The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 46

Ch.45 | Index | Ch.47

Traduit par Keliane, corrigé par Angie

Chapitre 46 : Agitation dans le nid du démon

Pour résoudre ce problème, Luo Binghe emploierait une méthode d’utilisation des vaisseaux humains pour extraire l’énergie démoniaque. Chaque mois, à la pleine lune, il chercherait une personne ayant une forte énergie spirituelle et lui transférait l’excès d’énergie démoniaque de son propre corps. En échange, il absorberait la plus grande partie de l’énergie spirituelle de l’autre. Grâce à cette méthode, il serait naturellement capable de maintenir l’équilibre.

Cependant, comme l’énergie démoniaque de Luo Binghe était excessivement dominatrice 1, le vaisseau humain serait estropié après le transfert d’énergie. En gros, chaque vaisseau d’extraction humain ne pourrait être utilisé qu’une seule fois.

Luo Binghe n’accomplirait certainement pas le travail exigeant de capturer des vaisseaux humains lui-même. Sans trop de persuasion, Sha Hualing serait bien sûr prête à mettre les gens en cage pour qu’il puisse les choisir à sa guise. La nuit de la pleine lune, Luo Binghe n’aurait qu’à utiliser l’épée Xin Mo pour ouvrir un passage dans le Royaume Démoniaque et s’emparer d’une personne à utiliser.

Ce qui était triste, c’était que dans l’œuvre originale, Luo Binghe avait épousé trois de ses prêtresses personnellement sélectionnées au temple Tian Yi après que Sha Hualing ait traversé tous ces problèmes. Comme on pouvait l’imaginer, Sha Hualing était devenue folle de rage !

« As-tu vu quelqu’un d’autre quand tu étais prisonnier ? Où étais-tu détenu ? Demanda Shen Qingqiu. »

Yang Yixuan a secoué la tête.

« Après être entrés dans la faille entre les mondes, nous nous sommes retrouvés dans l’antre de cette démone, la grotte Chi Yun. J’étais enfermé dans une cellule d’isolement et je n’ai vu personne d’autre. »

Shen Qingqiu jeta la pampille de l’épée de Liu Mingyan et déclara :

« Je pense que tu n’es pas le seul à avoir été capturé. »

Il réfléchit un peu et décida qu’il valait mieux aller jeter un coup d’œil. En tout cas, ce n’était pas la pleine lune ce soir, ni l’heure de l’extraction. Luo Binghe était occupé à semer la zizanie et la discorde dans le Royaume Humain, il n’allait donc pas chercher à rencontrer Sha Hualing.

« Tu ne crains pas qu’elle enlève ses vêtements ? questionna Shen Qingqiu.

— Je n’ai absolument pas peur, rétorqua Yang Yixuan avec dédain. D’ailleurs, pendant toute cette aventure, elle les a enlevés des dizaines de fois. Ce n’est plus un événement rare ».

Shen Qingqiu se retourna, sans voix.

Il s’avère qu’elle t’a enfermé dans une cellule d’isolement afin que tu puisses la voir se déshabiller – cette chance est incroyable. Jeune homme, si tu continues sur cette voie, le protagoniste masculin te mettra assurément à mort. C’est tellement inquiétant que c’est effectivement le seul disciple de Liu Qingge !

Passer par la brèche entre les mondes, c’était comme passer à travers une pellicule d’eau chaude ruisselante. Après leur réapparition, ils se retrouvèrent sur le territoire du Royaume Démoniaque.

Du côté des humains, il était déjà minuit passé, mais du côté des démons, le crépuscule venait à peine de tomber. L’air était particulièrement aride. Après s’être tenu là un moment, Shen Qingqiu se sentit un peu étourdi, comme s’il souffrait du mal de l’altitude. D’aussi loin qu’on pouvait voir, il semblait n’y avoir que peu de différence par rapport au Royaume Humain – seuls les arbres étaient un peu plus clairsemés. C’était comme si les efforts de reboisement ne s’étaient pas très bien déroulés.

Yang Yixuan ouvrit la voie. En passant entre des pierres escarpées, ils trouvèrent rapidement l’entrée de la grotte Chi Yun. 

C’est un honneur de te voir enfin, haut lieu culturel de la race démoniaque.

Le voir de ses propres yeux, c’est sûr, c’était… remarquablement peu commun.

La race démoniaque avait une préférence esthétique pour l’obscurité. Pour la plupart, leurs résidences permanentes et temporaires étaient toutes construites sous terre. L’ensemble de l’entrée semblait être un mausolée exceptionnellement splendide.

Shen Qingqiu songea, « Vous êtes en train de me dire qu’un gros tas de roches avec un panneau en pierre érigé devant et trois lettres en calligraphie rouge sur le dessus… Qu’est-ce que c’est, une pierre tombale ? »

Il prépara en coupe une poignée d’énergie spirituelle, prête à rôtir le visage de tout ennemi qui pourrait apparaître à tout moment. Pourtant, en descendant le couloir de la tombe – non, de l’entrée – il ne rencontra aucun garde. En y réfléchissant, cela semblait raisonnable. C’était toujours les démons qui se réfugiaient dans le Royaume Humain pour abuser des gens – quel genre d’humain courrait de ce côté-ci pour courtiser la mort ? Il n’était tout simplement pas nécessaire d’organiser une garde.

Tous deux s’enfoncèrent dans les profondeurs. Après avoir traversé des corridors de pierre, ils arrivèrent dans une grande salle.

Des peaux intactes de bêtes étranges de toutes sortes, semblant à première vue encore vivantes, étaient répandues dans toute la salle. Sha Hualing était actuellement pieds nus, marchant sur une énorme peau de tigre étalée sur le sol de la salle.

Shen Qingqiu craignait que Yang Yixuan ne fasse imprudemment un bruit et n’alerte son adversaire. Juste au moment où il allait le lui rappeler, il vit que le garçon avait pris l’initiative de maintenir fermement sa bouche close. Se sentant rassuré, il se retourna.

Des deux côtés de la salle se trouvaient plusieurs cages de cultivateurs ligotés, chacun portant un uniforme de couleur différente. En les observant, certains étaient extrêmement jeunes, d’autres étaient vieux, quelques-uns s’assoupissaient et d’autres encore brillaient d’une juste fureur.

Sha Hualing se dirigea vers l’une des cages et dit, les bras croisés :

« Vous, membres de la secte de la montagnes Cang Qiong, êtes vraiment gênants et ennuyeux ! Il a été assez difficile de capturer deux d’entre vous, et l’un s’est même échappé avant d’être mis en cage. »

Elle serra les dents et ajouta :

« Si ce n’était pas pour, si ce n’était pas pour… Ça me démange vraiment de te casser les deux jambes ! »

Dans cette cage, Liu Mingyan était assise les yeux fermés et les jambes croisées, un voile couvrant son visage, ne réagissant pas aux perturbations extérieures.

Sha Hualing vit qu’elle était ignorée et, souriant froidement, reprit :

« Cette chose sur ton visage, tu ne l’enlèves jamais ? Oh ! je vois, ne me dis pas que ton visage est trop laid et que tu n’oses pas l’enlever parce que tu es gênée ?

Sœurette… sais-tu de qui tu seras la plus jalouse à l’avenir ? Dire qu’elle est laide, ça revient à te frapper toi-même en plein visage !

L’intuition féminine provoquant la malice, plus Sha Hualing observait Liu Mingyan, plus elle semblait déplaisante à regarder. Ouvrant la cage, elle la traîna dehors et cria :

« À genoux ! »

Liu Mingyan n’était naturellement pas disposée à s’agenouiller. Bien qu’elle n’avait pas d’énergie spirituelle, elle tint bon. Sha Hualing la poussa et la bouscula, mais fut tout simplement incapable de faire plier ses genoux, ne serait-ce qu’un peu. Crachant de la fumée par ses sept orifices 2, elle arracha le voile de son visage.

À cet instant, le visage de Sha Hualing devint encore plus pâle que la neige.

Shen Qingqiu rugit intérieurement, « Tourne-toi ! Tourne-toi ! Je veux voir ! Vite, laisse-moi voir quel genre d’apparence a la plus belle femme du livre !!! »

Toutes ces années, il avait pris soin de préserver son digne personnage et n’avait pu dire : « Salut, shijie, j’ai entendu dire que tu étais très jolie, alors j’aimerais voir ton visage. Est-ce que je peux ? » Cela ressemblait à du harcèlement sexuel de la part d’un homme, vulgaire de surcroît. De ne pas pouvoir voir le visage de Liu Mingyan pendant tout ce temps…. Cela l’avait presque étouffé !

Mais avant que Liu Mingyan ne se retourne et avant qu’il ne puisse éprouver la joie de voir son visage pour la première fois, une lueur inquiétante traversa les yeux de Sha Hualing. Ses cinq doigts formant une griffe, sa main se rua vers le visage de Liu Mingyan.

Conséquemment, Sha Hualing se retrouva choquée lorsqu’elle se prit à voler pour la seconde fois cette nuit. Elle ne put finalement plus le supporter, et cracha une gorgée de sang. Une pensée rassurante lui traversa néanmoins l’esprit, « Au moins, cette fois, mes vêtements n’ont pas été abîmés. Je n’ai pas besoin de me changer à nouveau, c’est bien… »

Bien que Shen Qingqiu l’ait faite décoller dans les airs, elle avait quand même laissé cinq entailles dans sa manche. Effrayé, il songea intérieurement, « N’ai-je pas coupé ces ongles il y a une heure ? Est-il possible que même ses ongles aient une régénération illimitée ? »

Après avoir frappé Sha Hualing, il tourna rapidement la tête pour regarder Liu Mingyan, mais ses pieds dérapèrent sous lui dès qu’il la vit. Dans ce court laps de temps, elle avait contre toute attente remis prestement son voile – pourquoi ne pas me laisser jeter un coup d’œil ?!

Yang Yixuan ayant trouvé son épée dépassant d’un filon dans la roche, commença à briser les chaînes des portes des cages avec une rapidité inégalée. Les cultivateurs libérés se rassemblèrent en masse. Shen Qingqiu vit du coin de l’œil la silhouette bleue de San Mayou et s’exclama avec une grande inquiétude :

« Stop, stop ! Ne fais rien d’impulsif ! »

Yang Yixuan, inquiété par son cri, se retourna pour regarder :

« Y a-t-il un problème, Aîné ? »

Avant qu’il ait fini de parler, il vit quelle cage il venait d’ouvrir. De l’intérieur, trois délicates nonnes taoïstes, qui semblaient avoir été coulées dans le même moule, se précipitèrent hors de la grotte Chi Yun tels trois tourbillons.

Mec, en passant par là et en libérant tout le monde au hasard comme ça… tu as libéré des gens qui n’auraient vraiment pas dû partir !

Les trois sœurs responsables de l’absorption à long terme de l’énergie démoniaque de Luo Binghe avaient été libérées !

Mais cette bévue avait déjà été gravée dans le marbre. Même s’il arrosait son cœur de ses larmes, il ne pouvait pas les traquer et les remettre en cage. Il n’y avait pas d’autre solution. Il ne put que participer à la libération des gens.

Alors qu’il commençait à les relâcher, il soupirait de désespoir. Nous sommes morts. Il avait réussi à gâcher le fil de l’intrigue sur la « première rencontre entre le protagoniste masculin et trois membres du harem ». Un accident bizarre était venu perturber le scénario de « batifolage et de cultivation ». Il ne pouvait plus s’attacher qu’à l’espoir que l’employée assidue, Sha Hualing, puisse les combattre par une force de volonté énorme et les recapturer pour les présenter à Luo Binghe la prochaine fois. Quel crime, quel crime !

Shen Qingqiu était encore pris de remords quand, baissant la tête – son cœur sursauta – il se retrouva soudain face à un visage familier.

Pas bon, pas bon. C’était certainement une année malchanceuse, où l’on rencontrait des ennemis sur une route étroite.

Qiu Haitang était blottie dans sa cage, le dévisageant d’un air ahuri.

Shen Qingqiu se figea pendant quelques secondes et décida de feindre l’ignorance, lui faisant signe de sortir, puis se retourna nonchalamment.

Dans son corps actuel, personne (ne devait) ne le reconnaissait. De plus, cinq ans plus tôt, d’innombrables paires d’yeux avaient été témoins de la scène de l’autodestruction de Shen Qingqiu. Il n’y avait aucune raison d’avoir mauvaise conscience.

Après avoir craché du sang, Sha Hualing, étourdie, s’allongea un certain temps sur le sol, avant de finalement s’efforcer à reprendre position assise avec beaucoup de difficulté. Fixant Shen Qingqiu, elle s’exclama d’une voix sévère :

« C’est vous ? Qui diable êtes-vous ? Vous osez même me poursuivre jusqu’ici – vous avez vraiment du cran ! »

Yang Yixuan semblait avoir soudainement pensé aussi à cette question, et prononça une phrase tout en libérant des gens :

« Oh ! C’est vrai, Aîné, qui es-tu ? »

« Oh, c’est vrai », tu te moques de moi. Jeune homme, ce temps de réaction est vraiment trop long !

Qui plus est, pourquoi demandes-tu ça négligemment en passant !

Shen Qingqiu se demandait s’il devait s’annoncer de nouveau avec le titre de Peerless Cucumber, quand Sha Hualing reprit :

« Peu importe, si vous êtes venu, ne pensez pas pouvoir repartir. »

Elle frappa des mains, faisant tintinnabuler les clochettes autour de ses poignets. Après un moment, le régiment de gardes de la grotte Chi Yun afflua finalement dans la salle.

La grotte Chi Yun était la résidence privée officielle de Sha Hualing, ses sous-fifres habituels n’étaient donc pas là. Les soldats crevettes et les généraux crabes 3 n’avaient rien à craindre. Ces petits démons tournaient autour d’eux en levant et baissant les bras, tout comme s’ils étaient en train d’effectuer une danse de sorcier. Shen Qingqiu était mystifié par ce spectacle. Dans un état d’esprit agité, il se préparait à les envoyer voler avec son éventail quand soudain il eut la sensation que son corps était lié par d’innombrables mèches de cheveux.

Des Câbles d’Entraves immortels.

Même si ces troupes mixtes n’avaient pas beaucoup de force de combat, elles étaient clairement bien entraînées. Tenant un fil de Câble d’Entrave Immortel aussi fin qu’un cheveu, ils tournèrent autour de lui sans s’arrêter, l’enroulant comme une boule de ficelle géante, entièrement enveloppé de Câbles d’Entrave Immortels.

Sha Hualing n’eut même pas le temps d’applaudir sa victoire avant que Shen Qingqiu ne se mette à rire, puis ne piétine violemment le sol. L’air s’emplit du son des cordes qui craquent.

Elles éclatèrent. Les Câbles d’Entrave Immortels avaient en effet été remplis par l’énergie spirituelle de cette personne au point d’exploser !

Presque tout le monde sur la scène fit si terrifié qu’ils en oublièrent complètement la tâche à accomplir. C’était véritablement la première fois qu’ils voyaient quelqu’un pouvant utiliser l’énergie spirituelle pour simplement faire éclater les Câbles d’Entrave Immortels.

Quelle méthode simple et brutale pour se libérer !

« Commencez par courir ! » s’écria Shen Qingqiu.

Les cultivateurs libérés n’eurent guère besoin de plus d’encouragement – la plupart d’entre eux étaient déjà partis depuis longtemps. Yang Yixuan et Liu Mingyan avaient lutté pour se libérer des Câbles d’Entrave Immortels pas longtemps avant, si bien que la circulation de leur énergie spirituelle était encore instable. Sachant qu’ils ne feraient que se mettre en travers de son chemin s’ils restaient et voyant qu’ils ne devaient pas gêner Shen Qingqiu par une réponse, ils se retirèrent brusquement, ne lâchant qu’un « prenez soin de vous ». Voyant cela, les sous-fifres de Sha Hualing ne savaient pas s’il fallait ou non les poursuivre et se tinrent à leur place d’origine, attendant les ordres de leur supérieur. Les yeux de Sha Hualing s’illuminèrent. Elle désigna Shen Qingqiu et cria :

« Attrapez-le ! Ne vous inquiétez pas pour les autres ! Attrapez-le, même si vous devez mourir avant ! »

Shen Qingqiu envoyait dans les airs les quelques divers soldats qui se jetèrent sur lui avec son éventail quand soudain quelque chose de lourd s’abattit sur le sommet de sa tête.

Un filet géant !

D’innombrables brins de Câbles d’Entrave Immortels, aussi épais qu’un petit doigt, avaient été tissés ensemble pour former un filet géant, précipité au-dessus de lui. Lorsqu’il tomba sur son corps, son poids à lui seul fit flancher des genoux Shen Qingqiu, le jetant presque au sol.

Donc, c’est une sorte d’accessoire contre nature. Pour que chaque brin de câble soit aussi épais – essaies-tu de l’utiliser pour ligoter des « immortels » ou des éléphants ?

Sha Hualing attendit un moment, et, après avoir eu confirmation que Shen Qingqiu ne pouvait cette fois-ci pas se débattre librement, s’approcha lentement.

La situation difficile fraîchement réglée, Sha Hualing estima qu’elle avait accompli du beau travail. Parfaitement satisfaite, ses réprimandes prirent un ton coquet.

« Si une centaine de Câbles d’Entrave Immortels ne peuvent pas vous retenir, alors pourquoi n’en utiliserais-je pas mille, ou dix mille ? demanda-t-elle en riant. Ce Filet d’Entrave Immortel n’était pas prévu pour vous à l’origine, vous devriez donc vous sentir extrêmement honoré qu’il ait été utilisé sur vous. Ne vous agitez pas ! Je serai plus gentille avec vous si vous vous tenez bien.

— Si tu parles de me ménager, puis-je te demander de retirer ce filet ? » demanda Shen Qingqiu.

L’employée vedette de la race démoniaque, Sha Hualing, entama son grand discours missionnaire. Accroupie, elle répondit comme si elle se parlait à elle-même :

« Il semble que vous ayez été doté d’un extraordinaire don inné. Si vous prêtiez allégeance à ma bannière, vous pourriez facilement obtenir un pouvoir et une influence splendides. Bien sûr, cela n’a pas vraiment d’importance si vous n’êtes pas prêt à prêter allégeance. Ce qui doit être fait doit être fait, et la souffrance pour vos actions est inévitable. Vous devriez considérer attentivement vos options ».

Pas étonnant que Sha Hualing ait ignoré les autres à l’instant et concentré toute sa puissance de feu sur lui. Luo Binghe avait besoin de vaisseaux humains dotés d’une énergie spirituelle riche et puissante. De tous les cultivateurs qu’elle avait capturés, aucun ne pouvait se comparer à son niveau actuel de puissance spirituelle. Il semblait que cette fille avait l’intention de l’offrir à Luo Binghe comme vaisseau humain !

La libération des trois belles fleurs avait été purement et simplement une erreur irréfléchie. Mais Shen Qingqiu n’avait assurément pas prévu de combler lui-même le manque à gagner. Ce sentiment d’avoir accidentellement pris le mauvais script lui fit vaguement souhaiter que ce frauduleux Système soit toujours là. Alors qu’il réfléchissait toujours à ses plans d’évasion, Sha Hualing arrangea soudain ses cheveux légèrement ébouriffés et, d’un mouvement de hanche, se précipita hors de la pièce.

Au loin, Shen Qingqiu entendit le son de son rire docile.

« Mon seigneur, ce n’est pas aujourd’hui la nuit de la pleine lune. Pourquoi avez-vous pensé à rendre visite à cette subordonnée ? Mais vous êtes arrivé au bon moment. Il s’avère que je vous ai préparé un cadeau spécial – il est déjà là. »

En une fraction de seconde, un flot de sang chaud envahit la tête de Shen Qingqiu alors même qu’il éprouvait des sueurs froides.

Ne sachant pas d’où lui provenait cette explosion d’énergie, il s’empara des bords du filet, voulant faire émerger la puissance explosive de ces réserves d’énergie spirituelle sans fond de son corps.

« Bang ! »

Un son énorme détonna. Le sourire de Sha Hualing se figea soudain sur son visage. Elle se précipita dans la salle intérieure, paniquée, et fixa aussitôt le spectacle bouche bée.

Au milieu de la pièce, les petits démons de la grotte Chi Yun s’agitaient tous de façon instable, étalés en désordre sur le sol. Il y avait un immense trou au centre du Filet d’Entrave Immortel, ses bords toujours grésillants d’étincelles scintillantes, des volutes de fumée blanche dérivant dans l’air.

Cette personne était vraiment trop formidable. Avec une force brute, elle avait même fait un trou dans ce Filet d’Entrave Immortel. Et elle avait disparu !

L’individu derrière elle la rejoignit, entrant dans la salle sans se presser. La grotte Chi Yun était sombre et sans lumière, et on ne distinguait qu’une silhouette droite et élancée, vêtue de robes noires légèrement brodées de motifs réfléchissants en fil d’argent.

Au bout d’un moment, Luo Binghe parla sur un ton qui n’était ni heureux ni fâché.

« C’est ton cadeau spécial ?

— … Une erreur de calcul momentanée, il s’est enfui ! » retourna-t-elle avec haine.

Son cœur en détresse saignait. Alors qu’il avait été utilisé contre ces détestables cultivateurs de la secte de la montagne Cang Qiong, ce Filet d’Entrave Immortel tissé à partir de plus de mille Câbles d’Entrave Immortels avait été percé d’un trou géant, juste comme ça. Ce n’était pas le genre de chose qui pouvait être cousu par une aiguille et du fil et être réutilisé !

Luo Binghe, lui tournant le dos, baissa la tête et examina l’épave.

« Il me semblait t’avoir dit que les gens de la secte de la montagne Cang Qiong étaient hors de question ? » lâcha-t-il froidement.

Des gouttes de sueur froide roulèrent sur le front de Sha Hualing. Luo Binghe lui avait effectivement dit cela, mais l’énergie spirituelle des disciples de la secte de la montagne Cang Qiong était universellement plus forte que celle des disciples des autres sectes – ils faisaient les meilleurs vaisseaux d’extraction humaine. S’accrochant à ces dires, elle en avait encore capturé quelques-uns, pensant qu’elle pourrait peut-être changer leurs vêtements et les faire passer sans se faire repérer. Elle ne s’était pas attendu à ce que, par une méthode inconnue, Luo Binghe puisse encore dire quel genre de personnes elle avait capturées, même après qu’elles se furent toutes échappées. Au fond d’elle, elle ne put s’empêcher de sentir son sang se glacer, et s’exclama en toute hâte :

« Ne soyez pas fâché, mon seigneur, j’avais accidentellement capturé deux d’entre eux, mais je les ai vite laissés partir. Cette fois, cette subordonnée a trouvé un individu exceptionnel. Je n’avais jamais vu un cultivateur avec une énergie spirituelle aussi abondante auparavant. Avec cette seule personne, vous n’aurez plus jamais besoin de changer de vaisseau humain chaque mois. »

Elle se mordit la lèvre et continua :

« Tant que vous me donnerez… une certaine chose. »

Après avoir attendu un moment, elle tendit subitement la main pour attraper « le certain » objet lancé vers elle. Le tenant fermement dans sa paume, elle afficha un sourire déterminé.


Notes :

1 La formulation originale est 太过霸道, « suivre excessivement la voie de l’Hégémonie », ce qui fait référence à la domination par la force par opposition à la Voie du Roi.

2 七窍生烟, qui signifie « bouillir de colère ».

3 虾兵蟹将 (xia bing xie jiang), qui signifie « troupes inutiles »

Ch.45 | Index | Ch.47

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 a commenté sur “The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 46”

  1. Shen Qingqiu est si puissant que ça ?! Waouh ! Impressionnant !

    Cette fin de chapitre est vraiment bizarre ! xD

    Merci beaucoup pour ce chapitre la team !
    A tout de suite dans le suivant ! 😀

Laisser un commentaire