Waiting For You Online – Chapitre 1

Index|Suivant

Traduction par Elrika, correction par Yukiko-chan

[Chapitre 1] Xiao Xian ( La Petite Fée)

He Jin commanda des côtes de porc à la sauce aigre-douce et de la pâte de chou à la deuxième cafétéria, puis il se dirigea tranquillement jusqu’au dortoir tout en tenant sa boîte à lunch contre son flanc.

Sur le chemin menant au dortoir, il y avait partout des ginkgos (1) et des feuilles mortes, de couleur jaune-brun et en forme d’éventail doré, qui créaient un léger bruit de craquement quand on marchait dessus.

Proche de lui, un groupe de filles belles et joliment vêtues passa, animé de doux rires. Dans leurs mains se trouvaient des accessoires multicolores en forme de pompons, habituellement utilisés pour le cheerleading. Leur conversation laissa ressortir les mots ‘tennis’ et ‘idole de l’école’. Ces mots étaient prononcés avec beaucoup d’enthousiasme, plongeant faiblement dans le froid glacial de la fin de l’automne. Juste en les voyant exposer leurs longues jambes en cette saison, He Jin ne put s’empêcher de frémir. 

Le chemin menait au terrain de tennis de l’école, qui semblait être le théâtre d’une grande compétition cet après-midi. De plus, ‘l’idole de l’école’ dont les filles avaient parlé participait aussi, selon la rumeur, à ce concours. 

Cependant, rien de tout cela n’intéressait He Jin – après avoir passé deux ans et demi dans ce campus, les choses à expérimenter, il les avait déjà toutes faites. 

La première année avait été l’année la plus chargée en cours magistraux, surtout après le début de la deuxième moitié du semestre. La vie universitaire détendue et brillante semblait avoir disparu, et les sentiments d’anxiété et d’hésitation quant à l’avenir avaient commencé à se répandre progressivement.

Il soupira, se souvenant de l’appel téléphonique d’hier soir venant de chez lui. La femme au téléphone avait dit que son père lui avait trouvé un bon emploi dans sa ville natale. C’était dans une institution bien connue, un lieu recommandé pour les fonctionnaires avec des salaires élevés et de nombreux avantages sociaux. Une fois diplômé, il pourrait directement travailler…

En y pensant, He Jin se sentit un peu fatigué.

Alors qu’il arrivait au bâtiment du dortoir, quelques personnes se précipitèrent soudainement hors du bâtiment, courant imprudemment dans sa direction. Ils entrèrent en collision avec He Jin qui se tenait là, en transe, s’accrochant encore à sa boîte à lunch comme un idiot. He Jin essaya d’esquiver, mais il fut au final touché de plein fouet par l’un des hommes.

Un ‘bang’ se fit alors entendre. Il tituba, et sa boîte à lunch tomba par terre.

« Je suis désolé… »  L’homme le rattrapa, puis s’arrêta pour ramasser la boîte pour lui. « Elle s’est cassé ? » 

« Ce n’est pas grave. » He Jin prit la boîte. Il s’agissait d’une boîte à lunch avec une attache en plexiglas, elle était donc bien scellée et ne se brisait pas, même en tombant.

He Jin leva les yeux et vit un homme portant un polo bleu et blanc, assorti d’une simple veste Nike. 

C’est un membre de l’équipe de tennis, ils se précipitaient pour la compétition ?

Il fit un signe de la main pour indiquer que tout allait bien. Puis, sans rien dire de plus, il agrippa sa boîte à lunch et s’en alla.

Il y avait quelques années, l’Association Nationale des Lycées et Universités avait demandé aux universités d’améliorer leur cadre de vie, de le rendre semblable à celui des écoles étrangères de prestige. Le gouvernement avait ensuite accordé des fonds à certaines institutions pour la reconstruction d’anciens bâtiments scolaires.

Son université avait été incluse dans le programme de l’allocation des fonds. L’ancien dortoir de l’école, que d’innombrables anciens élèves appelaient autrefois le ‘dortoir-porcherie’, avait été désaffecté et reconverti en chambres pour deux ou quatre personnes, chaque groupe devant partager une salle de discussion et une salle à manger. Il y avait un réfrigérateur, un micro-ondes, et même la climatisation et le chauffage. Les conditions après le réaménagement étaient si bonnes que même de nombreux élèves d’écoles privées étaient envieux.

He Jin ouvrit la porte de chez lui et vit trois personnes assises autour d’une table, se préparant à manger. Quand ils le virent, l’un d’eux cria : « Jin Ge (2), pourquoi as-tu été si long ? » 

La personne qui l’avait interpellé était Hou Dongyan, le colocataire de He Jin. Il était doté d’une petite taille, d’un grand nez et de grandes oreilles, ce qui le faisait ressembler à un singe, son surnom était donc ‘Monkey’. 

« Je suis allé à l’école avant d’aller à la cafétéria, alors ça m’a retardé. » Il s’assit sur un siège vide, ouvrit sa boîte à lunch et fut stupéfait. A l’intérieur, ses côtes et son chou s’étaient transformés en une bouillie collante suite à la chute précédente. A l’origine, les plats vendus à la cafétéria avaient déjà l’air mauvais, mais maintenant, sa pâte rouge et blanche avait l’air encore plus insupportable à regarder.

« Ugh, quel genre de plat dégoûtant manges-tu ? » Dit Hou Dongyan sans ambages.

« … »

« L’école ? Tu avais quelque chose à faire ? » Demanda une autre personne. 

Depuis son enfance, He Jin avait toujours fait partie du comité de classe, donc après son entrée à l’université, cela avait été tout naturel pour lui de prendre aussi part à l’Association Étudiante . Au cours des deux années précédentes, il avait consacré beaucoup d’efforts aux activités de son Association Étudiante. Comme il avait toujours bien fait son travail, il avait été promu au poste de Ministre du Département des Études. Cependant, depuis le début de cette année, il était évident qu’il était démotivé. A l’origine, de nombreuses personnes l’avaient recommandé à la présidence ce semestre, et il avait même eu l’occasion de se présenter au président de l’Association Étudiante. Cependant, d’une certaine façon, il avait déjà envie de se retirer.

« Rien, je veux juste faire campagne pour les votes… » Il repoussa ses baguettes ; il n’avait plus d’appétit.

XXX

Après les cours de l’après-midi, He Jin retourna au dortoir pour se reposer un peu. Quand il se réveilla, il vit Hou Dongyan penché sur son ordinateur, jouant à des jeux. De temps en temps, l’homme se plaignait, tout en ayant l’air très excité.

Ce type était un maniaque de jeux. De la première année jusqu’à aujourd’hui, He Jin ne l’avait jamais seul vu un seul jour sans jouer à des jeux sur son ordinateur. Et bien qu’il ne saute pas de cours, il n’était manifestement pas motivé dans ses études, ce qui lui avait valu de faire chuter ses résultats. Même maintenant, si près de la dernière année, ce type n’avait pas changé. Manger, dormir, jouer à chaque instant. He Jin se sentait parfois vraiment jaloux.

Voyant une image inconnue sur l’écran de l’ordinateur de Hou Dongyan, He Jin se glissa à ses côtés et demanda : « Toujours en train de jouer ? » 

Hou Dongyan enleva son casque, frotta sa poitrine et cria : « Pourquoi es-tu si silencieux ? Tu m’as fait peur ! » 

« C’est toi qui ne m’as pas entendu. » Lui répondit He Jin en le regardant lui, puis l’ordinateur, et il demanda : « Quel est ce jeu ? » Il pouvait voir sur l’écran un fond féerique magnifique, avec des montagnes au loin et une vue sur la mer – He Jin n’avait jamais vu ce paysage auparavant. 

Interrogé sur quelque chose qu’il aimait, Hou Dongyan se sentit immédiatement excité : « C’est [ Demon God ], un domestic-game en 3D, le site officiel vient d’annoncer la sortie prochaine d’une version ‘holographique’. C’est le sujet d’actualité ! » 

« …Demon God ? » Ce nom lui semblait un peu familier, mais à cette époque, ces deux mots étaient couramment présents dans les jeux, donc le nom Demon God n’était pas vraiment unique. 

« Ce jeu était très populaire avant, tu n’en as jamais entendu parler ? » Hou Dongyan pointa son doigt vers la fenêtre du jeu en expliquant : « Mais le nom a changé, il s’appellait [ Spirit Fairy ] avant. J’y jouais il y a quelques années, mais j’avais l’impression que ce n’était pas aussi amusant que les jeux d’Europe et des Etats-Unis, alors je l’ai abandonné. Mais j’ai commencé à y jouer sérieusement récemment et je ne m’attendais pas à ce que ce soit si génial ! Ça a complètement dépassé mes attentes en matière de domestic-made games ! La clé de sa popularité est sa prochaine version ‘holographique’, qui est le troisième jeu holographique au monde après ceux des Etats-Unis, [ Beast Soul ] et [ Magic Tower ]. »

En entendant cela, He Jin fut surpris. Non pas à cause du phénomène ‘holographique’, mais à cause de l’ancien nom du jeu, ‘Spirit Fairy’ – C’était le nom d’un jeu très populaire pendant ses années de collège, et  aussi le seul jeu en ligne auquel He Jin avait jamais joué. 

A cette époque, les romans en ligne Chinois commençaient à gagner en popularité, surtout sur les thèmes de l’au-delà, la fantaisie et la cultivation. Les jeunes en étaient très attirés, affirmant avoir l’impression d’être aspirés dans la fantaisie de l’auteur. Pendant ce temps, le réseau Green Fox avait lancé un jeu en ligne 3D à grande échelle, [ Spirit Fairy ], sur le thème de la cultivation de l’immortalité et qui avait attiré de nombreux jeunes joueurs.

Presque tous les camarades de classe de He Jin jouaient à ce jeu à l’époque ; tous les jours après l’école, ils ne parlaient que de sujets liés à ce jeu. Certaines personnes avaient même fondé une association de groupe de classe pour ce jeu, ce qui avait rendu encore plus difficile à He Jin le fait de ne pas suivre le courant.

« …Il y a six mois, [ Magic Tower ] a également ouvert un serveur à l’étranger et a reçu beaucoup d’éloges et d’attention du public ! » Continua Hou Dongyan frénétiquement. « Ah oui, récemment, le responsable du jeu a aussi publié un événement, on dit que les utilisateurs de comptes qui ont été enregistrés pendant la version précédente du jeu, ‘Spirit Fairy’, auraient la possibilité de gagner un casque holographique de Demon God, qui vaut des milliers de dollars. Mais quand ‘Spirit Fairy’ a été publié, nous étions encore au collège, j’ai depuis longtemps oublié le mot de passe de mon compte, ah ! » 

Hou Dongyan soupira avant de soudainement réalisé que la personne à qui il parlait était He Jin, quelqu’un qui n’avait jamais joué à des jeux auparavant. Lui dire ces choses, c’était comme être une poule parlant à un canard (3).

« Ok, je sais que ces choses ne t’intéressent sûrement pas… » Hou Dongyan regarda l’heure. Il était sur le point de poser son casque et de demander à ses colocataires d’aller dîner à la cafétéria, quand il entendit une voix à côté de lui demander : « As-tu le kit d’installation de ce jeu ? » 

« … » Le soleil s’est-il soudainement levé à l’ouest ? 

XXX

Après le dîner, He Jin double-cliqua sur l’icône [ Demon God ] qui avait été installée sur son ordinateur et entra une suite de noms d’utilisateur et de mots de passe familiers dans la longue boîte de connexion. 

Hou Dongyan lâcha un bruit de surprise quand il regarda par-dessus son épaule. « Tu as un compte, toi ? » 

« J’y ai joué au collège. » 

Les yeux de Hou Dongyan devinrent encore plus grands. « Et tu te souviens encore de tes identifiants ? » 

« Tous mes mots de passe de réseaux sociaux sont les mêmes, et s’ils sont faux, ça pourrait être le code PIN… » 

« Non, je pense que c’est bon. » Hou Dongyan regardait également l’écran avec impatience. Aujourd’hui, He Jin le surprenait vraiment. Il connaissait ce type depuis deux ans et demi, et il ne l’avait jamais vu faire quoi que ce soit d’autre qu’étudier et faire le travail typique d’un étudiant. Il avait toujours pensé que He Jin était la définition stéréotypée d’un nerd, un bourreau du travail. Jamais il n’aurait pensé qu’il avait joué à des jeux en ligne !

La vitesse du réseau cette année était très rapide, et parce que le serveur était si populaire, il y avait rarement à attendre dans le jeu. Après avoir appuyé sur la bouton de connexion, il n’y eut plus qu’à attendre un moment et le jeu démarrait déjà, indiquant que le mot de passe du compte était correct.

Puis, une notification du système apparu sur son écran –

Cher [ Xiao-Xian-Jin ], bon retour sur [ Spirit Fairy ] ! Le jeu a été amélioré au cours des huit dernières années et se nomme maintenant [ Demon God ]. Parce que le système a détecté que votre compte a été enregistré avec une ID de la version précédente, vous avez la possibilité de participer à l’événement de loterie du casque holographique [ Demon God ]. Le taux de réussite à la loterie est de 5%, veuillez cliquer sur le site Web suivant pour… 

« Ah ah ah ! Dépêche-toi ! » Hou Dongyan tapota le dossier de la chaise de He Jin pour l’encourager.

Les yeux de He Jin clignèrent, mais il ouvrit l’interface de la loterie. Elle l’amena sur une page de formulaire avec un message disant qu’il devait d’abord remplir une série d’informations sur lui-même, y compris son vrai nom, son numéro de téléphone, son adresse et son numéro de carte d’identité.

« Est-ce vraiment bien ? » Demanda-t-il, devenant un peu prudent.

Hou Dongyan expliqua : « Bro, de nos jours, n’importe quel type de jeu utilise ce système d’information. Si tu veux t’inscrire, tu dois d’abord le remplir. Sans compter que c’est un jeu de Fox NET, qui a déjà une politique nationale de certification de jeu. Si tu n’es pas sûr, tu peux le remplir avec les informations de ma carte d’identité. Si tu gagnes, je te le passerai ! » 

Après y avoir réfléchi, He Jin remplit ensuite le formulaire avec les informations de Hou Dongyan, mais de manière inattendue, peu après l’avoir envoyé, une notification d’erreur apparut –

Nous sommes désolés, ces données de carte d’identité sont déjà utilisées. [ Demon God ] adopte une politique d’identité unique. Chaque donnée de carte d’identité ne peut être utilisée que dans un seul compte de jeu. 

Hou Dongyan : « … »

Impuissant, He Jin dut remplacer les données par les siennes afin d’être inscrit avec succès à la loterie. Les résultats de la loterie seraient annoncés dans un mois, en même temps que la sortie de la version holographique de [ Demon God ]. 

Revenant à l’interface du jeu, le personnage de He Jin apparut, une jeune fille portant des vêtements bleus de style lolita.

« Pff…. » Rit Hou Dongyan à voix haute. « Jin Ge, tu as joué un personnage féminin ! » 

Le visage de He Jin devint légèrement rouge, il toussa faiblement et donna volontiers une excuse : « Choix aléatoire. » 

Lui-même avait oublié que son personnage était une femme. (=_=)

Cependant, il était en fait assez courant pour les garçons de jouer des personnages féminins dans les jeux. De nos jours, de nombreux personnages féminins étaient conçus pour être sexys, enchanteresses, et les joueurs masculins jouaient avec des personnages féminins purement pour le plaisir des yeux. Le personnage du jeu [ Magic Tower ] de Hou Dongyan était lui-même une elfe aux cheveux roux.

Hou Dongyan jeta un coup d’oeil au serveur où se trouvait He Jin et il poussa un soupir déçu. « Nous sommes dans de différents serveurs ! » 

« Je me connecte juste pour jeter un coup d’oeil, pas vraiment pour jouer en fait. » 

Après avoir entendu He Jin dire cela, Hou Dongyan hocha la tête et dit en plaisantant : « Alors si tu gagnes le casque, donne-le moi. » Avant qu’il ne se décide à aller jouer sur son propre compte.

He Jin entra sans problème dans le jeu. Son personnage se tenait dans une vallée fleurie déserte. Tout autour de lui, les collines étaient remplies d’herbes blanc-jaune, qui semblaient dorées sous le soleil.

Le paysage était très beau, ce qui étonna un peu He Jin.

Ajustant la perspective de son personnage vêtu de bleu, il regarda le nouveau paysage et la vue éblouissante, ne pouvant s’empêcher de ressentir un sentiment particulièrement étrange.

Il alla vérifier sa liste d’amis, qui était pleine de noms grisés, et il lut les noms des premiers : Flying Meat Clip Bun, Egg Roll, Paralysis Lay Gun Dumplings… La plupart d’entre eux étaient des camarades du collège. 

Attends, Fire Ruthless ? (Fire Ruthless = Feu Impitoyable/Sans-coeur)

Parmi le grand nombre de noms à base d’aliments de sa liste d’amis, ce nom semblait un peu déplacé. Cependant, d’une certaine façon, He Jin ressentait que celui-ci lui était très familier, bien qu’il n’arrive pas à se souvenir d’une personne en particulier portant ce nom. Après tout, huit ans étaient passés depuis la dernière fois qu’il avait joué à ce jeu, il était donc impossible pour lui de se rappeler qui était qui maintenant.

Alors qu’il y pensait, le nom qu’il regardait s’illumina soudainement, suivi d’une ligne de caractères dorés flottant à l’écran :

[ Système ] : Votre mari [ Fire Ruthless ] est en ligne. 



Notes : 
(1) Le ginkgo, aussi appelé l’arbre aux quarante écus ou abricotier d’argent, est…une espèce d’arbre. Ses noms sont très jolis alors je trouvais que le dire valait la peine ~(2)’Ge’ est une abréviation de Gege, signifiant grand frère, en Chinois, il est utilisé pour nommer un homme plus âgé, semblable à Oppa ou Hyung en coréen.(3) « comme une poule parlant à un canard » : Cet idiome Chinois fait référence à deux personnes qui ne peuvent pas communiquer à cause de la barrière de la langue.

Index|Suivant

 

 

 

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
8 mois

Un nouveau petit projet (plus si nouveau maintenant ! ^^’) !

Je suis du même avis que He Jin ! Dès que je vois une femme en jupe en hiver, alors que je caille, ça me donne encore plus froid ! xD

Monkey a l’air bien rigolo ! xD

Anhhhh ! Ca m’a l’air trèèès prometteur comme histoire !
Hâte de découvrir un peu plus les personnages notament He jin qui m’a l’air bien déprimé de sa vie actuelle ! 😮

Merci beaucoup pour ce ‘nouveau’ projet / ce chapitre !
Toujours un travail magnifique ! J’vous adore !! <3 <3

Xie Lian
Xie Lian
3 mois

J’adoooooore dommage que ce n’est qu’un shounen ai