Waiting For You Online – Chapitre 23

Ch.22 | Index |Ch.24

Traduit par Elrika, corrigé par Yukiko.

[Chapitre 23] Complètement Saoul

Qin Yu enregistra sa vidéo pendant environ deux heures, et lorsqu’il la termina, il était presque une heure du matin. Alors qu’il se préparait à fermer le jeu et aller dormir, sa colonne d’amis se mit soudainement à clignoter.

Ces jours-ci, à cause de l’affaire ‘Xiao Xian Jin’, il était redevenu la source des ragots pour de nombreuses personnes dans le jeu, dont les membres de son groupe d’experts. Le chat du groupe était particulièrement bruyant ces derniers temps, rempli de gens centrés sur le sujet de la relation entre Fire Ruthless et Xiao Xian Jin.

Qin Yu y jetait un oeil de temps en temps. Cependant, aucun d’entre eux n’avait essayé de s’adresser directement à lui, à l’exception de Nine Hall His Highness il y a quelques jours. Ils semblaient se contenter des ragots, alors Qin Yu ne ressentait pas non plus le besoin d’y répondre.

Dans ces discussions animées, il ne manquait qu’une seule personne, et c’était Falling Flower Yiyi.

Qin Yu ne l’avait pas vue depuis le jour où elle était venue se présenter à Ah Jin, il fut donc surpris de recevoir un message d’elle –

Falling Flower Yiyi : « Tu es toujours là à cette heure-ci ? » 

Fire Ruthless : « Oui, et toi, pourquoi t’es là ? » 

Falling Flower Yiyi : « Je n’arrive pas à dormir, alors je viens flâner… Ça fait longtemps que je n’ai pas joué avec toi. » 

Falling Flower Yiyi avait disparu ces derniers jours, et Qin Yu pouvait en deviner la raison. Sa réaction lui faisait comprendre qu’il ne devait pas lui donner de faux espoirs. Qin Yu pensait qu’il avait maintenu une distance appropriée entre eux, mais apparemment, l’absence d’une autre moitié à ses côtés avait fait naître chez la jeune fille un malentendu à leur sujet.

Fire Ruthless : « Tu devrais aller te coucher, je vais y aller. »

Falling Flower Yiyi : « … »

Falling Flower Yiyi : « Tu ne pourrais pas me tenir compagnie et discuter un moment ? » 

Fire Ruthless : « Je suis un peu fatigué… [Baille] »

Falling Flower Yiyi : « Maître, tu me manques. »

Fire Ruthless : « … » 

Qin Yu regarda le dernier message et soupira. Il pensait qu’elle serait ‘intelligente’ dans son approche et qu’elle ne lui donnerait pas l’occasion de la ‘rejeter’. Si elle l’avait fait, ils auraient au moins pu continuer à être amis, mais maintenant… Il semblait qu’elle ne pouvait finalement plus retenir ses sentiments.

Falling Flower Yiyi : « Je t’aime, Ruthless, je t’ai toujours aimé… »

– Les sentiments qu’elle avait réprimés pendant trois ans, étaient finalement libérés. 

Qin Yu fit une pause, puis leva les mains pour taper : « Falling Flower, je t’ai pris comme disciple pendant deux ans, toutes les choses que je peux t’enseigner, ont été enseignées. A ton niveau actuel, tu peux même toi-même prendre un disciple, alors je pense que cette relation de mentor n’est plus nécessaire. Et j’ai une personne que j’aime, donc tu n’as pas besoin de continuer à perdre ton temps avec moi. Réfléchis-y calmement. Bonne nuit. » 

Qin Yu se déconnecta directement après avoir envoyé son message. Il n’était pas désireux de jouer à des jeux ambigus avec quelqu’un pour qui il n’avait pas de sentiments. De son avis, une réponse froide et directe était la meilleure chose qu’il pouvait donner à l’autre joueuse. 

XXX

Mardi soir, He Jin reçu un appel de Tong Xuan alors qu’il se rendait au Portail Sud avec Hou Dongyan.

« J’ai entendu dire que tu t’étais évanoui ? Qu’est-ce qui s’est passé ? » 

« Juste un rhume, rien de grave. »

« C’est Qin Yu qui t’a emmené à l’hôpital de l’école ? » 

« Où as-tu entendu ça ? » 

« Tous les étudiants en parlent ! Au début j’ai seulement entendu dire que la veille, Qin Yu avait porté un garçon comme une princesse en traversant l’école en courant. Je n’y avais pas vraiment fait attention, mais tout à l’heure, Guo You m’a dit que celui qu’il tenait, c’était toi ! » 

En public, porté comme une princesse… Et courant à travers l’école… C’est… Le pouvoir de propagation des ragots est tout simplement horrible ! 

He Jin en fut stupéfait et essaya immédiatement d’expliquer : « Ce n’était rien d’aussi exagéré. J’étais un peu dans les vapes à cause de la fièvre, et Monkey a essayé de m’emmener à l’hôpital. Il était trop petit, alors Qin Yu et Jiang Bai Jian ont offert leur aide quand ils nous ont vus. » 

« Oh… Alors comment ça va maintenant ? » 

« Je vais bien, ne t’inquiète pas. »

« Et comment se passe la préparation de la conférence ? » 

« C’est presque fini, mais je n’ai imprimé que 50 copies de mes notes… »

« Si peu ! Il y aura 200 places dans la salle de conférence ! » 

« Personne ne serait prêt à l’acheter de toute façon. Puisque le coût de la photocopie est très bas, tant qu’une personne achète un livret, elle peut toujours le reproduire par elle-même. Votre proposition de vendre cette chose n’est tout simplement pas raisonnable. » 

Entendant cela, Tong Xuan se sentit impuissante : « D’accord, je t’écouterai cette fois… » 

Après avoir raccroché, il se tourna vers Hou Dongyan et lui demanda : « Monkey, l’autre jour… Qin Yu m’a-t-il porté comme une princesse pour aller à l’hôpital ? » 

« Oui. »

…He Jin pensait que Hou Dongyan allait répondre non, mais il avait confirmé !

Le visage de He Jin s’assombrit : « Pourquoi comme une princesse… ? » 

Hou Dongyan lui expliqua : « Au début c’est moi qui te portait, mais après son arrivée, il t’a directement pris de mes bras. »

He Jin s’imagina être porté ‘comme une princesse’ par Qin Yu et il sentit tout à coup qu’il aurait beaucoup de mal à lui faire face. (=_=)

Arrivés au restaurant cantonais ‘Lala Fish’, ils virent Jiang Bai Jian et Qin Yu qui occupaient une table en les attendant. Hou Dongyan se précipita immédiatement et leur cria familièrement : « Yo, les frérots ! » 

Jiang Bai Jian leva les yeux et fixa He Jin : « Tu as l’air d’aller beaucoup mieux maintenant… Honnêtement, je n’ai pas vraiment aidé avec quoi que ce soit, j’ai l’impression d’être juste là pour gratter un repas gratuit après le dur labeur de Qin Yu. » 

Qin Yu ne regarda pas He Jin et continua à lire le menu. Il dit à Jiang Bai Jian à ses côtés : « Si tu sais que tu ne fais que gratter un repas gratuit, n’oublie pas de le rembourser une prochaine fois. » 

He Jin fut amusé par leurs propos, ce qui détendit beaucoup son humeur. Après s’être assis, il leur dit : « Ce n’est pas grave, je t’ai aussi dérangé pendant un bon moment ce soir-là, alors aujourd’hui tu peux manger tout ce que tu veux, pas besoin d’être poli. » 

Les prix de ce restaurant n’étaient pas trop élevés. Tous les quatres commandèrent des plats de légumes, ainsi que du poisson et de la viande.

« Un si bon plat, on prend aussi de la bière ? » Proposa Shang.

« Ok. » Accepta He Jin.

He Jin n’avait jamais bu de la bière, mais depuis ce jour où il s’était plaint de sa vie au lac, il ne voulait plus se retenir. Maintenant qu’il avait l’occasion d’essayer, autant qu’il la saisisse.

Cependant, Hou Dongyan, qui connaissait le comportement habituel de He Jin, le regarda étrangement : « Jin Ge, je croyais que tu n’aimais pas boire ? » 

Jiang Bai Jian se tourna vers lui : « Tu n’aimes pas boire ? Alors tu n’as pas besoin de te forcer. » 

« Non, ce n’est pas que je n’aime pas ça, c’est juste que je ne voulais pas le faire avant. Mais je suis de bonne humeur aujourd’hui, alors je veux essayer de boire un verre aussi. »

Après avoir dit cela, He Jin commanda deux bouteilles de bière Tsingtao. Chacun d’eux se versa un verre, porta un toast et but en bavardant. 

Jiang Bai Jian demanda curieusement : « Vous êtes tous les deux étudiants en droit, c’est ça ? Qu’est-ce que vous y apprenez, nos lois ? » 

« Non, on étudie l’administration. » Répondit He Jin.

Jiang Bai Jian acquiesça d’un signe de tête pensif : « Quelles sont les principales options pour un futur travail ? » 

Hou Dongyan répondit avec brio : « Logistique du personnel, directeur de l’enseignement, ou être dans la gestion. »

« Eh bien… La classe ! » 

« Et vous ? » Demanda He Jin.

« J’étudie l’automatisation, et Qin Yu est en département mécanique, donc nos domaines sont très liés. »

En entendant ces termes, les deux autres furent perplexes. « Qu’est-ce que c’est ? » Demanda Hou Dongyan.

Jiang Bai Jian commença alors à leur expliquer ce qu’était les mathématiques de l’électronique, la technologie des logiciels et des choses de contrôle informatique… Ce qui rendit He Jin et Hou Dongyan encore plus confus.

Qin Yu lui coupa la parole, et expliqua simplement : « Il est dans les avions télécommandés, je fabrique des pièces automobiles. » 

Ils comprirent aussitôt et firent l’éloge de l’explication généralisée de Qin Yu. Celui-ci poursuivit : « Il y a en fait beaucoup plus de choses, mais je vous donne juste une explication simple pour que vous compreniez au moins un peu mieux. » 

Quand il dit le mot ‘explication’, He Jin pensa soudain à Fire. Oui, il y avait beaucoup de gens se ressemblant dans le monde, mais habituellement c’était juste parce que leurs accents ou leurs tons étaient assez similaires – mais la voix, le ton et l’accent de Qin Yu étaient exactement les mêmes que ceux de Fire ! 

Cependant, He Jin savait que Qin Yu n’était pas Fire, parce que Qin Yu ne jouait pas, et en ce moment même, Fire devait se préparer pour sa diffusion en direct. Il était peu probable qu’il s’agisse de la même personne, mais ils venaient peut-être de la même région, et c’est pourquoi ils avaient le même accent et le même ton… 

He Jin demanda inconsciemment à Qin Yu : « D’où viens-tu ? » 

« Je ne suis pas originaire d’ici, ma ville natale est S City, au sud. Il y a dix ans, ma famille a déménagé ici à cause de l’entreprise de mon père. » 

« Pas étonnant que je puisse entendre l’accent sud et non celui du nord… »

« Et toi ? » Lui demanda Qin Yu.

« Ma ville natale est assez proche, c’est à Q City dans la province voisine, à environ quatre heures de train d’ici. » 

Q City n’était ni une capitale ni une municipalité relevant directement du gouvernement central. Elle pouvait tout au plus être considérée comme une assez bonne ville de second rang. Et bien que le niveau de développement de certaines villes de second rang au cours des dernières années les avait rendues tout à fait comparables aux villes de premier rang, cela restait différent. 

Qin Yu ne savait pas pourquoi He Jin ne voulait pas retourner travailler dans sa ville natale après l’obtention de son diplôme… Et bien qu’il soit curieux, il se retint de demander. Après avoir écouté ce qu’avait dit Ah Jin dans le jeu, il pouvait deviner à quel point ses parents étaient stricts, alors il avait le sentiment que c’était un sujet tabou pour le petit gars. A moins qu’ils ne se rapprochent, He Jin se sentirait méfiant s’il lui demandait. 

Qin Yu leva son verre : « Je ne suis jamais allé à Q City, j’irai visiter si j’en ai l’occasion plus tard. »

« Oh, t’es bienvenu. » 

Après cela, le sujet passa sur le Club de Tennis. Qin Yu se souvint soudain que He Jin avait essayé de suivre le mouvement de Jiang Bai Jian lors de la sortie au lac, et l’invita de nouveau à jouer ensemble. He Jin aurait bien aimé, mais il n’était pas certain du temps dont il disposait, alors il ne lui donna pas de réponse affirmative.

Avec l’aide des bières, leur repas se passa très confortablement, même si leurs personnalités étaient un peu différentes les unes des autres.

He Jin avait l’habitude d’assister à de nombreux dîners avec l’Association Étudiante, mais l’atmosphère conviviale créée délibérément était très différente de celle d’aujourd’hui – Il n’y avait pas de fausses amitiés et de flatteries ici, juste un simple repas et des conversations, sans cynisme, ni envie. 

Deux bouteilles de bière ne suffisant plus, ils en commandèrent bientôt une autre. Quand He Jin avait goûté la bière, il n’avait pu que sentir son amertume, et franchement, il n’avait pas compris pourquoi certaines personnes voulaient en boire. Mais maintenant, il avait l’impression qu’il ne pouvait plus s’arrêter, continuant à engloutir un verre après l’autre, et plus il buvait, plus il avait l’impression que ses membres s’allégeaient.

Ils terminèrent leur dîner à 20h, et se précipitèrent bientôt vers le bâtiment du dortoir. Sur la route, Jiang Bai Jian jeta un regard à He Jin et fut surpris de voir qu’il n’y avait aucun changement à son teint. Il le félicita rapidement : « T’es un si bon buveur ! » 

He Jin sourit, mais ne répliqua pas. Il avait l’impression de marcher sur le vent, comme Pauvre Flamme. Avec un petit coup de pouce, il pourrait même s’envoler vers le ciel ! 

Quand ils arrivèrent au dortoir, ils se dirent immédiatement au revoir et partirent chacun de leur côté.

De retour dans sa chambre, He Jin s’arrêta devant son lit et le regarda avec attention. Son esprit était revenu au moment où il avait regardé les nuages des îles du Domaine Céleste. Fire lui avait dit qu’il mourrait s’il tombait, mais ce n’était qu’un jeu, pourquoi aurait-il peur de mourir ? Il pourrait toujours ressusciter…  En y pensant, il tomba de tout son poids dans le lit !

« Oh, Jin Ge ! Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? Tu m’as fais peur ! » Dit Hou Dongyan en se retournant pour le regarder, et il découvrit que He Jin était complètement saoul !

Hou Dongyan en fut abasourdi : « T’es vraiment incroyable, personne n’aurait pu dire que t’étais bourré vu de l’extérieur… » 

Quelques secondes plus tard, la montre connectée de He Jin commença à clignoter, mais elle resta sans réponse. Peu de temps après, ce fut au tour de la montre connectée de Hou Dongyan de clignoter. Hou Dongyan y jeta un oeil et vit un SMS de Qin Yu : « Est-ce que He Jin va bien ? Je pense qu’il n’avait pas l’air très bien. »  

Hou Dongyan fut surpris : « Comment t’as su ? Il est ivre-mort dans son lit. »

« Ses yeux semblaient juste dans le vague. »

« Oui, ça veut peut-être dire qu’il va bien dormir ce soir. » 

« Eh bien, occupe-toi bien de lui. S’il a soudainement envie de vomir ou quelque chose comme ça, j’ai une solution pour les gueules de bois dans ma chambre, le numéro est 417B. » 

Hou Dongyan soupira, Qin Ge traitait vraiment les autres avec gentillesse, de façon si chaleureuse, comme si c’était sa propre femme ! Un tel homme, s’il devait courir après une fille, même la Mère Céleste en serait bouleversée !

Pendant ce temps, Qin Yu regardait le message de sa montre connectée et ne put s’empêcher de rire – Alors voilà à quoi ressemble Ah Jin quand il est ivre… S’il avait été à ses côtés à l’instant, Qin Yu aurait sûrement voulu le taquiner. Il se demanda quelles réactions intéressantes il aurait alors eu…

Ch.22 | Index | Ch.24

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
4 mois

Donc Qin Yu était conscient des sentiments de Yiyi à son égard !
Puis elle qui sort ça comme ça ! Alors qu’elle sait déjà la réponse ! *soupire*

« A ton niveau actuel, tu peux même toi-même prendre un disciple »
Petite faute de frappe à cet endroit 😉

Les ragots sont incontrôlables ! Ils vont plus vite que Fash Gordon ! C’est pour dire !

Hé leur bière là-bas, c’est comme de la liqueur ! lol

Nan, mais Monkey, Qin Yu a des arrières pensées ! xD Il est super gentil qu’avec lui ! xD

Ah ~~~ J’ai hâte de lire la suite !!

Merci beaucoup pour cette super histoire ! Elle me donne toujours le cœur tout mou !
A bientôt les filles ! Et bon courage dans votre travail ! 😉