Waiting For You Online – Chapitre 31

Ch.30 | Index | Ch.32

Traduit par Elrika, corrigé par Yukiko

[Chapitre 31] Apprendre à Jouer au Tennis

Ils allèrent à la cafétéria pour manger, et après cela, comme He Jin avait l’habitude de faire la sieste, il retourna dans son dortoir pour un moment. A 13h, il alla retrouver Qin Yu en bas en ayant suivit son conseil de porter des vêtements amples.

Une fois arrivé, il vit que Qin Yu avait apporté une raquette avec lui. Ils ne dirent pas grand chose et allèrent directement au court de tennis. 

En raison de la popularité de l’équipe, l’école avait beaucoup investi dans les courts de tennis. Ils étaient divisés en terrains intérieurs et extérieurs : un intérieur, six extérieurs, ainsi qu’une zone d’entraînement pour les joueurs novices.

Il faisait beau ce jour-là, il y avait plusieurs élèves jouant dans la zone extérieure. Quand ils virent Qin Yu, tous le saluèrent immédiatement ; certains l’appelèrent ‘Qin Ge’; d’autres ‘Senior’ et d’autres encore ‘Vice-Président’. 

He Jin fut surpris : « Tu es le Vice-Président du Club de Tennis ? » 

Qin Yu salua les étudiants tout en disant à He Jin : « C’est juste un titre sans importance, en fait je n’ai pas vraiment beaucoup de travail à faire. » 

Alors qu’il lui parlait, ils furent approchés par quelques étudiants de première année. L’un d’eux demanda curieusement : « Qin Ge, qui est-ce ? » 

Qin Yu tapota doucement le dos de He Jin, l’incitant à faire un petit pas en avant, puis dit d’un ton familier : « Voici He Jin, un ami. » 

Sa présentation surprit encore une fois He Jin, parce qu’il ne disait pas ‘un senior’ ou ‘quelqu’un de l’Association Étudiante’, mais plutôt ‘ami’… Entendre ce mot le fit en quelque sorte se sentir bien.

Les premières années le saluèrent simultanément, l’appelant Senior He Jin. Pendant ce temps, Qin Yu mit de côté la raquette qu’il tenait et demanda aux étudiants de la garder pour eux. Il commença à balancer ses bras, faisant entendre ses articulations : « Et si on courait deux tours avant pour s’échauffer ? » 

He Jin suivit son rythme alors qu’ils commençaient tous les deux à trottiner. Qin Yu lui demanda : « Fais-tu de l’exercice ? » 

He Jin secoua la tête. L’Université Hua exigeait de ses étudiants de première année qu’ils courent le matin tous les jours pendant le premier semestre, mais cela n’était plus obligatoire à partir de la seconde année. Au début, He Jin avait conservé cette habitude et avait couru de temps en temps avec Tong Xuan avant le petit-déjeuner, mais avec le temps, il avait lentement oublié de le faire jusqu’à ce qu’il cesse finalement complètement.

Au bout d’un moment, He Jin commença à haleter ; et après les deux tours, il tomba directement à genoux, son corps s’inclinant légèrement.

Le visage de Qin Yu, lui, ne montrait aucun signe de fatigue. Il fit quelques mouvements d’étirement tout en critiquant He Jin : « Tu ne peux pas continuer comme ça. Pas étonnant que tu aies de la fièvre juste à cause d’un peu de pluie, tu es si sensible au froid. Après cela, je t’accompagnerai pour faire de la course tous les soirs, juste 15 minutes suffisent, cela peut soulager la pression dans ton corps, t’aider à dormir, et aussi améliorer ton physique. » 

He Jin haleta, la proposition de Qin Yu était bonne ; il pensait aussi qu’il ne pouvait pas continuer comme ça. 

Lentement, He Jin sentit son corps se réchauffer. Qin Yu lui donna une raquette : « Le poids te convient ? » 

He Jin tint la raquette avec ses deux mains et commenta : « C’est lourd ! » 

Qin Yu ricana : « Celle que je viens de te donner est assez légère. » Puis il lui tendit sa propre raquette pour comparer. 

Les yeux de He Jin s’élargirent : « C’est plus lourd ! Pourquoi ? » 

« Les raquettes de débutant ne doivent pas être trop lourdes. » Il échangèrent leurs raquettes. « C’est la raquette que j’ai achetée quand j’ai commencé à jouer au tennis, elle est relativement bonne à utiliser dans les matchs comparée à d’autres. Je l’ai ressortie hier, et je l’ai enveloppée d’une nouvelle bande… » Qin Yu tourna son regard vers la prise de He Jin sur la raquette, puis, comme s’il venait juste de le remarquer…

Il s’exclama, surpris : « Comment tes mains peuvent-elles être si petites ? » He Jin serra les mains, se sentant un peu gêné. Il baissa la tête et répondit : « Ouais, ça a toujours été comme ça, je ne sais pas pourquoi elles ont arrêté de grandir. » 

Qin Yu ne put s’empêcher de rire intérieurement, mais il garda un visage calme en surface : « Cette raquette est d’une grande taille, le manche est peut-être trop épais pour toi. Si tu ne te sens pas à l’aise en la tenant, je pourrais t’aider à en choisir une plus petite, une habituellement utilisée par les femmes. » 

He Jin dit rapidement : « Non, je ne jouerai qu’occasionnellement, donc c’est suffisant, pas besoin d’être trop consciencieux à ce sujet. » 

Qin Yu réfuta sérieusement : « L’utilisation d’une raquette avec une poignée trop épaisse fera pression sur ton poignet, et tu ne pourras pas utiliser beaucoup de puissance, au lieu de ça tu perdras facilement ta prise et ton énergie… Mais nous ne pouvons rien y faire aujourd’hui. Jouons pour l’instant, et si ça te dit, on pourra aller choisir une raquette plus appropriée plus tard. » 

He Jin hocha la tête : « Ok. » 

Ils allèrent au terrain d’entraînement des débutants et pratiquèrent d’abord le squash. Qin Yu fit une démonstration avant d’envoyer une balle à He Jin : « Allez, fais un essai. » 

La veille, il s’était lui-même renseigné sur deux ou trois mouvements de tennis sur internet. A l’origine, il avait pensé que Qin Yu lui expliquerait les règles, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il le laisse essayer directement !

He Jin essaya deux fois, mais ne réussit pas à frapper la balle. Qin Yu continua patiemment à envoyer les balles : « C’est très bien, trouve le truc, vas-y tranquillement. » 

Après une dizaine de balles, He Jin réussit finalement à s’adapter, et après cela, son taux de réussite continua à augmenter avec chaque balle. Le sentiment d’accomplissement dans le coeur de He Jin gonfla. 

Puis Qin Yu dit soudainement : « He Jin, stop, garde cette posture, c’est ça… » 

He Jin maintint la posture et arrêta de bouger. Il sentit Qin Yu se placer derrière lui et pensa que l’autre allait l’aider à corriger sa position, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il se colle carrément à son dos ! 

Tout son corps était pressé contre celui de He Jin, sa poitrine contre son dos. Et parce que le corps de Qin Yu était plus grand que le sien, He Jin eut un fort sentiment d’oppression, comme s’il allait être attaqué ! 

La main gauche de Qin Yu agrippa le poignet de He Jin, le poussant légèrement vers le bas, tandis que sa main droite s’enroulait autour de l’autre main, le forçant à l’abaisser : « Détends ton épaule, les bras droits, accroupis-toi un peu, abaisse ton centre de gravité… » 

Sentant son souffle chaud si près de son oreille, He Jin frissonna, et sa tête s’engourdit. Il ressemblait à une marionnette ayant complètement perdu le contrôle de son corps, ne pouvant que laisser l’autre le faire se mouvoir librement.

Cette… Cette position…

Le coeur de He Jin était rempli d’un seul mot : 

…Etait-il le seul à trouver cela étrange ? Argh…

( ↓ tu n’es pas le seul ↓ )

« Ah ~… » On pouvait entendre des filles crier au loin, et cela ramena immédiatement l’âme de He Jin à la réalité ! 

Qin Yu ne montra aucune intention de reculer ; He Jin tourna son regard avec raideur et vit plein de filles qui s’étaient rassemblées devant le court depuis qui sait combien de temps. Leurs yeux étaient brillants et leurs visages rougissant alors qu’elles les regardaient, lui et Qin Yu…et tiraient avec excitation sur les grilles de fer qui les séparaient ! 

Qin Yu resta indifférent, il ne les regarda même pas et dit à He Jin avec un visage impassible : « Vas-y. » Il se comportait comme un entraîneur de tennis strict et calme, qui ne plaisantait pas. 

He Jin se sentait étourdi, mais il commença à frapper dans le vide sans rien dire, tout en essayant d’atténuer l’embarras qui l’habitait.

Il ne soupçonnait rien d’anormal dans les actions de Qin Yu. Celui-ci semblait sérieux, cela pourrait paraître étrange qu’il ait l’air surpris… Donc, même s’il était confronté à ce genre de position ambiguë, He Jin ne s’éloigna pas de l’autre.

Le problème, c’était lui-même ; à cause des choses que Fire lui avait dites, son esprit était maintenant rempli de choses liées à l’amour. (=_=)

Après cela, Qin Yu le lâcha et ne s’approcha plus de lui. Il resta à le regarder de profil, tout en faisant quelques démonstrations de temps en temps.

L’exercice eut l’effet de soulager le stress. Le désordre qu’il y avait dans l’esprit de He Jin était chassé ; plus il était en sueur, plus il se sentait excité, comme si tous les sentiments d’ennui étaient évacués de son corps, ce qui le faisait se sentir beaucoup plus relaxé.

« Tu as un sacré esprit sportif !  » Loua Qin Yu sans hésiter.

He Jin s’en sentit très heureux ; il enleva sa veste et tira le col de son t-shirt pour essuyer la sueur sur son visage avant de dire un peu fièrement : « J’ai joué au badminton au collège, et j’ai gagné une compétition locale au nom de mon équipe scolaire. » 

« Oh. Alors pour le tennis, tu veux continuer ? » 

« Oui, c’est très amusant… Pourquoi tu ne joues pas ? » 

« Je te regarde. » Dit Qin Yu en disant ‘regarde’ comme s’il parlait de surveiller un enfant. « Car si tu ne bougeais pas correctement, tout ton corps se retrouverait endolori pendant plusieurs jours. » 

« Tu es vraiment dévoué. » Se sentant fatigué, He Jin s’assit directement sur le sol et respira profondément. « Je fais une pause. Joue un peu, je vais regarder et j’apprendrai comme ça. » 

Qin Yu pesa la raquette dans sa main, la tint fermement et se retourna.

Lancer, servir, frapper… Qin Yu réchauffa lentement son corps, chaque coup fait avec constance et précision ! 

Après avoir maîtrisé le tempo, Qin Yu commença à accélérer et à frapper chaque balle deux fois plus vite que ce qu’He Jin avait fait. 

He Jin était sans voix, mais il fut encore plus choqué de voir que Qin Yu n’était manifestement pas satisfait – Il regarda Qin Yu se mettre à frapper de plus en plus vite, et de plus en plus fort… Il ne ratait aucune balle ; son corps était comme un filet, ses bras s’agitant avec souplesse, faisant des vagues dans l’air, attrapant chaque balle avec précision et la renvoyant avec encore plus de puissance à chaque fois ! 

He Jin constata également que, contrairement à lui, les points de frappe de l’autre étaient tous concentrés dans la même zone. Celle-ci était continuellement frappée par ces balles de tennis à grande vitesse, créant l’illusion percutante d’un mur dans les yeux de tous ceux qui le regardaient !

Les filles qui traînaient à l’extérieur du terrain recommencèrent à crier. Cela fit déglutir He Jin inconsciemment ; il était tout à coup capable de comprendre pourquoi tant de gens complimentaient Qin Yu sur sa beauté… Parce que le Qin Yu, juste là, était très beau… Vraiment beau.

En repensant à son précédent numéro de vantardise pour avoir gagné une compétition de badminton au ‘Junior High School’s Badminton’, He Jin se sentit soudain embarrassé !

XXX

Plus tard dans la soirée, après avoir pris un bain, He Jin coucha son corps fatigué sur son lit, et repensa à la silhouette héroïque de Qin Yu.

Ce genre de gars le rendait envieux, tellement envieux… Il voulait courir avec lui, jouer contre lui, l’avoir comme adversaire, être au centre de son attention, puis l’affronter. 

Ch.30 | Index | Ch.32

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
ymyzen
ymyzen
1 mois

Merci beaucoup Snow !

AruBiiZe
AruBiiZe
8 jours

« mais il ne s’attendait pas à ce qu’il se colle carrément à son dos !  »
Collé~ Serré~ Oh Hé Oh Hé !

 » Leurs yeux étaient brillants et leurs visages rougissant alors qu’elles les regardaient, lui et Qin Yu…et tiraient avec excitation sur les grilles de fer qui les séparaient !  »
Mon dieu ! On dirait une bande de chacal prêt à les bouffer ! Mouahahahaha ! x »D

He Jin se laisse doucement envouté ! <3

Merci beaucoup pour ce chapitre ! <3
A tout de suite