Waiting for you online – Chapitre 15

Précédent|Index|Suivant

Traduction par Elrika, correction par Yukiko-chan

[Chapitre 15] Ma Femme Est Là

Il se pouvait que les filles aient eu des pensées coquines. Il était évident que le ton de l’idole de l’école était très sérieux, et même s’il n’avait pas précisé à qui s’adressait cette phrase, elles étaient toutes devenues rouges, leur imagination débordant… Enfin, elles purent comprendre quelle était la véritable ‘couleur’ de leur idole. Il avait une aura de ‘charme maléfique fou’ qui pouvait provoquer instantanément des saignements de nez chez les filles.

Les filles se hâtèrent de baisser la tête et de continuer à manger, n’osant plus le taquiner.

Le reste du repas se passa très agréablement, mais lorsqu’ils reçurent la note, le total atteignait de façon inattendue les mille deux cents yuans. Faire payer cette somme à Qin Yu les fit se sentir un peu mal, après tout, c’était la première fois qu’il acceptait de sortir avec eux, ils ne voulaient donc pas laisser une mauvaise impression. Finalement, chacun d’eux décida de payer cent yuans, tandis que le reste fut payé par Qin Yu. Celui-ci n’eut pas d’objections, ils étaient encore tous étudiants, il n’avait pas besoin de se soucier autant de son image.

Parce qu’il pleuvait et qu’ils n’avaient pas le coeur à traîner dans la zone panoramique, ils discutèrent de leur prochaine destination. Les filles proposèrent d’aller faire du shopping au centre-ville, qui était sur la ligne du métro, donc ils n’auraient pas à se soucier de la pluie. Zhao Xibai, en tant que petit ami de Guo You Ling, décida naturellement de les accompagner.  

« Et vous ? » Demanda Tong Xuan, regardant les trois garçons restants. Son regard tomba sur He Jin, espérant encore un peu au fond d’elle qu’il choisirait de l’accompagner.

« Je retourne à l’école. » Dit He Jin en regardant le GPS sur sa montre connectée. « Il y a un arrêt de bus à proximité, je vais en prendre un pour rentrer. » 

Tong Xuan : « … » 

Jiang Bai Jian fronça les sourcils : « Ça prendra au moins une heure si t’y retournes en bus, si tu veux on pourrait prendre le taxi ensemble ? » 

He Jin secoua la tête et dit : « Non, c’est bon. Allons nous amuser tous ensemble une autre fois si on en a l’occasion. » Puis il s’éloigna. 

En regardant le dos de He Jin, Zhao Xibai dit en plaisantant : « Qui prend encore le bus de nos jours ? » 

Au cours de la dernière décennie, le développement continu du métro et celui de l’industrie automobile avaient rendu le bus lent et moins flexible, et celui-ci avait été progressivement abandonné par la population. Le bus était presque devenu quelque chose que seules les anciennes générations utilisaient, donc Zhao Xibai et la plupart des autres trouvèrent ça un peu bizarre d’entendre He Jin dire qu’il voulait en prendre un.

« Il semble un peu renfermé. Même pendant cette journée, je l’ai rarement entendu parler… » Dit Guo You Ling.

« J’ai aussi quelque chose à faire, alors j’y vais. » S’empressa de leur dire Qin Yu, qui semblait avoir reçu quelque chose sur sa montre connectée, et il se dirigea dans une direction différente de celle de He Jin.

« Hé, attends, tu vas prendre un taxi ? Prends-moi avec toi… » Jiang Bai Jian agita la main vers le groupe et poursuivit Qin Yu.

Les autres se regardèrent, jusqu’à ce que finalement, la timide Xu Jing reprenne leur conversation précédente : « Ce n’est pas qu’il soit renfermé… En fait, j’ai l’impression que le Senior He Jin et Qin Yu ont tous deux une personnalité similaire, ils sont assez indépendants… » 

Tong Xuan se mordit la lèvre, voulant dire quelques mots pour défendre He Jin. 

Ils ne savaient rien. En fait, quand il était entré pour la première fois à l’Association Étudiante, il avait l’habitude d’avoir toujours un sourire sur le visage. Il était doux et courtois envers tout le monde, mature, et avait un bon comportement. Il ne mettait jamais les gens mal à l’aise. C’est pourquoi il y avait tant de seniors qui l’appréciaient et qui essayaient de le pousser à devenir le Président de l’Association Étudiante. C’était juste… Ils ne savaient pas quand, mais He Jin avait soudainement changé. Il ne voulait plus avoir de responsabilités, ne participait plus aux activités collectives, et avait aussi lentement cessé de répondre à leurs appels téléphoniques. Il était devenu plus introverti, et avec le temps, s’était de plus en plus isolé…

« Xuan Jie, qu’est-ce que tu fais ? Allons-y ! » La voix de Guo You Ling interrompit les pensées de Tong Xuan.

« J’arrive… » Finalement, Tong Xuan ne dit rien. Ils avaient déjà rompu, alors à quoi bon?!  

XXX

He Jin était seul à l’arrêt de bus ; il voulait juste s’isoler à l’instant.

Après dix minutes d’attente, il vit enfin ‘l’autobus de la ville’. De nos jours, à l’exception de ceux circulant dans des sections importantes de la zone urbaine, ce bus était le seul encore en service. Le lac Kunming était une attraction célèbre dans la ville, donc bien sûr, cette route devait être empruntée par un bus touristique.

Comme ce n’était pas une saison touristique, il n’y avait pas beaucoup de monde dans le bus. Il trouva un siège côté fenêtre sur lequel s’asseoir, puis il appuya son menton sur sa main et regarda le paysage en mouvement à l’extérieur…

Pas si différente du mauvais temps, l’humeur de He Jin s’était aussi soudainement assombrie. Son corps était recouvert d’une fine couche de sueur, probablement le résultat de leur course sous la pluie.

« Jin Ge, ne sois pas si sérieux, la vraie vie est déjà assez fatigante, pourquoi ne pas permettre aux gens de se lâcher dans un monde virtuel ? » 

« Ne sois pas si guindé toute la journée, aies un peu de vitalité, il est rare maintenant que la température ne soit pas trop basse, il faut sortir et se détendre ! » 

« Quoi que tu veuilles faire, fais-le le plus vite possible. Plus tu hésiteras, moins tu oseras, et  tu finiras par ne jamais le faire. »

Ces conseils encourageants ne cessaient de résonner à l’oreille de He Jin…

Si je dois vraiment retourner à la maison après l’obtention de mon diplôme, qu’est-ce que je voudrais faire durant les un an et demi de liberté qu’il me reste ?

Quel genre de personne voudrais-je être si j’avais une chance de me redéfinir ? 

Si cette vie n’appartenait qu’à moi, quelle genre d’existence aurais-je envie de vivre ?

Je ne voudrais pas me concentrer sur les résultats ou les notes…

Je ne voudrais pas me soucier des classements ou des CV…

Je voudrais apprendre à boire, à chanter et danser au karaoké, à jouer à des jeux, à faire du ski, à jouer au tennis, à voyager, à faire l’expérience d’un véritable amour…

Toutes ces choses, dans la bouche d’une certaine femme, étaient considérées comme néfastes, comme de mauvaises choses, de soi-disant ‘déviances’.  

Mais He Jin en avait envie, vraiment envie. C’était toujours une grande question pour lui…

Pourquoi d’autres personnes pouvaient le faire, mais pas lui ?

Pourquoi devait-il toujours agir en bon garçon ?

Pourquoi devait-il vivre comme une marionnette…?

Son humeur sombre ne cessait d’empirer. He Jin tentait désespérément de réprimer le souvenir de ces mots spéciaux dans son esprit, et pourtant, ils s’en échappaient encore –

« Huit ans que je t’attends, et  je t’attendrai toujours en ligne, Ah Jin. »

Chaque mot de cette phrase faisait rage dans son esprit, engloutissant tout, balayant jusqu’au fond de son âme… Le privant de son bon sens, enflammant dans le cœur de He Jin un sentiment de rébellion qui dormait en lui depuis huit ans.

XXX

He Jin descendit du bus au portail Est de l’Université. La pluie ne s’était pas arrêtée, alors il courut légèrement jusqu’au dortoir. Tout son corps était mouillé, mais à cet instant, il se sentait comme King Kong, insensible à tout ça. 

La pluie fraîche d’automne avait fait chuter la température de sept ou huit degrés comparé à ce matin. Hou Dongyan était seul dans leur chambre, assis devant son ordinateur, ne portant qu’un pantalon qiuku 1, le chauffage de la pièce étant allumé à proximité. Quand il vit que He Jin était revenu, il s’exclama : « Oh, où t’étais passé ? » 

« Je suis allé au lac Kunming avec des amis de l’Association Étudiante. » He Jin, qui avait été mouillé en courant, pris une serviette pour s’essuyer la tête, mais ne changea pas de vêtements.

Parce qu’il avait promis à Tong Xuan et Guo You Ling de faire une conférence mercredi, il n’eut le temps de se reposer qu’un instant avant de se lever et de commencer à chercher les notes de l’examen de l’année dernière. S’il travaillait de façon la plus rapide possible, il pourrait terminer aujourd’hui. Quelque chose qui pouvait être fait le jour même, ne devait jamais être reporté au lendemain.

Après le dîner, He Jin commença à imprimer ses notes, et une fois qu’il eut fini de les ranger, il était déjà bien plus de 20h.

XXX

Assis devant son ordinateur, He Jin regardait l’icône du raccourci [ Demon God ]. Il hésita longtemps, avant d’enfin ouvrir le navigateur, et de se rendre sur la page d’accueil du Fly Tour de Fire. Il cliqua sur entrer, et fut instantanément accueilli par un tas de messages flottants, ce qui le fit sursauter

« Ah ah ah ah Ruthless, je t’aime… »

« Ah ah mon mari, je t’adore… » 

« … » C’est quoi ça ? ( ̄_ ̄| | |)

He Jin mit ses écouteurs et entendit la voix de Fire, confirmant qu’il n’était pas au mauvais endroit. Cependant, il n’entendit que quelques mots de Fire, avant que la voix de quelqu’un d’autre qu’il ne reconnaissait pas le remplace.

He Jin désactiva le flot de messages et vit finalement un personnage sur l’écran. C’était toujours le même personnage familier, le même qui était apparu devant son propre personnage, le même avec écrit ‘Fire Ruthless’ au-dessus de sa tête, et pourtant, cette fois, le coeur de He Jin sembla se remplir de sentiments inexplicables.

L’écran montrait une scène de combat, c’était un 1v1 entre Fire et un autre joueur. La seule chose que He Jin pouvait voir, c’était leurs incroyables compétences de feu crépitantes comme des feux d’artifices, puis ils disparaissaient tous les deux, se déplaçant comme des ombres s’affrontant dans l’air. He Jin essayait d’écouter l’explication, mais n’arrivait toujours pas à comprendre. Il pouvait cependant voir l’état de leurs barres de sang, avec Fire se débrouillant manifestement un peu mieux.

He Jin regarda un moment, puis il ferma la page web silencieusement. Après que son écran soit revenu sur le bureau, il double-cliqua sur l’icône [ Demon God ].

– Fire est en pleine diffusion en direct, il ne devrait pas faire attention à ma connexion, pas vrai ?

XXX

« Bien, passons à la perspective de Fire Ruthless et observons sa combinaison de compétences… » Expliqua Peng Yu Hao en se connectant à l’interface de Qin Yu.

Il y eut un déferlement de messages dans la page de diffusion, et maintenant que Qin Yu ne parlait plus, les fans féminines criaient beaucoup moins. Le public était surtout en train d’analyser comment Fire allait gagner, parlant aussi de temps en temps de la beauté de son personnage.

« L’habileté du Grand Dieu est si irréprochable, il cache toujours ses talents… »

« Le Grand Dieu utilise des raccourcis clavier, non ? » 

« C’est toujours un plaisir de voir Fire Ruthless jouer en 1v1… » 

« Je ne saurais pas quoi faire après la sortie de la version holographique. » 

XXX

« Nous voyons Ruthless utiliser ‘Tonnerre’ après ‘Flamme Rouge du Purgatoire’, et la barre de sang de [ Ge Ben Haagen Dazs ] chute dramatiquement ! » S’exclama Peng Yu Hao. 

A ce moment-là, un message de couleur or apparut soudainement à l’écran de Fire Ruthless –

[ Système ] : Votre femme [ Xiao Xian Jin ] est en ligne. 

Toute la salle de diffusion se tut instantanément. Puis, un moment plus tard, Fire arrêta également ce qu’il faisait, laissant le public sous le choc. 

Après quelques secondes de silence, le barrage explosa et le public commença à discuter et à envoyer des messages les uns après les autres –

« Pas possible ! (#°Д°) » 

« Wow wow wow wow wow wow wow wow wow ! Qu’est-ce que je viens de voir ?! » 

[ Notification ] : L’internaute [ Moon ] envoie une [ Bulle Volante ] à [ Fire Ruthless ].

« Qui peut me dire ce qui se passe ? Ruthless ne se bat plus ? » 

« La femme de Ruthless est arrivée… » 

« …La vraie femme est vraiment là… » 

[ Notification ] : L’internaute [ Morning Mist Ferry ] envoie une [ Bulle Volante ] à [ Fire Ruthless ].

« Je suis si triste, triste, triste… » 

« Ruthless a une putain de femme ? Xiao Xian Jin ? C’est quoi ce bordel ? » 

« Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah… » 

[ Notification ] : L’internaute [ Winding Month ] envoie une [ Bulle Volante ] à [ Fire Ruthless ].

« Pas moyen ah ah… Mon mari, tu as vraiment une femme… (゚皿゚メ) » 

XXX

L’adversaire de [ Fire Ruthless ] était cette fois-ci le n°1 du deuxième serveur, [ Ge Ben-Haagen Dazs ]. Quand il vit Fire Ruthless s’immobiliser pendant plus de dix secondes, il commença également à remarquer que quelque chose n’allait pas et suivit son exemple pour s’arrêter.

Ge Ben-Haagen Dazs : « Qu’est-ce qu’il y a ? » 

Fire Ruthless : « GG. 2 »

Ge Ben-Haagen Dazs : « … » 

Qin Yu toussa légèrement, puis dit au micro : « Crème Glacée 3, ma femme est arrivée donc j’arrête là, cette fois tu gagnes. » 

[ Arène PK Demon God #1 ] : Le joueur [ Fire Ruthless ] a quitté la salle.

Ge Ben-Haagen Dazs : « …WTF ! »  

Le lent cerveau de Peng Yu Hao, ayant court-circuité, digéra finalement tout ça et éclata soudain : « Je~~~  Merde ! » 


Notes

1 Le qiuku est un sous-vêtement thermique ressemblant assez à un legging.

2 ‘GG’ veut dire ‘Good Game’ / ‘Bon Jeu’. Dans ce contexte, cela veut dire que Fire Ruthless abandonne et déclare la victoire de l’autre.

3 ‘Crème Glacée’ est un jeu de mots par rapport au nom de Ge Ben-Haagen Dazs, puisqu’il est similaire à la marque Haagen Dazs.

Précédent|Index|Suivant

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
13 avril 2020 14:36

Oui, He Jin et Qin Yu sont assez similaire. Ils sont très solitaire.

Hmm Quand Qin Yu est parti aussi, je pensais qu’il allait aussi prendre le bus pour rentrer et du coup, tenir compagnie à He Jin. Dommage.

Courage He Jin ! Tu arriveras à prendre la bonne décision pour ton avenir ! Fight !

« Ne pas repousser au lendemain quand on peut le faire maintenant »
Je voudrai être comme ça aussi ! Tellement de chose à faire, mais aucune motivation… Snif *yeux de chien battu*

Le carnage que cette notification a fait ! xD
Il va y avoir une chasse à l’homme (femme ?) dans pas longtemps ! Ca va faire mal !

Merci beaucoup pour ce chapitre !
Bonne continuation pour la suite ! De tout coeur avec vous !
Vous suivre est un plaisir ! <3