The Scum Villain’s Self-Saving System – Chapitre 58

Ch. 57 | Index

Traduit par Keliane, corrigé par Aquila

Chapitre 58

La Salle du Bonheur, la Salle de la Colère, et la Salle des Lamentations

À première vue, la bête géante ressemblait à un rhinocéros, avec une corne unique incurvée en forme de croissant de lune au sommet de son crâne. Cependant, lorsqu’elle ouvrit sa gueule et se mit à barrir, un python écarlate géant jaillit de sa mâchoire rouge sang. Le cri du rhinocéros se mêla alors au sifflement du serpent, créant ainsi une clameur particulièrement choquante.

Vraiment ? Rhinocéros ! Python ! Noir ! Lune !

Rhinocéros + Python + Noir + Lune. Il s’avérait que le Rhinocéros-Python Noir de la Lune n’était en réalité qu’une simple combinaison de ces quatre éléments. Grand Dieu Airplane Shooting Toward the Sky, ton style de dénomination est toujours aussi fiable !

Zhuzhi-Lang s’empressa de se placer diligemment devant Tianlang-Jun, couvrant également Shen Qingqiu par la même occasion. En voyant Luo Binghe, ce dernier se rapprocha inconsciemment du dos de Zhuzhi-Lang. Ce n’était pas qu’il cherchait encore à le fuir, mais plutôt qu’il avait mauvaise conscience et trop honte pour lui faire face. Il n’osait pas imaginer dans quel état d’esprit il devait être après l’avoir vu rendre son dernier soupir sous ses yeux pour la seconde fois. Il ne pouvait alors que couvrir ses oreilles comme le voleur de cloches [1], en prétendant que s’il ne pouvait pas le voir, il n’en serait pas perturbé.

Tianlang-Jun leva un sourcil, cette expression ressemblant aussi remarquablement à Luo Binghe.

— Il n’a pas hésité à capturer deux cents Rhinocéros-Pythons Noirs de la Lune pour briser les limites autour du Saint Mausolée. Seigneur Shen, mon fils se comporte de façon extraordinaire à votre égard.

Shen Qingqiu ne put rétorquer à cela. C’était une bête démoniaque rare qui, dans l’œuvre originale, pouvait rugir à en ouvrir l’Abîme Infini. Et afin de pénétrer dans le Saint Mausolée, Luo Binghe en avait carrément attrapé deux cents d’un coup.

Une fois la poussière retombée, Shen Qingqiu put enfin voir clairement… que Luo Binghe avait en effet pénétré seul dans le Saint Mausolée. Cet endroit était à la fois une terre sacrée pour la race démoniaque et une zone interdite. Tout natif de la race démoniaque le chérissait et le vénérait, sans oser violer les lieux. C’était une question de foi… Pour cette raison, nul n’aurait osé venir avec lui. Il n’avait donc pu que se débrouiller seul.

Tianlang-Jun ferma les yeux pendant un moment, puis les rouvrit et dit :

— Ton courage est louable. Mais même si ta venue n’est pas un problème, il ne fallait pas amener tes deux animaux de compagnie.

Luo Binghe sauta calmement de la tête du Rhinocéros-Python. La bête géante avait épuisé ses dernières forces et, ne pouvant tenir plus longtemps, s’effondra au sol dans un grand fracas. Il fixa ensuite Shen Qingqiu d’un regard résolu. Des étincelles pétillaient dans ses yeux, comme s’il brûlait de colère tout en étant sur le point de pleurer. Shen Qingqiu eut une soudaine prise de conscience à retardement. Il venait de se cacher derrière Zhuzhi-Lang, et cela sonnait comme vouloir fuir une nouvelle fois Luo Binghe !

Mais il était maintenant trop tard pour toute explication. Celui qui se tenait ici était le père du protagoniste masculin, celui que l’auteur avait estampillé avec la force de tous les instants pour réduire le protagoniste en bouillie !

Shen Qingqiu retrouva finalement sa voix, et cria :

— Repars !

Luo Binghe ne répondit pas. Il leva la main, et lui lança Xiu Ya. Ce ne fut qu’après l’avoir vu l’attraper qu’il se tourna vers les deux autres personnes se trouvant dans la salle du mausolée. Rassemblant deux sphères d’énergie démoniaque tournoyant férocement dans ses paumes, il les envoya droit sur ces derniers qui ne se donnèrent pas la peine d’esquiver.

Tu commences déjà à échanger des coups ?

De sa main gauche, Luo Binghe percuta l’abdomen de Zhuzhi-Lang, le projetant sans suspens dans les airs. Quant à sa main droite, elle frappa Tianlang-Jun. Shen Qingqiu était tendu de la tête aux pieds, regardant de loin avec une vive attention.

Tianlang-Jun avait attrapé son poing !

Sans reculer d’un pas, il détourna sa main avec aisance, passa ses défenses, et frôla son épaule.

Shen Qingqiu aurait juré qu’à ce moment-là, il avait entendu les os de Luo Binghe craquer à l’intérieur de son corps.  

Comme pour confirmer ce point, ce dernier cligna des yeux et, sans prévenir, cracha une gorgée de sang frais.

Tout son menton, son cou et sa poitrine se retrouvèrent tâchés d’écarlate, et le liquide continuait de s’écouler au sol. Luo Binghe essuya le coin de sa bouche, toujours quelque peu étourdi.

À vrai dire, cela faisait très longtemps qu’il n’avait pas subi de blessure physique suffisamment grave pour lui faire cracher du sang.  

Le. Halo. Du. Protagoniste. N’était-il. Pas. Un. Corps. D’or. Indestructible. Défini. Par. La. Loi ?!

Tu t’en prends juste au fils parce que tu ne t’en prends plus au père !

Tianlang-Jun n’avait donné qu’une légère tape sur l’épaule de Luo Binghe, mais son propre bras s’était malgré tout une nouvelle fois cassé. Il fronça les sourcils, mais Zhuzhi-Lang le ramassa à sa place et le lui présenta des deux mains. Luo Binghe, pour sa part, ne prit pas la peine d’essuyer tout son sang. Une lueur inquiétante traversa ses yeux, et il s’apprêta, à la place, à prendre Xin Mo qui se trouvait dans son dos.

— C’est une bonne épée, remarqua Tianlang-Jun. Il est simplement regrettable que ta technique ne soit rien d’autre qu’un affreux gâchis.

Luo Binghe appela Shen Qingqiu à voix basse.

— Viens avec moi !

— C’est trop tard, signala Zhuzhi-Lang. Deux cents Rhinocéros-Pythons Noirs de la Lune ne suffisent à maintenir la barrière du Saint Mausolée ouverte que pendant un instant. C’était juste assez pour te laisser entrer.

— Dans ce cas, je vais tous deux vous utiliser comme sacrifices de sang pour la rouvrir ! lâcha Luo Binghe sur un ton sévère.

Seulement, contre toute attente, avant que Xin Mo n’ait pu quitter complètement son fourreau, elle fut soudain repoussée à l’intérieur. Il ignorait à quel moment Tianlang-Jun était passé derrière lui pour presser l’épée d’une main et l’empêcher ainsi de la tirer pour causer des ennuis. Luo Binghe avait pourtant réagit en un éclair, et s’était retourné pour faire face à l’attaque, mais qui aurait pu penser que, quelle que fût sa vitesse, Xin Mo n’aurait pu être dégainée que de trois pouces avant d’être immédiatement repoussée ?

Après quelques échanges, Tianlang-Jun sembla avoir perdu tout intérêt à jouer avec lui. D’un mouvement du poignet, il cessa de s’intéresser à Xin Mo, et pressa le sommet de son crâne.

Luo Binghe ouvrit grand les yeux. Un nuage chargé d’une énergie noire et violette tournait autour de son crâne. Tianlang-Jun leva la main, contempla le visage pâle comme la neige de son fils, et commenta avec impartialité.

— Il ressemble à sa mère.

Une voix froide s’éleva sur le côté.

— Il a vos yeux.

Tianlang-Jun tourna lentement la tête. Xiu Ya, scintillant comme le givre et la neige, était pressée sur le cou de Zhuzhi-Lang.

Shen Qingqiu esquissa un léger sourire.

—  Un si bon subordonné et un neveu si attentionné. Ce ne serait pas une bonne affaire que de le perdre. Tianlang-Jun, ne devrait-il pas reconsidérer ses choix ?

— Junshang, l’interpella Zhuzhi-Lang à voix basse, ce subordonné a eu un moment d’inattention.

Ce « moment d’inattention » avait été difficile à obtenir. Shen Qingqiu avait dû fournir beaucoup d’efforts rien que pour le maîtriser. Même lorsqu’il n’était pas sous sa forme de serpent, cet homme était toujours aussi glissant !

— Zhuzhi-Lang est un peu idiot, et son cœur est très fragile, répondit tranquillement Tianlang-Jun. Il va être peiné que vous le traitiez de cette façon.

— Junshang, intervint faiblement Zhuzhi-Lang. Je… je n’ai pas…

— Mon cœur n’est pas le moins du monde fragile, mais je suis peiné que vous traitiez mon disciple de cette façon, rétorqua Shen Qingqiu, à demi sincère. Libérez-le, et je libérerai votre neveu. Qu’en dites-vous ?

Tianlang-Jun étendit sa main.

— J’ai juste peur qu’on ne m’en donne pas l’opportunité.

En vérité, les paumes de Shen Qingqiu étaient moites de sueur froide. Seule sa voix se voulait froide et posée.

— Je vous donne cette opportunité.

— Ce que je veux dire, c’est que Zhuzhi-Lang ne me la donnera pas.

Avant même qu’il ne puisse finir de parler, Zhuzhi-Lang s’empala de lui-même sur la pointe de l’épée de Shen Qingqiu !

Il avait impulsé une force extraordinaire dans ce mouvement, allant vraiment jusqu’au bout sans se soucier de sa vie. Il n’y avait aucun soupçon de tricherie. Pris de court, Shen Qingqiu rétracta inconsciemment son épée, et Zhuzhi-Lang profita de cette occasion pour s’échapper et retourner aux côtés de Tianlang-Jun.   

Tianlang-Jun esquissa un geste signifiant un « Vous voyez ? », et reprit en souriant :

— Je vous l’avais dit, Zhuzhi-Lang est un peu stupide. Si quelqu’un essaie de me faire chanter en le menaçant, il cherchera de lui-même la mort. Le seigneur Shen ne doit jamais le sous-estimer.

Shen Qingqiu était sur le point de vomir du sang. En tant qu’otage, Zhuzhi-Lang n’avait véritablement aucune valeur. Non seulement il était difficile à coincer, mais même après l’avoir restreint à grand-peine, on n’en récoltait aucun sentiment d’accomplissement !

— Puisque mon neveu a subi ce petit grief, il est juste d’exiger compensation sur le disciple du Seigneur de Pic Shen, décréta Tianlang-Jun.

Tout en parlant, ses cinq doigts se replièrent subtilement. En réaction, Luo Binghe poussa un gémissement étouffé, du sang frais coulant du coin de ses yeux, mais son regard se tourna malgré tout vers Shen Qingqiu avec beaucoup de difficulté.

Serrant les dents pour retenir le sang qui s’échappait également de sa bouche, il souffla :

— … Pars… Peu importe où… mais ne reste pas là !

Shen Qingqiu releva vivement la tête, et lança Xiu Ya droit devant lui. Tel un éclair blanc, elle traversa la salle et fusa pour tenter de transpercer Tianlang-Jun. Ce dernier se contenta d’incliner légèrement la tête, et la lame effleura sa joue avant d’aller se planter avec fracas dans une peinture murale loin derrière lui.

— Vous ne visez pas très bien.

Shen Qingqiu ramena lentement sa main vers lui, tout en esquissant un léger rictus.

— J’ai très bien visé. J’ai touché en plein centre de la cible.

Tianlang-Jun sursauta légèrement, puis tourna brusquement la tête pour voir Xiu Ya percer précisément l’œil d’une femme souriante dans la fresque.

La pierre précieuse incrustée dans sa pupille avait été brisée, et ses nombreux éclats scintillants tombaient du mur de pierre.

Cette femme n’était en apparence qu’un visage peint sur le mur, mais les commissures de ses lèvres se relevèrent de plus en plus haut, comme si son sourire se voulait encore plus heureux. Un coin de ce rictus fendit sa face jusqu’à son oreille, et sa bouche ensanglantée s’ouvrit tel un bol sacrificiel.

Soudain, un rire incomparablement perçant éclata au milieu de la salle du mausolée.

Et ce rire provenait de la bouche de la femme peinte sur le mur !

La Salle du Bonheur était équipée de mesures antivol. Le mur était pavé de pierres précieuses incrustées, mais si vous essayiez d’en extraire une, vous n’aviez plus qu’à vous préparer au rire mortel engendré par l’arme sonore de sa démoniaque sorcière !

L’effet de ce rire était particulièrement efficace contre les démons. Après tout, son but principal était, bien entendu, de se prémunir contre les pilleurs de tombes errants au sein de la race démoniaque. Ce n’était pas comme s’il y avait des humains s’ennuyant suffisamment ou se voulant assez courageux pour aller piller des tombes dans le Royaume Démoniaque. Toujours était-il qu’une fois que le son était entré dans vos oreilles, votre cœur et votre cerveau se mettaient alors à battre violemment sans plus jamais s’arrêter, vous causant une vive douleur, puis le monde commençait à tourner autour de vous avant que votre vision ne se trouble.

Zhuzhi-Lang ne put s’empêcher de se couvrir les oreilles, et même Tianlang-Jun dut presser une main sur sa tempe. Shen Qingqiu, en revanche, s’était depuis longtemps préparé à cette tournure des événements. Profitant de cette opportunité momentanée, il traversa rapidement la salle. Il leva la main gauche, et Xiu Ya répondit en retournant dans son fourreau. Puis, de sa main droite, il attrapa Luo Binghe et s’enfuit !

Chargeant dans une autre salle du mausolée, la première chose que Shen Qingqiu fit fut d’abaisser le levier de la lourde porte de pierre pour la fermer hermétiquement ! Celle-ci s’écrasa sur le sol en soulevant un nuage de poussière. Il ne trouva cependant que le mécanisme de fermeture, pas celui d’ouverture. Il songea qu’il valait mieux que les choses soient ainsi, mais juste au moment où cette pensée le traversait, qu’il se sentait enfin soulagé après toute cette lutte, il tourna la tête et tomba à genoux sur place.

Zhuzhi-Lang, une main serrant la sienne, cligna des yeux.

Quel genre de désastre avait-il causé, cette fois ? Il avait en vérité laissé le père et le fils ensemble, actuellement engagés dans une violence domestique unilatérale, dans la Salle du Bonheur. C’était un crime immense ; il allait y avoir une enquête criminelle, ah ! Shen Qingqiu secoua sa main pour la libérer, se tournant pour frapper à la porte de pierre, quand Zhuzhi-Lang l’agrippa de plus belle.

— Shen-xianshi, ne vous donnez pas la peine de revenir en arrière. Face à Junshang, il n’a aucune chance de victoire.

Shen Qingqiu était sur le point de s’effondrer. Il était si près du but. Comment avait-il pu se tromper de personne ? C’était tout simplement parce que l’attaque de rire de la femme de la fresque dans la Salle du Bonheur avait été trop forte, et que dans le faible crépuscule des bougies vertes clignotantes, à première vue, tous trois portaient des vêtements noirs à peu près similaires. Etait-ce parce qu’ils étaient apparentés qu’ils avaient tous le même sens du style ?

— Ce n’est pas que vous ayez attrapé la mauvaise personne, Shen-xianshi, c’est simplement que j’ai échangé la main que vous avez attrapée.

Pour Shen Qingqiu, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Furieux, il enfonça la porte de pierre d’un coup de poing.

— Je voulais être avec Luo Binghe !

Zhuzhi-Lang se montra stupéfait, puis demanda :

— Shen-xianshi, lui et vous, n’êtes-vous pas… ensemble depuis longtemps ?

— …

C’est difficile d’en parler à ces gens !

Shen Qingqiu leva la main pour lui faire signe de se taire. Il se retourna et fit quelques pas, mais sentit soudain que le sol n’était pas entièrement plat sous ses pieds. Zhuzhi-Lang l’avait suivi, aussi se hâta-t-il d’esquisser un geste pour l’arrêter.

— Ne bougez pas !

Un énorme visage de femme couvrait tout le sol de la grande salle, et ils se tenaient présentement sur son oreille.

Ce n’était pas le même que celui qui se trouvait dans la Salle du Bonheur. Il n’avait rien de coquet, sinon des traits féroces et démoniaques. Le coin de ses yeux était plissé par la cupidité ; ses yeux, écarquillés ; et son nez, épaté. Il semblait qu’être laid au point de répugner était son point fort, et cela le faisait ressembler à celui d’une affreuse sorcière.

— Ne marchez pas sur son visage ! avertit Shen Qingqiu.

— …

Malheureusement, toute la surface constituait son visage. Si vous ne pouviez pas marcher dessus, dans ce cas, où pouviez-vous mettre le pied ?

Bonheur, Colère, et Lamentations… Ces trois salles se succédaient l’une après l’autre. Après avoir traversé la première partie constituée de la Salle du Bonheur, celle qui suivait immédiatement devait être la Salle de la Colère.

Quand le Luo Binghe original avait visité (pillé) le Saint Mausolée et franchi ce niveau, il avait utilisé un schéma de déplacement particulier pour traverser. Hélas, Shen Qingqiu n’arrivait pas à se souvenir clairement sur quelles dalles il avait posé les pieds. S’il marchait accidentellement sur la mauvaise, les mesures antivol de la Salle de la Colère s’activeraient. Ils ne pouvaient pas non plus contourner le puzzle en volant sur leurs épées, car passer directement au-dessus du sol comptait comme un pas.   

Cela dit, il était normal d’être irrité si l’on venait à vous marcher sur le visage… Inutile de se demander pourquoi cet endroit était appelé la Salle de la Colère !

Il avait osé se précipiter ici parce qu’il pensait que celui qu’il avait attrapé était Luo Binghe, qui devait connaître le schéma de déplacement. Mais, qui aurait cru que ce serpent serait assez glissant pour échanger les gens en une fraction de seconde !

Le sol sous leurs pieds devenait de plus en plus chaud. Si pour commencer le visage de la femme avait été écarlate, à mesure que la chaleur augmentait, ce dernier virait progressivement en des teintes pourpres. Shen Qingqiu s’accroupit pour tester la température, mais retira immédiatement sa main dès qu’elle frôla le sol. C’était brûlant, comme si un feu brûlait sous le sol ; comme si le simple fait de se tenir dessus pouvait vous rôtir telle de la viande sur une plaque chauffante. Il semblait qu’il venait déjà de marcher à plusieurs reprises sur ce visage. Par conséquent, Shen Qingqiu recula de quelques pas, s’approchant le plus possible du côté de la pièce.

Soudain, un liquide bouillonnant et brillant d’un rouge tirant sur le doré jaillit du sol comme une fontaine.

Zhuzhi-Lang se transforma aussitôt, retrouvant sa forme originale : celle d’un serpent vert aux yeux jaunes, enroulé sur lui-même, avec des écailles scintillantes dans la lumière. Dressé, la tête haute, lâchant un sifflement, il était aussi grand que quatre hommes. Il s’enroula autour de Shen Qingqiu en formant une boule, l’enveloppant fermement dans une armure d’écailles. Son épaisse forêt de crocs blancs se pressait près de la tête de Shen Qingqiu, et, en regardant de plus près ses énormes yeux dorés, ils paraissaient encore plus féroces et étranges.

Tianlang-Jun avait certainement raison : Zhuzhi-Lang était en effet un peu idiot. Ne se souvenait-il pas de la fois où il avait été aspergé de vin de réalgar jusqu’à ce qu’il verse des larmes au vent ? Ou bien, même à l’instant, ne se souvenait-il pas d’avoir été menacé par la pointe d’une épée ? Et pourtant, dans ce genre de situation, il mettait quand même tout son cœur à le protéger ainsi… Cela poussa tout simplement Shen Qingqiu à regretter de s’en être pris à lui.

Tout à coup, une énorme détonation retentit, et l’un des murs latéraux de la Salle de la Colère s’effondra d’un bloc.

À travers le nuage de fumée qui envahissait l’air, Tianlang-Jun fit travailler ses poignets tout en descendant le tas de décombres causé par l’effondrement du mur, puis, pénétrant dans la Salle de la Colère, il remarqua :

— Je ne sais pas si c’est juste une erreur de perception, mais il semble que le seigneur Shen connaisse mieux le Mausolée que moi.

Zhuzhi-Lang reprit forme humaine, en s’écriant :

— Junshang ne doit pas entrer !

Avant que Tianlang-Jun ne puisse afficher une expression interrogative, il avait déjà fait six ou sept pas sur le visage de la femme dessiné sur le sol.

Shen Qingqiu et Zhuzhi-Lang en restèrent coi.

Une colonne de magma assez épaisse pour contenir quatre hommes s’éleva vers le ciel, engloutissant instantanément Tianlang-Jun au sein d’un brasier déchaîné.  

Hahahahahahahahahahahahahahaha !

En son for intérieur, Shen Qingqiu hurlait de rire.

Voyez ce qui se passe quand on ne laisse pas les gens finir de parler ! Laisse-toi battre par ton cher fils ! Vas-y, montre-nous, même si tu fais semblant, tu as tendu le bâton pour te faire battre [2] !

Toutefois, il ne put rire bien longtemps. Luo Binghe suivit derrière en titubant, se précipitant lui aussi dans la salle. Un de ses bras pendait mollement le long de son corps, comme s’il était complètement cassé, du sang n’arrêtait pas de couler de sa tête, et un de ses yeux ne s’ouvrait plus.

Quelle cruauté ! Dans cet état misérable, il semblait que Luo Binghe avait été mis dans un état pire que la dernière fois qu’il l’avait vu par les personnages originaux. Que se passait-il avec sa constitution ? Pourquoi cet aîné aimait-il tant utiliser la force pour l’éduquer ? Ce n’était pas le pic Bai Zhan !

En parallèle, Zhuzhi-Lang tournait frénétiquement en rond autour du pilier ardent, trop occupé pour se soucier des autres. Luo Binghe s’offrit une vue panoramique de la salle, puis baissa les yeux, sauta du tas de décombres, et fit cinq ou six pas pour revenir en un éclair auprès de Shen Qingqiu.

Ce n’est pas du tout scientifique ! Comment avait-il réussi à savoir rien qu’en un seul regard où il fallait marcher pour éviter de déclencher le mécanisme ?

Luo Binghe sembla avoir deviné ce qu’il pensait, car il expliqua de façon concise :

— Il suffit de marcher sur les points d’acupuncture du visage.  

Tout en parlant, ces deux-là avaient traversé la Salle de la Colère, et entraient désormais dans le niveau suivant. Une fois la porte de pierre verrouillée, Shen Qingqiu ne put s’empêcher de jeter deux autres coups d’œil à Luo Binghe pour s’assurer qu’il ne s’était pas trompé de personne cette fois-ci.

Shen Qingqiu s’immobilisa à la périphérie de la salle du mausolée, n’osant pas faire un geste précipité. La sorcière démoniaque qui préside la « Salle des Lamentations » était perchée au zénith de la salle. Levant la tête pour observer, comme attendu, il découvrit au plafond le visage peint d’une femme dont les sourcils était relevés et rapprochés, en signe de profonde lamentation. Sentant la présence d’intrus, ses yeux s’ouvrirent, ses traits se plissèrent, et son expression se fit de plus en plus misérable. Quelques gouttes d’eau commencèrent à ruisseler de ses yeux, clapotant sur le sol, jusqu’à ce que, peu de temps après, une épaisse bruine s’abatte depuis le plafond.

Il était sur le point de l’avertir de ne pas laisser cette pluie fantomatique toucher leur corps, quand Luo Binghe leva le bras pour le couvrir, leur faisant directement traverser tous deux les lieux en se protégeant ainsi. Dans un moment d’inattention, Shen Qingqiu avait déjà franchi ce niveau à pleine vitesse.

Le Luo Binghe original avait suivi la voie de la technique rigoureuse, mais ce qui venait de se passer… Cette méthode était vraiment trop simple et trop grossière !

Bonheur, Colère, et Lamentations, ces trois niveaux de salles étaient une histoire parallèle qui avait traîné pendant deux cent mille mots ! Seulement, au regard des événements qui venaient de se dérouler, restait-il assez pour ne serait-ce qu’un seul chapitre ?! Rien que la Salle des Lamentations s’était étalée sur dix chapitres avant de se conclure. Et désormais ? Y avait-il suffisamment à dire pour remplir trois lignes ?!

Le Système lança une notification :

【Réduction des parties de remplissage, raffinement du scénario : B-points +100 !】

Mais la coupure était vraiment trop importante !

Après avoir quitté les trois salles saintes, il y avait un passage funéraire sombre et silencieux. Dès que ces deux-là quittèrent la Salle des Lamentations, la lumière verte commença à s’éclaircir progressivement, rangée après rangée, s’étendant sans fin dans le lointain.

Les mesures antivol du Saint Mausolée étaient d’une extrême rigueur, et les Bougies du Dernier Souffle étaient omniprésentes, comme si elles avaient poussé sur des arbres. Les cadavres aveugles et baveux, qui erraient à l’origine bêtement dans le couloir du tombeau, s’approchèrent en traînant les pieds lorsqu’ils s’engagèrent.

Le regard froid et impatient, Luo Binghe leva une main. En réaction, ces derniers laissèrent involontairement échapper un chœur de faibles sifflements, une bouffée d’air ronflant dans leur gorge, avant de se retirer dans l’ombre, la tête basse.

Sans épargner un regard à Shen Qingqiu, il ramena sa main vers lui, et s’exclama :

— Allons-y.

Toutefois, Shen Qingqiu ne manqua pas de remarquer la rougeur intense de son visage, évidente sous la lumière vert foncé des bougies.

Cela n’était très certainement pas causé par une quelconque gêne. Auparavant, chaque fois que Luo Binghe attrapait Shen Qingqiu, il le fixait d’un regard féroce et rigide. Pourtant, cette fois-ci, il ne le regardait pas. En remarquant l’attention de Shen Qingqiu, il évita même ses yeux, utilisant inconsciemment sa main gauche intacte pour essuyer les taches de sang des siens.

Shen Qingqiu se demandait s’il avait été empoisonné, ou s’il avait reçu un coup sérieux à la tête, mais la démarche de Luo Binghe demeurait régulière. Cela ne semblait donc pas être ce genre de problème.

Il était sur le point d’ouvrir la bouche et de s’enquérir de sa situation, mais Luo Binghe le devança.

— Ce corps… Est-ce que ses veines spirituelles fonctionnent bien ?

Shen Qingqiu n’aurait jamais pensé que ce serait la première chose qu’il demanderait. Surpris, il répondit :

— Elles fonctionnent normalement.

Il semblait néanmoins qu’à chaque fois que le silence retombait entre eux, celui qui prenait l’initiative de le briser se voulait être Luo Binghe. Puis il se rappela que ce dernier avait passé cinq ans à restaurer peu à peu les veines spirituelles de ce corps.

Luo Binghe acquiesça d’un signe de tête, et reprit :

— Tant mieux. J’ai tenté de préserver l’autre corps durant quelques jours, mais il a fini par se flétrir. S’il y avait aussi eu des problèmes avec ce corps, cela n’aurait pas été bon.

Dès que l’âme quittait un corps créé par la graine de Fleur de Rosée du Soleil et de la Lune, celui-ci mourait aussitôt, se flétrissait et disparaissait en un instant. Luo Binghe l’avait malgré tout entretenu pendant plusieurs jours. Shen Qingqiu ignorait quelle quantité d’énergie spirituelle il avait gaspillé dans cette entreprise insignifiante, mais il avait tout de même osé prendre d’assaut le Saint Mausolée tout seul juste après ça. A cette idée, il sentit sa poitrine se contracter. Mal à l’aise, les idées en désordre, il s’empressa de chercher un sujet de conversation.

Juste avant, Tianlang-Jun avait mentionné que Luo Binghe « avait amené ses deux animaux de compagnie ». Par conséquent, Shen Qingqiu demanda :

— Qui d’autre as-tu amené ?

Luo Binghe lui concéda finalement un coup d’œil, et répondit :

— Je suis venu seul.


Notes :

[1] 掩耳盗铃 (Yăn’ĕr dàolíng) littéralement : se couvrir les oreilles quand on vole une cloche. Cela fait référence à l’histoire d’un voleur qui a volé une cloche. La cloche était trop grande pour qu’il la porte, il a donc décidé de la mettre en pièces. Comme le bruit qu’elle faisait quand il la frappait était trop fort, il a décidé d’utiliser un chiffon pour se boucher les oreilles, pensant masquer le son, mais les voisins, en entendant ces bruits trop forts, ont attrapé le voleur.

[2] A l’origine 装B遭雷劈, se traduit grosso modo par « crâner invite à se faire frapper par des mines ». Celle-ci a été remplacée par un idiome approchant.

Ch. 57 | Index

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée, ou sur le salon « erratum » de notre serveur Discord .

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
21 mars 2021 19:25

Waouh ! Ce chapitre de fou !
Ils se passent tellement de choses ! D’actions ! Pfiou !

Je pense, malheureusement, qu’on n’en a pas encore fini avec le père ! Crotte de bique !

Merci infiniment pour ce chapitre !
Bon courage et bonne continuation ! 😉