P***n !  »
    Moi aussi, j’ai failli craché du sang ! Bon sang !

    Ah ! Il grandit si vite ! :3

    Chu Yu lui apprend vraiment n’importe quoi ! lol

    Merci beaucoup pour ce chapitre, Ekatelina, Shizuku ! Bon courage pour la suite ! 😉
    A bientôt ! <3

Laisser un commentaire