Waiting For You Online – Chapitre 45

Ch. 44 | Index | Ch. 46

Traduit par Elrika, corrigé par Yukiko-chan

[Chapitre 45] N’Admets Pas Ta Défaite

Le ton taquin de l’autre homme le mit un peu sur la défensive : « Alors combien de points penses-tu avoir ? »

« Je crois que je vais devoir obtenir au moins le même nombre de points que toi avant que tu ne m’invites à dîner. »

He Jin rit : « Tu vises assez haut ! » 

Qin Yu le regarda : « Tu crois que je n’en suis pas capable ? » 

« Ce n’est pas ça, je t’ai seulement appris la grammaire, je ne connais pas ton niveau de compréhension. Mais je pense que tu ne devrais pas te fixer d’objectifs aux examens, plus tu espères, plus ta déception sera grande si tu ne les atteins pas. Mon score de 680 points n’a été qu’une question de chance l’année dernière, j’obtiens en général environ 650 points aux examens blancs. » 

Qin Yu n’était pas convaincu : « Et si j’ai plus que toi ? » 

Si Qin Yu disait qu’il voulait obtenir 650 points, la probabilité était encore assez grande, mais si tout le monde pouvait en obtenir 680 aussi facilement, alors on ne lui aurait pas demandé de donner une conférence aux juniors il y a quelques jours.

« Haha, si tu peux vraiment avoir plus que moi, alors je t’appellerai ‘Ge’. » Après tant d’années d’études forcées, la seule chose pour laquelle il se sentait vraiment confiant, c’était les résultats de ses tests. Sans compter qu’il y a un mois, Qin Yu disait encore qu’il était mauvais en grammaire, à quel point avait-il pu s’améliorer en si peu de temps ?

« Même si tu m’appelles Ge, je me sentirai cool au moment où je l’entendrai, mais après ça, ça n’aura plus vraiment d’importance. » 

« Que voudrais-tu alors ? Que je t’invite à manger ? » 

Qin Yu soupira : « A vrai dire, je ne suis pas vraiment sûr de pouvoir obtenir 680 points… Mais ce n’est pas facile à admettre, j’ai l’impression de trahir mon caractère… » 

He Jin rit ; réussir un test n’était pas comme acheter des billets de loterie. Ce type pensait que son examen ‘ne présageait rien de bon’, mais il osait quand même parier dessus. Ce côté de Qin Yu lui semblait très mignon. 

« Pas besoin de faire plus, 680 points c’est très bien. Tu pourras me demander n’importe quoi si tu as ce résultat. » Le taquina-t-il.

Un soupçon de sourire illumina les yeux de Qin Yu ; « N’importe quoi ? » 

« Tant que ce n’est pas illégal, ou que tu ne me dis de faire quelque chose d’embarrassant comme marcher nu dans l’école. » Il y avait vraiment des étudiants à l’université qui donnaient ce genre de gages. Mais, au vu de ce qu’il connaissait du caractère de Qin Yu, il était sûr que l’homme ne lui demanderait pas quelque chose d’aussi excessif. Mais encore une fois, He Jin ne pensait pas non plus qu’il allait perdre.

Qin Yu se frotta la nuque et fit semblant d’être réticent alors qu’il disait : « J’aurai besoin d’une incroyable chance pour avoir 680 points, ne reviens pas sur ta parole ! » 

He Jin le réprimanda : « J’ai bien peur que tu n’oses pas venir me voir si tu ne réussis pas le test. » 

Le coin de la bouche de Qin Yu se souleva dans un sourire. Il leva le doigt pour pointer He Jin et dit avec arrogance : « He Jin, attends de voir. » 

Son attitude confiante lui fit sentir que quelque chose n’allait pas ; il pensa presque que l’autre pourrait vraiment avoir les capacités d’avoir un meilleur résultat que le sien. Mais He Jin attribua rapidement ça à un bluff du jeune homme ; de toute façon, il jouait à ça depuis l’enfance, et il n’avait encore jamais perdu !

Les deux hommes traversèrent la pelouse à proximité pour retourner au dortoir. Quand ils s’engagèrent sur le chemin, il y eut soudainement un cri venant de plus loin. He Jin et Qin Yu tournèrent la tête et virent plusieurs filles effrayées sous un réverbère non loin d’eux. Il s’agissait sûrement d’étudiantes étant allées au karaoké en fin de semaine et qui ne rentraient au dortoir qu’après minuit.

Elles avaient probablement été alarmées en voyant deux silhouettes dans la zone sombre de la pelouse, ce qui en avait fait crier une.

Qin Yu leur fit un signe de la main et dit : « N’ayez pas peur, nous sommes des êtres humains, pas des fantômes. »

He Jin fut amusé par la réaction de Qin Yu. Il baissa un peu la tête et mit la paume de sa main sur ses lèvres pour couvrir son rire. 

La lumière du lampadaire se répandit légèrement, soulignant la présence de Qin Yu et He Jin. Quand les filles virent que la personne leur parlant était l’idole de l’école, elles ne surent pas si elles devaient être surprises ou heureuses.

Qin Yu sourit et leur dit : « Il est très tard, faites attention à ne pas rencontrer de vrais fantômes sur le chemin du retour. » Puis il posa une main dans le creux du dos d’He Jin et lui dit : « Allons-y. » 

Les filles regardèrent la main de Qin Yu sur son dos et furent stupéfaites…

Après un long moment, l’une d’elle dit finalement : « Cette personne, est-ce un junior ? » 

« C’est qui ? » 

« C’est l’homme que Qin Yu a amené à l’hôpital de l’école en le portant comme une princesse il n’y a pas longtemps… »

« …Que faisaient-ils là si tard ? » 

« Peut-être une promenade… » 

« Sur la pelouse ? » 

« Et ils se dépêchent de partir… » 

« … » (=_=)

« Ils ne sont pas vraiment… » 

« C’est… » 

…Ah ah ah ah ah ah…

Sous la clarté du clair de lune argenté, au plus profond du cœur de ces filles, le bruit soudain des Trois Vues se brisant se fit entendre simultanément…

He Jin, de son côté, avait simplement ressenti l’action de Qin Yu comme n’étant rien de plus qu’une tape amicale, juste quelque chose pour lui indiquer qu’ils partaient.

De retour au dortoir, He Jin jeta un œil à l’heure et rit : « Je n’aurais jamais pensé un jour retourner si tard au dortoir… » Et il n’avait toujours pas sommeil, vraiment incroyable !

« Tu n’es jamais resté debout aussi longtemps ? » 

He Jin secoua la tête alors qu’ils montaient les escaliers : « J’ai l’habitude d’aller au lit à 22h tous les jours. » 

« Oh, donc c’est à cause de moi que tu y vas si tard aujourd’hui ? » 

« Hahaha, bien sûr que non ! » 

« … » 

C’était sa propre décision. Si He Jin lui-même n’essayait pas de changer, il ne serait pas sorti au milieu de la nuit, même si ça avait été son meilleur ami qui l’avait appelé.

Ils se dirent bonne nuit au troisième étage. He Jin se lava le visage avant d’aller s’allonger sur son lit. Il ne fallut pas longtemps avant que la fatigue ne l’emporte et il s’endormit peu de temps après. 

XXX

Le soir suivant, He Jin se connecta et reçut un message de Fire : « Ah Jin, utilise la compétence de couple pour me rejoindre. » 

Après avoir interrogé Xiao Xin sur cette compétence, He Jin imagina le personnage de Fire et dit : « Ombre. » 

Il n’y eut d’abord que de la brume, puis He Jin se retrouva devant Fire. Avant, c’était toujours ce dernier qui apparaissait soudainement, mais son tour était enfin arrivé. Cependant, au lieu d’être excité, il se sentait en fait nerveux.

« Où est-ce qu’on est ? » He Jin observa la pièce vide, qui ne présentait rien d’autre que des murs blancs rutilants dont on ne voyait pas le sommet.

« Dans l’arène. » 

He Jin fut surpris et demanda avec hésitation : « Tu veux faire du PK avec moi ? » 

« Tu te souviens que j’ai dit que je voulais que tu rejoignes mon équipe ? » 

« Ouais… » 

« Quand nous avons fait un donjon hier, Dead Water, Leisure Cloud et les autres ont tous pu voir que tu avais du potentiel. Je le pense aussi, donc je veux profiter de ces deux mois pour t’aider à t’entraîner. » 

He Jin repensa à quand il avait reçu les éloges de l’équipe hier et qu’il avait senti sa confiance grandir. Les raisons pour lesquelles il ne voulait pas participer à la compétition au départ était non seulement qu’il manquait de confiance en lui, mais aussi qu’il n’avait pas de casque. Mais ces deux arguments étaient maintenant obsolètes, il n’en avait vraiment aucun autre pour refuser. Cependant, il y avait tout de même une chose qui le tracassait : « Doit-on utiliser nos vraies informations pour s’inscrire à la compétition ? » 

« Tu auras juste à utiliser ton identité du jeu, les responsables garderont le reste confidentiel, car chaque casque est lié à la véritable identité du joueur. » 

He Jin ne douta pas de ses mots : « D’accord, je ferai de mon mieux. » 

Fire changea Ah Jin en furet et lui expliqua : « Il y aura un match PK entre Esprit Animal, et un autre avec le Maître et son Esprit Animal.  Que ce soit dans l’un ou l’autre, tu devras rester dans cette forme. » 

« … » 

Fire continua : « La race de ton animal détermine que ton mode PK repose principalement sur l’attaque rapprochée. Je n’utiliserai pas d’attaque magique pendant un moment, et une fois que tu passeras en mode combat, tu pourras tout faire pour te rapprocher et me blesser. Tu gagnes si tu réussis à faire descendre plus de la moitié de ma barre de sang. » 

Après avoir réussi à tuer de nombreux insectes dans le donjon hier, He Jin était rempli de confiance. Il n’eut pas la patience de continuer à écouter les explications de Fire et sortit immédiatement les griffes pour fracasser la terre sous lui. « Allez, allez ! » Combattre le premier Dieu du jeu, c’était le rêve de tous les joueurs de [ Demon God ] !

« Haha. » 

Le petit furet blanc comme neige pensait que Fire était presque comme son jumeau, Huo Ming, le boss du donjon – Même s’il avait une barre de sang conséquente, il ne devait pas être impossible de le battre… 

Mais il ne savait pas que ce qu’il l’attendait au bout du chemin était… Une misérable mort.

Après qu’ils sont entrés en mode combat, He Jin sauta immédiatement, cherchant à griffer Fire !

…Mais, hey, où est-il ?

Encore confus de la disparition soudaine de Fire, He Jin sentit une douleur fulgurante dans le dos alors que trois coups le frappaient.

Voix Système : « Vous êtes mort. » 

Il lui avait suffi d’être frappé trois fois par Fire pour mourir, tout comme quand il avait tué les Bambous Nocturnes l’autre soir.

La vision de He Jin s’assombrit et il perdit temporairement le contact avec le casque…

Deux secondes plus tard, sa vision revint et Fire réapparut devant lui : « Recommence. »

He Jin n’avait toujours pas abandonné. Il regarda Fire et se jeta à nouveau pour griffer !

…Hey ! Il a encore disparu !!

Trois coups, et He Jin finit à terre.

Voix Système : « Vous êtes mort. » 

« … » 

Il ne savait pas combien de fois cela se reproduisit. La confiance de He Jin, avant ça débordante, fut frappée encore et encore par Fire jusqu’à ce qu’elle soit complètement épuisée.

Après d’innombrables morts, le nouvellement ressuscité He Jin resta recroquevillé au sol, serrant ses pattes tremblantes, n’osant plus sauter… Heureusement, la douleur engendrée dans le jeu n’était que de faible intensité, sinon sa colonne vertébrale aurait depuis longtemps été fracassée par Fire !

Lors de sa dernière mort, He Jin avait enfin pu légèrement voir le mouvement de Fire – Il était trop rapide ! A quel point était-il capable de prédire les mouvements de son adversaire avant même qu’il n’ait bougé ?

Fire lui sourit : « Pourquoi tu ne viens pas ? » 

Ah Jin resta couché au sol, essayant d’utiliser sa mignonne apparence pour amadouer son adversaire : « Je peux me reposer.. ? » 

« L’ennemi ne te laissera pas le temps de te reposer. » Une fois ces mots prononcés, Fire s’approcha soudainement, tendant la main vers le furet blanc. He Jin n’osa pas se jeter vers la mort une nouvelle fois et se retourna instinctivement pour s’enfuir. Le furet courait plus vite que n’importe qui, il l’avait déjà expérimenté au combat. Mais il courait encore plus vite à l’instant, emporté par son instinct – Et pourtant, il se fit quand même attraper, Fire le saisissant par la fourrure à l’arrière de son cou pour le soulever.

Les gens s’accrochaient toujours à la porte de la vie, He Jin ne faisait pas exception. Il se débattit et griffa, mais ne put s’échapper. Finalement, il se contenta de fermer les yeux et se prépara. Mais quelques secondes s’écoulèrent, et il n’était toujours pas déconnecté de son casque !

Fire, qui le tenait toujours d’une seule main, éleva la petite créature blanche pour la mettre devant lui et la regarda ouvrir ses yeux noirs. Il demanda d’un ton taquin : « Effrayé ? » 

« … » 

Fire continua doucement : « Tu veux continuer à jouer ? » 

« J’avoue ma défaite… » 

C’est…vraiment…trop…injuste ! (q皿q)

Fire ressera les yeux, son visage paré d’un doux sourire, et il lui dit : « Première leçon pour devenir plus fort : n’admets jamais ta défaite. » Puis il ajouta gentiment de la force dans sa main et brisa le cou du furet.

« … » QAQ

Ch. 44 | Index | Ch. 46

Les membres de la team font de leur mieux pour vous fournir des chapitres de la meilleure qualité possible, mais l’erreur est humaine ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de grammaire, vous pouvez nous la signaler directement en sélectionnant le passage concerné et en appuyant sur Ctrl + Entrée, ou sur le salon « erratum » de notre serveur Discord .

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Tous les commentaires
AruBiiZe
AruBiiZe
6 février 2021 19:43

Ah bon sang ! Le saligaud ! XD Il a osé faire ça à un mignon, choupinou, furet tout blanc neigeux ! Le monstre ! XD

Merci beaucoup pour ce chapitre !
A tout de suite dans le suivant ! 😀