How to Survive As a Villain – Chapitre 5

Traduit par Prompillon, corrigé par Shizuku

Ch.4 | Index | Ch.6

Chapitre 5 : Cette transmigration vers un Novel est vraiment dramatique.


Les yeux de Xiao YuAn s’ouvrirent sur des tentures en tissus légers et de la fumée étourdissante qui emplissait l’espace, il baissa légèrement la tête et découvrit qu’il était couvert d’un édredon légèrement parfumé. Un dragon d’or majestueux avait été brodé sur cet édredon, il crachait des flammes et ses dents acérées et ses griffes dansantes le faisaient paraître presque vivant. 

Xiao YuAn rassembla ses forces et s’assit dans le lit, lorsque de longs cheveux soyeux tombèrent en cascade de ses épaules. 

Euh ? 

Il attrapa quelques mèches et tira très fort. 

Aïe, ça fait mal ! 

Son cerveau se mit à réfléchir très vite, alors qu’il se sentait vraiment déconcerté. 

Est-ce que c’était une renaissance ? 

Est-ce que le couvercle du cercueil de Marx était toujours scellé ? 

“Votre Majesté, êtes-vous réveillé ? Cette servante va vous aider à changer vos vêtements.” La porte de la chambre fut doucement poussée et une jolie jeune femme entra. Elle tenait une bassine d’eau dans ses mains, pour la toilette, et elle portait une robe cyan simple, ses cheveux était noué en chignon, décorés avec une vieille épingle à cheveux en bronze. 

“Majesté ?”

Xiao YuAn se sentit un peu triste, ce n’était pas simple de renaître déjà d’une, et pour le coup, c’était dans un décor réaliste. Il ne pourrait pas profiter d’un monde de cultivation. 

Bien que Marx devait être en train de se retourner dans sa tombe, Newton pouvait dormir tranquille. [1]

“Est-ce qu’il y a des monstres ou des immortels, ou n’importe quoi d’approchant dans ce monde ?” Demanda Xiao YuAn. La jeune femme fut surprise : “Votre Majesté ? Avez-vous prévu d’aller prier au temple ?”

Oh, bon ce n’était pas non plus de la Fantasy. 

Le visage de Xiao YuAn refléta sa déception. 

“Votre Majesté, Feu l’Empereur est entré dans le Paradis de l’Ouest [2] depuis tant de jours maintenant, ne soyez plus triste, vous devriez faire attention à ne pas dégrader votre santé physique.” La femme de chambre, qui observait de près les gestes de Xiao YuAn, essayait de le réconforter avec une voix tendre. 

Oh ? Ainsi donc, son âme avait migré dans le corp d’un jeune empereur, qui venait tout juste d’hériter du trône ? 

“Y-a-t-il un miroir ?” Demanda-t-il. 

La servante apporta immédiatement un miroir en bronze, et s’inclina tout en se mettant à genoux pour le lui tendre. 

Xiao YuAn prit le miroir et étudia les traits de son visage. 

Ah, il était vraiment beau à regarder, frais et bel homme. Ses sourcils et ses yeux étaient bien dessinés et sa peau était très pâle et magnifique, ses lèvres était naturellement rouges et ses yeux intelligents. 

C’était le visage d’un jeune et charmant adolescent. 

Xiao YuAn soupira calmement, en gravant son image dans son esprit. 

Un jeune Empereur. 

Ce genre de monarque, soit le pouvoir militaire n’était pas à sa charge, et il devait être la marionnette de sa mère ou de son oncle. Soit c’était un jeune à l’esprit fougueux, qui n’avait aucune idée de comment diriger un Pays, et qui passait son temps à se rouler dans la luxure et la corruption. 

Mais il savait déjà, que ce soit l’une ou l’autre des alternatives, aucune n’était une voie facile à arpenter. 

Pourtant, la renaissance était une opportunité étrange, une qu’on gagne parmi des milliers de gens, et même si ce n’est pas dans la peau du protagoniste, il était déterminé à ne pas être un simple PNJ qui n’apparaît que sur une page ! 

Xiao YuAn était soudain très déterminé. 

“Quel est ton nom ?” Demanda Xiao YuAn à la servante. 

La femme de chambre était décidément bien confuse encore une fois, mais elle répondit quand même avec respect : “Cette servante se nomme Hong Xiu.”

“Hong…”

Heu ? 

Attendez une minute, ce nom, pourquoi est-il si familier ? 

Jeune Empereur ? Feu l’Empereur venait de mourir ? 

Xiao YuAn hésita plusieurs fois, mais il finit par demander quand même : “Et à quoi est occupée la Princesse Yong Ning récemment?”

“Pour répondre à Sa Majesté.” Hong Xiu était toujours à genoux et baissa la tête : “Cette servante a entendu que la Princesse apprenait à jouer du guqin en ce moment.”

Xiao YuAn, qui il y a encore quelques instants était très content de sa nouvelle situation, retomba sur le lit comme un cadavre en entendant ce que la femme de chambre lui révela. 

“Votre Majesté ? Que se passe-t-il, Votre Majesté ? Vous sentez-vous malade ? Votre Majesté ?” Elle paniqua complètement à cause de sa réaction, sa voix trahissant son bouleversement. 

“La vie m’a pris à la gorge et vient de me gifler en plus.”

“Ah ?”

“Je sais que seuls les vrais guerriers oseraient affronter la réalité en face, quitte à faire couler le sang.”

“Votre… Votre Majesté ?”

“Maintenant mon destin est scellé. Dans ce monde où le coeur des Hommes n’est pas le même que celui qu’il était dans les temps anciens [3], et où tout ce qui les intéresse n’est que désirs matérialistes, il n’y a que cet édredon qui a encore un peu de chaleur.”

“Votre Majesté ? Qu’est-ce qui ne va pas ? Je vais faire convoquer le médecin impérial tout de suite !” Hong Xiu trébucha en voulant se dépêcher d’appeler à l’aide, mais Xiao YuAn l’arrêta rapidement. 

“Tout va bien, j’essayais juste d’échapper à la réalité.” Il agita sa main faiblement. 

Xiao YuAn avait bien conscience qu’il n’était pas du tout question d’une renaissance. 

Il avait transmigré dans un livre. 

Il avait transmigré dans ce stallion novel “L’Histoire des Quatre Royaumes” qu’il avait lu avant de mourir. 

Dans le livre original, Hong Xiu était la servante personnelle du jeune Empereur du Royaume du Nord. Et c’était aussi ce même jeune Empereur qui se faisait torturer à mort des mains mêmes du protagoniste. 

Alors que Hong Xiu affichait une expression franchement paniquée, Xiao YuAn se roula dans le lit pour faire face au mur, le visage pitoyable. 

Ah, c’aurait été mieux d’avoir le rôle d’un PNJ après tout. En tant que PDG dans sa première jeunesse, il n’avait même pas pu rencontrer son âme soeur alors qu’on lui diagnostiquait une maladie incurable. 

C’était déjà suffisant en soi pour se plaindre une vie entière, mais il venait également d’être transmigré dans un rôle secondaire si compliqué… Ah, sa vie était vraiment misérable et déprimante ! 

Après avoir organisé ses pensées et se sentant démoralisé, Xiao YuAn se leva et interrogea Hong Xiu, qui était tout aussi désorientée : “Où est Yan HeQing ?”

“Votre Majesté, votre servante… l’ignore et ne comprend pas ce que demande Votre Majesté ?” Hong Xiu n’avait plus de mot et tomba à genoux pour se prosterner devant lui. [4]

Xiao YuAn la releva aussi vite : “C’est le protagoniste, non, attends, c’est le Prince du Royaume de Yan du Sud qui a été capturé, mmh ? Tu ne comprends toujours pas ? Je parle du Prince que mon père a capturé vivant, oh euh, par Feu l’Empereur du Royaume du Nord qui a conquis son pays.”

Le visage de Hong Xiu avait toujours cette expression de confusion extrême. 

Xiao YuAn baissa la tête et réfléchit quelques secondes avant de lâcher : “Le Prince dont je veux faire mon amant !”

Hong Xiu comprit enfin : “Oh ! Cette servante sait !”

Xiao YuAn : “…”

Il avait fallu qu’il en arrive là pour qu’elle comprenne ?!

Pourquoi avait-il l’impression de s’approcher de plus en plus du jour où il serait torturé à mort ?!


Notes :

[1] Comme il ne profitera pas de voler sur une épée, le père de la gravité peut dormir tranquille !

[2] 西天 xī tiān; Un terme boudiste, qui fait référence au paradis, l’endroit où se rendent les âmes après la mort. 

[3] 人心不古 rén xīn bù gǔ; C’est un idiome chinois qui fait référence à la morale des temps d’avant, alors que maintenant, le coeur des hommes est traître et méchant, et donc pas aussi généreux qu’avant. 

[4] 磕头 kē tóu; C’est une marque de respect traditionnel envers un supérieur, où l’on s’agenouille à terre et qu’on pose ses mains de part et d’autre de sa tête pendant qu’on colle son front au sol. 

Ch.4 | Index | Ch.6

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

2 commentaires sur “How to Survive As a Villain – Chapitre 5”

  1. Ça a l’air génial j’ai hâte de m’y mettre ! Merci énormément pour vos traductions elles sont géniales. Votre travail doit être colossale, force à vous !!

  2. Courage ! Tu vas survivre ! (il le faut bien ! lol)

    Merci beaucoup pour ce chapitre !
    A tout de suite !

    (ça me redonne envie de lire le manhua ! XD)

Laisser un commentaire