How to Survive As a Villain – Chapitre 13

Ch. 12 | Index | Ch. 14

Traduit par Prompillon, corrigé par Shizuku

Chapitre 13 : Je n’ai jamais vu personne d’aussi austère et pitoyable.

Xiao YuAn était caché dans les buissons du jardin impérial. En hiver, le vent était glacial et les buissons étaient recouverts d’une épaisse couche de neige. 

Bien qu’il fasse vraiment froid dehors, Xiao YuAn était plutôt survolté. 

Parce que ça faisait deux semaines que le vieux Général était venu l’enguirlander, et c’est précisément à ce moment que Yan HeQing et la Princesse Yong Ning devaient se rencontrer dans le novel original. Ils se rencontraient pour la première fois au pavilion Jinfeng Yulu, juste devant la cachette de Xiao YuAn. 

La fiction allait devenir réalité, et Xiao YuAn avait hâte, et il s’en frottait les mains d’avance !

Mais la soirée tomba, et le protagoniste n’était toujours pas apparu.

La neige tombait sans s’arrêter, et Xiao YuAn avait si froid qu’il ne pouvait plus parler, mais il n’avait pas non plus l’intention de partir. Il ne pouvait donc que s’emmitoufler un peu plus dans ses vêtements et continuer à souffler sur ses doigts. 

Après quelques temps, il entendit enfin des bruits de pas. Xiao YuAn se baissa et regarda en silence d’où venait ce bruit. 

Yan HeQing avait toujours du charbon sur le visage, ce que Xiao YuAn trouvait décevant. Mais après cette déception, il fut encore plus surpris. 

Certes, c’était le huitième jour du douzième mois lunaire, les jours où l’eau commence à geler, et pourtant, Yan HeQing ne portait que des vêtements de lin légers, sans même de manteau coupe-vent. 

Les mains de Yan HeQing étaient gercées et couvertes de crevasses à cause du froid, il y avait même du sang qui avait déjà séché et coagulé. Le regard dur, il avait prit le balai pour déblayer la neige. Xiao YuAn pensa que c’était le travail que lui avait donné l’Eunuque Zhao. 

Yan HeQing s’était donc rendu au pavilon Jinfeng Yulu, mais ne s’était pas attelé à sa tâche immédiatement. Il avait grimacé, en posant une main sur son ventre, puis avait attrapé un peu de neige au sol et l’avait porté droit à sa bouche. 

Oh mon Dieu, n’est-ce pas horrible ???

Le coeur de Xiao YuAn se gonfla de tristesse, comment un protagoniste d’un novel de harem pouvait être humilié de la sorte : il était affamé au point de manger de la neige !

Oubliez ça, il va bientôt rencontrer la Princesse Yong Ning et quelqu’un sera prochainement puni pour ça. Xiao YuAn soupira et continua d’observer en silence. 

Cependant, bien que Yan HeQing soit rabaissé de la sorte, lorsqu’il avait pris le balai, il avait gardé une posture très droite. Malgré la situation, il avait un charisme extraordinaire et une aura imposante. 

Xiao YuAn ne pouvait s’empêcher d’hurler en son for intérieur : Regardez ! Le balai a l’air d’une épée dans les mains de ce protagoniste ! Si vous osez persécuter Yan HeQing, c’est que vous n’être pas capable de voir son âme d’empereur et son halo de protagoniste !!! Pendant que vous le harcelez, n’avez-vous pas senti un frisson glacé courir le long de votre dos, n’avez vous pas eu soudain mal à la nuque ?!!

Et pourtant, il semblait que personne n’avait rien senti de tout cela, parce que juste après que Xiao YuAn eu fini de crier dans sa tête, un esclave était sorti de nulle part et avait frappé Yan 

HeQing dans la pliure du genou. 

Xiao YuAn : “…”

Un méchant personnage ! Sais-tu au moins ce que tu fais ? Tu es en train de frapper le protagoniste ! C’est le moment le plus important de ta vie ! Tu devrais t’en rappeler toute ta vie !!!

Yan HeQing, pris par surprise, avait chancelé mais avait réussi à retrouver son équilibre à temps pour ne pas tomber à genoux. Sans sommation, l’esclave avait frappé à nouveau et avait grondé :

 “Oh, tu as du cran ? Tu ne vas même pas t’agenouiller ?” 

Le genou de Yan HeQing toucha alors le sol, mais il garda le dos droit. 

“Tu vois ! Et regarde !” L’esclave désigna le paysage de neige autour d’eux avec une voix étrange. 

“L’Eunuque Zhao ne t’a-t-il pas demandé de tout nettoyer avant l’heure de Youshi[1] ?”

Yan HeQing n’était ni calme ni énervé :”Xushi.[2]

Le servant avait giflé Yan HeQing et avait haussé le ton. “Tu ne travailles pas bien et pourtant tu réponds ?”

Caché dans les buissons, Xiao YuAn trouvait la scène insupportable et se sentit désolé pour Yan HeQing. Dans le novel original, ce n’étaient que des mots, mais maintenant que cela se déroulait sous ses yeux, il ne ressentait pas les choses pareillement. 

L’esclave l’avait admonesté pendant un moment, et l’avait puni à rester agenouillé là toute la nuit. S’il osait s’enfuir, demain on lui briserait les jambes. L’esclave avait alors reniflé avec dédain et avait tourné les talons. 

Ce méchant personnage avait un style trop classique, et Xiao YuAn ne pouvait rien faire d’autre qu’applaudir lentement.[3]

Mais laisser le protagoniste à genoux toute la nuit ? PNJ, n’as-tu pas peur d’être ridiculisé ? Dans une demie-heure, la Princesse Yong Ning allait venir et nous faire grâce de sa présence. 

Pour ! Sauver ! Le ! Protagoniste !

Au fond de lui, Xiao YuAn consolait en secret Yan HeQing. 

Yan HeQing, peu importe à quel point tu peux être impatient, ta vraie déesse, ta rose blanche, ton rayon de lune va bientôt arriver pour te sauver !

Mais après une demi-heure. 

La Princesse Yong Ning n’était toujours pas là. 

Après un autre demie-heure. 

La Princesse Yong Ning n’était pas arrivée. 

Encore une demie-heure plus tard. 

La Princesse Yong Ning n’était pas encore venue. 

Alors que la nuit était tombée depuis longtemps, le vent et la neige s’étaient alliés. Yan HeQing était toujours agenouillé devant le pavillon Jinfeng Yulu, serrant ses poings très fort, ses lèvres avaient blanchi et il tremblait de tout son corps. 

Après avoir attendu encore une énième demie-heure de plus, Xiao YuAn avait commencé à rager intérieurement : Princesse Yong Ning ! Attends-tu d’avoir des cheveux blancs ?! Où es-tu ?! Que fais-tu ?! Si tu ne viens pas, ton mari va mourir congelé, te rends-tu compte ?!

La température chuta encore, Xiao YuAn sentit qu’il ne pourrait plus supporter le froid bien longtemps, malgré son épais manteau de fourrure, sans parler de Yan HeQing, affamé et habillé de vêtements légers. S’il continuait ainsi, il allait vraiment mourir de froid.

Mais la Princesse Yong Ning n’était toujours pas là. 

Il y avait forcément quelque chose qui n’allait pas.

Xiao YuAn commença à réfléchir rapidement : ils étaient bien deux semaines après la venue du Général, jusque-là, c’était correct, et ils était bien devant le pavillon Jinfeng Yulu. Même le fait que Yan HeQing se faisait martyriser n’était pas différent de l’histoire originale. 

Mais pourquoi un personnage clé, la Princesse Yong Ning, ne s’était pas montrée !

Dans le novel, la Princesse Yong Ning avait renvoyé le Général Sun dans sa ville natale. Lorsqu’elle était passée devant le pavillon, elle était tombée sur Yan HeQing en pleine punition. 

Elle n’avait pu supporter pareil traitement. 

Attendez. 

Oh merde ! Attendez !

Dans le livre, elle était allée supplier pour laisser la vie sauve au vieux Général, et était passée par là. 

Mais maintenant, parce que Xiao YuAn avait été beaucoup plus modeste et attentif, le vieux Général n’était pas reparti chez lui ! 

Donc, la Princesse Yong Ning n’avait pas eu besoin de renvoyer son grand-père. Pourquoi alors serait-elle venue ici ? Quelle raison avait-elle maintenant de venir sauver Yan HeQing ?

Quel bordel !

Xiao YuAn essayait de comprendre ce qu’il s’était passé, et en enlevant son propre manteau, il accouru auprès de Yan HeQing.


[1]酉时 yǒu shí; période de la journée comprise entre 17h et 19h

[2]戌时 xū shí; période de la journée comprise entre 19h et 21h

[3] Applaudir lentement, quand vous n’appréciez pas un spectacle et que vous applaudissez par ironie, plutôt que par appréciation.

Ch. 12 | Index | Ch. 14

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
Yona
Yona
3 novembre 2020 09:39


Merci beaucoup pour le super travail que vous faites vivement la suite j aime bien cette histoire

NoirSoleil
Administrateur
Répondre à  Yona
3 novembre 2020 11:34

Merci à toi, contente que notre travail et cette histoire te plaisent x)

AruBiiZe
AruBiiZe
16 novembre 2020 18:31

Il vient de capter que quelque chose n’allait pas ! xD
Bah à force de modifier des scènes importantes voilà le résultat ! lol
Mais notre héros n’a pas perdu au change ! 😉 Il a rencontré quelqu’un d’autre d’aussi important pour lui ! *glousse*
Merci beaucoup pour ce chapitre !
A tout de suite ! 😀