It’s Not Easy Being a Master – Chapitre 13

Ch. 12 | Index

Traduit par Lilie-chan, corrigé par Shizuku

CHAPITRE 13

Depuis le fiasco qu’avait été leur entraînement à l’épée, Shen Zhixian sentait que son image auprès de Yan Jin avait été complètement détruite. À partir de cet instant, il s’était déclaré trop paresseux pour la reconstruire.

De toute façon, maintenant que quelque chose d’aussi embarrassant avait été vu par Yan Jin, quel intérêt cela ferait-il de continuer à prétendre ?

Prétendre était aussi très fatiguant. Shen Zhixian enroula le traversin en y pensant calmement. Finalement, il ne pouvait compter que sur sa beauté intérieure afin de devenir un bon professeur et gagner la reconnaissance de son élève.

Ainsi, peu de temps après l’incident de sa taille, Yan Jin commença à tomber sur son maître en de drôles de situations. Shen Zhixian mangeant un poisson et s’étouffant sur ses arêtes, Shen Zhixian paressant dans son lit et commençant des disputes avec Xiao Caoya, Shen Zhixian pratiquant son jeu d’épée pour se perdre dans ses pensées un moment et laisser tomber son épée au sol, à deux doigts de rendre Xiao Caoya chauve. Et peu de temps après cela, l’humain et le bourgeon d’herbe recommenceraient de nouveau à se quereller, irrités, à ce même endroit. Et cela continuait ainsi de plus en plus.

Yan Jin : “…”

L’humeur de Yan Jin ne s’améliorait pas.

Était-ce vraiment le Shen Zhixian qu’il connaissait ? Peut-être était-il vraiment possédé…

Pendant ce temps, Shen Zhixian se trouva surpris de trouver que la perte de son image avait été immensément récompensée. Il n’aurait jamais pensé qu’après avoir essayé si fort d’adoucir cette personne, son côté malicieux aurait eu raison de l’esprit de son disciple.

Bien qu’il se savait incapable d’éclairer leur précédente incompréhension, au moins son attitude envers lui était plus placide. Le maître et son disciple pouvaient même maintenant discuter de temps à autre. 

Shen Zhixian en était très satisfait, à peine capable de croire que cette politique d’apaisement fonctionnerait. Il avait gaspillé tant d’argent et n’était même pas arrivé à la cheville de ce résultat. Enfin, des années plus tôt, l’ancien Chef de la Secte lui avait donné toute juridiction sur un couple de terrains qui étaient larges et riches. Plus encore que Song Ming.

Song Ming devait être furieux.

Durant la réunion du matin, Song Ming s’était même permis de signaler aux intendants que Shen Zhixian abandonnait la supervision de ces terres et remettait la totalité de la commission à la Secte.

Tous les Anciens savaient combien de revenus avaient déjà été interceptés par la Secte. Shen Zhixian avait calmement écouté, avant de froncer les sourcils et de porter une main à son cœur fragile, ses cils tremblants. Peu de temps après cela, il avait soupiré et commencé à parler de son maître, l’ancien Chef de Secte, et de combien il lui manquait.

Depuis qu’il avait transmigré, en addition de son travail sur Yan Jin, il avait aussi dépensé beaucoup de temps sur l’établissement de bonnes relations avec plusieurs Anciens. Après tout, c’était difficile de marcher seul. Mieux valait lécher les bottes de quelques-uns pour survivre  ! 

Excepté lui, qui était devenu le Cinquième Ancien, les autres Quatre Anciens étaient les disciples compagnons de l’ancien Chef de Secte. Ils étaient tous les oncles martiaux de Shen Zhixian. Pendant que les deux premiers Anciens adhéraient plus strictement à leurs devoirs, Shen Zhixian avait une bonne relation avec les autres.

Ainsi, à chaque fois que Shen Zhixian portait un temps soi peu sa main à la poitrine, les Troisième et Quatrième Anciens se rassemblaient immédiatement autour de lui pour tenter d’apaiser son énergie tout en s’agitant.

Avec des : “Aiya, tu ne dois pas avoir un accident maintenant !”, des : “Si tu as un problème, comment ferons-nous face plus tard à Vieux Wen ?”, ou : “Maintenir ta santé est très important pour cultiver. Les pierres d’esprits de ton pic sont-elles insuffisantes ? Shishu Shi va t’en donner quelques-unes… »

Après un tour de ce non-sens, le Quatrième Ancien déclara sérieusement aux intendants : “Votre Aîné Shen a une condition physique spéciale et a besoin de beaucoup de pierres spirituelles pour la supporter. J’ai remarqué que notre Secte avait un grand nombre de pierres spirituelles en stock, vous devez donc trouver un moyen de l’aider. Vous ne devez jamais être trop dur avec le seul disciple personnel de Vieux Wen.”

Les mots “durs” du Quatrième Ancien étaient dit de façon si droite que personne n’osait être assez courageux pour le contredire. De toute façon, ils ne voulaient pas harceler le seul disciple de l’ancien Chef de Secte jusqu’à la mort !

Ainsi, ils ne pouvaient que sceller leurs bouches et mettre l’affaire de côté. Shen Zhixian avait gagné une importante bataille. Il était extrêmement content d’être si faible, soudain. De toute façon, ses capacités mentales étaient encore plutôt bonnes. De qui était-ce le problème si d’autres s’amusaient à créer des rumeurs superficielles à propos de lui ? Il préférait encore regarder Song Ming souffrir d’un revers de sa stratégie.

Les deux vieillards, accompagnés du “faible et malade” Aîné Shen, demandèrent promptement à se retirer, et ils s’enfuirent tous ensemble.

Ils laissèrent derrière Song Ming, bouillant d’une colère enragée qu’il se devait de cacher. Son visage prit une teinte blanche et bleue pendant un long moment avant qu’il ne puisse expulser assez de sa colère pour continuer la discussion.

Ayant quitté la réunion plus tôt, le trio se sépara aisément à l’intersection.

Les deux Anciens s’en allèrent jouer aux échecs pendant que Shen Zhixian s’en retournait calmement afin de rattraper son sommeil perdu. Se réveiller si tôt le matin, combiné au froid de l’hiver, était bien assez pour le rendre somnolent et fatigué.

Cependant, il était destiné à ne pas bien dormir aujourd’hui.

“Chirp, chirp, chirp, chirp ! Chirp, chirp !”

“Aie !”

À moitié endormi et à moitié réveillé, Shen Zhixian gémit alors que Xiao Caoya frappait douloureusement son visage. Il tapota autour de lui, trouva le traversin et le tira afin de couvrir son visage, marmonnant : “Caoya, combien de fois t’ai-je dit de ne pas faire autant de bruits quand je dors !?”

“Chirp !”

Xiao Caoya évita agilement sa main, sautant près de son oreille, et commença à crier le plus fort possible tout en tirant sur une mèche de ses cheveux.

Shen Zhixian resta indifférent.

Quand Xiao Caoya vit qu’il ne pourrait obtenir la réponse qu’il attendait, il s’accrocha au bord du traversin, le tirant violemment et déchirant aisément le septième drap du mois en lambeaux.

Personne n’aurait pu deviner qu’une si petite chose qui semblait assez fragile pour être emportée par le vent serait aussi féroce.

Les jeunes disciples de la Division des Affaires Générales ne pouvaient que faire de subtiles suppositions à pourquoi est-ce qu’Aîné Shen en était déjà à son septième traversin du mois.

Après avoir déchiré le tissu, Xiao Caoya s’enfuit prestement vers la fenêtre et usa de ses petites feuilles semblables à des couteaux pour tapoter gentiment sur la fenêtre.

La fenêtre s’ouvrit avec un clic, laissant le vent glacé s’engouffrer dans la pièce. Une fine neige commença à trouver son chemin au bord de la fenêtre. Ce n ‘était pas bon de vivre si haut, le vent était trop fort et la neige trop froide.

Les cultivateurs n’étaient naturellement pas effrayés par une chaleur intense ou un froid glaçant. En résultat, un radiateur intérieur n’était jamais fourni. Avec son traversin déchiré en lambeaux, Shen Zhixian était exposé au vent froid. Il sortit complètement de sa transe : “Caoya !”

“Chirp !”

Avant que Shen Zhixian ne puisse se mettre en colère, Xiao Caoya s’envola autour de son bras comme s’il était une épée puis fit une posture d’attente.

Shen Zhixian se figea. “A-Jin est en train d’attendre dehors ?”

“Chirp !” Xiao Caoya hocha la tête.

“Depuis combien de temps ?”

“Chirp !” Longtemps ! 

Shen Zhixian se leva prestement et enfila une robe sur ses épaules. Après avoir lissé ses cheveux un instant, il se précipita vers la porte.

Yan Jin se tenait silencieusement dehors, son visage sans aucune expression. Bien qu’il soit quelque peu protégé par la corniche du toit, le vent continuait de le doucher d’une neige éparse. Ses épaules étaient recouvertes d’une couche épaisse, indiquant qu’il était là depuis un bon moment.

En juste trois courtes années, il avait grandi par-dessus le garçon maigre et mal nourri qu’il était au début. Shen Zhixian avait toujours fait attention à ce qu’il ai de la nourriture et des boissons délicieuses, de même que des élixirs qui pouvaient l’aider à améliorer sa cultivation. Résultat, il avait grandi rapidement, étirant ses os et ajoutant du muscle. Son corps avait rempli ses creux, devenant long et bien proportionné.

Il était devenu un beau jeune homme.

Shen Zhixian l’observa un bon moment puis soupira. Son jeune disciple avait finalement grandi. Si ce n’était pas pour son indifférence indicible, il serait probablement même plus populaire que Yan Shen. 

Mais là n’était pas le problème. Celui-ci était que Yan Jin avait grandi pour être de la même taille que lui ?!

Le mois dernier, Yan Jin était parti en isolement, et ainsi Shen Zhixian ne l’avait pas vu depuis un bon moment. En un regard il remarqua que le jeune homme qui était si frêle était devenu immense !

Shen Zhixian s’en trouvait très anxieux alors qu’ il pensait ceci : “Aiya, c’est le moment où le disciple devient plus fort que le maître !”

Et Yan Jin pouvait encore grandir aussi !

Et  lui… L’expression de Shen Zhixian s’assombrit immédiatement alors qu’il se souvint soudain que, dans le livre, l’originel Shen Zhixian avait été plus grand d’une tête que Yan Jin.

Le beau et solide jeune homme ne savait rien des émotions complexes qui se faisaient la guerre à l’intérieur de son maître alors qu’il s’inclinait respectueusement, saluant : “Shizun.”

Ch. 12 | Index

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée, ou sur le salon « erratum » de notre serveur Discord .

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
Coco
Coco
30 mars 2021 22:21

Merci pour ce nouveau chapitre ^^ !
L’apprenti grandi!! Hâte de savoir comment ça va se passer avec son Shizun >o< <3